La boulangère croyait me faire plaisir en me disant qu’il n’y avait pas de gélatine dans le gâteau…


La boulangère croyait me faire plaisir en me disant qu’il n’y avait pas de gélatine dans le gâteau…

Illustration : Il n’est pas nécessaire d’être ainsi affublée pour être anti France, anti Occident. Un cerveau coranisé peut  suffire!!!

..

Depuis quelques années, je suis accusée régulièrement d’être dans la provocation vis à vis des musulmans.

Mais qu’est-ce donc cela ? De quel type de provocation s’agit-il ? C’est quoi concrètement ce crime que j’aurais commis contre ceux qui se réclament du dogme mahométan ?

Eh bien, figurez-vous, je ne pense pas vous apprendre quelque chose de nouveau, mais bon allons y gaiement, on ne doit en aucune manière incommoder la sensibilité des musulmans. Mais qu’est-ce donc cette sensibilité ? Quèsaco ?

D’abord, je dois dire en préambule que cela va crescendo un peu partout sur la planète, bien sûr la France, comme l’ailleurs, est touchée. On ne devrait pas, mais à force de compromission, on est en pole position dans la reculade des libertés.

Cette sensibilité exacerbée, c’est tout ce qui touche aux interdits de l’islam.

Oui ! Vous savez, tous leurs harams, les proscrits, les « c’est péché », les « c’est pas bien » et joyeusetés du même acabit dégainés à tout va, en toute circonstance. Pas moyen de faire quoi que ce soit sans risquer un reproche, un rappel à l’ordre, une précision sur la règle, pire une attaque violente qui peut même se terminer par un drame. Dans certaines situations, il n’en faut pas beaucoup pour basculer dans l’horreur.  Le pauvre Marin et sa famille en savent quelque chose. Ce qu’a vécu ce jeune homme est gravé dans ma mémoire et la colère qui en découle ne passe pas. Elle est là, elle ne faiblit pas, bien au contraire. Comment pourrait-il en être autrement ?

La liberté d’être a mené ce jeune homme vers le pire que l’on puisse imaginer. La raison de cette attaque et son acharnement me rendent malade car quoi de plus beau que des gens qui s’aiment. Eh non ! Pas pour un certain nombre de musulmans, ils salissent tout, ils dénigrent tout, ils sont contre tout. S’interposer pour défendre ce droit à l’amour, je le comprends, j’aurais sûrement fait pareil, mais face à la sauvagerie mahométane, le danger est grand et à ce titre on se doit d’être vraiment prudent.

Pauvre Marin, il paye cher son idéal dans l’indifférence générale ! C’est ça le pire dans notre France d’aujourd’hui. Plus d’émotion collective, plus d’indignation, nous avons à faire à des moutons qui vont à l’abattoir sans résistance. Tout le monde s’en fiche, chacun occupé à bichonner sa petite personne. C’est grave, ce qui devrait scandaliser la population ne fait plus bouger personne. L’égocentrisme ambiant a pris le dessus sur tout, tout en ne sachant pas que c’est cette attitude qui les mène à leur perte.

https://www.republicain-lorrain.fr/faits-divers-justice/2020/05/01/marin-tabasse-pour-avoir-defendu-un-couple-son-agresseur-pourrait-etre-libere-bientot

.

Ouvrez les yeux, voilà donc ce qu’apporte trop souvent l’ambiance mahométane. Vous ne pouvez agir sans qu’il y ait un zozo qui vienne se mêler de vos oignons. Les yeux noirs de reproche ou carrément les menaces assénées d’aller faire grillade en enfer pour l’éternité. Je n’oublie pas, bien sûr, les comportements agressifs, les insultes, les critiques acerbes, les jugements sans appel, et dans le pire des cas les agressions physiques plus ou moins violentes, pouvant même dans certains cas vous faire passer de vie à trépas en un instant.

C’est comme ça en islamie ! Pas autrement, même si un certain nombre de musulmans veulent faire bonne figure, donner le change devant les kouffars en disant qu’ils respectent les us et coutumes des autres. Ceux-là d’ailleurs me font rire car ils n’arrivent même pas à jouer la comédie jusqu’au bout. Je m’explique, ils vont dire : « ah ! Ça ne me dérange pas que les gens boivent de l’alcool, mangent du porc etc. », et dans le même temps faire une moue de dégoût à la vue de ce qui, paraît-il, ne les dérange pas !!!

