Les 8 éléments qui font du Bataclan un scandale d’Etat


Les 8 éléments qui font du Bataclan un scandale d’Etat

.

J’ai rassemblé ci-dessous plusieurs éléments sur le Bataclan: UN SCANDALE D´ETAT !

 

RÉSUMONS

 

1) huit militaires du 1er régiment de chasseurs de Thierville (Meuse) de l’opération Sentinelle s’étaient retrouvés parmi les premières forces de sécurité sur place, aux côtés de policiers de la Brigade anticriminalité (BAC) du Val-de-Marne.
Equipés de fusils d’assaut Famas leur permettant davantage de répondre aux kalachnikov des preneurs d’otages que les policiers uniquement dotés d’armes de poing, les militaires n’ont jamais obtenu l’autorisation d’intervenir dans la salle où plusieurs centaines de personnes étaient prises au piège.

.

2) «Clairement, un ordre a été donné aux soldats “Sentinelle” de ne pas engager le feu alors qu’ils avaient en ligne de mire des terroristes», explique Georges Fenech, Président de la commission d’enquête parlementaire au Parisien. «A LA QUESTION “QUI A DONNÉ L’ORDRE AUX SOLDATS DE NE PAS INTERVENIR ? ON N’A JAMAIS SU. Avec les autres parlementaires, on était sidérés», commente-t-il encore.

.

3) un officier de la BAC du Val-de-Marne a raconté avoir demandé l’autorisation de les faire intervenir.
« Il a expliqué avoir reçu pour réponse de la Préfecture de police de Paris: « Négatif, vous n’engagez pas les militaires, on n’est pas en zone de guerre » .

.

4) Le gouverneur militaire de Paris, le général Bruno Le Ray, déclare: « il est impensable de mettre des soldats en danger dans l’espoir hypothétique de sauver d’autres personnes » .

.

5)  En 2016, un avocat représentant quatre-vingt autres victimes et proches de victimes AVAIT DÉJÀ FAIT UNE DEMANDE AUPRÈS DES JUGES D’INSTRUCTION AFIN QU’ILS ENQUÊTENT SUR CETTE NON-AUTORISATION. ELLE ÉTAIT RESTÉE SANS SUITE.

.

6) Deux ans après les attentats du Bataclan, dix-sept victimes et proches de victimes demandent des comptes à l’Etat et soulèvent une interrogation de poids quant à l’activité des forces de l’ordre le soir du 13 novembre 2015 : pourquoi les soldats de l’opération Sentinelle, présents sur les lieux, ne sont-ils pas intervenus ?
Regroupées en un collectif, ces familles de victimes ou victimes directes des attaques déposent ce 8 juin 2018 une plainte contre X pour «non-assistance à personne en péril».

.

7) Le tribunal administratif de Paris a rejeté ce mercredi 18 juillet 2018 le recours déposé contre l’Etat par les victimes du 13-novembre. « Aucun élément ne permet d’engager la responsabilité de l’Etat » , affirme la juridiction. Elle déclare que « les éléments produits par les requérants ne permettent pas d’établir que, dans le contexte d’absence de contrôle aux frontières intérieures de l’espace Schengen, l’Etat aurait engagé sa responsabilité du fait d’un défaut de surveillance des individus en cause à l’origine des attentats » . Le tribunal considère donc qu’ « aucune faute ne peut être imputée aux services de police pour n’avoir pas mis en oeuvre un dispositif de sécurité particulier autour de la salle de spectacle du Bataclan après le mois d’août 2015 » .

8) Patrick jardin, père d’une victime du Bataclan, sa fille, réclame justice et est alors  fiché S par la préfecture de police.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




39 thoughts on “Les 8 éléments qui font du Bataclan un scandale d’Etat

  1. AvatarRobertr

    Quelle honte,toutes ces victimes, et aucune réponse,je hais mon pays dans ces moments là, je ne me reconnais plus dans mon propres pays,pour le quel je me suis battu, à plusieurs fois.

