Je n’en peux plus…


Je n’en peux plus…

.

Ci-dessous une lettre privée adressée à Pierre et moi par un des nos amis. Je trouve qu’elle peut intéresser nos lecteurs, car on y trouve le condensé de nos préoccupations à tous sur ce site. Je répondrai ici à la demande de Raymond d’organiser des manifestations que ce temps-là est passé, les gens ont peur d’aller manifester, peur d’être vus, filmés, et d’en payer le prix professionnellement ou dans leur vie privée. Sans parler des interdictions systématiques pour risque de trouble à l’ordre public à cause des contre-manifs. Il faut passer à autre chose. On y réfléchit. 

Christine Tasin

.

Je n’en peux plus, ce n’est plus la France. Le Grand Remplacement, partout…

 

Si j’ai tout bien compris, Pierre, sans approuver que la Avia ait une face de m… telle que l’a annoncé un « adjoint » de Ménard (mais nous on peut nous traiter de face de craie), tu souhaiterais que les patriotes soient unis -même lors de « dérapages »- afin de ne pas être isolés voire détruits. 

Mais ce devrait être d’une telle évidence !

Quand on pense que les musulmans protègent, abritent des auteurs des attentats, sans même être condamnés…

Je te rejoins donc là aussi à mille pour cent !

Car un de nos problèmes est bien celui-là.

Au delà de nos divergences qui créent déjà de trop nombreuses scissions, on parvient encore moins à s’épauler en cas de coup dur.

Je ne sais si Ménard doit être montré du doigt.

Peut être que sa position d’homme public a justifié sa réaction, ou peut-être qu’elle aurait dû -au contraire- le conduire à une attitude opposée. Ce que je crois.

On ne peut pas -ou plus- ménager la chèvre et le chou, faire dans la demi mesure…

Il nous faut une foutue ligne commune, gommant tout le reste.

« Où est le rassembleur, le messie, le berger, qui rassemblera ces brebis égarées » ???, Serge Lama

Pendant que nous nous « chamaillons »(?), il gagnent du terrain…

Je pense que ce que je suppose être, Christine, ta dernière opération en date, « Le dépôt de fleurs pour le 8 mai », a été un « succès », mitigé peut être, mais néanmoins une belle initiative qui a fédéré les gens dans une action commune.

Au même titre que l’avaient été les « islam assassin », qui t’ont valu tant de problèmes.

Des actions de cette nature, il en faudrait d’autres. Pas forcément beaucoup, mais des bonnes.

Et surtout à l’échelle du territoire national. Si ce n’est déjà le cas, unissons nous… 

En fonction de la teneur de ces interventions à venir, et surtout de, leur large participation sur le territoire, il ne pourrait y avoir suffisamment de forces répressives ou de contrôle.

Façon Gilets Jaunes, avec d’autres « revendications »…

(C’est ce qu’il craignent avec les banlieues: agissons de même. Serions nous aussi nombreux?)

Il me semble avoir lu que les Gilets jaunes -s’ils devaient revenir- devraient prendre en compte les problèmes de l’immigration-invasion, (pour lesquels il était préférable de ne pas parler en son temps…).

Il faudrait plutôt que nous soyons les premiers ! et alors ils se joindront à nous et grossiront les rangs, …définitivement au vu de « leur » nombre.

Nos gouvernants rebondissent sur le covid pour nous verrouiller davantage…

Entrée d’un pays musulman dans l’Europe pendant le confinement, loi Avia, bientôt l’appli stop covid (déjà  toute prête), les brigades sanitaires, la vaccination de masse, après celle des 11 vaccins pour nos enfants, etc…

Agissons de même en rebondissant lors des premiers symptômes des problèmes économiques après covid -ou non- pour nous faire entendre et nous rassembler. (Même si je ne me souviens malheureusement que trop ce que tu avais dit Pierre en guise de conclusion lors des dix ans de Riposte: « Nous étions dix au départ, dix ans plus tard nous sommes… cinquante virgule deux ». (Désolé de ne pas reprendre exactement ce que tu avais annoncé).

.

La situation n’est plus tenable...