En réalité, une grande part, pour ne pas dire la majorité, ne supporte pas tout ce qui est en dehors de l’islam, c’est à dire quasiment tout, puisque ce dernier est une idéologie où tout est codifié à l’extrême. Pour ma part, j’ai compris depuis longtemps comment la musulmanie apporte un climat malsain dès qu’elle s’installe quelque part. Il n’y en a que pour les comportements islamiquement approuvés par leur seigneur de pacotille. Le reste, même chez les autres, c’est niet, c’est beurk !

.

Déjà jeune, comme quoi ça ne date pas d’aujourd’hui le schmilblick mahométan, je voyais autour de moi des musulmans s’exciter face à des actes allant à l’encontre des recommandations de leur fumeux coran. A cette époque, j’étais loin d’imaginer l’étendue des dégâts, je pensais que c’était le délire de quelques abrutis faisant du zèle. J’étais à des années-lumière de la triste réalité, à savoir qu’avec ceux qui croient aux conneries de sa majesté momo 1er, c’est la terreur assurée, c’est la prison à ciel ouvert où que l’on soit. On doit obéir qu’on le veuille ou non aux préceptes islamiques, même si on ne les connaît pas, et même quand on n’est pas concerné. C’est dire le totalitarisme émanant de cette pseudo religion. Ce n’est pas le fait de quelques illuminés, mais bien une tendance générale, un système qui ne peut fonctionner autrement. Chaque individu est sommé d’être un policier de la charia pour autrui. C’est écrit de bout en bout dans le bouquin vert, l’abject torchon, qui se présente comme le réceptacle de la parole divine.

Au collège, par exemple, je me souviens de non musulmans bousculés, insultés car mangeant du porc devant eux !?!? Ou pendant le ramadan, j’ai été marquée par les attitudes de la racaille islamique qui s’en prenait violemment aux non-jeûneurs, alors que ces derniers n’étaient même pas musulmans. Les pauvres jeunes se retrouvaient face à des bêtes féroces qui leur aboyaient dessus, les considéraient plus bas que terre. J’étais interloquée de ce toupet, de cette attitude inqualifiable. Comme si, tout le monde devait vivre au diapason de leur ramadan, de leurs interdits, de leurs préceptes coraniques. Un délire sans nom ! Je me gardais bien à l’époque de dire ce que j’en pensais, je n’avais pas encore la maturité pour le faire et les épaules assez fortes pour supporter une telle hostilité.

Selon ce que leur a transmis leur religion inventée par un malade mental, lors du ramadan, manger en public relève, donc, à leurs yeux de la provocation et du non-respect de leurs croyances. Manger une viande non halal, une viande de porc, rebelote, idem, et encore un ! Un !

.

A ce propos, l’année dernière, j’étais allée acheter pour la soirée du jour de l’an, un gâteau dans ma pâtisserie habituelle. Et là, la vendeuse, une idiote halal, me sort que je ne devais pas m’inquiéter car le gâteau choisi ne contenait pas de gélatine de porc, que je pouvais donc l’acheter. Tout ça dit sur un ton mielleux, comme si de telles paroles, dans l’enceinte d’une pâtisserie, étaient normales. Mais qui l’avait sonnée celle-là, personne que je sache. J’aurais pu faire la sourde oreille et passer outre ses recommandations merdiques, mais non pas question, je refuse cette dictature qui ne dit pas son nom, insidieuse, se faisant jour à des moments insoupçonnés. J’ai répondu à cette soldate d’allah que le gâteau pouvait contenir autant de gélatine de porc qu’il le voulait, ça m’était complètement égal ! Elle était devenue toute blanche, étant sur son lieu de travail, elle ne m’avait rien répondu. Je ne peux pas présumer de ce qu’il aurait pu se passer si cela s’était produit dans d’autres circonstances. Toujours est-il que cela avait suffi à pourrir l’ambiance et m’agacer profondément. Quand j’en ai parlé à des amis, ils m’ont répondu : « T’étais obligée de la provoquer Samia !?!? ».

Ah bon ! C’est la meilleure, c’est moi qui suis dans la provocation. Rappeler à cette inconnue qu’elle n’avait pas à s’immiscer dans ma vie, dans mes choix, est par la grâce des soumis de la provocation. Le bon sens s’est inversé !

.