    1. AvatarDurandal

      Pour ma part, je hais tous les salauds, qui ont vendu et trahi notre Pays.
      Tous ces faux-français qui se sont essuyé les pieds sur notre France.
      Nous sommes tous responsables de ce qui est aujourd’hui, par lâcheté, par bêtise, par stupidité… Combien n’ont pas voulu voir ? Combien ont écouté les Sirènes, trop heureux de s’assoupir dans leur petit confort ?
      Et combien son prêts à se dissoudre, encore, dans la division ?
      La trahison et le mensonge ont remplacé l’Honneur et la Fidélité !
      … Je crains que ça dure…

      « J’ai peur, je tremble, je ne change rien… ON sait pas, ça pourrait être pire…
      Tout sauf… »

      Bonne nuit les petits !…

      1. AvatarSamia

        Je pense la même chose que vous car j’en ai plus que marre de voir cet aveuglement généralisé, d’autant plus que les donneurs d’alerte sont dénigrés, et détestés

    2. AvatarFrantic

      Déjà en 1983 au Liban…où jetais embarqué sur la Corvette DUPLEIX ASM…
      Nous étions descendus à terre….Après DRAKKAR…
       » ILS  » Nous avaient demandées instamment de ne pas dévoiler qu’il n’y avait jamais eu de camion suicide…Mais la vérité est que DRAKKAR ancien QG Américain était plombé d’explosifs…..déjà présents dans le bâtiment.

  2. AvatarJoël

    Évidemment que tout est une fumisterie depuis le début. La priorité était de protéger hollande et de l’exfiltrer du stade de France. Les autres victimes n’étant que des dommages collatéraux, comme ils aiment à le dire.

    Quant au général eau chaude-eau froide, il aurait dû être limogé dès le lendemain des attentats.

  3. ConanConan

    Bonjour
    Merci pour cet article.
    Cette « affaire » a vraiment valeur d’exemple !
    Quand on songe que le petit artisan maçon est tenu pendant 10 ans, à l’égard du maître d’ouvrage, des malfaçons et désordres affectant son ouvrage, et, pendant 30 ans à l’égard de tiers (ex :balcon s’effondrant sur des passants..), alors que ces enrobées de gôchiasses et poules de luxe… ne sont par principe responsables de rien !!!!!!………………
    Qui sait s’il n’y aura pas, au contraire, un petit coup d’avancement ou de promesse de breloques de la part de la tête couronnée donneuse d’ordres !!..
    Oui, Monsieur Jardin, vous avez raison d’exiger une condamnation pour mise en danger de la vie d’autrui, conséquence d’une décision inadéquate et/ou d’une politique générale irresponsable et insensée de portes ouvertes et de la « France pour tous » y compris pour nos ennemis déclarés !

  4. AvatarGAVIVA

    J’ai ma petite idée…………
    Les soldats de l’opération sentinelle devaient avant TOUT rester disponibles pour couvrir encore plus les fesses de mollande si besoin (même hypothétique bien sûr) était.
    On ne sait jamais.
    Vous pouvez CREVER tant que je ne risque RIEN je m’en FOUS.
    Vrai ou pas, ça me semble crédible.
    Pensez un peu à Nice…Qui a laissé la promenade des anglais quasi « nue » pour COUVRIR une bouffe privée de mollande à Avignon?

    1. AvatarLANKOU RU

      Mais le jour est (déjà) venu .
      A d’autres périodes de l’Histoire de FRANCE , ILS seraient tous déjà exécutés !
      L’Histoire va -t-elle se reproduire ???

  5. AvatarChristian Jour

    Donc ils devaient attendre que ces déchet de l’humanité aient tué tous le monde. J’aimerais bien connaitre le salaupard qui a donné l’ordre de ne pas intervenir. J’espère qu’il est hanté par les victimes et que chaque fois qu’il se regarde dans une glace il se crache dessus.

    1. AvatarRODRIGUE

      Christian Jour
      Le type en question se fiche littéralement que ses décisions aient entrainé le moindre mort et surtout il se regarde bien droit dans la glace comme tous ces salauds du haut de leur suffisance qui nous dirigent depuis 50 ans et nous imposent la guerre qui arrive!
      En revanche, à l’ultime moment où on passe de vie à trépas, devant le doute sur l’éventualité d’une éternité, nombreux sont ceux qui demandent pardon pour le mal fait !
      Je ne suis pas Dieu, lui seul peut les juger mais à mon sens, ils doivent payer sérieux !

