Quand nos chefs d’Etat disaient que l’immigration islamo-africaine équivaut à tuer la France…


Quand nos chefs d’Etat disaient que l’immigration islamo-africaine équivaut à tuer la France…

.

Ils savaient tous que l’immigration massive est mortelle pour la France… mais n’ont jamais rien fait contre !

.

Valéry Giscard d’Estaing : 

« La France n’est pas un pays d’immigration, et nous devons nous donner les moyens réglementaires et administratifs de gérer un quota zéro d’immigration ».

(Extrait du discours lors des états généraux de l’immigration RPR-UDF en 1990)

Le RN est classé « extrême droite » à cause de ses positions sur l’immigration, alors que le centre-droit avait des positions plus dures et n’était pas classé à l’extrême-droite mais au centre de l’échiquier politique.

Depuis 1974, nous n’avons pas eu des présidents, mais plutôt des gestionnaires du grand remplacement. Ce dernier doit intervenir sans révolte des « de souche » et sans grande effusion de sang… Jusqu’à présent tout se passe « bien » … (@dobsky33)

.

Les états généraux de l’immigration RPR-UDF en 1990 : 

Ce n’est pas pour rien que Pasqua et d’autres voulaient s’associer au FN,… et finalement c’est l’aile gauche, avec l’UDI qui l’a emporté et le RPR a viré centre-gauche et dénigré le FN. Maintenant ils ont tous la mémoire courte, mais tous ceux issus du RPR étaient plus proches du RN d’aujourd’hui qu’autre chose!

Le clivage droite/gauche est passé au second plan, ce qui compte aujourd’hui c’est le clivage mondialiste-néolibéraux-immigrationnistes versus souverainistes…

.

Juppé avait dit lors de ces états généraux de l’opposition du 31 mars 1990 :

« Nous fermerons les frontières, nous suspendrons l’immigration, nous reconduirons les clandestins d’où ils sont venus. Et surtout nous réserverons les prestations sociales aux nationaux. (…) L’islam n’apparaît pas conforme à nos fondements sociaux et semble incompatible avec le droit français. (…) C’est à l’islam et à lui seul de s’adapter afin d’être compatible avec nos règles. »

.

Quand les communistes étaient plus à droite que « l’extrême-droite actuelle »…

.

Jacques Chirac :

« Le travailleur français, qui travaille avec sa femme, et qui ensemble gagne 15 000 francs…et qui voit, sur son palier de HLM une famille, avec un père de famille, 4 épouses et 20 gosses et qui gagne 50 000 francs de prestations sociales sans travailler, il devient fou! » (tweet)

Ce même Chirac nous a trahis lorsqu’il a expliqué qu’on devait beaucoup a l’Afrique (sans donner de chiffres, ni d’études, ni de bilan, etc). Et il en faut peu pour convaincre le FC Wakanda en jaune/rouge sur la carte, persuadé que se faire acheter ses ressources, c’est du vol. (tweet)

.

Voici ce que François Hollande dans le livre « Un président ne devrait pas dire ça ».

.

Même Macron en est conscient mais lui ne veut surtout pas stopper le problème, au contraire !

« … et une démographie africaine qui est une véritable bombe il faut bien le dire…et ils se tournent vers l’Europe. »

.

Commentaires (source)

Giscard a accordé le « RAPPROCHEMENT FAMILIAL » aux Algériens !!! Quand on pense que 3000 français et harkis ont été assassinés sauvagement à Oran le 5 juillet 1962…

Décret du 29 avril 1976 du gouvernement Chirac autorisant le regroupement familial signé notamment par le Premier ministre, Jacques Chirac, et par le ministre du Travail, Michel Durafour, appelée aussi loi Bouygues ?

Chirac sous Giscard avait fait passer la loi sur simple décret… Chirac, c’est quand même le gars qui a permis à Mitterrand de passer en 81 et qui a pratiqué une politique de gÔche avec son RPR… Cet enflé a cocufié la droite de conviction.

Giscard a voulu revenir dessus. Le Conseil d’Etat a refusé. Ce qui a enclenché le mouvement massif d’immigration a été la régularisation massive de clandestins par Mitterrand à partir de 81 (plusieurs centaines de milliers !)