Je fatigue de ces rappels incessants d’interdiction de la viande de porc, de la viande non égorgée selon le rite islamique. Je ne les compte plus les rappels à l’ordre l’air de rien, les regards chargés de reproche et même parfois les altercations. En outre, même si on n’en arrive pas aux mots, dans certaines situations, des entraves à votre encontre se font jour. Je m’explique. Dans le cadre de mon emploi, je suis régulièrement en contact avec du public pouvant être musulman, avec des collègues aussi du même régime, et s’ils vous voient manger du porc, l’horrible viande à leurs yeux, alors vous êtes cataloguée de traitre, de personne même diabolique. Et là boum, des tensions vont apparaître avec plus ou moins de force, et vous empêcher de travailler dans la sérénité.

Pour certains, pour les dédouaner, ils vont vous dire que ce n’est pas grave, ou « le prend pas mal Samia », jusqu’au jour où cette infection va les atteindre. Il ne faut pas rêver, personne ne peut être épargné avec cette fumisterie. Et là, je ris, sur qui compte-on pour faire barrière ? Devinez ? Eh ben, Bibi est appelée à la rescousse ! Du statut de parano, je passe à celui de sauveteur !!! De provocatrice, je me change en défenderesse. Les dhimmis ne veulent pas comprendre que je ne fais pas dans la provocation mais dans la résistance. Je n’ai pas envie que la musulmanie me dicte comment je dois penser, vivre. Alors oui, parfois, j’avoue je peux avoir un comportement ostentatoire dans certaines situations. Cela fait toujours suite à des attitudes qui visent à m’inclure, à mon corps défendant, dans leur oumma. Je veux qu’ils comprennent clairement que je rejette leur daube, et que leur réprobation me glisse dessus. Je garde la tête haute, ce n’est que comme cela qu’ils vous respectent, pas autrement. Les yeux baissés, c’est à proscrire !

.

Mais, il faudrait, paraît-il, que je cache ma vraie nature en présence des adeptes de momoh, pour ne pas les incommoder, pour qu’ils puissent être en confiance avec le fonctionnaire qu’ils ont en face d’eux. Ce que je comprends donc, la neutralité prônée par la fonction publique pour une Samia, c’est qu’elle soit une bonne petite musulmane en apparence. Pourtant, il me semblait que justement, on ne devait pas afficher ses croyances dans le cadre de ses missions de service public.

Eux, ils ont le droit de vous apostropher avec un salam alikoum, un saha hidak (bonne fête de l’aïd), un saha ftourek (bonne rupture de jeûne) et vous rien ! Eh ben si, je leur réponds merci mais très peu pour moi, je ne fais pas partie de votre fiesta ! Pas le droit normalement, mais quand on vous rappelle de la sorte en permanence à vos prétendues obligations, eh ben pas le choix que de remettre les pendules à l’heure de ces dictateurs en herbe.

Et, le répit est souvent de courte durée car quand ce ne sont pas les usagers musulmans qui me regardent de travers, ce sont des collègues muzz muzz. Elle est pas belle la vie, pas moyen de vivre tranquillement sans cette pression invisible, insidieuse quasi permanente.

Lors du ramadan de l’année dernière, notre direction avait organisé une réunion de travail pour homogénéiser les pratiques des différents services. Il faisait une chaleur infernale et pour nous aider à supporter cela, l’animateur de la réunion avait prévu des boissons fraîches. Une personne s’était proposée de servir tout le monde pour pouvoir démarrer la réunion rapidement. Juste en face de moi était assise une collègue musulmane, coran au cou, me souriant à pleines dents, pensant sûrement avoir une coreligionnaire en face d’elle. J’avais eu quelques échos de cette personne, un vrai tyran islamique. Elle ne savait pas cette bougresse ce que je pensais de sa personne. Pas grand chose de bien, elle qui avait rendu dingue une amie à moi !

Quand ce fut son tour d’être servie, je la vis faire un geste frénétique de refus de la boisson, avec en prime une tronche de dégoût disant : « Oh ! Vous êtes pas fou, c’est ramadan. Moi je suis une bonne musulmane, je fais ramdan, je ne bois pas même s’il fait très chaud ». Ces tronches de choqués, je ne les connais que trop bien, je peux les repérer d’un seul coup d’œil.

