Enfermé de force en hôpital psychiatrique pendant 3 ans pour avoir dénoncé une fraude aux examens !


Enfermé de force en hôpital psychiatrique pendant 3 ans pour avoir dénoncé une fraude aux examens !

.

Affolant…  Hallucinant.

Excellente interview qui en dit long sur ce qui se passe en France et sur les risques courus par les hommes libres…

Jean-Louis Caccomo découvre et rend public un trafic de dessous de table pour les inscriptions à certains diplômes, facturées 500 euros par la fac et payées par les étudiants chinois à certains professeurs responsables… 5000 euros. Le prof se met donc 4500 euros dans la poche par étudiant. Mal lui en prend, au lieu de le féliciter, on le fait enfermer en HP….

Tous les détails que donne l’ancien prisonnier sur les traitements abominables qu’on lui a imposés sonnent vrai (les fameux électrochocs qui sont proscrits à présent !). Et cela fait froid dans le dos. Présidents de l’université, médecins,  qui bafouent la loi, qui font enfermer l’innocent, loi bafouée, corruption… Heureusement que le Docteur Billet est arrivé avant qu’il ne soit trop tard pour arrêter les électrochocs et libérer Jean-Louis Caccomo.

On se croirait dans un film de Costa-Gavras.

Pire encore que Vol au-dessus d’un nid de coucous que nous évoquions il y a peu sur nos colonnes.

 

Pierre Bergerault reçoit le professeur Jean-Louis Caccomo, docteur en sciences économiques, pour évoquer son internement de force en hôpital psychiatrique pendant 3 ans. Sa hiérarchie lui a reproché d’avoir dénoncé un trafic de diplômes. Il est aujourd’hui libre mais les responsables courent toujours…

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


9 thoughts on “Enfermé de force en hôpital psychiatrique pendant 3 ans pour avoir dénoncé une fraude aux examens !

  1. Charles Martel 02Charles Martel 02

    Rien de surprenant en ce qui me concerne, il y a parmi les enseignants (en général des grands patrons très respectables) des ordures qui s’en foutent plein les poches en toute impunité. Comme dans une fac de médecine que je ne nommerai pas où les professeurs avaient monté une boite de cours privés très très chère et de ce fait réservée aux fils des plus riches. Comme par hasard la semaine qui précédait les épreuves du concours les enseignements et les exercices étaient calqués sur ceux qui allaient tomber pour les épreuve. Bien sûr le jour du concours ces étudiants faisaient un carton et étaient assurés d’avoir une place au détriment de ceux qui avaient bossé dur (hé oui numerus closus oblige). Ce trafic a été dénoncé un jour mais les salauds qui s’en mettaient plein les poches n’ont jamais été inquiétés.
    La France est le pays de la justice à trois vitesses, il y a :
    1) La justice pour les riches et puissants
    2) La justice pour les racailles et voyous de tous bords
    3) La justice pour les « sans dents »
    Les deux premières justices sont d’une clémence et d’une mansuétude indécentes pour leurs justiciables et elle les protège même.
    La troisième est d’une sévérité et d’une rigueur sans aucune faille et spécialiste de l’inversion des charges quand il s’agit de protéger des puissants ou des racailles.
    Voila la France de Macron!! France que ces ordures transforment peu à peu en pays de merde!

  2. Amélie PoulainAmélie Poulain

    Franchement, tout cela me fait un peu sourire (jaune) car cela fait longtemps que ça existe mais bon, avec internet, il y a des choses qui se voient maintenant.

    Et que dire des consultations menées par des médecins (en toute légalité en plus !) bien « privées » dans des hôpitaux bien « publics » eux et difficilement accessibles par le citoyen lambda (sauf s’il ne veut pas mourir et qu’il va se priver)…. ?

    Dans la fac de médecine où j’habite, on avait remarqué que c’était souvent des fils ou filles de médecins qui passaient le cap du concours de première année….

    Pour les diplômes, des trafics (payer quelqu’un pour rédiger les mémoires, passer les épreuves à sa place, etc…) venant du Maghreb ont même été dénoncés par « Le Monde de l’Education », revue de l’Education Nationale dans les années 1990 (j’ai encore l’article en question),

    Il y avait l’Université de Villetaneuse à l’époque où les étudiants savaient que l’on pouvait être sûr quoiqu’il arrive d’obtenir ses examens (témoignage d’une collègue).

    Etc, etc……

    Pour le cas de cet homme, je ne remets pas en question bien sûr car je ne sais pas, mais je trouve bizarre quand même car on ne retient plus maintenant dans les hôpitaux psychiatriques… Au contraire, si vous saviez tous ceux qui sont dehors (il y a très peu d’Unités pour Malades Difficiles en France et encore, même là ils sortent un jour).

    De plus, pour être hospitalisé d’Office » il y a plusieurs signatures obligatoires.

    Et pour les électro-chocs (électroconvulsivothérapie (ECT) aujourd’hui) ils sont toujours utilisés aujourd’hui, plutôt rarement mais dans des cas de dépression grave résistante, mais sous anesthésie générale courte.

    1. Avatardurandurand

      C’est un acte de barbarie les électrochocs , et cet acte de torture n’a jamais rien résolver , à part griller le cerveau , salopard de psychiatre à la mord moi le nœud !

  3. Amélie PoulainAmélie Poulain

    Maintenant, sans remettre en question ce que j’ai dit dans mon précédent commentaire, il y en a tellement dans les institutions qui ont pris un pouvoir démesuré avec beaucoup de complicités, que je ne serais pas étonnée que cet enseignant ait été bien mis à mal.

    Je connais ce genre de fachos bien protégés….

    1. Charles Martel 02Charles Martel 02

      Amélie, je peux aussi vous citer l’exemple d’un fils de « grand patron » de la fac de médecine étant hospitalisé pour un accident de ski, donc incapable de se rendre aux épreuves du concours de l’internat et qui par miracle a été…. reçu… Cherchez l’erreur…

  4. AvatarBen alla lie

    dans ce département, tout va ainsi. Les amis F mac contrôlent tous les secteurs. Il y a de nombreuses personnes qui disparaissent de la scènes public dès l’instant où elles ne sont pas dans la mouvance des magouilles. il y a aussi d’autres entités tout aussi puissantes qui contrôlent les responsables qui doivent impérativement chaque année faire acte d’allégeance à ceux qui détiennent le pouvoir de la pensée repentante. Quand viendra-t il le jour de la Libération afin que l’on voient enfin ces salops ce balancer au grès du vent !

  5. Avatarbm77

    Qu’est-ce que c’est beau le mondialisme, corruption a tous les niveaux même à l’université alors dans le reste de la société ,n’en parlons pas !!!

Comments are closed.