En 78, il avait réfléchi à un programme de remigration. Mais Veil et Barre avaient empêché le projet d’aboutir.

Comme tout politicard il était dans une logique du « en même temps ». Regroupement familial et en même temps loi pour autoriser l’avortement de masse. Le remplacement de population montrait le bout de son nez.

.

Liens :

Des migrants au regroupement familial : de VGE à Sarko ! (Robert Chaudenson, Mediapart, 10.10.2016)

Le regroupement familial, responsable de l’échec scolaire ?

« la mutation radicale qui s’est opérée dans nos classes à partir de 1975, c’est-à-dire à partir des décisions de Giscard d’Estaing d’instaurer le système du regroupement familial qui, à ses yeux, présentait de considérables avantages ; au plan financier d’abord (les travailleurs étrangers, maghrébins surtout, n’avaient plus lieu d’expédier leur salaire dans leur famille) au plan démographique ensuite (leurs familles nombreuses porteraient remède à notre démographie défaillante).

.

Ces deux points de vue étaient valides et d’autant plus séduisants que de riches États musulmans (« ces connards pensait-VGE en rigolant) s’employaient à financer les voyages et les salaires des imams comme les mosquées et les médersas.

.

On avait simplement oublié à la fois les idéologies qu’ils véhiculaient et diffusaient en même temps et, pire encore, le fait que ces enfants étaient bien évidemment, pour la plupart, non francophones et que leur enseigner de façon efficace le français aurait dû être la première sinon la seule des priorités ! »

.

Immigration de masse, population des autochtones en baisse, démographie florissante des immigrés = grand remplacement en cours

Commentaires de @Napoléon:

225 000 avortements par an, c’est du délire, surtout pour ce qui devait être un « ultime recours pour des situations sans issue » selon Simone Veil elle-même.

Pour commencer, à minima, il faudrait les faire payer. À 1000 euros l’IVG, ça ferait réfléchir et ça réduirait les déficits !

.

1967 : Loi pilule.

1974 : Loi avortement.

Natalité 1966 : 2,80 enfants par femme.

Natalité 1980 : 1,85 enfant par femme.

Plus de 20 millions de français éliminés avec ces conneries, sans compter leur descendance…

On serait 100 millions aujourd’hui et on n’aurait pas de problèmes de retraites…

.

Les Européens (caucasiens) sont en train de disparaître.

Ils se sacrifient financièrement et humainement pour pourvoir aux besoins d’autres populations.

Le taux de natalité des femmes est dramatiquement bas : 1,0-1,2.

Il faut un SURSAUT pour éviter une extinction comme les Indiens

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Julien Martel

Auteur chez Résistance républicaine, contribue aussi au blog "L'islam pour les nuls" et à Riposte Laïque.


12 thoughts on “Quand nos chefs d’Etat disaient que l’immigration islamo-africaine équivaut à tuer la France…

  1. Avatarclairement

    Ce que vous dites est parfaitement juste, Julien et tous ces personnages politiques sont des sales types qui se sont déconsidérés, mais ils ont encore au pouvoir.
    Nous devons continuer à nous battre et mener la bataille idéologique ou alors la bombe populaire explosera

    1. Avatardmarie

       » tous ces personnages politiques sont des sales types qui se sont déconsidérés, mais ils ont encore au pouvoir. »
      Non seulement ils sont encore au pouvoir, mais en plus on continue de les entretenir comme coq en pâte ! Ils touchent des retraites pharamineuses pour avoir trompé les Français pendant que ces mêmes Français ont de plus en plus de mal à vivre décemment. L’argent coule à flot chez ces traîtres, argent confisqué sur les salaires des Français, sans compter les avantages en nature ! Une véritable honte ! Miterrand a eu le bon goût de casser sa pipe, mais restent giscard, chirac, sarkozy et hollande qui nous coûtent une blinde ! Et l’autre TRQ qui nous roule dans la farine avec ses beaux discours maintenant !
      Les retraites des vieux travailleurs sont revues à la baisse au profit de vieux non-travailleurs mais envahisseurs qui viennent vivre à nos crochets et retirer les marrons du feu…
      Il est grand temps de se bouger le popotin si on veut sortir de ce bourbier car tout ce qu’ils font c’est à notre détriment, au détriment des Français qui travaillent, et à leur avantage et celui des envahisseurs !
      PENSONS A NOTRE DESCENDANCE !!!