Puis vint mon tour, je la voyais m’observer avec un regard en biais, l’air de rien, afin de donner le change vis à vis de l’assistance non initiée à la surveillance « chariatique ». Bien sûr, j’avais soif et donc acceptai gentiment ce rafraîchissement. Je savais d’avance qu’elle allait tiquer quant à mon comportement anti islamique. Bingo ! Comme par magie, le grand sourire s’était transformé, en une fraction de seconde, en un regard noir chargé de désapprobation. Bon débarras, ça tombait bien, je n’en voulais pas de sa sympathie ! De ce moment, elle avait feint de m’ignorer. Ça m’a fait une belle jambe !!!

 

Ces attitudes de reproche m’énervent vraiment car elles signifient, à elles toutes seules, le carcan idéologique auquel les mahométans voudraient que l’on n’échappe pas. Cette dictature non visible aux yeux des novices, comprendre non musulmans, rend impossible l’insouciance et la liberté d’être de ceux qui ont décidé de vivre en dehors de leur pourriture d’islam.

Alors, j’avoue dans ces cas-là, je bombe le torse et agit ostensiblement. Il est hors de question que je me cache comme si j’avais peur ou honte, car c’est ainsi que la daube islamique peut imposer sa terreur, sa dictature.

 

Au lieu d’être soutenue ou tout simplement comprise, je suis donc régulièrement accusée d’être dans la provocation voire même d’incommoder sciemment les muzz. Rien ne peut m’empêcher, paraît-il, d’être plus discrète. Pourquoi avoir choisi d’agir ainsi à visage découvert, alors que cela n’est pas compliqué de le faire sans être repéré ?

Mais parce que je n’en ai rien à faire de ce qu’ils pensent ou de ce qui les dérange. Tout d’abord, je ne veux pas être en porte à faux avec mes principes, mais surtout, je pense que c’est dangereux d’abdiquer face aux avancées de leurs pions islamiques sur l’échiquier France. Ce n’est pas en refusant d’affirmer notre liberté de conscience que l’on obtiendra la paix, au contraire, on leur ouvre ainsi toutes les portes pour imposer leur dictature arabo islamique.

Les Français, pour une trop grande part, ont décidé, par peur ou bêtise, de ne pas incommoder nos chers mahométans. Ils se font tous petits, abandonnent leur liberté aux adeptes de l’islam qui, eux, ne se gênent pas pour affirmer la leur, celle de terroriser, imposer, rejeter, transformer, emmerder, menacer etc etc etc.

Continuez comme cela, messieurs-dames, jusqu’à ce que les libertés fondamentales qu’offrent la France ne soient plus que des vains mots, de vieux souvenirs ! Et là, on sera tous bien avancé !!! Et là, mes aveuglés volontaires, vos pleurnicheries, vos larmes de crocodile n’y pourront rien changer !

Est-ce que j’oserais dire « bien fait pour vous » ? Non ! Bien sûr que non ! Car malheureusement, vous ne serez pas les seuls à pâtir de cette attitude suicidaire.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Samia

Apostate de l'islam, islamophobe et fière de l'être, je me sens comme Dihya, la reine des Berbères, qui a combattu l'envahisseur musulman sans jamais faiblir. Bien sûr, je ne combats pas par l'épée mais par les mots que l'on peut parfois, quand ils sont bien choisis, comparer à des flèches bien aiguisées.


36 thoughts on “La boulangère croyait me faire plaisir en me disant qu’il n’y avait pas de gélatine dans le gâteau…

  1. AvatarChristian

    Ne pas boire pendant le ramadan du levé au couché du soleil, à la limite je m’en tape si cela leur fait plaisir….mais le soucis c’est quand ils m’adressent la parole car ne pas boire quand il fait chaud cela donne un haleine de coyote et pendant ce ramadan j’appelle la communauté musulmane « les pues du bec ». Concernant les boulangeries pâtisseries.. hormis que les gâteaux des musulmans sont dégueus il est impossible de leur acheter un baba au rhum ou une forêt noire, ah elle est belle la tolérance. Même Auchan (celui de Beauvais terre d’islamie de France par excellence) vend des babas au rhum sans rhum (sic) une petite fiole de rhum étant fournie à part…au cas ou un muz mangerait un baba bien imbibé de rhum (miam miam) et que celui lui bouche le trou de balle… c’est par ces petits détails que l’on perd aussi notre mode de vie qui me convient très bien….vive le baba au rhum

