Contre-terrorisme : le coup radical de Trump qui nous a peut-être évité la troisième guerre mondiale


Contre-terrorisme : le coup radical de Trump qui nous a peut-être évité la troisième guerre mondiale

.

LES RÈGLES D’OR DU CONTRE-TERRORISME

Que peut nous apprendre le coup radical de Trump qui liquida Souleymani et ses comparses ? 

 

1) Appliquer une dissuassion radicale:

A Khamenei qui insultait Trump, celui-ci répondit qu’il devrait faire attention à ses mots, ce qui, après la liquidation de Souleymani, n’était pas une menace en l’air. The so-called “Supreme Leader” of Iran, who has not been so Supreme lately, had some nasty things to say about the United States and Europe. Their economy is crashing, and their people are suffering. He should be very careful with his words!“

Traduction: « Le soi-disant „Guide suprême“ d’Iran, qui n’est plus très suprême ces derniers temps, a dit des choses méchantes concernant les Etats-Unis et l’Europe, Leur économie s’effondre et leur peuple souffre. Il devrait faire très attention à ses mots!« 

.

Ce ne sont pas des üaroles en l’air:  Soleimani was « saying bad things about our country » , which led to Trump’s  decision to authorize the killing. « How much of this s*** do we have to listen to? » Trump asked.“ http://www.israelnationalnews.com/News/News.aspx/274749

Traduction: Soleymani disait de mauvaises choses sur notre pays“ ce qui conduisit à la décision d’autoriser son élimination. „Combien de cette m…. devrions nous écouter?“demanda Trunp“ 

.

Trump a d’un coup, d’un seul, rétabli la dissuation qui avait été complètement détruite par Obama. En Israel aussi cette dissuation radicale est depuis longtemps mise à mal et le Hamas organise sans cesse des rassemblements où l’on jure à qui mieux mieux de détruire Israel et de tuer tous les juifs. Israel serait bien inspiré d’envoyer alors quelques drones et missiles sur la tribune où les officiels du Hamas sont rassemblés. La capacité de dissuation d’Israel  serait immédiatement rétablie avec en plus un tweet à la clé: „Voilà ce qui arrive à ceux qui souhaitent notre mort“ et un drapeau d’Israel.

.

2) La disproportionnalité

Dans la video ci-dessus une scène de l’aile ouest de la Maison Blanche nous apprend ce qui devrait être évident, mais ne semble pas l’être.  Une grande partie des dirigeants militaires ont recours à des réponses prévisibles au terrorisme, des réponses proportionnées.  

À l’encontre de cela, des réponses appropriées et effectives sont des réponses qui intimident complètement et empêchent les terroristes  d’agir à l’avenir.  Cette scène de l’aile ouest est excellente et représente avec précision ce qui devrait se passer dans l’esprit d’un président.  Nos ennemis doivent être effrayés par la réaction qui leur arrivera s’ils commettent des actes de terreur.

Il faut terroriser les terroristes“ disait Charles Pasqua.

.

La réponse proportionnelle ne fonctionne pas.  C’est une façon de NE PAS gagner une guerre.  C’est une façon de NE PAS infliger la terreur à ses ennemis.  Un pays qui se soucie vraiment de sa sécurité nationale ne pense pas au politiquement correct ou à toute autre question secondaire lorsque sa sécurité nationale est en jeu.  Il prend soin de ses citoyens.  Et cela signifie qu’une réaction DISPROPORTIONNÉE est la seule réponse appropriée en matière de sécurité nationale.

.

3) Couper la tête du serpent

L’ran est passé maître dans l’art de cacher ses actions en utilisant des groupes et mouvements terroristes qu’il arme, finance et utilise tout en déclarant:“Ce n’est pas nous, c’est le Hizbollah (ou le Hamas ou les Houtis ou les Palestiniens…) ». Ainsi la destruction d’une partie des capacités de raffinerie de l’Arabie Saoudite fut effectuée soi-disant par des rebelles Houtis ou des groupes chiites d’Iraq… Ainsi l’attaque de l’Ambassade Americaine à Bagdad fut soi-disant effectuée par des groupes chiites „autonomes“ d’Iraq alors qu’ils étaient en fait sous les ordres du général Iranien Souleymani…                     

