Chloroquine : le CHU d’Angers prend le risque de laisser mourir 650 patients…


Chloroquine : le CHU d’Angers prend le risque de laisser mourir 650 patients…

.

BREVE

Ce sont vraiment des technocrates sans aucune humanité. 

Quel médecin digne de ce nom pourrait, froidement, alors qu’il a un remède efficace, prendre le risque que la moitié de ses patients finisse à la morgue pour avoir reçu un placebo au lieu du dit remède ? 

.

1.300 patients atteints du Covid-19 vont faire l’objet d’une étude sur un dérivé de la chloroquine afin d’éprouver son efficacité. Cette étude « sera réalisée dans des conditions qui ne laisseront pas de place au doute dans l’analyse des résultats », a souligné le Pr Vincent Dubée, investigateur principal du projet.

[…] L’étude Hycovid, qui doit commencer dès mercredi, sera menée en double aveugle: ni les patients ni les médecins ne sauront si le patient reçoit de la chloroquine ou un placebo. La moitié des patients recevra un placebo, l’autre moitié de la chloroquine. Il s’agira de patients âgés de plus de 75 ans ou de patients ayant besoin d’oxygène sans être « en détresse respiratoire aigüe« . Les patients pourront être hospitalisés, résidents d’un Ehpad ou simplement chez eux.

« Une des forces de cette étude, c’est qu’elle va inclure des patients atteints d’une forme de la maladie non grave mais à risque élevé d’évolution défavorable, comme certaines personnes âgées. Nous traiterons donc les personnes précocement, ce qui est probablement un élément déterminant de la réussite de la prise en charge« , a souligné le Pr Dubée.

L’étude Hycovid, qui doit commencer dès mercredi, sera menée en double aveugle : ni les patients ni les médecins ne sauront si le patient reçoit de la chloroquine ou un placebo. La moitié des patients recevra un placebo, l’autre moitié de la chloroquine. Il s’agira de patients âgés de plus de 75 ans ou de patients ayant besoin d’oxygène sans être « en détresse respiratoire aigüe ». Les patients pourront être hospitalisés, résidents d’un Ehpad ou simplement chez eux. […]

actu.orange

https://www.fdesouche.com/1357175-covid-19-le-chu-dangers-lance-une-etude-sur-la-chloroquine-sur-1300-patients-pour-clore-le-debat

.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


26 thoughts on “Chloroquine : le CHU d’Angers prend le risque de laisser mourir 650 patients…

  1. AvatarVan Dunord

    «  »Ce sont vraiment des technocrates sans aucune humanité. » »
    J »avais déjà constaté ça quand j’ai débarqué en France il y a bien longtemps.

    1. AvatarPhilip Wilson

      « … on ne peut rien n’y faire ! » les technocrates nous ont dit une fois de trop.

  2. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    C’est curieux cet acharnement des uns et des autres, en France et en Europe de s’attaquer à ce traitement qui a fait ses preuves depuis plus de 50 ans ; qui a fait ses preuves depuis le début de la pandémie et auquel recourt le gratin de la société française pour être sûr de guérir !

    Il leur faut encore plus de tests, tripatouillés à la sauce locale, juste pour engranger des « cas », des « décès » que l’on imputera au traitement du Professeur Raoult, qui lui en est le découvreur prescripteur, les pratiquant sur le terrain avec une équipe de médecins en milieu hospitalier.

    Les USA, y sont venus, la Chine, le valide, les malades français qui sont passés dans cette équipe le prouvent par la guérison totale en un laps de temps reccord.

    Que leur faut-il de plus ? On est en guerre a dit « Narcisse-Gargouille De l’Élysée », alias BB-Requin, et il est chef des armées ; un bleu, un vrai de vrai, il le prouve ! Vous savez ce qui nous attend quand tout va péter ! hé bien : « on attendra ! » et on attendra quoi ? Que Narcisse se noie, alors on pourra espérer s’en sortir ! Très mauvais urgentiste !

