«Migrants et coronavirus ça va mal finir !» Une femme médecin témoigne du chaos qui règne dans les hôpitaux allemands


«Migrants et coronavirus ça va mal finir !» Une femme médecin témoigne du chaos qui règne dans les hôpitaux allemands

.

«Migrants et coronavirus ça va mal finir !» Une femme médecin témoigne du chaos qui règne dans les hôpitaux allemands

 

″Mme Merkel a ouvert les frontières allemandes toutes grandes à tous les “migrants”… Il y a maintenant un prix à payer pour nous tous ! Hier, à l’hôpital, nous avons eu une réunion pour décider de la manière de gérer une situation devenue insoutenable ici, et dans les autres hôpitaux de Munich”.

“Les cliniques ne peuvent plus gérer les situations d’urgence, de sorte qu’elles commencent à tout renvoyer vers les hôpitaux.”

“Beaucoup de migrants musulmans refusent de manière agressive et parfois violente, d’être traités par du personnel féminin. Et nous, les femmes soignantes, nous refusons maintenant de nous occuper de ces gens, venus d’Afrique, parce que nous avons peur.”

“Les relations entre le personnel, et les migrants vont de mal en pis. Depuis le dernier week-end, les migrants qui arrivent dans nos hôpitaux doivent être accompagnés par la police avec des unités K-9.

″Beaucoup de migrants ont le sida la syphilis, la tuberculose et de nombreuses maladies exotiques, que nous, en Allemagne, ne savons pas comment traiter.”

“Si on leur donne une prescription à aller chercher à la pharmacie, ils refusent de payer leurs médicaments. Cela conduit à des réactions violentes incroyables, surtout quand il s’agit de médicaments pour les enfants.

Certains abandonnent alors leurs enfants au personnel de la pharmacie avec l’injonction : “Alors, soignez-les vous-mêmes.” Ainsi, la police doit non seulement sécuriser les cliniques et les hôpitaux, mais aussi, désormais, les pharmacies !”

“Où sont tous les “pseudo-humanistes” qui les accueillaient devant les caméras de télévision, avec des grands panneaux de “Bienvenue” dans les gares ?”.

″Pour le moment, la frontière a été fermée, mais un million d’entre eux sont déjà rentrés ici, et nous ne serons certainement pas en mesure de les intégrer correctement, ou de les renvoyer un jour chez eux. Conséquence, ma remarque n’est pas du tout raciste, mais le nombre des chômeurs va logiquement augmenter, et très vite aussi c’est le nombre de délinquants qui augmentera en Allemagne”.

“Jusqu’à présent, le nombre de chômeurs en Allemagne était de 2,2 millions. Donc, ce chiffre va vite passer à au moins 3,5 millions. La plupart de ces gens que je vois défiler dans nos services, sont malheureusement des hommes complètement inaptes au travail. Seule une toute petite minorité d’entre eux, ont un minimum d’éducation et de formation.

.

Qui plus est, dans la majorité des cas, si leurs femmes les accompagnent, elles n’ont pas le droit de s’émanciper, et de travailler. Et j’estime qu’environ une sur dix arrive enceinte. Des centaines de milliers de migrants ont amenés avec eux des nourrissons, et des enfants de moins de six ans, dont beaucoup sont maltraités, et gravement malades.

.

Si ça continue, et que l’Allemagne rouvre ses frontières, je retournerai vivre en République Tchèque. Personne ne pourra me forcer à continuer à travailler à Munich dans ces conditions. Et je serai mieux en République Tchèque, même avec un salaire divisé par deux.″

J’ai voulu venir travailler en Allemagne dans un pays civilisé et évolué, pas dans un pays musulman, en Afrique ou dans les pays arabes. Même le professeur qui dirige notre service nous a dit, combien il était triste de voir une femme de ménage allemande, qui nettoie tous les jours depuis des années les couloirs, les chambres et les sanitaires pour [seulement] EUR 800, méprisée et humiliée par les migrants dans l’hôpital.

Les jeunes hommes migrants qui attendent dans les couloirs, crachent par terre et sur les murs, jettent leurs détritus sur le sol, font leurs besoins dans les recoins et les placards, insultent les employées femmes, et exigent que tout soit gratuit, et quand on veut appliquer le règlement, ils deviennent violents.

.

“Face à ces comportements inadmissibles, je trouve les autorités allemandes trop conciliantes, et je suis certaine que la République Tchèque n’accepterait pas de tels débordements et incivilités.