  6. HopliteHoplite

    Question : Pourquoi il y avait 8 militaires dans ce coin ce soir là ?
    D’habitude ils patrouillent à 4 ou 5 non?

  7. AvatarMalou30

    Aucun élément ne permet d’engager la responsabilité de l’état ! Mais alors à quoi sert cet état s’il n’est pas là pour nous protéger et prendre SES responsabilités en matière de protection du peuple français ? Minable !

  8. AvatarKarnyx

    Cela prouve que l’opération sentinelle n’est que de l’enfumage.
    Elle ne sert qu’à rassurer la population.
    Le problème n’est pas militaire mais politique.
    Pourquoi les militaires tireraient-ils s’ils savent que c’est la case prison qui les attend derrière ?
    C’est politique parce qu’autoriser des militaires à tirer sur des individus sur le sol national, même si ces individus sont des ordures, c’est de fait donner une image de guerre civile.
    Un pays qui fait intervenir son armée pour tirer sur des civils armés, sera tout de suite présenté par les médias internationaux comme défaillant.
    Aucun responsable politique sorti de l’ENA, carrière oblige, n’osera prendre ce risque.
    Ils préfèreront dix fois un Bataclan plutôt qu’autoriser des militaires à tirer sur des ordures en train de commettre un massacre.
    C’est du même acabit que l’affaire du sang contaminé, le nuage de Tchernobyl, etc….
    Mais c’est bien d’en parler, il faut que ça change.
    En ce qui me concerne, je crain qu’il n’y ait que le vote sanction qui puisse faire changer les chose.

    1. AvatarFomalo

      Intéressant commentaire @ Karnyx. C’est effectivement de l’enfumage, puisque la taille de notre armée est réduite à rien du tout.(Ne parlons même pas des infiltrés qui ne combattent pas en opex contre « leurs frères » de l’oummah). Cela dit le « vote sanction »: il faudrait atteindre un tel degré d’exaspération des Français que ce ne serait pas malheureusement par les urnes (même trafiquées) que ça se passerait, mais par le régime de la b..rne, avec tous les aléas d’une guerre genre St Barthelemy. R.V 24 08 2020…

  9. Amélie PoulainAmélie Poulain

    Oui l’insupportable de ce scandale ne passe pas et j’imagine, encore plus pour les familles des victimes.

    C’est incompréhensible !

    A quoi sert une armée avec des militaires sinon défendre les habitants d’un pays ?

    D’autant que nos soldats dans les OPEX protègent que dis-je… voire se limitent à gérer les petits problèmes ethniques de population qui n’ont rien à voir avec la France et les Français qui les paient.

    1. AvatarPatrice Ducloux

      Encore faut il qu’candidzt crédible soit réellement le défenseur de la France et des Français et s’engage à redonner leur souveraineté aux citoyens en changeant la cobstitution et en mettant en place de vrais contre pouvoir populaires. Aujourd’hui ce candidat n’existe pas officiellement

  10. AvatarAardvark

    @ Amélie, les militaires n’ont aucune compétence dans le domaine du « maintien de l’ordre », aucune de leurs formations ne les prépare à ça. En outre, juridiquement, ils n’ont absolument aucun pouvoir dans le domaine public, si ce n’est que d’assurer leur propre sauvegarde, ainsi que celle de leurs armes. C’est ce qui a occasionné certains tirs, parfois meurtriers… Voilà pourquoi ils n’ont pas eu l’autorisation d’intervenir, ça pique, je le sais, mais c’est ainsi… Si certains militaires avaient bravé les ordres, ils seraient dans le même cas que celui du policier qui a mis une petite gifle à un manifestant, et donc au tribunal… Vive la France, et n’oublions pas le nombre énorme de policiers « éliminés » par Sarko, ainsi que les 54 000 militaires virés par le même… Maintenant que le pays s’enflamme, notre police et nos troupes nos manquent, ils pourraient aussi aider à nettoyer les « banlieues rouges »… Un beau cadeau de noël à faire à nos Légionnaires…

    1. Amélie PoulainAmélie Poulain

      @Aardvark, merci pour votre réponse, je comprends tout à fait ce que vous voulez dire.

      Je connais la logique militaire et je sais que sans ordres précis ils ne pouvaient pas agir (j’imagine d’ailleurs que pour eux, d’assister passivement à ce massacre a dû être une épreuve très difficile à tenir).

