Niger : l’enseignant coranique sodomise 35 élèves


Niger : l’enseignant coranique sodomise 35 élèves

.

Abubakar Abdullahi, 33 ans, professeur de Coran, qui a sodomisé 35 élèves, a été emprisonné pour une durée de sept ans par un tribunal de première instance de Minna, dans l’État du Niger.

.

Abdullahi, un résident de Sabon Gari, Kontagora, a été accusé d’infraction contre nature, en violation de l’article 284 du Code pénal.

Le procureur de police Daniel Ikwoche, a déclaré à la cour qu’un certain Murtala Abdullahi, un commandant de la Hisbah dans la région du gouvernement local de Kontagora, avait signalé l’affaire à la Division de police de Kontagora le 22 juillet.

Ikwoche a déclaré que le plaignant alléguait que l’accusé avait attiré dans sa chambre 35 de ses élèves âgés de 9 à 14 ans et qu’il avait eu des relations anales avec eux à différentes occasions entre mars et juillet.

.

Lorsque l’accusation lui a été lue, il a plaidé coupable et a supplié le tribunal d’être clément. Il a admis avoir eu des rapports sexuels anaux avec tous les élèves.

Le procureur a ensuite prié le tribunal de le juger sommairement, conformément à l’article 157 du Code de procédure pénale.

Dans son jugement, la magistrate Hauwa Yusuf a condamné Abdullahi à sept ans de prison avec travaux forcés.

.

M. Yusuf a toutefois déclaré que le condamné aura la possibilité de payer une amende de 2 millions après avoir purgé les quatre premières années de sa peine.

Source : pmnewsnigeria.com, le 5 août 2019.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Julien Martel

Auteur chez Résistance républicaine, contribue aussi au blog "L'islam pour les nuls" et à Riposte Laïque.


10 thoughts on “Niger : l’enseignant coranique sodomise 35 élèves

  1. AvatarAardvark

    « Professeur de coran », tout est dans ces mots… Déjà qu’en Afrique la vie n’a pas le même prix qu’ailleurs, les droits de l’enfant non plus ! En Arabie saoudite, ils exécutent au sabre même les adolescents. Quelqu’un a dit « islam » ?

  2. Olivia BlancheOlivia Blanche

    Ils étaient 35 contre un sodomite…. Et même pas un pour dire Non ? Pas la première victime pour se révolter et en empêcher d’autres ? Excusez-moi mais ça me dépasse…

    Après ils violeront parce qu’ils ont été violés et il se trouvera des avocats pour plaider, en France, que leur enfance a été saccagée et qu’il est quasiment attendu qu’ils se comportent ainsi… Nos femmes n’ont qu’à bien se tenir…

    1. AvatarFomalo

      Excellente réflexion d’Olivia ; »On » perdure de décennies en décennies, donc c’est l’hérédité tuyau de poële, sans alternative sinon le pire. Virons le maqueron et sa clique,et vite, sinon c’est le bas-fond pour des générations de la France.

    1. AvatarCoupendeux

      Il est vrai qu’en francabia, il serait bien plus puni: condamné à porter un ruban rouge à médaille avec tronche de tartufe.

  3. DiogèneDiogène

    Les enfants n’ont pas suffisamment de maturité pour se révolter d’autant qu’ils respectent ou craignent leur enseignant qui est en position de domination mentale et physique.

    C’est terrible…

  4. AvatarPhiliberte

    Ce n’est pas en France, mais au Niger! Ils sont conditionnés à accepter. Ce qui m’étonne, c’est que ce porc ait été condamné!

  5. ConanConan

    Lubrifiant au beurre de chamelle rance …
    Curieux qu’il n’ait pas été sollicité pour un poste de conseiller spécial dans un de nos cabinets parisiens …

  6. AvatarDorylée

    Et vous pensez que cela ne se produit pas en France ??? On en a juste attrapé encore aucun puisqu’ils sont surprotégés et que, comme en Angleterre, dénoncer de tels agissements serait considéré comme du racisme ou de l’islamophobie.

Comments are closed.