Après la pub métissée, la langue métissée… dans l’antre de Aubry


Après la pub métissée, la langue métissée… dans l’antre de Aubry

.

En complément de l’article  sur la pub  métissée ( rappelant entre autres le sketch des Inconnus sur la société métissée)  je suis tombé hier sur cette PuB à un arrêt de Tram qui fait la promotion du nouveau nom attribué au plus grand centre commercial au centre de Lille : Euralille .

.

Le centre vient d’être rebaptisé Westfield Euralille .

Admirez également la langue métissée. La langue Francaise se retrouvant reléguée tout en bas , en tout petit… quasiment indécelable.

 

.

Le remplacement de langue…

.

Cerise sur le gâteau, c’est la « chanteuse » Aya Nakamura qui devait venir chanter pour ce baptême, mais elle fut déprogrammée au dernier moment.

Un titre parmi d’autres  où vous pouvez constater le grand remplacement à tous les étages ( ethniques , vestimentaire, vocabulaire , etc…).

De la soupe mondialiste . Quelle  horreur !

 

 

 

Quant à Westfield…  ou Lille à l’heure de la mondialisation…

Le groupe Westfield est devenu français, mais il s’est bien gardé de prendre un nom français…

Westfield Corporation était une entreprise australienne qui faisait partie de l’indice S&P/ASX 50 avant son rachat par la multinationale française Unibail-Rodamco. Elle possédait en 2018 des centres commerciaux aux États-Unis et au Royaume-Uni. Elle possédait avant sa scission en 2014 des centres commerciaux en Australie et en Nouvelle-Zélande. La marque Westfield appartient au groupe français Unibail-Rodamco-Westfield depuis 2017

En 2014, le groupe est scindé entre Scentre Group qui s’occupe des centres commerciaux en Australie et en Nouvelle-Zélande et Westfield Corporation qui s’occupe des centres commerciaux aux États-Unis et au Royaume Uni2.

En décembre 2017, le groupe français Unibail-Rodamco annonce l’acquisition de Westfield Corporation pour un montant de 21 milliards d’euros3. Le groupe acquiert donc l’ensemble des centre commerciaux des Etats-Unis et du Royaume-Uni.

Source : Wikipedia.

.

Le déploiement de la marque Westfield en Europe continentale avait été annoncé lors de l’acquisition de Westfield par Unibail-Rodamco en 2018 pour former Unibail-Rodamco-Westfield, « le premier créateur et opérateur global de centres de shopping de destination ». Le groupe révèle aujourd’hui le nom et le calendrier des dix premiers centres de shopping qui bénéficieront de la marque. Tout démarre en septembre 2019, hormis deux autres projets de développement les prochaines années.

Les sept centres français concernés

En France, le calendrier concernant 7 centres est le suivant. Westfield Les Quatre Temps ouvrira la marche le 12 septembre 2019. Suivront Westfield Forum des Halles, le 13 septembre ; Westfield Vélizy 2, le 14 septembre ; Westfield Parly 2 le 18 septembre ; Westfield Carré Sénart, le 19 septembre ; Westfield Euralille le 20 septembre ; et Westfield Rosny 2, le 21 septembre.

Suite en Pologne, République Tchèque, Suède…

Le «renaming » concerne aussi trois centres hors-France. Le 25 septembre 2019, Westfield Arkadia apparaîtra à Varsovie en Pologne. Suivi de Westfield Chodov, le 26 septembre à Prague en République Tchèque ; et Westfield Mall of Scandinavia, le 28 septembre à Stockholm en Suède. Les deux projets en développement sont Westfield Mall of the Netherlands près de La Haye aux Pays-Bas, livré en 2020, et Westfield Hamburg en Allemagne, prévu pour 2022. Une campagne de marketing et de communication sera lancée en septembre 2019 pour accompagner le déploiement de la marque sur l’ensemble des pays dans les médias traditionnels (cinéma, TV et presse) et digitaux, ainsi que sur les réseaux sociaux.

Marque signature

Le groupe précise que «ces centres partagent plusieurs caractéristiques. Ils sont déjà de véritables destinations, avec une localisation et une accessibilité excellentes, une grande qualité d’architecture et de design, une offre d’enseignes optimale, une qualité de service reconnue, la capacité à proposer des événements emblématiques, et des pratiques exemplaires en matière de RSE ». Et se souligner «Westfield est la seule marque véritablement mondiale du secteur. Elle est la marque signature pour les centres les plus emblématiques tels que Westfield London et Westfield Stratford City à Londres, Westfield Century City et Westfield UTC en Californie, ou Westfield World Trade Center à New York ». Le déploiement de la marque sur les centres de shopping de destination phares d’Unibail-Rodamco-Westfield intervient « au moment où les visiteurs expriment de nouvelles attentes et cherchent de plus en plus à vivre des expériences sensorielles et émotionnelles, au-delà du simple shopping ».

Lady Gaga, Rita Ora, Rihanna ou John Legend

Les événements sont la signature des centres Westfield. Des artistes de renommée internationale tels que Lady Gaga, Rita Ora, Rihanna ou John Legend se sont déjà produits au sein des centres Westfield aux Etats- Unis ou au Royaume-Uni, et des avant-premières mondiales ou européennes de films tels que « Casse- Noisette et les Quatre Royaumes », « Iron Man 2 » ou « The Avengers : l’ère d’Ultron » y ont été organisées. Des événements seront proposés pour célébrer le lancement de la marque Westfield en Europe continentale, puis de manière régulière après le lancement.