    1. AvatarPouf

      C’est en vous lisant qu’on voit les dégâts de cette pseudo-religion sur notre quotidien : nous avons une sensationnelle pâtisserie créative, fondée par un Breton, et il présente sa variante du baba au rhum dans un verre et à côté sa petite fiole de rhum ! Nous avons trouvé cela normal car nos petits-enfants, à l’âge de 5 ans, adoraient déjà ce baba…
      L’idée est plutôt géniale. À cause de l’islam…c’est critiqué ! Et pourtant, sur des dizaines de fois que je suis allé dans cette pâtisserie, jamais vu une seule personne qui m’aurait fait penser à un musulman…

        1. AvatarHollender

          Interdit par des micro cephales.
          …..MERCI Samia, quel courage ! Mais ne comptez pas sur nos cons patriotes pour vous défendre le jour où vous serez attaquée.
          J’ai fais conaissance avec les muttawa ( police religieuse) à Al Khobar près de Dahran chez les Saoudiens. Coups de bâton sur mon épouse et moi car nous marchions la main dans la main…
          Une autre fois, avec un M16 dans les côtes, ils m’ont obligé à réparer un réseau d’eau usées et une fosse septique qu’ils avaient fracassée.
          « Toi le Chrétien, la merde ne dérange pas » !
          A Bahreïn, un local avec la moustiquaire et la courroie de ventilateur sur la tête m’a carrément foncé dessus avec son chariot de supermarché pour prendre ma place à la caisse et à rejeté mes achats déjà sur le tapis…..dans mon chariot en me disant:  » Ici c’est chez moi » !
          Message reçu……en France c’est chez moi….Et désormais, je sors armé !

  2. PacoPaco

    Merci Samia, de ce témoignage de premier plan. Ce que tu dénonces, trop peu encore s’en sont rendu compte avec la même acuité. La lutte ne fait que commencer. Ça fait chaud au cœur de savoir que tu fais partie de l’avant garde. Mais prends garde et soin de toi. Ta force de conviction est précieuse. Merci.

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      A ma connaissance, il est impossible de coller une photo dans les commentaires.

      (Le modérateur).

    2. AvatarVictoire de Tourtour

      J’adore manger , et manger du saucisson ,dans la rue – mon quartier est très islamisé – pendant le ramadan.A mon corps défendant, du reste, parce que manger dans la rue est impoli, mais bon, foin parfois des canons du savoir-vivre.
      J’adore les regards furibards. Je n’ai jamais récolté de réflexion nauséabonde , pour le moment du moins.

  3. AvatarPerpétue et Felicité

    Bonjour Samia !

    j’ai vecu cette situation .
    Hospitalisée dans un hôpital allemand , je fus très surprise quand l’infirmière a poussé la porte pour que je confirme que je mangerai le repas sans porc (donc repas special pour mus) . Quand je lui fis part de mon grand étonnement elle me dit :vous êtes née en Tunisie ,
    A noter , j’ai la peau très blanche ,les yeux clairs et à l’epoque encore mes taches de rousseur !!!!!!!

    1. AvatarMachinchose

      Perpétue et Felicité

      toi tu connais l’ amphithéatre des Martyrs 😆

      je suis né a quelques centaines de mètres de cet endroit ou la servante et sa maitresses furent données en pature aux lions, et deviendront des saintes

  4. AvatarAinsi Osniv

    Bonjour Samia. En illustration de ton article voilà une vidéo qui montre l’avenir de la France qui graduellement sera le sort de tout pays gangrené par l’islam. La vidéo montre une agression en plein Paris d’un musulman par un autre musulman qui llui reproche de manger en plein mois de ramadan. Cette vidéo je l’ai dégoté dans la page Facebook de Athéisme mondial ,peut être pour la visionner faut il s’abonner à la page. En tous cas ça illustre formidablement ton article voici le lien: https://www.facebook.com/groups/1861571957403450/permalink/3059283447632289/

  5. Avatardenise

    Bonjour Samia , vous dites que ;  » ce qui devrait scandaliser les gens , ne les fait pas bouger  » ! , au sujet de Marin ( mais il n’est pas le seul . ) Faites votre expérience , demandez autour de vous qui est Marin et les autres dont on parle sur ce site et d’autres sites ! et vous me donnerez la réponse, si vous le voulez ! et peut être par la même occasion, ce qu’il est possible de faire pour palier à ce manque d’information

    1. AvatarSamia

      Bonjour Denise,
      Je fais ce que je peux à mon humble niveau en essayant d’informer. Mais est-ce que cela a une portée, rien n’est moins sûr ?

      1. François des GrouxFrançois des Groux

        @Samia

        Si, si, continuez Samia !

