Stéphane Ravier : « Avons-nous le droit de demeurer français dans une France française ? »


Stéphane Ravier : « Avons-nous le droit de demeurer français dans une France française ? »

.

Remarquable discours prononcé par Stéphane Ravier au Sénat le 9 octobre 2019 lors du débat sur l’immigration.

En 5 minutes, il a tout dit. C’est pour cela que ses « collègues » hurlent. La vérité, ça fait mal ! 

.

.

Monsieur le Président,

Mesdames et messieurs les Ministres,

Mes chers collègues,

.

« L’immigration est une chance pour la France. »

.

Telle est depuis une trentaine d’années la devise, sinon de la République, du moins d’une classe politique qui a tout renié, jusqu’à laisser mourir l’identité du peuple français.

Regroupement familial, effacement des frontières, discrimination positive à l’embauche, assistanat social, droit d’asile, faux mineurs mais vrais clandestins majeurs, vous avez créé toutes les conditions d’une véritable submersion migratoire.

.

Alors l’immigration est une chance, mais pour qui ? Assurément pas pour nos compatriotes. Pour une caste politique, elle a permis de sauver quelques élections grâce à ces nouveaux Français. Pour d’autres, elle a permis de recevoir des subventions publiques et d’affréter des bateaux pour emmener des clandestins des côtes libyennes jusqu’en Europe.

Les chiffres sont éloquents : en 2016, seuls 7 % des étrangers qui se sont installés chez nous étaient munis d’un contrat d’embauche. L’immigration n’est plus, et depuis longtemps, une immigration de travail mais une immigration de peuplement pour assistés sociaux. Pour nos compatriotes, la facture est exorbitante[1].

.

Je vous le dis solennellement, mes chers collègues, je ne crois pas à la théorie du grand remplacement. En revanche, je suis convaincu de sa réalité.

Je n’évoquerai pas, moi, le bruit et et les odeurs si chers au Président disparu [2], mais ces zones qui se comptent par centaines à travers le pays, qui sont devenues des enclaves étrangères, des zones de non-France où la haine de tout ce qui est français se répand comme une traînée de poudre.

Nos lois, notre culture, notre identité, notre savoir-vivre, notre savoir-être, nos libertés, celles des femmes en particulier, comme les libertés sexuelles et religieuses, sont rejetés, combattus pour être elles aussi remplacés sous les coups d’un communautarisme islamiste militant.

L’idéologie du vivre-ensemble s’écroule sous le poids de la réalité d’une immigration chaque jour plus violente et conquérante et met en danger notre unité nationale et républicaine.

Seuls ceux qui en ont les moyens en réchappent – et parmi ceux-là, vous tous ou presque, mes chers collègues. Car si la classe politique est favorable au vivre-ensemble, elle ne s’inflige pas le vivre-avec. L’immigration, c’est comme les éoliennes. Ceux qui en défendent l’installation refusent d’en voir à côté de chez eux.

Votre politique d’immigration, mes chers collègues, a aussi le coût du sang. Du Bataclan à Nice, de Laura à Mauranne, à Timothy ou à Théo, c’est notre jeunesse qui est sacrifiée sur l’autel d’une idéologie destructrice.

Sur le plan social, la politique d’immigration relève de la provocation. Alors que chaque jour de nouveaux sacrifices sont exigés des Français, l’immigration continue d’être un tonneau des Danaïdes. Le coût de l’AME qui bénéficie aux seuls clandestins est passé de 400 millions il y a quinze ans à 1 milliard d’euros aujourd’hui.

Les Français ne s’y trompent plus ou plutôt vous ne les trompez plus. Ils sont majoritaires à refuser ce suicide national. Les Français en ont marre, les Français en ont assez.

Quarante ans qu’ils se poussent, qu’ils consentent des sacrifices, qu’ils accueillent l’autre et qu’ont-ils obtenu en retour ? Le développement d’un insupportable racisme anti-Français, anti-blanc, anti-chrétien.

Nos compatriotes refusent la submersion et de devenir des étrangers dans leur propre pays ? Alors vous menacez, vous censurez et vous traînez devant les tribunaux ces résistants qui refusent de collaborer.

Comment pouvez-vous avoir les yeux aussi grand fermés devant ce phénomène unique dans l’histoire de l’humanité et des nations, celui de l’explosion démographique mondiale ?

Loin d’en prendre conscience et fidèle à son « en même temps », Emmanuel Macron parcourt l’Europe pour sanctionner les pays qui refusent les quotas de migrants et il s’apprête à faire de Marseille un port d’accueil pour les clandestins de la Méditerranée. Marseille qui subit déjà une situation migratoire sociale et sécuritaire explosive.

