Pourquoi BFM a-t-elle chargé la nullissime et ignorante Margaux de Frouville d’interviewer Raoult ?


Pourquoi BFM a-t-elle chargé la nullissime et ignorante Margaux de Frouville  d’interviewer Raoult ?

 

DE LA NULLITÉ DES JOURNALISTES EN GÉNÉRAL et de ceux de BFM TV en particulier


Margaux de Frouville !
Un nom fleurant agréablement la bonne société française, un joli minois.
Certes !
Mais est-ce suffisant pour être « cheffe ( !) du service santé de BFMTV »

Devant sa consternante prestation lors de l’interview du Pr Raoult, je suis allé me renseigner sur le CV de la donzelle (http://news-room.fr/2011/10/2011margaux-de-frouville2/) .

Sur le site de BFMTV, on a droit à son pedigree.

D’abord, ses rêves de jeune fille :
« Au lycée, je rêvais du conservatoire d’art dramatique… Mes profs m’ont convaincue de m’inscrire à la fac pour avoir autre chose à côté, parce qu’ils trouvaient « dommage » que je ne poursuive pas mes études. Je me suis donc inscrite en droit, j’ai adoré… Tous les ans, je me disais que j’allais bifurquer vers le journalisme. »
Bon ! On ne détecte pas franchement un tropisme marqué pour le domaine scientifique. Enfin, certaines vocations se révèlent tardivement.

Poursuivons :
« J’ai fait mon premier stage à BFMTV en septembre 2009. J’étais au service « culture et showbiz », c’était super ! Ils m’ont fait confiance dès le premier jour en m’envoyant en interview. »
Culture et showbiz ! Là encore, on peut raisonnablement conclure que sa culture scientifique n’a pas dû s’étoffer considérablement.

Et ça continue :
« A l’origine, je suis une fan de faits divers, mais BFM m’a appris à savoir tout traiter, même si ce n’est pas toujours évident. Au début, je ne me sentais pas légitime pour traiter certains sujets. J’avais l’impression de ne pas être assez cultivée pour parler par exemple du conflit israelo-palestinien, ou de la situation en Côte d’Ivoire. Mais heureusement, le journalisme télé, ce n’est pas faire une thèse, c’est raconter une histoire en jouant avec les images. Une fois que tu as bien compris ça, ça te décomplexe… »

Une « fan de faits divers » ! Bigre !



C’est éloquent. Je l’absous complètement. Elle ne sait pas de quoi elle parle. Mais si « au début, elle ne se sentait pas légitime pour traiter certains sujets », elle a visiblement beaucoup évolué car désormais elle se sent capable d’avoir des avis éclairés sur l’infectiologie. Elle est vraiment « décomplexée » et maintenant elle ose tout.



C’est ainsi qu’à ma grande consternation j’ai réalisé que le chef du service santé n’a pas le moindre bagage scientifique.

Elle qui veut donner des leçons de médecine au Pr Raoult !

Le plus intolérable n’est pas son ignorance, mais l’insupportable arrogance dont elle a fait preuve.

Ce n’est pas tout. Ruth Elkrief, grand suppôt de la Macronie, menait l’entretien.
Blanchie sous le harnois, elle a été un peu moins ridicule au cours de l’interview. Se voyant en nette position d’infériorité par rapport au sujet interviewé, elle a très vite suffisamment minaudé pour ne pas trop s’en attirer les foudres.

Mais elle a révélé sa totale méconnaissance du monde de la recherche par sa dernière question au chercheur :
« Votre prochaine recherche, c’est sur quoi ? ».
Autant demander à la Française des Jeux : « Le prochain numéro du loto, c’est quoi ? »
En effet, dans les laboratoires, avec la vive compétition internationale, les sujets de recherche sont classés « Top secret ».

Une telle question était donc complètement déplacée, comme l’a révélé la franche hilarité du professeur.

Conclusion : ces journalistes sont vraiment nuls.

Je n’attends pas que BFMTV recrute un prix Nobel de médecine pour être chef de son service santé.