“Personne n’ayant fait l’expérience d’être en contact avec eux, n’a la moindre idée de leur sauvagerie, et leur irrespect. En particulier les musulmans venant d’Afrique, ils se comportent avec une arrogance et un mépris incroyables, comme s’ils étaient supérieurs à notre personnel. Et ils considèrent que leurs lois religieuses sont au-dessus de tous nos règlements.”

“Pour l’instant, le personnel de l’hôpital a réussi à éviter la démotivation et les contaminations avec toutes les maladies qu’ils ont apportées ici, mais, avec les centaines de patients migrants qui arrivent chaque jour, les choses finiront mal.”

“Dans un hôpital à proximité du Rhin, les migrants ont attaqué le personnel à coups de chaises, et avec des couteaux. Ils avaient amené un bébé de 8 mois au bord de la mort, qu’ils avaient traîné à travers la moitié de l’Europe, pendant trois mois. Ce bébé, bien qu’ayant reçu les meilleurs soins, a fini par mourir.

Le personnel a été frappé par les membres de la famille. Le médecin qui s’était dévoué pour essayer de sauver le bébé, a été gravement blessé, et a dû subir une intervention chirurgicale, et deux infirmières ont dû être placées en soins intensifs. Aucun des agresseurs n’a été arrêté, ni puni.

Les autorités ont interdit à la presse locale d’écrire un seul article à ce sujet, donc nous avons été informés de ces événements par des courriels de nos confrères. Que serait-il arrivé à un Allemand s’il avait poignardé un médecin, et des infirmières dans un Hôpital ? Ou s’il avait répandu sa propre urine infectée par la syphilis sur le visage d’une infirmière ? Au minimum, il serait allé tout droit en prison. Mais, contre ces agresseurs migrants, jusqu’à présent, rien n’a été fait. Pourquoi ??″

″Et je demande aussi, où sont passés tous ces gens qui les réceptionnent et les accueillent dans les gares ferroviaires ? Assis tranquilles dans leurs maisons ? Profitant de leurs subventions d’associations ″à but non lucratif″ ?(!) et impatients de voir arriver d’autres trains [plein d’immigrés] qui leur permettront de jouer à nouveau leur beau rôle d’″accueillants″, pour justifier encore leurs parts du gâteau de subventions.″

″Je voudrais rassembler tous ces militants politiques ″accueillants″ et les amener ici au service des urgences de notre hôpital, comme infirmiers et aides-soignants, pour qu’ils découvrent la réalité des choses ! Et il faudrait les affecter au service des immigrés, pour qu’ils puissent s’occuper d’eux complètement, sans l’aide de la police armée, et sans chiens policiers ..

On verrait alors combien de temps durerait leur bel ″engagement soi-disant humaniste″ ! Pour ma part, je dis : ça suffit !! L’Allemagne n’a pas les moyens d’accueillir et de soigner généreusement toutes les populations de l’Afrique et le Moyen Orient.″

Partout en Europe cela ne vaut guère mieux ! La marmite est sur le point d’exploser !

Michel Chipeaux

Publié par alter INFO

Crédit photo: Alex Kraus/Bloomberg

Merci à Rosine Romiti

«Migrants et coronavirus ça va mal finir !» Une femme médecin témoigne du chaos qui règne dans les hôpitaux allemands

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


25 thoughts on “«Migrants et coronavirus ça va mal finir !» Une femme médecin témoigne du chaos qui règne dans les hôpitaux allemands

  1. Avatarvendéenne

    C’était tellement évident dès le départ.
    Mais combien de gens en Allemagne et en France en lisant cet article se diront que c’est une exception , que cette dame n’a pas eu de chance car elle est tombée sur le mauvais hôpital, qu’il ne faut pas généraliser parce qu’il y a quelques débordements par ci par là, qu’il y a aussi de bons Français de souche et de bons allemands de souche qui se comportent de la même façon mais que des sites fachos se gardent bien d’en parler, que la majorité de ces migrants se comportent normalement, que cet article c’est uniquement pour faire peur aux pauvres d’esprit et ainsi de suite ……

  2. Avatarbetty

    Très bon article. Les migrants ne veulent pas se faire soigner par du personnel féminin, qu’ils crèvent, on s’en fout bon débarras. Incroyable que l’Allemagne comme la France puissent tolérer t!t ça.Comment cela va se terminer, la marmite va bientôt exploser mais quand ?