 Les pays européens, victimes du politiquement correct, soumis à des règles que l’adversaire méprise fondamentalement, sont, de ce fait, livrés pieds et poings liés. Au mieux ils réagissent contre les proxis (terroristes étrangers inféodés à l’Iran) C’est comme d’amputer la queue d’un serpent, queue qui repoussera bien vite. La seule manière de réagitr effectivement c’est de couper la tête du serpent quel qu’il soit et où qu’il soit. C’est ce qu’a fait Trump avec Souleymani et ce fut un coup radical et génial.  Le message de Trump fut: „Il ne vous sert à rien de vous cacher derrière d’autres que vous envoyez au massacre. Dorénavant nous frapperons les donneurs d’ordres, nous frapperons à la tête“ et „le soi-disant Guide suprême devrait faire très attention à ses mots“ 

Se battre avec les mains liées derrière le dos contre un adversaire qui ne respecte rien n’est pas très intelligent !  

.                                                                                   

4) Définir les lignes rouges à ne pas franchir…

Trump l’a fait très clairement: „S’il n’y a ne serait-ce qu’une seule victime Américaine, je frappe!“

Obama avait également tracé une ligne rouge à la Syrie: „Pas d’utilistion d’armes chimiques!“ Malheureusement il se ridiculisa et ridiculisa les Etats Unis d’Amérique en ne réagissant pas aux transgressions de l’armée Syrienne: Alors que le monde entier pouvait en voir les effets sur des vidéos, il continuait à déclarer: „Nous ne sommes pas sûrs qu’il y ait eu des attaques chimiques…“  “Nous vérifions qui a utilisé ces armes…“, „Nos analyses ne sont pas encore terminées…“

Trump ne fit pas tellement de chichis et envoya des missiles sur une base syrienne ce qui mit fin aux tentations de Bachar al Assad…

.

5) …Et frapper dès les premières transgressions!

Il me faut ici raconter une anecdote peu connue d’avant la seconde guerre mondiale: 

„La nouvelle de la remilitarisation de la Rhénanie éclate brutalement le samedi 7 mars 1936. Dès les premières heures du jour, des détachements militaires allemands se sont présentés devant Cologne et Düsseldorf, s’apprêtant à passer à l’Ouest du Rhin. Au mépris des clauses du traité de Versailles et des accords de Locarno, et sous le prétexte officiel de la ratification toute récente des accords franco-soviétiques, Hitler a décidé de réoccuper la zone démilitarisée, de part et d’autre du Rhin; rapidement menée, l’opération est achevée en 72 heures. L’attitude des puissances européennes face à cette violation des accords internationaux est, au contraire, caractérisée par la lenteur et l’inaction. Quarante ans après ces événements, nul n’ignore l’indécision des dirigeants français, le laisser-faire du cabinet britannique, la frayeur du gouvernement belge et l’indifférence de l’Italie. La suite de cette crise montre que la carence des démocraties, amorcée en 1935, va mener de la reculade de 1938 à l’effondrement de 1940. De lourdes responsabilités pèsent donc en particulier sur le gouvernement français qui a toléré sans réagir cette nouvelle violation des traités qui menaçait directement la sécurité du territoire national.“

(https://www.cairn.info/la-france-et-l-allemagne-1932-1936–9782222024286-page-289.htm#)

.

Ceci est connu. Ce qui l’est moins, c’est que l’on a découvert, dans les archives allemandes saisies après la guerre  une notice signée par Hitler lui-même disant qu’au moindre coup de feu de l’armée française, l’armée allemande devait immédiatement se retirer. En effet, début Mars 1936, la remilitarisation de l’armée allemande était loin d’être achevée et Hitler craignait une défaite cuisante qui transformerait son bluff en honteuse débandade.

Hélas il n’y eut pas un seul coup de feu de notre part, Hitler remporta une victoire éclatante et l’armée allemande acquit à peu de frais  une réputation d’invincibilité. On peut imagner qu’une débandade la queue entre les jambes aurait eu un effet contraire, renforcé l’opposition des généraux à Hitler, détruit l’aura de „génialité“ et d’invincibilité de celui-ci, renforcé l’opposition des allemands à la guerre et au régime nazi…et peut-être évité la 2ème guerre mondiale:

60 millions de morts pour un coup de feu qui ne fut pas tiré.

.

Dans un registre moins grave, lorsque le Hamas remporta les élections de Janvier 2006 à Gaza, il en profita pour éliminer physiquement ses concurrents du Fatah et prendre le pouvoir absolu. 