Mais tout de même la chaîne ne devrait pas y nommer une péronnelle qui ignore la différence entre un virus et une bactérie.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Raoul Girodet

Auteur de "Objectif La Mecque". Il y a 14 ans, Raoul Girodet a fui la France à laquelle il est pourtant profondément attaché, selon la formule d'Edgar Quinet : "le véritable exil n'est pas d'être arraché à son pays, c'est d'y vivre et de n'y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer". Lassé de voir nos dirigeants adopter une ligne politique totalement opposée aux aspirations des citoyens, il a fui la dictature du politiquement correct et s'est réfugié sur une petite île dans des contrées lointaines, où il continue à suivre de loin l'inexorable déclin de notre société. Et contrairement au dogme en vigueur, le niveau de la mer ne monte pas sur son île !


19 thoughts on “Pourquoi BFM a-t-elle chargé la nullissime et ignorante Margaux de Frouville d’interviewer Raoult ?

  1. AvatarGAVIVA

    https://www.disclose.tv/gobaldforblm-white-people-can-shave-their-heads-for-blm-402865
    vrai ou faux à la base qu’importe des tas greluches stupides ( et blanches) se sont empressées de suivre la nouvelle tendance.
    Se raser les cheveux, sans doute parce que les noirs ces malheureux dépensent des fortunes et se collent des mixtures aussi dangereuses que dégueulasses sur les tifs pour qu’ils défrisent et ressemblent à ceux des blancs.
    https://www.centre-clauderer.com/traitements/avancees-technologiques/keratine/manipulations-cosmetiques/techniques-defrisage/

    Bientôt les écorchages et autres arrachages de peau en signe de repentance.
    Au mieux j’exagère, au pire j’anticipe. Ou l’inverse.
    Parce que tous les crétins avides de suivre ce genre de délire collectif ethnomasochiste puissance 100000 iront bientôt vers le suicide collectif. Ils en montrent les signes, l’automutilation et la dévalorisation de soi en font partie.
    On parie?

  2. AvatarVictoire de Tourtour

    « Les gens de qualité savent tout sans avoir jamais rien appris » .
    ( Molière . – Le Bourgeois gentilhomme)
    Rien de nouveau sous le soleil.
    C’est fou tout le mal que se donnent les journaleux pour enseigner la médecine au professeur Raoult !

  3. AvatarAva

    La pauvre Margaux faisait figure de Maiko insipide à côté de sa patronne Ruth rompue à toutes les bassesses du métier.

  4. AvatarHagdik

    Elle devrait aller sévir à « plus belle la vie » ou « un si grand soleil », on y recrute tous les nullards en manque de scénario indigent.
    Avec un CV bfm-wc elle a toutes ses chances !

  5. AvatarMichel

    Elle paraît mignonne la journaleuse mais c’est un pauvre petit parasite sans cerveau. Elle pue l’inculture et l’ignorance. Le fait qu’elle « travaille » à Bordel Foutre Merde fait immédiatement penser que son peu d’esprit est englué dans un bourbier scatomachinchose.

  6. AvatarRobert Le Priellec

    Tout s’explique quand on lit dans son auto-présentation sur le site de BFM qu’elle est passée par la fac de droit. La fac de droit est la fac poubelle par excellence, la voiture balai de l’enseignement supérieur, où l’on retrouve tous les bons à rien incapables d’apprendre le moindre métier.

  7. AvatarAnne Lauwaert

    vous trouvez que Ruth Elkrief c’est mieux? moi pas!

