Les jeunes derrière Greta sur le climat… c’est la Révolution culturelle avec les jeunes derrière Mao !


Les jeunes derrière Greta sur le climat… c’est la Révolution culturelle avec les jeunes derrière  Mao !
.
La manifestation monstre sur le climat hier, au Canada, m’a mis sérieusement mal à l’aise…

.

Réminiscences… La révolution culturelle en Chine en 1966
.

Pierre Cassen évoquait récemment dans une de ses videos l’analogie troublante entre la manipulation de la jeunesse dans la Chine maoïste pendant la tristement célèbre Révolution culturelle, et l’actuel mouvement des lycéens pour le climat. Ainsi que le soulignait Pierre Cassen, les gardes rouges ont laissé place aux gardes verts. La figure de proue de cette « génération spontanée » n’est plus un Mao vieillissant mais Greta Thunberg, une adolescente souffrant d une forme d’autisme (« asperger »). Les parents de la jeune Suédoise sont des criminels qui ont accepté de jeter leur gamine en pâture au système mondialiste.

.

Il suffit de penser au demi-million de jeunes Canadiens qui ont manifesté samedi aux côtés de leur « égérie » – après que celle-ci a été reçue par Trudeau quand même !! -, puis de lire ces quelques lignes extraites d’un site Internet consacré à l!histoire de la Chine :

« L’habilité de Mao et de ses partisans consiste à savoir utiliser la force de la jeunesse dans le cadre de leur stratégie, sans gâcher la spontanéité de celle-ci, en l’orientant toujours vers la préservation et le renforcement de l’idéal révolutionnaire (…) Mao loue la pureté, la disponibilité des jeunes (les écoles et universités seront d’ailleurs mises en vacances pour plusieurs mois afin que les jeunes puissent accomplir leur mission).

(…) Ces pèlerinages, au cours desquels plus de 13 millions de jeunes, lycéens et étudiants de tout le pays, défilèrent, au pas cadencé, devant leur idole, posent un épineux problème. C’est celui de la spontanéité de ces manifestants d’hystérie collective et, par delà, des principaux tournants de la Révolution culturelle. Certes, tous ces jeunes étaient arrivés à Pékin, par des trains qu’ils avaient littéralement pris d’assaut, dans une liesse indescriptible. Mais, dans le même temps, la société des chemins de fer avait reçu la consigne de les laisser voyager gratuitement…. »

https://chine.in/guide/gardes-rouges_1440.html

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




14 thoughts on “Les jeunes derrière Greta sur le climat… c’est la Révolution culturelle avec les jeunes derrière Mao !

  1. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    J’ai remarqué une chose, un phénomène social ; l’identification des adolescentes à cette Greta et LA TENDANCE AU MIMÉTISME. Les mondialistes, dont les écolos doivent être heureux ; ils gagnent la bataille par l’intronisation d’une idole (jeune qui plus est, donc avec beaucoup d’années de représentation militante) pour leur idéologie, laquelle intronisation signifie une domination politique de la gauche internationale dont ils sont ils sont à par entière. Une victoire pour des dizaines d’années ; la relève est assurée.

    1. AvatarFomalo

      MsdO@ Le mimétisme que vous relevez est précisément ce que René Girard relevait déjà il y a quarante ans. Mimétismes des entorchonnées musulmanes et de leurs barbus en chemise de nuit embabouchés au son des imams tous les vendredis et + si affinités . Mimétisme de leurs gnards par les « rézosocios » et la gôche tolérant sinon parrainant les dealers. Mimétisme des veaux bien européens et français aux soldes de nut ….a ou de sar….za ou d’inter…..ché mondial.Le mimétisme est une période qui en principe s » arrête vers 21 ans (age de l’ancienne majorité avant VGE) Mais il est vrai que sauf les sursitaires, l’époque était au brassage sous la garde du service militaire (merci chirac). Le mimétisme n’est pas seulement de gauche : c’est « collectif » toutes nations ,civilisations ou « états » confondus. C’est mondial, donc c’est cyclique. Réchauffement du climat? Immédiatement réchauffement des mimétismes…Soyons certains, à peu près car la futurologie est un autre genre de mimétisme, que le refroidissement humain risque d’entraîner un refroidissement du mimétisme mondial…

  2. Avatarclaude

    la greta à une forme d’autisme « asperger »?
    si vous regardez TF1 les 12 coups de midi, il y a Paul atteint de cette forme d’autisme, et qui grâce à son énorme culture générale et sa mémoire, font que cela fait 5 mois qu’il est le champion des 12 coups de midi.
    Donc greta retourne à l’école et arrête de nous emmerder avec ton écologie!

    1. AvatarChristophe patriote

      Etre « asperger » est une véritable difficulté. Je dis ça car une proche est atteinte de ce « trouble ». La personne va effectivement être capable de resoudre des equations mathematiques surrealistes mais ne sera pas en mesure d aller acheter une plaquette de beurre dans un supermarché. La gamine n y est vraiment pour rien. Ses parents par contre

  3. Avatarberger

    Une similitude aussi avec la jeunesse hitlérienne est remarquable, ces enfants étaient nés pour mourir, jeter la civilisation, surveiller leurs parents etc toutes choses que l’on retrouve chez la cyborg bien choisie pour son aspect physique, une suédoise vraiment suédoise n’aurait pas convenu. Une marionnette, mais animée par des gens dangereux, des criminels !

    1. AvatarVictoire de Tourtour

      Idem pour les jeunes sous le règne de Staline: pionniers, komsomols: un parti, un idéal, tous ensemble tous ensemble.Et une idole.
      Après les gardes rouges les gardes verts.
      Après le « Petit livre rouge », le petit livre vert ?
      Soleil rouge. « Soleil vert » ?
      Une nouvelle religion ?