        Vos textes, excellents, sont très agréables à lire.

        Avec le confinement, le nombre de lecteurs a explosé et cela rend fou les médias « mainstream »…

  6. AvatarEmmanuel

    Bonjour, je me suis permis de partager sur Twitter votre puissant article.
    Merci, je suis de tout coeur avec vous

  7. AvatarZio

    Bonjour,
    57 ans que je vis dans mon pays La FRANCE 🇫🇷.
    Il était un temps où être FRANÇAIS se méritait!!!
    Ce n’est plus le cas et je le déplore!!!
    Ce dont vous parlez Madame, je ne l’ai jamais connu.
    Je pratique ma foi dans le respect de la République, mes enfants sont ainsi éduqués, comme nos parents nous l’ont enseigné ces pratiques d’un autre temps ne peuvent être que le fruit de cette racaille haineuse, que les politiciens ont importé.
    Vous voyez certainement de qui je veux parlez???
    Ne donnant aucune leçon, je me permets de ne pas en recevoir eu égard aux traitements dont nous avons benificié ,Nous humbles HARKIS, enfants de la RÉPUBLIQUE des Droits de l’homme.
    Je suis dans mon PAYS,petit fils de combattant, fils de combattant, père un combattant qui donne sa vie à son PAYS.
    Nous attendons que nos compatriotes se lèvent afin de nous offrir la place que nous méritons dans cette belle NATION.
    VIVE LA FRANCE 🇫🇷 ET CES FRANÇAIS QUI NOUS PORTENT HAUTS DANS LEUR GRAND COEUR.

  8. AvatarJeanVal

    LOL ! Pendant ce temps sur riposte Laique des lecteurs assimilent berberes et arabo musulmans sans vergogne ! Lorsque je les corrigent ils m’insultent ! Finalement les Francais ont ce qu’ils méritent !

    1. AvatarSamia

      Ils n’arrivent pas à faire la différence car la France, a mis, dans le même sac, tout le monde, et cela en accord, bien entendu, avec les pays anciennement amazighs. L’histoire de l’Afrique du Nord est l’une des plus falsifiées au monde. C’est un bazar sans nom.
      Bernard Lugan a fait un travail remarquable sur la question mais malheureusement, il est persona non grata, on lui préfère le Benjamin Stora qui débite pas mal de conneries.

      1. AvatarJeanVal

        Exactement. J’ai assisté à une conférence de Stora en 2011 titrée  »les forces politiques en Algérie depuis 1962 » et j’ai tenté de lui parler du travail de Bourdieu sur le culture autochtone en Kabylie qui m’a apprit beaucoup sur mes ancêtres, et de la situation du gouvernement Kabyle en visite aux USA à cette époque. Il n’a rien voulu entendre et m’a carrément envoyé bouler en disant  »c’est hors sujet » !!!!! Le gouvernement Kabyle en exil est  »hors sujet » LOL !! Un peu comme si un historien spécialiste l’Amerique du Nord 1) se foutait complètement de l’histoire des Amerindiens et de leurs revendications indépendantistes au Canada par exemple (pays où il y a énormément de tensions et de crises parfois violentes entre le gouvernement et les Premieres Nations), et 2) ne voulait pas parler à un jeune Amérindien qui vient le questionner ! Les Francais ont aussi les historiens qu’ils méritent.

        1. AvatarSamia

          Qui parle de Ferhat Mehenni, de son combat pacifique pour que la Kabylie retrouve son indépendance et donc son âme ancestrale, celle de la liberté de croyance ? Qui ? Personne ! On nous bassine avec les Sifaoui, les Dounia Bouzar et consorts, des menteurs professionnels ! Ferhat est un grand homme, un démocrate, un vrai, avec une présence d’esprit, une intelligence hors norme. Silence radio dans les merdias aux ordres !!!
          Je suis allée dernièrement en Kabylie, je cherchais l’église protestante du coin car j’avais participé ici en France aux manifestations dénonçant les fermetures des églises en Kabylie. J’avais rencontré à cette occasion le pasteur officiant dans cette église. il m’avait proposé de venir le voir si je passais dans le coin. Ce que j’ai fait.
          Personne ne m’a agressé au contraire, on m’a même accompagné jusqu’à la porte du lieu cultuel en question. Un jeune kabyle m’a dit à ce moment-là : « je les respecte, en parlant des chrétiens, ils croient en ce qu’ils veulent c’est leur liberté. Et même, je trouve leurs chants religieux très beaux et plein d’espoir. »
          Ça m’a fait chaud au cœur !