    Madame Elkrief,

    j’ai écouté votre entretien avec le Professeur Raoult.
    Cet entretien est intéressant, non pas pour le fond car le Professeur avait déjà dit tout cela précédemment, mais pour la forme.
    C’est un bon exemple des causes de la haine du peuple envers les zélites.
    Les Elites ce sont “les personnes les plus remarquables par leur valeur” (internet) comme le Professeur Raoult qui, dans son domaine, est une sommité, mais aussi de par son expérience de vie, sa tradition familiale et son comportement courtois. Comme il le dit lui-même: oui, il fait partie de l’élite et en est fier, à juste titre. Nous, le peuple, nous partageons cette fierté.
    Les zélites ce sont les baudruches, les tonneaux vides qui font le plus de bruit et les vessies qui se prennent pour des lanternes.
    Pendant votre entretien, à force de lui couper la parole, le Professeur finit par vous dire “mais laissez-moi parler” ce à quoi vous répondez “c’est le journalisme”.
    Non Madame cela n’est pas le journalisme, c’est de la mal éducation.
    Votre maman vous a certainement enseigné que “on ne coupe pas la parole”.
    Cette mal éducation et les criailleries qui vont avec sont une des raisons pour lesquelles le peuple méprise les arrogants et les vaniteux.
    Un journaliste est une personne capable de poser des questions de façon à ce que la personne interrogée puisse exprimer ses idées. Il doit être capable de s’effacer pour mettre en valeur la personne qu’il interroge.
    Ce n’est pas la personne qui, comme le fait remarquer le Professeur “pose des questions, y répond et se commente” et j’ajoute “et bien souvent s’esclaffe devant les bêtises qu’elle vient de proférer”.
    L’auditeur est intéressé par ce que la personne interrogée a à dire et pas le moins du monde par les opinions de celui qui pose les questions.
    Si vous avez envie de faire connaître vos opinions, faites-vous interviewer par un bon journaliste qui ne vous coupe pas la parole tout en sautant du coq à l’âne.
    Le Professeur Raoult a été galant envers vous. Avec monsieur Pujadas il avait répondu “merci de m’apprendre la médecine” et encore “ce que vous dites est intéressant, je réponds cela à mes étudiants quand ils disent des bêtises”.
    Regardez votre interview en faisant abstraction du fait que ce soit vous, regardez la façon posée du Professeur et le tortillage ridicule de la personne en face.
    Nous, les gens du peuple, qui sommes obligés de payer des impôts, nous sommes confrontés à ce genre de comportements exaspérants sur tous les “plateaux”, cela nous pousse vers les médias alternatifs plus sérieux comme TV libertés ou les vidéos plus réfléchies comme celles de monsieur Charles Gave ou plus sensées comme celles de monsieur Christian Combaz ou des présentateurs plus dignes comme madame Christine Kelly.
    Une conséquence de tout cela, c’est l’attisement de la colère croissante de ceux qui ne mangent pas de brioche et sont excédés par les faux-semblant.

    Veuillez agréer, Madame, l’expression de mes salutations distinguées.

    1. Raoul GirodetRaoul Girodet Post author

      Bonjour Anne!
      J’ai trouvé votre analyse excellente et bien envoyée. Pourquoi ne pas en avoir fait un article à RR?
      Bien à vous
      Raoul

  8. Avatarkasual

    Merci Raoul !! j’ai bien ri..
    On trouve énormément de personnages arrogants ces derniers temps sur l’autel de l’église des Bobards, Fariboles et Mensonges.
    Peut-être est ce parce que l’arrogance pourrait être le cri de douleur des incultes..La seule expression possible d’un ego non structuré..?

  9. Avatarpeplum

    Elle est plaisante avec Alain du Cardonnet (émisson médicale) … mais ce n’est évidemment pas Alain du Cardonnet.

  10. Avatarberger

    Les femmes jolies sont le plus à craindre, car elles usent de leurs charmes, je n’y vois pas d’inconvénient mais inconvénient est proche d’inconvenant . Et donc, si c’est pour me retrouver avec une incapable dans son boulot, je dis non !

  11. AvatarDorylée

    C’est sans doute la cause du désintérêt des gens pour la presse où l’on trouve la propagande gouvernementale, les idioties bobo-gaucho-écologistes, les inepties des journaleux crétins qui compensent leur inculture par l’arrogance et en plus, pour la presse écrite, des tombereaux de fautes  » d’aurtograffe  » et de non sens.
    Visiblement, cette excellente journaliste de BFM ne dépareille pas le lot..

  12. Avatarpauledesbaux

    pourquoi on a laissé cette jolie personne interroger UN SAVANT CHERCHEUR ??????
    à elle seule elle réprésente la chaine BFMRD TV qui se ressemble s’assemble
    point barre

  13. Avatarguimi26

    Pauvre Professeur! pourquoi accepte-t-il de répondre à des tâches pareilles?
    « Margaud de Frouville », cela me rappelle « Ségolène Royal », cruche notoire, imprégnation socialiste évidente juste avec son nom, néanmoins élue et réélue.
    Elle avait quand même fait quelques études au moins…
    Merci pour l’ article.

  14. AvatarPaulus Laius

    « décomplexés » ? quelle belle définition des « journalistes » (et je les mets quasiment tous dans ce même sac)

Comments are closed.