Ce matin, alors qu’en caisse d’une supérette je disais à la jeune fille, blanche, que cela faisait du bien de voir des Blancs comme elle. (En prenant les précautions d’usage, ce qui est un comble…, je ne suis pas raciste etc.) à ma grande surprise -un peu quand même, malgré son apparence- elle m’a annoncé avec un grand sourire que je n’étais pas le premier qui le lui disait….

Il y a probablement plus de potentiel que je ne le pensais, mais dans quelles proportions???

Toujours ce matin, même si la journée d’hier m’avait échauffé les sangs.

A la queue à la poste. Problème avec la sécurité -black- qui me demandait pourquoi je venais.  J’estimais ne pas avoir à le lui dire. 

Appel de son son responsable… coloré de je ne sais où aussi. J’ai des témoins a-t-il dit; et il n’en aurait pas manqué… Pauvre de nous…

Si je ne m’étais pas éclipsé il aurait finalement obtenu mes coordonnées avec le colis en colismachin (qui n’arrive pas à l’heure), ou appelé les flics. (Avec les portiques, bientôt ils sauront en temps réel nos affinités ou appartenances)

Sur la dizaine de personnes dans la file d’attente, pas une n’a moufté en mon sens…. Grrrrrrr. (Mis à part une vieille gauchiasse qui a déclamé sur un docte ton, que ce brave homme de la sécurité faisait son boulot: (en manque de baise celle-là je pense, au delà de son esprit gangrené).

Alors???

.

Hier, problème à peu près identique à la poste encore (retrait initial de l’emballage carton), pour les mêmes motifs, mais là avec un Black et en prime un Arabe à la sécurité. (Deux contre un en visuel, cinquante contre un dans la réalité « environnementale »)

Qui me demandait si mon problème était lié au fait qu’il soit arabe. Je lui répondis que c’était lui qui en avait un de problème avec sa religion ou sa race… Etc. Fin plus en douceur: l’Arabe(e) hihihi… celle du guichet, qui m’a vendu des timbres et une boîte colis machin, pas voilée, correcte  et moi aussi. L’Arabe sécuritaire étant resté à toute proximité au cas zoù…). J’en peux plus !

Comme je sortais -remonté quand même-, une racaille de première zone crache par terre et je le relève, « courtoisement »… en disant que ce n’était pas bien.

Ben, il vient vers moi et… nique ta mère…, et pour cogner. Je me mets en garde, et grâce à Dieu avec mon mètre vingt, un grand Blanc se met entre nous deux. Un Arabe costaud était non loin également…

S’éloignant avec moi, le grand Blanc -en chaussures normales- de me dire qu’il y en avait des tonnes de ces petites merdes…,que de plus que c’est moi qui aurait sûrement eu les problèmes… qu’il valait mieux s’éloigner…

Ben oui, on le sait, mais alors… si on ferme toujours sa g… où va t on? Dans quoi emmenons nous nos enfants?

Je sais, je les cherche quand même un peu… les ennuis. J’y peux rien, l’invasion me fait gerber.

Tout ça c’est bien peu, me direz-vous, pour un p’tit bonhomme comme moi.

Mais est-il besoin de vous l’indiquer- c’est quand même révélateur d’un comportement du tous les jours en Francarabia.

Bien sûr, il n’y a pas là d’agression au couteau, de filles ou de femmes agressées, violées, de Marin anéantis, etc.

A quoi bon alors sert de faire état de tout ce qui se passe (même si c’est très utile pour les gars comme moi et le public convaincu, on ne le sait malheureusement déjà que trop, et ça déprimerait au delà de la révolte, de la colère, à laquelle on ne donne aucun moyen de se faire entendre, d’exploser).

C’est au quotidien que les faits parlent d’eux mêmes

Quand tout le monde aura voulu voir ou entendre, il sera bien trop tard.

Alors Christine et Pierre, que penseriez vous de mettre en place sur le territoire des « manifestations » contre l’immigration, contre la loi Avia, contre l’application stop covid.. (qui va fliquer la population et nous d’autant plus au travers de dénonciations avérée ou pas).

