Patrice Quarteron se paie la tête (frisée) de Camélia Jordana !


Patrice Quarteron se paie la tête (frisée) de Camélia Jordana !

.

Merci à Joël et à J.-P. Saint-Marc

.

Le boxeur Patrice Quarteron a vécu plus de 30 ans à Grigny, à la Grande Borne, et se paie la tête de la chanteuse Camélia Jordana, petite bourgeoise d’origine algérienne ayant grandi à La Londe-les-Maures, ville « huppée et résidentielle » de la Côte d’Azur. 

Loin donc du RER et des grises cités parisiennes où la police « massacre tous les jours des milliers d’hommes noirs ou arabes » mais aussi des starlettes débiles aux cheveux frisés…

(cliquer sur May 25,2020 pour accéder directement à la vidéo Twitter)

.

.

Victoire par KO : Patrice Quarteron étrille les “conneries” de Camélia Jordana

Dans une vidéo de dix minutes publiée lundi 25 mai, le boxeur dézingue à tout-va la chanteuse qui ne cesse de se plaindre alors qu’elle n’a pas grandi en banlieue, selon lui.

« Il y a des hommes et des femmes qui se font massacrer quotidiennement, en France, tous les jours, pour nulle autre raison que leur couleur de peau ». Des propos tenus par Camélia Jordana qui ont choqué ces derniers jours et qui n’ont pas manqué de faire réagir. Dernier en date, le boxeur aux 40 victoires par KO, qui s’est montré très acerbe envers la chanteuse. 

« C’est ce que je dénonce tous les jours, ces faussaires de la banlieue, ces gens qui se foutent de notre gueule, qui ne respectent pas les gens qui ont vécu toute leur vie de misère inimaginable et pourtant n’en font pas tout un boucan », lance-t-il.

« Dans toute ma vie, j’ai vécu à Grigny, pendant 33 ans », dit-il avant de rappeler que les femmes ne sont pas autant stigmatisées que cela en banlieue. « Les femmes en banlieue ont peut-être des soucis pour sortir mais ne se font certainement pas agresser par la police en permanence », rappelle-t-il.

Le combattant étrille ensuite l’artiste, les professions « aisées » de ses parents et la ville où elle a grandi, La Londe-les-Maures, une commune cossue du Sud de la France. « Donc quand j’entends les conneries de Camélia Jordana qui ose nous dire : ‘J’ai peur quand je vais en banlieue avec mes cheveux frisés…’ Elle a un avantage aujourd’hui, c’est que quand tu as un faciès de Noir ou basané ou d’arabe, tu peux te lancer dans ce genre de conneries et dire que tu es dans la cité […]. Ces gens qui osent raconter des conneries sur la cité alors même qu’ils n’ont jamais vécu là-dedans, prêt à parler d’une histoire morbide pour vendre des disques… Toi tu es qui en banlieue ? », lui demande-t-il.

Un « fonds de commerce »

Le boxeur dénonce par la suite dans cette vidéo le « fonds de commerce » de ces gens « qui parlent au nom de la banlieue »

« Ils osent tout ces gens-là. Je suis content que la police ait tabassé les ‘gilets jaunes’ parce que ça montre que la police n’est pas plus gentille avec les Noirs, les arabes que les Blancs », raille-t-il. [à mon avis, la police a dû tabasser beaucoup plus de Blancs en gilet jaune en 6 mois que de Noirs et d’arabes de banlieue en 20 ans – NDA]

Il finit par montrer son exaspération face à de tels propos : « Je suis gêné d’entendre des conneries pareilles et je ne peux pas te laisser dire des conneries au nom de la banlieue », assène finalement Patrice Quarteron.

https://www.valeursactuelles.com/societe/video-victoire-par-ko-patrice-quarteron-etrille-les-conneries-de-camelia-jordana-119766

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




17 thoughts on “Patrice Quarteron se paie la tête (frisée) de Camélia Jordana !