Une provocation que je continuerai à dénoncer même si ça doit me coûter une mise en examen, comme c’est le cas aujourd’hui car dans ce beau pays de France, un parlementaire qui dénonce un trafic d’êtres humains se retrouve devant les tribunaux.

Face à ce danger mortel qui menace notre nation et l’Europe de Charlemagne, de Charles Martel, de Charles Quint, personne ne nous fera taire.

Mais nous attendons bien autre chose que (ce qui va sortir) de ce faux débat.

Les seules questions qui devraient vous animer sont celles-là :

Avons-nous, nous Français, le droit de vivre en France selon nos traditions et notre identité ?

Avons-nous le droit de rester ce que nous sommes et de transmettre à nos enfants ce que nous avons reçu de nos parents ?

Avons-nous le droit de demeurer français dans une France française ?

Nous connaissons la réponse et le sursaut national ne peut donc venir d’aucun d’entre vous.

.

Aussi, pour toutes les victimes de votre folle politique d’immigration, pour les victimes sociales, économiques et identitaires, pour toutes ces familles dont la vie a été détruite sous les coups de l’immigration sauvage, je vous demande, mes chers collègues de droite comme de gauche, car vous êtes tous responsables de ce désastre, je vous demande de vous excuser !

– Excusez-vous pour avoir menti !

– Excusez-vous pour avoir trahi !

– Excusez-vous en instaurant la préférence nationale dans tous les domaines !

– Excusez-vous en rétablissant nos frontières !

– Excusez vous avec des quotas non pas d’immigration, mais des quotas d’expulsion !

– Excusez-vous en inversant le courant de l’immigration !

.

Si vous refusez, si vous ne renoncez pas à votre idéologie mortifère, bien avant la postérité, c’est la France qui vous maudira.

.

Stéphane RAVIER, candidat à la mairie de Marseille pour les municipales 2020.

.

Note 1. LA FACTURE DE L’IMMIGRATION

Laurent Obertone, La France interdite, Ring, 2018.

Gérard Pince, Les Français ruinés par l’immigration, Godefroy de Bouillon, 2013.

.

Note 2. « LES BRUITS ET LES ODEURS » (Chirac)

Le 19 juin 1991, au cours d’un dîner-débat du RPR, Jacques Chirac prononce le discours qui contient l’expression le « bruit et l’odeur ». Voici un extrait, portant sur l’immigration :

« Notre problème, ce n’est pas les étrangers, c’est qu’il y a overdose. C’est peut-être vrai qu’il n’y a pas plus d’étrangers qu’avant la guerre, mais ce n’est pas les mêmes et ça fait une différence. Il est certain que d’avoir des Espagnols, des Polonais et des Portugais travaillant chez nous, ça pose moins de problèmes que d’avoir des musulmans et des Noirs […] 


Comment voulez-vous que le travailleur français qui habite à la Goutte-d’or où je me promenais avec Alain Juppé il y a trois ou quatre jours, qui travaille avec sa femme et qui, ensemble, gagnent environ 15 000 francs, et qui voit sur le palier à côté de son HLM, entassée, une famille avec un père de famille, trois ou quatre épouses, et une vingtaine de gosses, et qui gagne 50 000 francs de prestations sociales, sans naturellement travailler ! Si vous ajoutez à cela le bruit et l’odeur, eh bien le travailleur français sur le palier, il devient fou. Il devient fou. C’est comme ça. Et il faut le comprendre, si vous y étiez, vous auriez la même réaction. Et ce n’est pas être raciste que de dire cela. 


Nous n’avons plus les moyens d’honorer le regroupement familial, et il faut enfin ouvrir le grand débat qui s’impose dans notre pays, qui est un vrai débat moral, pour savoir s’il est naturel que les étrangers puissent bénéficier, au même titre que les Français, d’une solidarité nationale à laquelle ils ne participent pas puisqu’ils ne paient pas d’impôt ! […] 


Il faut que ceux qui nous gouvernent prennent conscience qu’il y a un problème de l’immigration, et que si l’on ne le traite pas et, les socialistes étant ce qu’ils sont, ils ne le traiteront que sous la pression de l’opinion publique, les choses empireront au profit de ceux qui sont les plus extrémistes. […] 


[Au sujet des épiciers de proximité] La plupart de ces gens-là sont des gens qui travaillent, des braves gens ; on est bien content de les avoir. Si on n’avait pas l’épicier kabyle au coin de la rue, ouvert de 7 heures du matin à minuit, combien de fois on n’aurait rien à bouffer le soir ? »

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Julien Martel

Auteur chez Résistance républicaine, contribue aussi au blog "L'islam pour les nuls" et à Riposte Laïque.