  2. AntiislamAntiislam

    Bonjour,

    Merci pour cette rétrospective.

    On se demande ce qui frappe nos politiques en effet : ils sont tous conscients de la catastrophe mais ne font strictement rien contre …

  3. frejusienfrejusien

    c’est incroyable ! ils ont tous vu vers quelle catastrophe ils nous dirigeaient, sans changer un iota de leur politique,

    et ali juppette qui regrette ses positions passées….
    c’est évident, ces gens là sont conditionnés pour détruire nos sociétés civilisées, ils le font froidement et sans remords,

    par contre, ils sont assez cyniques , pour utiliser l’émotionnel et faire vibrer la corde sensible des pauvres naïfs dépossédés, qui seront entraînés dans la tourmente

  4. AvatarJim

    Bonjour,
    Je voudrais insister sur le début du phénomène migratoire qui se situe avant 1974 : en 1962, avec les Accords d’Evian et l’abandon des départements français d’outre-Méditerranée.
    Article 2 : « sauf décision de justice (et j’ajoute : sauf aussi les Harkis, que de gaulle refuse de rapatrier bien qu’ils se soient battus pour la France), tout Algérien muni d’une carte d’identité est libre de circuler entre l’Algérie et la France ». Au 1er mars 1964, la France compte sur son sol 940 000 Algériens, dont 204 000 femmes et enfants, à qui s’ajoutent quelques 70 000 personnes non contrôlées, soit un total de 1 010 000. Le regroupement familial avait donc déjà commencé.
    En 1968, c’était encore sous de gaulle, les femmes représentaient 44% des immigrés.
    Par ailleurs, si de gaulle avait peur de la transformation de son village en « Colombey-les-deux-mosquées », pourquoi n’a-t-il pas alors supprimé le droit du sol ? Ni la double nationalité pour les Algériens de France alors que le FLN la refusait aux Français d’Algérie ?
    Enfin, l’immigration des années 60 vient aussi d’autres pays : le Maroc et la Tunisie dès 63 et l’Afrique sub-saharienne à partir de 64.

  5. Avatardmarie

    Ils ne font rien contre parce qu’ils ne sont pas concernés ! Ils vivent dans leur monde, le monde du luxe, le monde des profiteurs, le monde des despotes !
    Ils ne sont pas concernés par le monde réel ! Ils vivent bien à l’abri dans leur tour d’ivoire ! Ils sont les décideurs ! Et ces politocards s’arrogent le droit de se servir des forces de l’ordre, payées par l’argent des travailleurs, pour se faire protéger de ces mêmes travailleurs !
    Le monde à l’envers !!! On marche sur la tête ! Le réveil risque d’être brutal pour certains !

  6. AvatarJim

    Rebonjour,
    Dans un 1er commentaire j’évoquais des données factuelles en matière d’immigration depuis de gaulle, donc avant 1974. Il est utile aussi de considérer l’aspect psychologique de l’abandon de l’Algérie française.
    Dans cette affaire, de gaulle a fait alliance avec le FLN, plus spécifiquement les terroristes du clan d’Oujda, et avec la gauche dite anticolonialiste, essentiellement communiste, contre les Français d’Algérie. Il signe les Accords d’Evian qui font des vainqueurs militaires (les Français), les perdants politiques. C’est du jamais vu dans l’histoire de France ! Cette capitulation sans défaite introduit une logique de soumission au terrorisme et livre le pays au gauchisme culturel. On en paie encore les conséquences. En 1960 il était question éventuellement de partager l’Algérie ; en 2017 un président parle du risque de partition de la France.