      Cependant, c’était une situation « exceptionnelle » s’apparentant à un « acte de guerre » même s’il n’était pas prévisible sur le territoire Français qui n’était pas déclaré dans cette situation de conflit, et non un simple « maintien de l’ordre ».

      J’ai vu des documentaires montrant l’activité de nos soldats en OPEX et je ne suis pas convaincue qu’ils avaient là des ordres précis pour s’occuper des petites problèmes ethniques parfois « gnan-gnan » des populations indigènes (passez l’expression mais c’était de ce niveau et nos militaires ne sont pas payés l’expression mais c’était ça) et là, même s’il n’y avait rien de comparable avec l’extrême attaque violente qui a eu lieu au Bataclan, ils intervenaient sans problème.

      Au Bataclan, nous avions :

      – d’un côté des hommes armés d’armes de « guerre » qui martyrisaient et massacraient des Français,

      – la seule réponse logique et même de « devoir » de Français était de riposter avec des armes de guerre, « nos » soldats de l’Armée Française (important de le rappeler car on se demande à quoi ils servent du coup) étant, en plus, sur place.

      Par contre, quand il s’est agi d’envoyer les Paras à Kolwezy pour sauver les otages Français là ça a été possible… et aussi pour bien d’autres opérations du même genre (cf les derniers qui avaient pourtant agi par simple imprudence et qui ont provoqué la mort d’un soldat).

      Le problème au Bataclan ce sont bien les « ordres donnés » (je n’incrimine pas les soldats, je comprends), et je ne peux pas pour ma part accepter et même comprendre l’incompréhensible malgré ma bonne volonté habituelle car il n’y a « aucune logique » là-dedans juste des tentatives d’explications qui ne peuvent pas convaincre.

      J’imagine d’ailleurs que cela fera date dans l’Histoire avec le même lot d’incompréhensions.

      Y compris pour les innombrables problèmes que vous soulevez fort justement d’ailleurs.

      L’Armée Française doit servir la France et les Français, elle est là « uniquement » pour cela. C’est son sens et même son éthique que l’on a l’air d’oublier à force de s’éparpiller dans des pays qui ne sont pas notre Territoire.

    2. François des GrouxFrançois des Groux

      @Aardvark : une loi se change, un corps se forme, tout peut s’apprendre.

      N’importe qui peut être formé pour des fonctions régaliennes en quelques mois. N’importe qui, hommes (ex 1789-1793, la « nation en arme » Valmy etc), femmes ou adolescents, peut prendre les armes et se défendre.

      Les militaires sont intervenus pour le maintien de l’ordre en Ex-Yougoslavie, par exemple à Mitrovica …

      1. Amélie PoulainAmélie Poulain

        « Les militaires sont intervenus pour le maintien de l’ordre en Ex-Yougoslavie, par exemple à Mitrovica … »

        Oui et les situations que j’évoque en Opex correspondent aussi à du maintien de l’ordre, rien de plus.

        1. François des GrouxFrançois des Groux

          Entre nous ,le Bataclan, ce n’est plus du « maintien de l’ordre » mais bien une guerre… un théâtre de guerre.

          1. AvatarFeijo

            Les terroristes ont agi comme tels c a d avec des ARMES DE GUERRE
            À 300 metre du Bataclan il y avait nos soldats avec des ARMES DE GUERRE ., Les seuls a avoir des armes assez puissantes pour répliquer …mis a part un commissaire de Police que je salue encore aujourd’hui et qui a descendu un terroriste avec un P38 , Quel courage il a sauvé des dizaines de vies .
            Pour le reste ce ne sont que des manœuvres pour éviter un soulevement des banlieues , dirigés que nous sommes par une bande de pleutres !!!

          2. Amélie PoulainAmélie Poulain

            « Entre nous ,le Bataclan, ce n’est plus du « maintien de l’ordre » mais bien une guerre… un théâtre de guerre. »

            Oui, c’est ce que j’ai dit et démontré plus haut.