30 thoughts on “Stéphane Ravier : « Avons-nous le droit de demeurer français dans une France française ? »

  1. DiogèneDiogène

    Bravo Stéphane RAVIER (qui me ravit) : il a dit exactement ce que je pense
    et de manière magistrale.

    Stéphane RAVIER président de la République française du moins de ce qu’il en reste ?

    Nous aurons, hélas, encore, cet infâme « Micron » aux prochaines élections présidentielles !

    Un grand merci à Julien Martel de porter ce grand discours à notre connaissance !

  2. AvatarCeltillos

    Bravo ! Superbe discours que j’approuve et soutiens totalement !

    On devrait relever ceux qui protestent dans la salle et les condamner à vivre 2 ans dans les cités sans aucune protection et on verra après cela s’ils sont toujours contre ce que cet homme courageux leur dit.

    1. AvatarCorsica

      Mille fois bravo à mr Ravier,si seulement tous étaient comme lui ,il a mille fois raison,tout ce qu’il dit est la vérité, et beaucoup de francais pensent comme lui ,et les autres devraient ouvrir les yeux ou ne pas faire les autruches .merci à Julien Martel de nous avoir fait partager ce discours.

    2. AvatarJeanne 78

      Bravo pour cet article. Et bravo à M. Ravier pour son courage.
      Celtillos : excellente idée que d’envoyer ces collabos goûter les joies du vivre-ensemble dans les cités. On pourrait y envoyer aussi tous ces bobos journaleux, artistes…

  3. AvatarAlexcendre62

    La conclusion est que la France subit la plus importante des trahisons de son histoire face a ses élites les plus passives forcément complices , le futur va très mal juger notre époque .

  4. AvatarFlorence

    Ca fait plaisir à lire et ça nous donne un peu d’espoir. Enfin un parler vrai. Enfin un parlementaire qui ne soit pas un lâche ni un hypocrite. Le vent se lève, le vent tourne. Le face à face n’est pas loin.

  5. AvatarChristian Jour

    Magnifique discours de Stephane Ravier. Ça fait du bien d’entendre la vérité, bon, pas pour tout le monde car dans la salle il y en a qui se sentent viser. Les pourris et les ordures levez vous.

  6. AvatarAmélie Poulain

    Eh bien, il a tout dit M. RAVIER. Les politiques ne pourront pas dire qu’ils ne savaient pas.

    Cela fait du bien un tel discours, on a l’impression que certains au moins comprennent cette évidence que d’autres ne veulent pas voir (on se demande effectivement « pourquoi » ?…).

  7. Avatardenise

    Oui, tout est dit, y compris que, pour ces mots, il peut être convoqué au tribunal.
    C’est une bonne chose qu’il l’ait dit.

    1. Avatarcalvo

      N’en doutons pas, les gouvernementeurs et toutes les autres ordures sont déjà en train de calculer comment ils vont pouvoir lui fermer son bec.

      1. frejusienfrejusien

        ils vont chercher longtemps,
        et ils finiront peut être par inventer une faute inexistante, comme ils l’ont fait pour Marine ou pour les GI au col de l’échelle,
        pour ça, ils ont de l’imagination pour tordre la loi à leur convenance, ne le font-ils pas depuis 40 ans??

  8. AvatarAndré Piscione

    Magnifique discours d’un de nos sénateurs. Puisse-t-il y en avoir une multitude d’autres pour prendre ainsi la parole et défendre les Français qui leur ont accordé leur confiance.

    Merci pour ce magnifique discours. Je regrette de ne pas habiter Marseille

  9. AvatarKarl der Hammer

    Discours tout à fait remarquable.
    Stéphane Ravier devrait se présenter à la prochaine présidentielle. Il aurait sûrement plus de chances de l’emporter face à qui vous savez…

  10. AvatarMichel

    Excusez-vous de ceci, excusez-vous de cela… Ca va pas la tête ? Il disjoncte, Ravier. Ce n’est pas « excusez-vous »… La vérité, c’est : « on vous accuse et on va vous juger et vous exécuter pour crime contre la France et contre les français ». Ca, c’est la seule vérité que les vrais français veulent entendre et appliquer. Non mais, merde alors !