  3. AvatarCéline

    Tout est dit. Abrutis par leur doctrine et encouragés par les gouvernements européens, ils pensent que nous sommes leurs esclaves.
    Pareil, ça fait longtemps que les salariés les plus exposés à ces dégénérés le crient, mais on les traite de menteurs et de racistes bien sûr. Observons ces adeptes de l’islam utiliser leurs jeunes enfants comme des kleenex ( un garçon de 6 ans et en état de mort cérébrale après avoir été battu par son père en Seine st Denis. Pas de nom pas d’origine cités mais on devine). Elle est belle la religion d’amour de paix et de tolérance!
    La crise que nous traversons met en relief toutes les failles du système. Et cette plaie là est béante, infectée et maintenant nécrosée. L’amputation s’impose Dr!

  4. AvatarCayssials

    Il faudra que ces assos qui vont les. Chercher pour nous envahir
    Que ces putains d’associations payent le prix fort, ainsi que nos gouvernants et l’UE fouton toutes. Ces merdes dehors
    Et après on sera libre.

  5. AvatarFomalo

    Remarquable témoignage, pourquoi n’avons-nous pas en France dans les hôpitaux de toutes les zones de racailles, quel que soit le département, la même clarté de parole? C’est vrai que c’est à Munich, la Bavière, donc des fachos.. alors voyez donc le prix de l’assurance maladie ailleurs en Allemagne, par exemple à Berlin, pour quelqu’un qui travaille à temps partiel, ou un(e) étudiant(e) dont les études sont juste finies et qui n’a pas trouvé de travail.Jetez un oeil sur les hôpitaux et ce qu’il y est proposé… leur état sanitaire y compris en gynécologie ou pulmologie, ..15000 lits de réa!! Oui, formidable pour les 2 ou 3 millions d’immigrés islamiques supplémentaires depuis 2015, atteints de toutes les pathologies contagieuses du monde d’avant 1920!. Cela, les deux « plaident-heures » d’hier et leur plan transparence n’en parlent pas. Vous avez des lits de réa libres? On vous envoie les malades des secteurs engorgés. Vous n’avez pas assez de migrants? On vous envoie de CPF pour redynamiser la « vie locale ». Vous n’avez plus de travailleurs temporaires issus du Maghreb ou de Turquie pour cueillir les fraises? On vous envoie des profs au chômage technique… Et le ramdam commence le 24 avril,décuplant les hordes de capuchés non-contrôlés qui ont repris les rues et les appartements vidés, dès le couvre-feu pour continuer leur trafic de drogue, de cigarettes importées,de plats préparés dans les arrières-boutiques de commerces soi-disant fermés, pour la plus grande satisfaction de leurs banques off-shore ,des maffias muzz et des mosquées « privées » démultipliées chez l’habitant ! J’entends déjà le silence du confinement durant le sommeil des associations accueillantes…

  6. frejusienfrejusien

    Dans toute l’Europe, on devrait établir une règle simple :

    tout migrant ayant un comportement déplacé envers un autochtone doit être réexpédié le jour même, sans case prison, sans case justice, vers son pays d’origine

    le motif est suffisamment valable, pourquoi s’empoisonner la vie ??

    ils devraient être reconnaissants,
    or leur haine explose dès le début de leur séjour, on comprend ce que ce sera plus tard, les futurs égorgeurs islamiques

  7. AvatarChristian Jour

    C’est comment qu’ils disent les cons de service de gauche comme pleinel et laplatie et toute la clique de bras cassés, ah oui ils disent, « religion d’amour de tolérance et de paix » . moi ça ma toujours fait rire.
    Eh les féministes, ont ne vous entend plus là, pourtant c’est maintenant qu’il faut l’ouvrir.
    Moi je sais comment les soigner, ces épaves africaine, mais il faut pas que je le dise ici.

  8. AvatarVent d'Est, Vent d'Ouest

    « Conséquence, ma remarque n’est pas du tout raciste, (…) ». Non, Madame, votre – vos – remarques ne sont pas de nature raciste, c’est juste un triste constat sur les réalités au sujet des gens incapables de s’intégrer et qui viennent bouffer la laine de l’Europe.

    Après cette pandémie, Deutschexit ? Germanexit ?

  9. PacoPaco

    Cet article m’a mis à la renverse…C’est pire que pire. Ces gens là ne repartiront que par le force. Allons nous employer la force ?

    1. Avatardurandurand

      La force , à coup de sulfateuse , c’est radical et définitif , ils ne nous feront plus chier , ni nous insulter ,et ils nous pisseront plus dessus .