Y ajouter de « bonnes et justes causes », qui rallieraient aussi des gens à nous, sans trop tomber dans une complaisance racoleuse ou politicienne. Le climat… etc etc

On n’a plus beaucoup de temps, ils verrouillent tout.

Pucés ou pas, reconnaissance faciale, vocale… et j’en passe, on ne passera plus les portiques qu’ils vont décupler (voire dans les gares, les magasins, sur les autoroutes, …).

(L’outil informatique permettant d’y adjoindre tous les repérages possibles à partir des bases de données déjà largement constituées).

Les intervenants sont encore aujourd’hui humains, les drones arrivent rapidement. Pour le moment seulement équipés de… caméras.

(J’y avais fait référence pour la ville test qu’avait acceptée d’être en reconnaissance faciale, Toulouse – vers 2014 je crois. 2020: les progrès ont dû être fulgurants).

Avant, sous les prétextes sécuritaires qui n’ont que peu fonctionné, maintenant avec ceux du covid et tout le reste, les caméras ont un avenir fulgurant avec la cause sanitaire.

(Aussi, une raison supplémentaire pour faire traîner le vaccin, que les gens réclameront à corps et à cri le moment venu, avec quelques statistiques préalablement bien placées).

L’islam, même étant la gangrène de notre pays, du monde civilisé, n’en est pas moins un pion dans l’avancée d’une dictature mondiale qui asservira l’humanité.

Ayons un coup d’avance sur ces gouvernances en nous attaquant à elles directement, au travers de la lutte contre l’immigration, voire même en faveur de « la préservation écologique qu’ils défendent ».

Je n’aime guère ce proverbe: « La fin justifie les moyens », mais je crois de plus en plus qu’il n’est plus temps de verser dans les valeurs de notre civilisation; desquelles nous mourrons si nous n’agissons pas.

Au même titre que Macron et ses sbires ont fait passer le pacte de marrakech en pleine action des gilets jaunes, l’entrée d’un pays musulman pendant le confinement, la loi Avia en « sortie » de covid, l’appli stop covid, et le vaccin au prochain moment adéquat où les esprits seront ailleurs. (Crise économique? Etc…).

Allons y pour… Gandhi: «Je crois vraiment que là où il n’y a que le choix entre la lâcheté et la violence, je conseillerais la violence. C’est pourquoi je préconise à ceux qui croient à la violence d’apprendre le maniement des armes. Je préférerais que l’Inde eût recours aux armes pour défendre son honneur plutôt que de la voir par lâcheté, devenir ou rester l’impuissant témoin de son propre déshonneur».

 Christian Lehmann: « Les seuls combats perdus d’avance sont ceux qu’on refuse de livrer... ».

 Winston Churchil:  » Vous avez voulu éviter la guerre au prix du déshonneur. Vous avez le déshonneur et vous aurez la guerre ».

(Il n’y a pas même conscience, là, de… déshonneur pour la plus part).

Et si cela devait évoluer dans un certain sens, n’avons-nous pas un gouvernement de substitution, une Marine ou une Marion… un Pierre et une Christine,, et tant d’autres pour refaire notre beau pays ?

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




21 thoughts on “Je n’en peux plus…

  1. AvatarSPQR

    Bonne description de la société actuelle.
    Mais nous sommes paralysés car sans « leader ». A part Marine, qui est un repoussoir incompétent (en période actuelle sans conflit ouvert) mais qui pourrait être efficace dans un contexte politique plus rude où les règles ne seraient plus les mêmes.
    C’est l’impasse. Les manifestations, quelles qu’elles soient, rassembleront au mieux une centaine de personnes dans chaque ville. La solution ne me semble pas être là et je ne sais pas où elle se trouve.
    Restons mobilisés et informés tout de même.
    L’avenir n’est jamais vraiment écrit.

    1. AvatarHector

      « Nous sommes paralysés car sans leader »… C’est toujours la même excuse !
      On attend quelqu’un, comme ça on a une bonne raison pour ne rien faire tant qu’il n’est pas là !

      On se met à parler de Marine comme si c’était la question…

      Et pour finir, on dit : « la solution, je ne sais pas où elle se trouve ». Vous savez très bien où elle se trouve, mais la vérité, c’est que la solution, vous n’en voulez pas !