Israel connaissait la charte du Hamas qui appelle à la création «d’un État islamique en Palestine à la place d’Israël et des Territoires palestiniens occupés» et à l’anéantissement et la disparition de l’État d’Israël: «l’objectif avoué du Hamas [est] la liquidation d’Israël, l’expulsion ou le meurtre de Juifs («des singes ou des porcs») et l’instauration sur toute la Palestine d’un État théocratique avec la charia pour seule loi» (Wikipédia)

Si, à la première roquette tirée par le Hamas sur Israel, le gouvernement israélien avait réagi massivement par des bombardements intensifs et disproportionnés (voir point 2), ainsi que des liquidations ciblées des chefs du Hamas, Israel n’en serait pas là: „marches du retour“avec attaques de la clôture de sécurité, incendies et pluies de roquettes de plus en plus sophistiquées, précises et dangereuses…

Israel ferait bien d’apprendre les règles d’or: „Ne pas punir drastiquement la 1ère infraction, c’est encourager les suivantes“ et „Si quelqu’un vient pour te tuer, lève-toi avant lui et tue-le“(Talmud)

.

Dernier exemple qui terminera la boucle en revenant à l’Iran:       Le 14 Fevrier 1989 l’Ayatollah Khomeini lance une fatwa de mort sur Salman Rushdi, citoyen britannique (!), coupable selon lui de blasphème envers Mahomet et l’islam. 

https://resistancerepublicaine.com/2018/11/17/la-troisieme-guerre-mondiale-a-commence-le-14-fevrier-1989-2/

Cette fatwa de mort est une véritable déclaration de guerre à l’Occident.             Que fait celui-ci? RIEN!

Au lieu de faire évacuer immédiatement les citoyens britanniques, envoyer un ultimatum à Khomeini d’annuler sa Fatwa et à défaut raser immediatement  son palais. Cela nous aurait épargné 30 ans d’emmerdes avec ce pays qui provoque le terrorisme dans tout le Moyen-Orient: Yemen, Gaza, Liban, Iraq , Syrie et dont le but „sacré“ est d’avoir une bombe atomique afin d’éradiquer Israel de la carte…

Comme l’a si bien dit quelqu’un qui en avait, après la honte de Munich (1938) et avant la 2ème guerre mondiale: 

Vous avez voulu éviter la guerre au prix du déshonneur. Vous avez le déshonneur et vous aurez la guerre. »                            Winston Churchill

 Peut-être Trump nous a-t-il sauvé de la 3ème guerre mondiale.

 Décidément nous avons beaucoup à apprendre de lui ! 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




35 thoughts on “Contre-terrorisme : le coup radical de Trump qui nous a peut-être évité la troisième guerre mondiale

    1. Edmond RichterEdmond Richter

      C’est par amour pour la France que je cite parfois Israel en exemple car contrairement à la France, Israel ne s’agenouille pas devant les islamo-gauchistes, ne leur baise pas les pieds et ne leur offre pas son cul. Si vous aimez la France, cher Gambarota, alliez-vous avec ceux qui résistent: L’Amerique de trump, l’Angleterre de Johnson, le Bresil de Bolsonaro, la Hongrie de Victor Orban, l’Autriche de Kurz, la Tchequie, la Slovaquie, la Pologne, l’Italie de Matteo Salvini et….l’Israel de Netanyahu. A bon entendeur, salut!

    2. AvatarRODRIGUE

      gambarota
      Il ne s’agit pas de propagande pour Israël mais de faits, uniquement de faits.
      Si vous avez un problème avec Israël, allez rejoindre Dieudonné, on ne vous retient pas, honte à vous !

    3. AvatarMichel

      L’article donne des exemples à suivre mais ne fait pas de propagande ou alors, changez de lunettes. Si à la place du macron, nous avions un Trump français, les problèmes de la France seraient réglés immédiatement.

      1. AvatarCELTE 56

        C’est pour cela qu’il faut commencer par mettre une bonne déculottée, à la Macronie, lors des prochaines élections municipales.

    4. Avatarleviet06

      Vive Israel et vive la France pour ce qu’il en reste encore.
      J’espere vivement que le RN passe aux elections mais cela ne suffira pas,helas.