  4. AvatarPhil

    Greta Soros relève de l’hystérie générale fondée sur des mensonges grossiers et c’est pour ça que Trump l’a ignorée. Place au bon sens Nationaliste à tous les niveaux.

  5. JackJack

    Le bourrage de crâne chez la jeunesse, des deux côtés de l’Atlantique, est un évènement extrêmement grave, cultivé par les gauchistes pour une seule raison : garder au accéder au pouvoir.

  6. Olivia BlancheOlivia Blanche

    Vous êtes quelques uns à reconnaître qu’ils ne voient plus de papillons, plus d’insectes, donc que certaines espèces disparaissent ; cela fait des décennies que les APICULTEURS – les malheureux – crient dans le désert de l’indifférence que leurs ABEILLES MEURENT, une hécatombe, en vérité. Le miel devient une denrée rare et forcément très chère… Ni politiques, ni citoyens de réagissent à ce séisme : car sans pollinisateurs, il deviendra compliquer de se nourrir : la chaîne de la floraison rompue et on connaît les conséquences…

    Mais tout continue comme si cet effondrement de la biodiversité n’existait pas…

    Enfin, Greta arrive et bouscule la tranquillité de l’opinion, nos gentils politiques, qui se foutent de tout, sauf de leurs intérêts, et une partie de la jeunesse suit parce qu’elle trouve insupportable – enfin – qu’on leur laisse un monde appauvri, les nouvelles générations savent qu’elles n’entendront plus chanter les oiseaux – ce qui est déjà le cas… Et en réponse, vous établissez des comparaisons entre ce mouvement de protestation contre la ruine de nos ressources et le mouvement communiste chinois… Je suis désolée mais je ne partage pas votre vision des choses.

    J’ignore si Greta T. est manipulée, s’il Soros est derrière tout ça. Et pourquoi le serait-il ? Depuis quand se préoccupe t’il de l’avenir de la planète ? Quoi qu’il en soit, les jeunes font savoir que les anciennes générations leur ont volé un patrimoine immatériel, celui de la Nature, que le monde dans lequel ils évolueront ne sera plus celui dans lequel ont évolué nos ancêtres et il est légitime d’avoir la rage et de le faire savoir !

    Le pire, pour moi, ce n’est pas Greta ni que les jeunes bougent, mais qu’une majorité refuse encore de voir la réalité des dégâts. Et que les nations polluantes ne sont pas prêtes à changer leurs mauvaises habitudes.

    1. frejusienfrejusien

      je pense que vous êtes dans le vrai, d’une certaine façon,

      mais cela pourrait également être utilisé pour camoufler les grandes migrations , et imposer le métissage, pendant que les jeunes se mobilisent et qu’on leur donne la parole pour établir un arbre qui cache la forêt

      on remarque constamment que macron réunit des COP pour jeter de la poudre aux yeux, alors que tous ces gens réunis, n’ont absolument rien compris aux enjeux écologiques, pour eux, il ne s’agit que de prélever de nouvelles taxes, et inventer de nouvelles techniques pour extorquer de l’argent aux populations comme les éoliennes qui ne produisent presque rien et que tout le monde paye pour enrichir qq entreprises étrangères,

      cela reste toujours dans le même paradigme d’enrichir de plus en plus les riches et d’exploiter à mort les autres,
      et à grand gaspie de kérosène, on vient nous embobiner et berner les gogos,

      on remarque, qu’ils continuent à prendre des décisions , toujours les mêmes et qui ne vont surement dans le sens écologique, car ils n’ont rien compris, c’est ce qui irrite les plus jeunes, qui voient leur capital fondre comme fondent les glaciers,

      également, je sépare le dérèglement climatique ,de la pollution liée à la consommation effrénée pour enrichir les multinationales,
      il est important de ne pas faire d’amalgame, soit de confusion

    2. AvatarJim

      La marionnette est toujours accompagnée d’une certaine Luisa-Marie Neubauer. Or cette jeune femme allemande est ambassadrice d’ONE, qui est, quel hasard, une officine financée par Bill Gates, Georges Soros et autres névrosés mortifères.

  7. Avatarinconnue

    tous ces jeunes feraient mieux de manifester contre l’immigration, ne voient-ils pas que la France est en danger et eux avec, leur avenir est menacé

  8. AvatarPaulus Laius

    Histoire de l’humanité :
    Il y a environ 300000 ans les hommes ont découvert le feu – l’énergie chaleur. Progressivement, il lui ont trouvé d’innombrables usages, mais ce qu’ils ne savaient pas produire c’est de l’énergie mécanique. Ils n’avaient à leur disposition que des forces musculaires (d’où les esclaves, les serfs, etc. ou les animaux « de bâts »).
    Il y a environ 300 ans, ils ont inventé qu’en envoyant de la vapeur surchauffée dans des cylindres pour actionner des pistons et avec des bielles faire tourner des machines, on pouvait à loisir transformer l’énergie chaleur en énergie mécanique. Puis ils ont découvert l’électricité qui permettait de transporter cette énergie loin de la machine qui la produisait.
    C’était la révolution industrielle ! Mais les machines fonctionnaient toujours avec du feu, produit par divers combustibles qui dégageaient du CO².
    Enfin, ils ont découvert une autre façon de produire de la chaleur, infiniment plus puissante, et qui ne dégageait pas de CO² : l’énergie nucléaire (de fission). On en est là, mais ce n’est sûrement pas fini.
    Alors, qui des écologistes qui refusent les centrales nucléaires ET les moteurs à combustion chimique, veulent bien revenir 300 ans en arrière, à l’époque des serfs et des esclaves ?

Comments are closed.