    1. Charles Martel 02Charles Martel 02

      La raison de cette ineptie française (et ce n’est pas la première) est simple
      money money money money money

      le seul crédo de Maconnard1er

  3. Avatargregory

    Le bidouillage continu!
    les resultats seront sans aucuns doute ceux que bigfarma aura prevu!!!!

  4. AvatarJ

    Mais si personne ne sait qui prend quoi, comment valideront-ils quoi que ce soit ? Tant le placebo soigne lui aussi… Quelles brêles.

  5. François des GrouxFrançois des Groux

    « L’étude Hycovid, qui doit commencer dès mercredi… »

    Trois semaines après, les résultats sont les suivants ::

    – 100% de mortalité pour les patients traités en placébo contre 1% pour le traitement « Raoult » : on généralise d’urgence la chloroquine.

    – 1% de mortalité pour les deux méthodes. Dans ce cas, il n’y a pas d’intérêt à restreindre la chloroquine.

    Au patient de choisir entre la camomille en intraveineuse et le traitement « Raoult » (en signant, bien sûr, une décharge).

    En attendant, 5000 malades sont décédés depuis le début de « l’expérience » Hycovid…

    1. AvatarMax

      Nan, François des Groux, ça serait bien évidement beaucoup trop simple et pas assez tordu venant du gouvernement et de big pharma réunis ; le responsable de cette hécatombe annoncée a bien précisé qu’il ne testerait pas le protocole de DRaoult « parce que l’azithromycine est également un toxique cardiaque » [SIC] – fermez le ban et circulez, y’a plus rien à voir, que des sacs à viande…

  6. AvatarKarnyx

    H.A.L.L.U.C.I.N.A.N.T !
    Et on nous pond des lois contraignantes à longueur d’année qui emmerdent tout le monde, au motif qu’elles peuvent hypothétiquement sauver quelques dizaines de vies.

  7. AvatarBharata

    Nous sommes définitivement chez les cinglés, des hurluberlus sans aucune conscience, en réalité une espèce de bande de Dr Mengele faisant des ‘expériences’ ! Le crime par omission avec sa reconnaissance légale et médicale. Et en plus ces messieurs pérorent et critiquent les sauveurs ! Et on les laisse faire, ils ne seront jamais poursuivis pour ‘non assistance à personne en danger de mort’ ni pour violation du Serment d’Hippocrate qu’ils ont prêté ! Dieu, qu’est devenu ce monde !

  8. Avatarcorleone

    Le covid 19 c’est signé SOROS !
    Et choupinet fait parti des instigateurs !
    Ce qui me rassure c’est que ces deux là ils vont CREVER !

  9. AvatarOrange

    Au Québec il y aurait une interdiction par l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS) du Québec.de soigner le coronavirus avec l’hydroxychloroquine sauf les cas sévères et avec encadrement carabiné. Là-bas aussi ils ont des progressistes à moins d’un neurone au pouvoir. Je crois que la perspective d’une hécatombe les fait bander comme Macron.
    https://www.journaldemontreal.com/2020/03/29/covid-19-la-chloroquine-ne-doit-pas-etre-utilisee-statue-linesss-1

  10. AvatarLucky 88

    Il suffirait aussi de vérifier le stock de chloroquine du service de santé des armées qui doit encore être conséquent. Tous ceux qui sont allé en opex se souviennent de cette plaquette de gélules blanches et bleues de ce médicament (antipaludéen) contenue dans chaque trousse de secours individuelle..De quoi combler peut être le manque actuel.Aussi une occasion pour l armée de « faire tourner  » des stocks vieillissants.. Juste une idée comme ça.

  11. MichèleMichèle

    Joseph Mengele est ressuscité?

    Non, il s’est cloné en multiples émules!

    Quelle est la date et la liste des «inculpés» (il faut revenir au réel) du futur procès de Nuremberg?