  11. Avatarvieux bidasse.

    Rendez-vous dans les urnes…. le problème étant que les veautants ne voient pas venir le danger: ils ne le comprendront que lorsqu’ils auront la tête sous le bras, car les sauvages, c’est fait pour agir en sauvages, et les fleurs, bougies et autres nounours n’y changeront rien.

  12. frejusienfrejusien

    aaaahhh ! que ça fait du bien d’entendre enfin la vérité proclamée à la sale gueule des traîtres de l’Assemblée nationale !!

    Quel excellent moment à se repasser en boucle et à diffuser partout !!
    à faire entendre aux oreilles bouchées en espérant atteindre un petit pourcentage d’endormis et les réveiller !

    c’est exactement la ligne directrice à donner à la France aux prochaines élections

  13. AvatarDominique

    À vos calculettes,
    84 milliards par an soit plus de 100€ par tête de pipe et par mois soit presque 500€ par famille par mois.
    La crise des gilets jaunes est résolue!

  14. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Deux requêtes urgentes à lui soumettre

    1°).- L’assurance que le RN fera TOUT pour lutter contre TOUTES les irrégularités électorales qu’elles viennent du gouvernement, de l’État ou de partisans de partis adverses. L’assurance qu’en cas d’irrégularité le RN fera tout ce qui est en son pouvoir pour invalider le scrutin.

    2°).- Réclamer la réintroduction dans la constitution du délit de trahison. Que le RN en fasse une bataille urgente et prioritaire.

    À ceux qui lirons ce commentaire, s’il vous plaît, si vous estimez qu’en effet ces requêtes sont importantes et urgentes faites suivre le messages un peu partout autour de vous et écrivez à Monsieur le Sénateur Stéphane RAVIER pour qu’il en prenne connaissance et que, si d’aventure nous étions TRÈS nombreux il prenne la parole pour nous au Sénat.

    Stéphane RAVIER au SÉNAT
    :::: https://www.nossenateurs.fr/stephane-ravier

    COORDONNÉES du Sénateur Stéphane RAVIER
    :::: http://www.senat.fr/senateur/ravier_stephane14055n.html
    :::: s.ravier@senat.fr

    Adresse Sénat : Casier de la Poste, 15 rue de Vaugirard, 75291 Paris Cedex 06
    Permanence parlementaire : 12 boulevard Ricoux, 13014 Marseille

    Merci !

  15. Avatarlebrin

    Discours historique de Monsieur Stéphane Ravier. Oui nous avons le droit de vivre en harmonie avec des individus aimables partageant Nos lois et Notre mode de vie dans NOTRE pays. AUX ARMES s’il le faut!..

  16. AvatarChristian Delamart

    MORT A LA DETTE. LA SOIT DISANT DETTE EST UNE VERITABLE ESCROQUERIE ORGANISEE PAR LES LOBBYS. ELLE EST LE NERF DE TOUS LES PROBLÈMES 1400 MILLIARDS D’EUROS VERSES D’INTÉRÊTS A LA DETTE DEPUIS 74 . DETTE SUR LE DOS DES FRANCAIS … ELLE EST LA CAUSE DE LA DESTRUCTION DE TOUS NOS SERVICES PUBLIQUES … LES SÉNATEURS ONT LEUR RESPONSABILITÉ !
    Il y a longtemps que le pays aurait dü être bloqué. Cela coule de source ! Nous sommes occupés à payer les pots cassés à cause des fraudes Sociales CAF. ET Sécurité Sociale et immigration. UN MILLION HUIT CENT MILLE FAUX COMPTES A LA SÉCURITÉ SOCIALE… 1 800 000 Ce que Macron ne dit pas !!! Cartes vitales usurpées, Allocations détournées; expulsions impossibles; faux retraités étrangers; faux centenaires Algériens morts et pas déclarés morts …. Sans parler des milliers de migrants envoyés dans notre pays par les lobbys … BEAUCOUP DE FRANÇAIS NE CHAUFFENT PLUS LEUR LOGEMENT, N’ONT PAS DE MUTUELLE, NI PEUVENT SE FAIRE SOIGNER FAUTE DE MOYENS, ET A PARTIR DU 15 DU MOIS N’ONT PLUS RIEN DANS LEUR FRIGO … LA DETTE EST UNE GROSSE FUMISTERIE, C’EST A CAUSE D’ELLE QUE LE PAYS COURRE A LA FAILLITE ! QUI SONT LES CRÉANCIERS ???
    LA FRANCE DOIT IMPÉRATIVEMENT SORTIR DE L’EUROPE!

Comments are closed.