  1. AvatarVent d'Est, Vent d'Ouest

    Visionné hier sur VA. Patrice Quarteron a bien allumé cette Camélia Jordana dont les deux points chiche qui lui servent de neurones ont dû se télescoper plus gravement que d’habitude. Cette « personne » est le genre de pompier pyromane qui crie au feu et accuse les autres, un peu comme nos zélites autoproclamées et véritables racailles en col blanc, à l’image exemplaire de notre président bien-aimé. À vomir.

      1. AvatarMountain

        Ne vous inquiétez pas ,dans 2 ou 3 ans ,on ne les entendra plus ,j’appelle ça les chanteurs et chanteuses kleenex, 1 CD ou 1 film et pschitt terminé, on ne les voit plus,et c’est tant mieux ,ils ,elles ,ne feront pas des carrières qui durent 10 ,20 ou 30 ans .

        1. François des GrouxFrançois des Groux Post author

          @Mountain

          Pas 20 ans mais qui sait, avec le nombre et la démographie…

          Il y a 30 ans, leurs prédécesseurs luttaient « contre le racisme » en vendant leurs chansons vivrensemblesques « Lily », « L’Aziza », « Babacar »… (je trouvais ça d’un gnangnan !)

          Ils ont été grand-remplacés par les « chanteurs » et rappeurs de la diversité prônant le djihad, la charia, le voile, la haine des Blancs et des mécréants.

          Venus par millions et se multipliant comme des lapins, c’est dire le terrible racisme que ces gens ont subi !

          Au moins, Patrice Quarteron remet les choses en place.

          1. Avatarbm77

            Vous ne croyez pas si bien dire moi aussi j’ai toujours détesté la charité business et toute ces chansons autour d’une supposée discrimination que ce soit « we are the world » avec un Michael Jackson accompagné d’un Dylan dans un joyeux mélange des genres ou les chansons Françaises autour du sujet qui nous ont été assénés pendant presque toute une décennie pour bien nous faire rentrer ces fadaises dans la tête . Les auteurs des années 50 ou 60 parlaient beaucoup mieux de la pauvreté sans en faire des tonnes dans le larmoiement facile .
            Je ne les aimais pas les scie » comme « babacar » ou « laziza  » mais aujourd’hui c’est encore pire, c’est insupportable!!! Parce que tout simplement cela sonne faux!

  2. AvatarMountain

    Bravo à PAtrice Quarteron si tous parlaient comme lui il n’y aurait pas de problème, et lui sait de quoi il parle ,pas comme la Camelia petite bourgeoise qui parle de ce qu’elle ne connait pas .

  3. Avatarbm77

    Quarteron ne manie pas la langue de bois ni la langue de p..te . On ressent le vécu du gars qui ne s’en laisse pas compter ? A mille lieues de ces racoleurs de la politique ou des people qui veulent faire fantasmer le gogo des beaux quartiers. Un Aurélien taché ou même un macron ont du être bercés par toutes les fadaises rapportées sur la banlieue.
    N’ont ils pas compris que tous ces mythomanes de rappeurs sont obligés d’inventer pour pouvoir vendre aux petits blancs des beaux quartiers!!
    La vérité du rap est dans la rime, le » flow » ou la dance mais pas nécessairement dans le fond, qui est souvent un prétexte!!

  4. AvatarDorylée

    Je suis une conne
    Je suis une conne
    Chez moi c’est naturel en somme
    Oh oui mon style
    Correspond bien à mon état civil…

    1. Avatarbm77

      Polnareff Dorylée et les années 70 une époque bénie pour la liberté d’expression , Bedos vient de partir et je ne comprend comment un type qui revendiquait cette liberté d’expression et en usait et en abusait ait pu à la fin de sa vie se solidariser à la censure du politiquement correct? Ce qui prouve que la doctrine islamo gaucho racialiste est diablement efficace!!!
      On lui souhaite li aussi d’aller au paradis comme Polnareff le chantait dans sa chanson, lui qui tapait plus facilement sur le curé que sur l’imam

  5. Avatardmarie

    Une fois de plus, merci Patrice !
    Que du bonheur à t’écouter remettre cette chose à sa place !

Comments are closed.