    2. AvatarHervé

      Au moment où des Français se faisaient massacrés,dans le Bataclan,nos soldats armés,qui se trouvaient à proximité,ont reçu l’ordre de ne pas intervenir. En cas d’une révolte,de notre part,Macron fera appel à notre armée,contre nous,c’est certain. Ce forcené est en guerre,oui,mais contre un peuple qu’il déteste;le nôtre,et tous ces exemples,que sont,le refus d’accorder aux entreprises privées,le droit de fabriquer des respirateurs,ou encore d’interdire aux cliniques vétérinaires de proposer leur aide,en fournissant des milliers de tests,contre le dépistage du coronavirus,mais aussi,d’avoir vendu nos millions de masques à l’étranger,ainsi que d’interdire la Chloroquine pour nous soigner,alors qu’une usine Française,implantée au Maroc,en fabrique pour tous les Marocains..etc Hélas,tout cela ne suffira jamais,pour convaincre les Français,qu’ils ont une ordure qui les dirige. Je crois même,que s’il devaient à nouveau choisir,entre Marine Lepen et Macron,ils continueraient à voter pour Macron,parce que les médias,juste avant les élections,leur raconteraient une fois de plus,que l’extrême droite,c’est des nazis..!. Les Français sont un peuple devenu passif,à cause de tous les interdits,ainsi que le féminisme qu’on leur impose;ils n’ont plus aucune envie de réagir pour se protéger.

  10. AvatarGloup la grenouille

    Le plus terrifiant est qu’aujourd’hui, les personnels soignants prodiguent des soins à des bêtes malfaisantes qui demain les tueront, eux et leurs enfants.

  11. AvatarBobbyFR94

    Ce qu’il faut, ce sont les enregistrements vidéo de surveillance de toute clinique, hôpital, tout établissement de soins ; ensuite, en faire une compilation, avec date et ville, pour chacun des extraits mis sur le document…

    La réinformation par l’image et le son, avec la réalité sur le terrain, c’est cela qu’il nous faut, pour pouvoir mettre tout le monde devant cette réalité-là !!!

  12. AvatarZipo

    Bref rien de neuf sous les tropiques ,la guerre civile promise par la CIA et le KGB se profile a l’horizon !Alors nos forces de l’ordre seront dépassées et chaque Français devra assurer sa défense et recréer ses propres forces de l’ordre pour renforcer notre police et nos gendarmes avec comme consigne ,pas de bla-bla ,on tire et les prisons étant pleines et les tribunaux débordés pas de perte de temps en plaidoiries et autres comportements de pays civilisés il faudra comme Mr Poutine employer la mème méthode ,comme le dit Mr Poutine « moi mon role c’est de les envoyer prés d’Allah après celui-ci en fera ce que bon lui semble! »Mr Poutine lui sait leur parler lNos élus Européens devraient se poser cette question et si Mr Poutine avait raison!!

  13. Avatarvivelarepublique

    J’en ai marre de ces témoignages toujours purement écrits, qui obligent à faire confiance en leurs rapporteurs.

    Aujourd’hui, tous les téléphones sont équipés de caméras, et vous pouvez l’insérer discrètement dans une doublure de votre blouse avec un trou pour l’objectif. Vous pouvez même acheter des caméras espions pour piéger les locaux (https://www.rueducommerce.fr/rayon/domotique-communication-securite-23/ng/camera-).
    Et si vous filmez avec l’application Periscope, la destruction du téléphone ne change rien au stockage de la vidéo sur votre compte, ce qui la rend d’autant plus accablante pour l’agresseur (ça vaut bien le coup de sacrifier un huawei à 200€ pour constater leur mine déconfite).

    Donc, quand elle demande aux bobos de venir constater par eux-mêmes, qu’elle prenne les vidéos elle-même. Ce sera bien plus efficace !!!

    Filmez, il n’y a que ça qui marche.

  14. AvatarPierre Malak

    Le temps où « le sang abreuvera nos sillons », mais aussi nos caniveaux, n’est plus très loin.

    Le bien finit toujours par triompher et ces « gens » là auront de terribles comptes à rendre.

    Rendez à César ce qui appartient à César, mais offrez ces merdes à la fosse septique selon son appétit insatiable…

  15. Avatarbeurno

    impossible de partager sur les réseaux , l’article est zapper systématiquement la censure dans toute sa splendeur , va t-il falloir prendre les armes ???

    1. AvatarVent d'Est, Vent d'Ouest

      @ beurno
      Ne disposant pas de twitter, facebook et tutti quanti, je me contente d’envoyer par mail à mes contacts en leur demandant de diffuser et apparemment, cela ne pose pas de problème.
      Bien à vous.

Comments are closed.