    Citoyens, graissez de nombreuses cordes, il va en falloir une grande quantité!

    Gérard

    1. AvatarDumet

      Est-ce qu’il a conscience ce professeur Dubée qu’il va devoir vivre avec des gardes du corps jusqu’à la fin de sa vie ?

  12. frejusienfrejusien

    Ils n’ont toujours pas annoncé quel traitement ont reçu les milliers de morts dans les hôpitaux,

    on pourrait comparer avec les bons résultats du professeur Raoult,

    mais c’est tout vu, soit ils n’ont rien reçu, soit ils ont reçu un traitement qui a accéléré leur fin,

    et ces soi-disant études mises en chantier actuellement , font que les malades sont traités comme des cobayes et non, comme des humains à soigner,

    Mengele es-tu là ???

  13. Avatarzipo

    Bref cette pandémie va laisser des traces ,une fois le débriefind fait ,il va falloir trier les patates et réorganiser sérieusement notre système pour écarter tous ceux qui ont un intérèt industriel ,sont partie prenante et font partie des commissions de déontologie qui prennent les décisions au centre de notre exécutif national!
    L’on en parle depuis longtemps mais a priori rien n’a bougé .

  14. Avatarkatastrov

    Résultats du double-aveugle :
    Groupe A : 95% guéris.
    Groupe B : 15% guéris.
    _ Bieeeeen ! Docteur quel est le groupe qui a pris de la kikine ?
    _ Ben on en sait rien puis que personne ne sait qui a prit quoi !

    1. AvatarEdouard LEFEBVRE

      Cette étude n’a aucun sens : l’OHChloroquine est efficace au tout début, avant que n’apparaisse la fibrose pulmonaire inflammatoire: si les patients ont besoin d’oxygène, c’est que la fibrose commence déjà et elle continuera inéluctablement jusqu’à emporter souvent le patient, surtout s’il a plus de 75 ans. Cette étude prouvera qu’à ce stade, dépassé, la chloroquine ne fait pas mieux que le placebo, ce que l’on sait déjà !

      1. AvatarMax

        M’enfin, Edouard LEFEBVRE, c’est le BUT final que de discréditer D.Raoult afin d’ouvrir la route pour le nexus de ces abrutis, un vaccin ou toute autre médication qui coûtera un bras à la SS, qui est mise en coupe réglée par le capitalisme de connivence – dans ces con-ditions, il se foutent éperdument du nombre de morts dont ils seront responsables puisque les actionnaires seront contents (actionnaires dont ils font, directement ou non, partie) ! :((

  15. AvatarSamia

    Certains médecins sont vraiment des cons, ils se croient plus malins que tout le monde. Ils peuvent se permettre de vous dire que vous n’avez pas mal ou vous droguer à coup de médicaments pire que le mal dont vous souffrez.
    J’essaie dans la mesure du possible de me soigner avec des méthodes naturelles et changent de médecin si cela s’avère nécessaire sans aucun scrupule, soit dit en passant c’est ce qui m’a sauvé la vie. Mon médecin ne voulait pas m’écouter car il s’était persuadé que je racontais des bobards. J’ai changé de praticien et là la prise en charge, c’était autre chose, écoute et humanité, que du bonheur et surtout les bons soins qui m’ont sauvé.

    1. AvatarMax

      Vu que certaines huiles essentielles ont de bien meilleurs résultat que toute médication allopathique sur la maladie de Lyme, on peut raisonnablement penser qu’elles fonctionnent aussi bien contre un virus – et certains agriculteurs ont même réussi à remplacer les antibiotiques à 99.9% par elles (mais ils sont tous en procès, parce que l’administration veut absolument les forcer à en utiliser, alors que les gens meurent de plus en plus à cause des bactéries antibio-résistantes qu’ils ont attrapées avec de la viande pas assez cuite…)

Comments are closed.