      Notez que je ne vous accuse pas personnellement, SPQR : je relève votre post comme parfaitement représentatif de l’état d’esprit qui anime tous les patriotes. C’est cet état d’esprit qui va nous conduire tout droit à notre perte.

      1. Christine TasinChristine Tasin

        Très juste remarque Hector, moi aussi je suis lasse de ces gens qui veulent un sauveur… et qui crachent dans la soupe Marine. pour le moment on n’a qu’elle. Alors à quoi bon la dézinguer ? C’est du suicide

  2. AvatarChristophe L

    C’est vrai que notre cul est très très mal barré mais heureusement que RR, RL, fdesouche et bien d’autres résistants existent pour éveiller les consciences.

  3. AvatarMachinchose

    « Je sais, je les cherche quand même un peu… les ennuis. J’y peux rien, l’invasion me fait gerber. »

    je connais !

  4. Edmond RichterEdmond Richter

    Concrètement j’ai une proposition: Au lieu de continuer à attendre l’homme providentiel ou la femme idem, au lieu d’attendre les prochaines elections, je propose de porter un badge avec carte de France en bleu, blanc, rouge. Porter ce badge signifirait l’accord sur une dizaine de propositions simples, par exemple ET JUSTE À TITRE D’EXEMPLES 1) référendum sur l’immigration 2) expulsion de tous les illégaux 3) Macron démission 4) Reconquete des zones de non-droit islamisées 5) Interdiction de la charia 6) Interdiction du Coran pour incitation à la haine. 7) etc…etc… Ceci n’est qu’un premier jet, si quelqu’un a envie de completer….Il ne s’agit pas de faire des programmes détaillés il s’agite de se reconnaitre et de se retrouver autour d’une dizaine de propsitions simples courtes et claires….Si vous estimez qu’un badge serait dangereux, on peut aussi avoir cette dizaine de propositions imprimées et à distribuer. QU’EN PENSEZ-VOUS? PAS DE CRITIQUE SANS PROPOSITION CONCRÈTE, S.V.P.

  5. AvatarMachinchose

    pas mal

    ce peut aussi etre un tee shirt avec imprimé dessus, sur fond blanc , un drapeau tricolore , et imprimé FRANCE

    les pseudos français sortent eux enveloppés de leur torchon algérien a toutes occasions

    et nous ?? nous sommes des (vrais) Français! nous aimons et tenons a notre France et j’ imagine dejà, cet été, des milliers de ces tee shirt sur les plages de France, surtout celles qui vont de Port bou a Vintimille

    tout le long de notre Mère Méditérannée, devenue un vestibule a envahisseurs

  6. AvatarSPQR

    D’accord pour les propositions.
    Mais : Macron démission, vient un peu comme un cheveu dans la soupe. Cela résonne slogan politicien. Il faut uniquement des propositions de fond.
    Déjà des divergences !?.
    En l’occurrence, pour celle que je cite, elle est peu fondamentale.

  7. Avatarjeanne

    A mon sens c’est la seule solution de manifester contre l’immigration peut être en discuter lors de l’apéro saucisson et mettre cela sur pied ça va cogner mais je pense que les français sont prêts et peut être d’autres pays suivront un grand rassemblement entre les nations . J’ étais favorable lors des gilets jaunes et lorsque je suis allée sur le site et demander quelle jour la manifestation contre l’immigration deux gilets jaunes mon souhaité « UN BON CANCER » donc je n’ai pas manifesté avec eux je savais que la gauche était présente dès le début.

  8. AvatarGL

    « Il faut passer à autre chose. On y réfléchit. »

    Christine, qu’est-ce que je vous disais quand je suis entrée en contact avec vous il y a plusieurs années ?

    1. Christine TasinChristine Tasin

      Les manifs ne servent plus à grand-chose, il faut passer à autre chose qui peut prendre de multiples aspects, y compris des actions à la Ghandi, on en re-parlera, mais pas sur le net.

  9. MichèleMichèle

    En réponse à Edmond Richter:

    OUI !!!!!!!!!!!!!!!

    C’est ce que je propose depuis un demi siècle!
    Nous devons nous unir, si nous avons une petite différence, il faut en parler discrètement, courtoisement, ne jamais accepter les divisions.