  1. Avatarpikachu

    Ne pas oublier cependant, le rôle des médias dans cette guerre.
    Israël est systématiquement condamné et diabolisé dans les médias. A un point tel que le petit peuple de France, pense qu’en Israël, les « colons » tirent à vue, selon leur humeur, sur les « palestiniens » (c’est ce que croyait par exemple, un de mes anciens collègues).
    Israël, quoi qu’il fasse pour se défendre, a toujours tort. Appliqué à Trump, c’est la même chose. Trump a toujours tort : il n’aurait pas élimipiné Souleymani, et l’ambassade américaine à Baghdad eut connu un second Benghazi, qu’on l’en aurait tenu pour responsable. Il élimine préventivement Souleimani, c’est un fauteur de guerre irresponsable. Les médias sont les complices objectifs du terrorisme islamique (il suffit de voir comment les médias décrivent les terroristes arabes de Gaza: « les activistes du Hamas »).

    1. AvatarRODRIGUE

      pikachu
      C’est pour ça qu’on s’éloigne de plus en plus des médias et que ces derniers ne comprennent pas pourquoi !

  2. Avatardmarie

    Ici c’est la France…. Dîtes plutôt : ici c’était la France !
    Maintenant nous sommes plus près du dépotoir mondial que de ce qu’était la France il y a moins d’un demi-siècle.

  3. pikachupikachu

    L’article en soi était intéressant, en particulier parce qu’il fait écho à des propos tenus par le prix nobel d’économie israélien Robert Aumann, dans lesquels il éclairait le conflit stratégique à la lumière de la « Théorie des Jeux » (domaine dans lequel ses recherches lui valurent le prix Nobel).
    Bref, l’article était intéressant en soi, mais un autre de ses bienfaits est d’avoir mis en rage Gambarota.
    Ce Gambarota ne sort de sa léthargie pour poster que pour pouvoir déverser sa bile antisémite. Ses maigres contributions ne tournent qu’autour de cela : l’obsession antijuive.
    Il a mal démarré sa journée donc le Gambarota, et ça, ça nous fait très plaisir.

    1. AvatarCELTE 56

      « Il a mal démarré sa journée donc le Gambarota, et ça, ça nous fait très plaisir. » Excellent ! Moi aussi, cela me fait grand plaisir.

  4. pikachupikachu

    Et merci pour la vidéo !!!

    On croirait qu’elle a inspiré Trump ( « … it will be a total disaster ! »).

  5. Avatarberger

    Un des principes des relations interpersonnelles est de se mettre au niveau de l’interlocuteur. Ainsi il est dit dans les manuels de parler aux ouvriers avec leurs mots et puis, si on parle ensuite aux ingénieurs, parler avec leurs mots.
    Je suis d’avis que le harceleur doit être harcelé et que le harcelé n’a pas à courir chez le psy, c’est l’autre qui doit y aller. De même l’agressivité doit être gérée au niveau de l’agression, la menace au niveau de la menace et non pas en jetant sa tête dans le sol !

  6. Avatarberger

    Je suis en train de lire une biographie fouillée du sieur Himmler et j’arrive à 1935. Je suis stupéfait de lire qu’à ce moment le gang hitlérien n’est pas encore vraiment assuré de son pouvoir sur l’Allemagne. Un simple haussement de ton de la part de Londres et Paris aurait fait tomber la bande. Il n’en fut rien avec les conséquences qui suivirent.

      1. AvatarRODRIGUE

        Et qu’a fait la France ? Rien, comme d’habitude !
        Maintenant elle fait venir des hordes d’envahisseurs qui vont se déchainer sur elle, entrainant un bain de sang comme jamais au cris de « Refugiés bienvenus » « Vous n’aurez pas ma haine » et toutes ces conneries mièvres !
        Nous avons depuis longtemps le déshonneur et nous avons déjà une guerre qui deviendra un massacre avec charniers etc.. mais au moins, nous avons des nounours, des bougies et des marches blanches !
        On risque pas de faire peur en face, ç’est sûr !

      2. Avatarclaude t.a.l

        Si la France était la seule à se rendre compte du danger, ça ne se verrait pas trop …..
        Le seul à se rendre compte des dangers du nazisme, dès le début, était Churchill, bien avant d’être nommé Premier Ministre.
        ( et pourtant, sa mère était Américaine ! )

    1. Jean-Paul Saint-MarcJean-Paul Saint-Marc

      Kamikaze est flatteur, les kamikazes ne s’attaquaient qu’à des cibles militaires !
      Bon, il y a des arabes non-musulmans et il y a des musulmans non-arabes…
      Mais il y a surtout des Momo en herbe à la pelle !