      2. AvatarAardvark

        Merci à François et Amélie, pour leurs réponses exactes, mais qu’il me faut complémenter. Si l’ordre d’engagement n’a pas été donné, il faut voir d’où ça a bloqué ! Mettons les pieds dans le plat, il peut s’agir du chef d’état major des armées, du général gouverneur de la place de Paris ou bien du préfet de police de Paris, dans le cas de cet attentat. Et oui, François, vous avez totalement raison et sachez que la grande majorité des militaires d’active et aussi des réservistes actifs sont tout-à-fait d’accord pour suivre un ou plusieurs stages « qualifiants », donnons leur cette possibilité ! Alors, tout deviendrait possible… Sachez également que nombre de ces militaires aimeraient particulièrement avoir en ligne de mire un certain nombre d’individus, y compris nos pilotes de chasse et d’hélicos de combat… d’ailleurs… Voyez vous-même quel genre de type (s…) vous seriez amené à sélectionner… Pensez à Charles Darwin…

        1. AvatarAardvark

          Ah, j’oubliais, La CIA américaine n »a aucune légitimité sur le territoire national des états-unis, et ne peut donc y accomplir aucune action. Voilà encore une « butée juridique », tout comme celle qui limite l’action de nos militaires en secteur civil…

    3. Amélie PoulainAmélie Poulain

      @Aardvark, je rajouterai que de Gaulle avait fait intervenir les Paras dans le Nord lors des manifestations des Mineurs fin 1948 (j’en ai eu un témoignage), c’est donc possible et cela n’a pas mis en péril le territoire français qui n’était pas non plus en situation de guerre.

      C’est tout simplement logique et cadre avec la place et le devoir de l’Armée Française.

  11. AvatarCadoudal

    Amélie a raison , pour comprendre il faut y avoir perdu un membre de sa famille , mais les responsables ne sont pas les militaires mais le chef des armés de l’époque ,mais pour le flanby les Français sont des sans dents sans valeurs !

  12. AvatarDURADUPIF

    Les militaires français sur le sol français ont l’impérieux devoir, s’ils sont en poste et armés, d’agir pour sauver des vies des citoyens français.

  13. AvatarCadoudal

    c’est non assistance à personne en péril un point c’est tout , le reste c’est du baratin , si l’armée ne sert pas à défendre les Français elle sert à quoi ?

  14. AvatarCadoudal

    Le Générale Bruno Le Ray déshonore l’armé il n’a rien d’un George Patton .
    Même Erwin Rommel a plus de classe et d’honneur que le Ray .

  15. Edmond RichterEdmond Richter

    LES AMIS ARRÊTEZ DE CHIPOTERSI C’ÉTAIT UN THEATRE DE GUERRE OU PAS, SI LES SOLDATS AURAIENT DU INTERVENIR OU PAS ET ATTAQUEZ À LA RACINE: 1) CHERCHEZ UN AVOCAT QUI PRENDRA LE DOSSIER 2) ATTAQUEZ EN JUSTICE LA PRÉFECTURE DE POLICE DE PARIS, LE MINISTÈRE DE L’INTERIEUR, LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE .3) COPIEZ MON ARTICLE ET ENVOYEZ LE AUX JOURNEAUX , NATIONAUX ET LOCAUX 3) ENVOYEZ LE À VOTRE DÉPUTÉ EN EXIGEANT QU’IL EN FASSE UNE QUETION À L’ASSEMBLÉE NATIONALE 4) ENVOYEZ LE AUX PARTIS PATRIOTIQUES, À MARINE, À BARDELLA, À MARION MARECHAL, A DUPONT-AIGNANT….REMUEZ VOS CULS, BORDEL!!!

    1. Christine TasinChristine Tasin

      Ami Edmond, la loi française ne permet qu’aux victimes directes et reconnues de porter plainte. Il y a déjà eu des associations de victimes qui ont porté plainte elles ont été déboutées

      1. Edmond RichterEdmond Richter

        Le volet judciaire n’est qu’un volet. Il y a tout le reste de mon commentaire: Journeaux, députés, municipales, partis patriotiques, manifestations…

  16. AvatarPierre Lesincère

    La France est tombée bien bas.

    Quant à la « J »ustice, elle est déficiente, nulle, hypocrite et traître aux vrais Français ; coupable de cohésion avec l’ennemi, celui qui est qualifié d’ « islamiste », c’est-à-dire les musulmans.

Comments are closed.