    Il ne faut pas se tromper de cible.

    Je ne dirais pas cocorico au sujet du 8 mai, mais, je suis bien content d’avoir obtenu ce succès, très, très modeste, mais, ce n’est qu’un début, continuons le combat!

    Et si je peux me permettre une petite note, en toute amitié, pour Jeanne:
    Bien sûr, les gauchos étaient présents dès le départ, ce qui ne m’a pas empêché de distribuer une bonne trentaine de tracts sur les ronds-points, Pendant 30 semaines (!), avant de me faire éjecter par les gauchos et … les sbires de choupinet, car, il y en avait!
    Ais-je semé au bon endroit? Je ne sais, mais, je reviens toujours à la charge, inlassablement, même si, trop souvent, le climat est pesant.

    Bonne journée à toutes et à tous,
    Gérard

  10. Avatarbm77

    Les gilets jaunes étaient une bonne initiative qui partait du peuple dans toute sa pluralité sociale mis à part les immigrés noirs, arabes et chinois dont la présence était très clairsemé, plus préoccupés par des revendications purement communautaristes que par le bien commun et prouvant par là une citoyenneté de façade qui ne se concrétisait pas dans les actions communes avec les Français ! Ils n’entendent République qu’à partir du moment que celle ci devient un tremplin au service de leur communautarisme. J’ ai participé au début du mouvement et abandonné en cours quand j’ai sentis que les choses allaient basculer dans la grande récupe LFI ou Sud avec des revendications purement professionnelles ou corporatistes qui n’avaient rien à voir avec l’esprit du mouvement qui comprenait aussi bien des ouvriers que des petits patrons ou des fonctionnaires .
    Les thèmes que l’on pouvait entendre au début portaient sur les charges et taxes et obligatoirement cela amenait la réflexion du pourquoi et comment de ces taxes.
    Et bien sûr les marottes des écolos gauchos de taxation des carburants pour des Français qui étaient déjà plus que sollicités étaient remises en question et la destination réelle et très vagues puisque non quantifiable de ces taxes l’étaient aussi .
    Et un moment la question du coût de l’immigration était sur toutes les lèvres et bien sûr l’islam aurait pu l’être .Je pense que LFI a du vivre des moments un peu difficiles et a mis vite fait des stratégies en route pour court circuité ce mouvement populaire,, dans le meilleur sens du terme, dont la maitrise leur échappait complètement. Car cela créait l’avènement d’un mouvement patriote, qui, de plus, se mettait en forme à partir de l’espace publique.
    LFI l’a récupéré pour mieux le saborder avec ses alliés du NPA qui formaient le gros des casseurs !
    Autant de leçons à retenir!!!

    1. Avatard

      Tout à fait d’accord , c’est exactement comme cela que ça c’est passé ! à savoir que dès le début nous ne devions pas parlé de l’immigration et du coùt ..je l’ai accepté sachant que nous devions voir large … mais lorsque j’ai vu des pancartes gauchistes je me suis mise à parler de mon SUJET à moi, le notre sans me plus me gêner ! autant vous dire que je me suis faites remarquer.. Je suis restée encore un peu , je ne voulais pas abandonner un mouvement où j’étais depuis le début et dont était absent ces mêmes gauchistes LGBT etc.. et puis j’ai abandonné pour ne pas cautionner .. . Un militaire m’a dit que c’était dommage, il fallait rester car nous n’avions qu’un seul ennemi ! vu comme ça ! mais je n’ai pas pu !

  11. frejusienfrejusien

    Non seulement la dictature s’installe au vu de tous, mais déjà
    avant le Bataclan, son application était confiée aux colorés, au départ les migres muzz,
    maintenant les clandos africains, au prétexte de les caser, puisqu’ils n’ont aucune qualification,

    en réalité, nous sommes soumis au contrôle des envahisseurs,

    Le Français doit se plier aux exigences de l’envahisseur qui a été placé en situation de supériorité, à l’intérieur des différentes milices dites de « sécurité », qu’elle soit sécurité contre le terrorisme, ou sécurité sanitaire

Comments are closed.