    2. Edmond RichterEdmond Richter

      « RIEN NE LES ARRÊTERA, PAS MÊME LA MORT » ERREUR!!! IL SUFFIRAIT APRÈS LES AVOIR TUÉS DE LES ENTERRER AVEC DES ENTRAILLES DE PORC POUR DISSUADER BEAUCOUP DE MUSULMANS DE FAIRE LE DJIHAD. IL FAUT CE QU’ILFAUT!!!

      1. AvatarDorylée

        C’est absolument mon avis ! Comme je l’ai déjà écrit :  » Les déchets de terroristes ont été enlevés par la société d’équarrissage qui en fera, avec d’autres déchets de viandes, des aliments pour nourrir les cochons.  » Un article comme ça dans la presse le lendemain d’un attentat et on entendra plus plus parler de djihad en FRANCE.

        1. frejusienfrejusien

          no merci ! on ne va pas polluer les cochons, quelle drôle d’idée, !!

          un bain dans le lisier sera amplement suffisant, puis crémation et dispersion des cendres,
          interdiction d’un enterrement musulman,
          ça en ferait réfléchir plus d’un, car adieu le paradis avec les 72 ;

          ils iraient faire le djihad ailleurs

  7. Avatardmarie

    sitting bull, ce sont les muzz qui cherche la mort en martyr, tout ça pour aller dans leur paradis rejoindre les 72 vierges raccommodées et rapiécées à chaque nouvel arrivage ! Ils sont cruels et agressifs mais de plus ils ont un ego surdimensionné car le plus important est d’être un martyr admiré et adulé par toute leur secte imbécile .
    Mais peut-on leur reprocher puisque c’est leurs propres parents qui leur farcissent la tête dès le plus jeune âge ! Seuls ceux doués d’une vraie intelligence peuvent s’en sortir, mais les autres….

  8. JackJack

    Merci pour cet article Edmond le Tigre, car le monde occidental a bien besoin de dirigeants comme Trump, qui, en ce moment, doit se battre contre les « democRATS » comme l’écrivent certains commentateurs américains, pour ne pas se faire virer par l’immonde tentative de destitution menée par tout un régiment de Pierre Laval qui, contrairement à Trump, ne tireront jamais le premier coup de feu (1936). Trump, lui, a tiré et, une fois débarrassé de ce cirque de sa destitution, continuera à tirer si besoin est.

  9. Avatarmoreau

    Il faut de la maturité pour comprendre et admettre que parfois il faut faire la guerre pour avoir la paix. Encore faut il s’en être donné les moyens donc avoir de vrais hommes.

  10. AvatarDorylée

    « …Et cela signifie qu’une réaction DISPROPORTIONNÉE est la seule réponse appropriée en matière de sécurité nationale…  » Et individuelle aussi dans le cadre de la légitime défense. Si l’agresseur potentiel sait, avant tout début d’exécution, qu’il a toutes les chances d’y laisser sa vie, le nombre d’agressions va baisser très rapidement.

  11. frejusienfrejusien

    TRUMP est décidément un petit génie,
    partout où il est critiqué par les merdia de gauche , on s’aperçoit par la suite qu’il avait un coup d’avance,

    en tout cas, c’est l’armée américaine qui doit être satisfaite, car son Président lui donne l’occasion de montrer sa valeur,
    c’est très important pour une armée de voir qu’elle est soutenue et respectée par sa plus haute hiérarchie, et que son chef suprême participe de très près à des opérations délicates et spectaculaires

  12. AvatarEveil

    Israël utilise avec beaucoup de bon sens les méthodes éternelles que nous utilisons depuis l’aube des temps et qui ontcommencé à être abandonnées lors de la triste anecdote rapportée ci-dessus; Hitler a continué à l’utiliser… et ce fut payant. 60 millions de morts. Pas mal.
    De combien de centaines de millions va-t-il sa’git, cette fois-ci au nom d’une lâcheté et d’une stupidité crasses camouflées derrières des « valeurs » et des « principes » nébuleux, abstraits et frelatés qui ne saignent pas, eux ?

Comments are closed.