L’école à la maison : propositions de coups de main

ecolestsauveur

Face à la situation catastrophique que représente l’école BelKacem, que tous ceux qui le peuvent fassent éduquer leurs enfants en-dehors de l’école publique, dans des écoles privées sans contrat ou à la maison… Il est possible également d’envisager un simple complément pour renouer avec la grammaire, l’orthographe,  la littérature, l’histoire, si durement mal menés… afin que nos enfants aient des pistes, des richesses intérieures, et puissent prétendre devenir les élites dont notre pays a tant besoin. Or aucun pays ne peut prétendre s’en sortir sans élites, et ils le savent bien…

http://resistancerepublicaine.eu/2015/vous-etes-trop-riche-pour-que-vos-enfants-ne-frequentent-pas-lecole-des-immigres-et-hop-le-redecoupage-scolaire/  

http://resistancerepublicaine.eu/2015/enseignement-du-fait-religieux-a-lecole-hollande-persiste-et-signe-pour-imposer-lislam-en-france/

Ci-dessous, un certain nombre de liens vers des sites donnant pas mal d’informations sur l’école à la maison :

http://resistancerepublicaine.eu/2015/ma-decision-est-prise-pour-mes-enfants-ce-sera-lecole-a-la-maison-par-spartac/

Voir aussi notre dossier école, nos videos sur l’histoire de France à montrer aux jeunes enfants et, de façon plus large, nos articles sur l’école.

Voir aussi les conseils de Beate : « Il y a les cours par correspondance qui datent d’avant 1968. Pour tout le primaire, c’est un bon programme qui donne d’excellentes bases en grammaire, calcul, histoire de France, géographie et sciences naturelles. Il vous faut actualiser la géographie et et les sciences. Mais pour tout le primaire c’est parfait.
ECOLE PAR CORRESPONDANCE. http://www.epceducation.com/

http://www.epceducation.com/inscription-ecole-par-correspondance
Si vous faites les cours par correspondance, vous devez absolument sortir vos enfants pour des activitées extra-scolaires, musique, danse, natation, etc, pour qu’ils puissent voir d’autres enfants. C’est bon pour eux, mais c’est aussi bon pour les autres enfants de réaliser que l’école officielle n’est pas voie divine… et peut se tromper »

Voir également les conseils de l’un de nos lecteurs, Ant :

« Vous pouvez trouver le projet du conseil supérieur des programmes ici :
http://www.education.gouv.fr/pid31771/le-conseil-superieur-des-programmes.html
aller à la rubrique « publications » en cliquant vous tomberez sur
http://www.education.gouv.fr/cid87938/projets-de-programmes-pour-l-ecole-elementaire-et-le-college.html
les lignes bleues proposent de télécharger les documents souhaités
Je mentionne, pour le cycle 4, page 42, classe de 4e, on trouve le titre « un monde dominé par l’Europe, empires coloniaux et traites négrières »
j’ai trouvé ces infos grâce à la dernière vidéo de M.Finkielkraut sur le site causeur.fr »

« Le site descolarisation.org propose une bibliographie (dans la colonne de droite), pour vous donner confiance dans la démarche et découvrir une autre sensibilité (plus libertaire)
et le site « lesenfantsdabord.org » pour les ressources pédagogiques et les contacts entre enfants désco
nom inspiré du livre éponyme de Christiane Rochefort »

Merci aux retraités ou  non retraités de Résistance républicaine disposant d’un peu de temps de proposer leurs services comme le fait notre ami Daniel Pollett, nous les mettrons en contact avec les adhérents de Résistance républicaine qui se manifesteront. Chacun comprendra que nous ne pouvons pas servir d’intermédiaires entre des personnes que nous ne connaissons pas et dont nous ne pouvons pas nous porter garants, c’est pourquoi nous ne pouvons que mettre en contact des adhérents via nos responsables régionaux ou départementaux.

La Résistance, pour l’école aussi, c’est un ou des réseaux. C’est, aussi, la solidarité.

Pour réviser, bibliographie adulte et enfant ici

1 Je propose ma participation pour l’école à la maison, à tous ceux qui résident autour de moi (dans les Cévennes gardoises).
Formateur à la retraite, travaillant à temps partiel, j’ai donc du temps et l’envie de faire. Voilà une action citoyenne d’envergure qu’il nous faut mener à bien.  Daniel Pollett

2 Comme Daniel Pollett, je veux bien apporter ma contribution à l’école à la  maison. Je suis dans l’Allier. Je ne connais personne autour de moi qui ait fait cette démarche  pour son enfant  mais j’en rêve pour ma fille qui est au CE1. Pour l’heure, elle est parfaitement formée au tri des déchets et au compostage, questions sur  lesquelles son école a  passé pas moins de cinq matinées depuis septembre. Pendant ce temps, elle  n’apprend pas à rédiger : la réflexion est réduite à la binarité du vrai /  faux. Parce que  je ne suis pas prête à dépendre de l’homme avec lequel je vis, je la  laisse à « l’école de l’oubli » où elle trouve tout de même des satisfactions  sociales. Et pour  l’enseignement des fondamentaux, calcul, géométrie, français, histoire et  géographie, nous pallions autant que possible les manquements de l’école au  cours des  week-ends et des vacances. Je tire grand profit de manuels anciens, qui  allient la douceur enfantine de l’illustration à l’exigence de la réflexion  (c’est vrai en particulier des manuels de mathématiques antérieurs aux maths modernes) ;  les manuels d’histoire anciens sont bourrés d’inexactitudes et de  contre-vérités mais  ils offrent aux enfants petits ces images d’Epinal qui leur donnent le  goût du récit et des grandes figures ; en outre, ils fixent les repères  chronologiques. Une fois  ces bases assurées et le goût de l’histoire établi, ils auront le temps  plus tard d’apprendre que les Gaulois ne vivaient pas dans des huttes quand  César les a  massacrés et que Charles Martel est aussi l’inventeur de la cavalerie  lourde. Nancy

3 Je suis en Mayenne et j’ai exercé en tant que professeur Aussi,si je pouvais prodiguer aide et soutien à des élèves, j’en serais ravie Pugnacité

Christine Tasin