          1. AvatarJeanVal

            L’Afrique du nord etait juive et chretienne avant l’europe et la france. La Kabylie a donné deux papes à l’église si je me rappele (Melchiade et Gélase Ier). Un autre etait berbere de tunisie (j’ai oublié son nom) et de nombreux saints chretiens sont aussi berberes de divers regions du Maghreb ! Et je ne parle meme pas des tribus juives dont Dihya est la premiere representante ! Et de nombreux empereurs romains berberes ! Et de Hannibal Barca, Syphax, Massinissa ! Et du panthéon berbere qui est lié au pantheon greco-romain (posseidon, atlas, antee, tanit, ayyur, gurzil etc.) Honte aux Maghrebins de mépriser leur histoire/racines authentiques au profit des arabo-muzz des tenebres.

          2. AvatarSamia

            Merci pour toutes ces références historiques. Une belle histoire abandonnée au profit de celle des bédouins, avilissante, qui a pourri le bassin méditerranéen !!!

  9. Avatarpalimola

    Et cette folie gagne du terrain avec il est vrai la complicité de lèches culs qui font du fric avec tout !! Exemple ce buffet dit asiatique dans lequel le porc a totalement disparu même de la farce des nems , oui un  » resto  » asiatique dans lequel n’existe plus le moindre petit morceau de porc contrairement a ce que pourrait laisser croire leur pub alors que c’est une des bases de la cuisine asiatique ! Nous avons fait plusieurs fois le tour du buffet et tous les plats avec viande sont halal donc pas de porc , mais non seulement cela aucun plat contenant du porc n’est proposé aux non muzz !

    http://www.dragonimperial.eu/restaurant+chinois+avec+cuisine+halal+plan+de+campagne-z59

    https://www.pagesjaunes.fr/annuaire/departement/bouches-du-rhone-13/restaurants-halal

    1. AvatarSamia

      Idem avec un restaurant mexicain où je vais quelques fois. J’ai découvert récemment qu’il s’est converti au halal. Je m’en doutais mais n’étais pas sûre. Je l’ai compris en voyant depuis peu un afflux de barbichettes et voilées. Mon doute a été confirmée par une nana qui gueulait à tue-tête à la serveuse, la viande est halal ? La viande est halal en boucle. La serveuse lui répondait oui et l’autre continuait à lui poser la question. Elle parlait tellement fort, pas possible de ne pas l’entendre. Ils occupent le terrain en permanence.
      Pour moi, ce resto, dorénavant, c’est adios !!!

  10. AvatarFlupke

    Votre témoignage nous donne confiance dans un avenir de liberté. L’Europe doit rester terre de liberté de parole et de religion, une terre de démocratie. Merci et bravo pour votre courage

  11. Avatarbm77

    Samia, votre témoignage est essentiel pour comprendre que le danger de la perte de nos libertés passe par ces multiples faits quotidiens qui doivent être pris encore bien plus au sérieux que certains plus marquant médiatiquement mais qui n’affectent pas tant la vie des gens que ceux que vous rapportez. On formate les cerveaux pour les habituer à penser muzz y compris si on est un bon « franchouillard » .
    Et ceux ci ne sont pas les derniers à se conformer à cette autocensure!
    Pourquoi ? Et bien vous l’avez bien démontré , de nombreux citoyens ne veulent pas l’admettre parce que c’est une façon d’ avouer ses faiblesses mais nous reculons devant la violence affichée et appliquée de nombreux musulmans pour soumettre la société Française parce que nous avons peur de la confrontation physique et même plus encore.

    1. Christine TasinChristine Tasin

      MerciBM77 mais j’ai dû censurer votre commentaire beaucoup trop long, c’est illisible pour nos lecteurs, ça donne un travail de chien à nos modérateurs et ça bloque sur le site. Je répète que si vous voulez proposer un article vous l’envoyez à contact@resistancerepublicaine.com ; vous pouvez aussi envoyer 2 commentaires, courts. De longs commentaires sont trop de travail à gérer on n’a pas le temps.

  12. AvatarDorylée

    Si vous aimez le couscous maison, n’oubliez jamais de mettre dans la gamelle un morceau de jarret de porc, pour exorciser et une queue de cochon pour le goût…

Comments are closed.