Une plateforme internationale pour le développement des enseignes

Christophe Cuvillier, Président du directoire d’Unibail-Rodamco-Westfield, déclare : « Capitaliser sur Westfield, la seule marque mondiale dans notre secteur, va renforcer la valeur et le positionnement de nos centres de shopping de destination en Europe continentale. Soutenu par une campagne marketing originale et des événements exceptionnels, son déploiement fera de nos centres des lieux de shopping uniques pour nos clients et offrira une plateforme internationale inégalée pour le développement des enseignes ».

Le calendrier européen du déploiement

https://www.lsa-conso.fr/dix-centres-commerciaux-sous-bannieres-westfield-en-septembre-2019,323181

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




8 thoughts on “Après la pub métissée, la langue métissée… dans l’antre de Aubry

  1. Avatarberger

    J’ai constaté que cela a commencé à la télé avec un slogan en globish à la fin de la pub. Quasi tous y sont passés de la plus allemande à la plus française des marques, c’est « fun » sans doute. Puis maintenant, il y a des pubs juste en globish et l’accent, je ne vous dis pas, c’est incompréhensible pour un Brit ! Le français en prend pour son compte mais si cela peut réjouir, l’anglais s’appauvrit avec le trop grand nombre de locuteurs et des gens qui accaparent cette langue en le transformant en globish, c’est devenu du français d’Haïti. Au passage, je me demande pourquoi on continue en haut lieu de ‘lUE de parler en anglais….On parle espagnol au parlement américain ?

    1. AvatarHollender

      J’ai fait mes études en anglais au Canada et suis parfaitement bilingue.
      Quand j’essaye de reprendre des jeunes ou moins jeunes qui écrivent très mal le Français et qui utilisent des mots anglais en oubliant le mot Français….. Je me fais quasi insulter……eux ils savent.
      Mais quand je veux discuter en anglais avec eux……..euh….euh…Il n’y a plus personne !
      Demandez aux moins de 40 ans de traduire: Best of en français; tous répondront: meilleur de……
      Alors que le mot Français est si joli…..FLORILÈGE !!

  2. AvatarOrange

    Les deux modèles sur l’affiche sont habillées avec des vêtements tissus sacs poubelles modèle indéfini mais très couvrant. Ce sont deux esclaves sexuelles du Califat habillées modestement pour leur sortie publique qui vont pouvoir franchir le pas et revêtir le vrai sac poubelle islamique si elles se convertissent. En attendant elles courtisent les idiots utiles LGBTQxyz en pratiquant la promiscuité tendance lesbienne en partageant leur pitance mondialiste – bon marché pour le restaurateur, ultra chère pour les clients idiots, des nouilles – avec excitation. L’intelligentsia officielle par le langage anti-français se fait injecter une dose de « start-up » politiquement correcte.

  3. AvatarMichel

    L’impérialisme linguistique a commencé par la politique britannique de l’institut de l’enseignement de l’anglais, le British Council, dont un des rapports est très clair : « L’anglais doit devenir la langue dominante remplaçant les autres langues et leurs visions du monde : chronologiquement, la langue maternelle sera étudiée la première, mais l’anglais est la langue qui par la vertu de son emploi et de ses fonctions deviendra la langue fondamentale ».

    Un rapport de la CIA de 1997 mentionnait que les prochaines années seraient décisives pour imposer l’anglais comme unique langue internationale. Le rapport insiste sur le fait qu’il faut agir rapidement, avant que ne se déploient éventuellement « des réactions vraiment hostiles et nombreuses qui apparaissent et se développent partout contre les États-Unis, leur politique et l’américanisation de la planète ».

    Les États-Unis, eux, ont aussi imposé l’anglais par toute une mesure d’accords bilatéraux connexes, de manière directe ou indirecte. Pour la France l’accord le plus célèbre est l’accord Blum-Byrnes de 1946 : les États-Unis effacent une part de la dette française à leur égard mais elle doit, entre autres, favoriser le cinéma nord-américain en France.t

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Oui, en fréquentant des sites ultra-libéraux, on trouve facilement des publicités : « apprenez l’anglais, la langue de la liberté ».

      1. AvatarRay

        Et ce n’est pas tout quand on entend parler dans des émissions tv genre hanouna,qui parle avec des mots arabes ,genre rassra,darka,hmar,on se demande si on est encore en France .

  4. Charles Martel 02Charles Martel 02

    En France maintenant si on parle français, si on utilise des noms à consonance française, on est des cons, ça fait ringard. Regardez la pub pour le Kit Kat, ces petits biscuites chocolatés, la voix off vous dit avec un accent anglais à chier : « have a break have a kit kat », c’est sûr que dire « prenez une pause, prenez un kit kat » ça fait trop con en France, c’est pas assez « smart ». A mon boulot ça frise le ridicule, faut parler anglais, même entre français. Alors ça conduit à des dialogues à pleurer de rire où on assiste a des discussion où les interlocuteurs parlent avec un anglais digne d’une vache espagnole alors qu’ils sont en France et sensés parler entre français au milieu d’une assistance française. Tout ça devient carrément con, mais apparemment en France tous ce qui peut être français est désormais considéré comme con et ringard. Le navire France fait naufrage et prend l’eau de tous les cotés.

  5. AvatarHollender

    J’ai fait mes études en anglais au Canada et suis parfaitement bilingue.
    Quand j’essaye de reprendre des jeunes ou moins jeunes qui écrivent très mal le Français et qui utilisent des mots anglais en oubliant le mot Français….. Je me fais quasi insulter……eux ils savent.
    Mais quand je veux discuter en anglais avec eux……..euh….euh…Il n’y a plus personne !
    Demandez aux moins de 40 ans de traduire: Best of en français; tous répondront: meilleur de……
    Alors que le mot Français est si joli…..FLORILÈGE !!

Comments are closed.