    1. François des GrouxFrançois des Groux

      Bonjour,

      Auparavant, je situais le début de l’islamisation de la France à l’élection de Giscard d’Estaing en 1974. J’ai révisé mon jugement et force est de constater que de Gaulle a initié le phénomène dans les années 60…

  7. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Chrétiens Massacrés, Médias Muets
    :::: https://fr.gatestoneinstitute.org/14898/chretiens-massacres
    par Giulio Meotti
    18 septembre 2019
    Traduction du texte original: Christians Massacred, Media Look the Other Way { http://www.gatestoneinstitute.org/14827/christians-massacred-media-ignore }
    AVERTISSEMENT : multiples renvois à consulter sur la page d’origine au besoin.

    « La même semaine que la terrible attaque contre la mosquée de Christchurch, en Nouvelle-Zélande … plus de deux cents chrétiens ont été tués au Nigéria. Les médias n’ont quasiment pas évoqué ce massacre. Aucune marche n’a été organisée pour les chrétiens martyrs, les gouvernements n’ont pas fait sonner les cloches, et aucun tee-shirts ‘Je suis Charlie’ n’a été imprimé … Bref, personne n’a levé un sourcil ». – Fr. Benedict Kiely, Crisis Magazine, 4 septembre 2019.

    Les satellites de la NASA recensent les incendies en Amazonie, poussant les dirigeants de la planète à se mobiliser pour la protection de la forêt tropicale. Mais les satellites ne pistent pas les meurtres, les incendies ni les agressions de chrétiens, et leurs souffrances demeurent invisibles sur nos téléviseurs et dans nos journaux. Pour l’Occident, la persécution des chrétiens n’existe pas.

    Le Vatican et le pape François ont le choix : faire écho aux persécutions des chrétiens ou être accusés d’aveuglement volontaire … C’est à eux que le Vatican devrait consacrer son prochain synod

    IMG : Photo : Sobame Da, un village malien essentiellement peuplé de chrétiens, a été attaqué par des bergers Fulani en juin 2019. Plus de 100 hommes, femmes et enfants ont été massacrés. (Source image : Nations Unies / MINUSMA / Flickr)
    :::: https://www.gatestoneinstitute.org/pics/4071.jpg

    « Cette forêt amazonienne, qui est d’une importance vitale pour la planète, traverse une crise profonde en raison d’une activité humaine prolongée ou prévalent une « culture du gaspillage » et une mentalité extractiviste », a déclaré le Vatican.

    « L’Amazonie est une région riche en biodiversité. Ses traits de caractère multi-ethniques, multiculturels et multireligieux, font de l’Amazonie un miroir de l’humanité. La défense de la vie, exige des changements structurels et personnels de la part de tous les êtres humains, de toutes les nations et de l’Eglise ».

    Un synode des évêques de la région pan-amazonienne doit se réunir à Rome, du 6 au 27 octobre. Dans une interview à La Stampa, le pape François a déclaré que les « menaces qui pèsent sur les populations et le territoire amazoniens sont provoquées par des intérêts économiques et politiques des secteurs dominants de la société ».

    Au programme du synode amazonien de Rome, on trouve des thèmes comme « la vie menacée », « inculturation et interculturalité », « extractivisme destructeur » et « peuples autochtones ». Il existe cependant un autre groupe de « peuples autochtones » dont la vie est « menacée » et qui vit sous la menace d’une authentique « annihilation » physique. Il s’agit des chrétiens persécutés. C’est à eux que le Vatican devrait dédier son prochain synode.

    « Ils lui ont demandé de renier le Christ et quand il a refusé, ils lui ont coupé la main droite ; et comme il refusait [à nouveau], ils lui ont coupé le bras jusqu’au coude. Ne pouvant en venir à bout, ils lui ont tiré dessus au front, au cou et à la poitrine ». C’est en ces termes qu’un chrétien nigérian, Enoch Yeohanna, a rendu compte du meurtre de son père en 2014. Les violences commises contre les chrétiens nigérians ont été qualifiées de « cauchemar mondial ». Mais d’autres chrétiens, un peu partout dans le monde, vivent le même cauchemar.

    « La persécution des chrétiens partout dans le monde est l’un des plus grands maux de notre temps », a déclaré Fr. Benoît Kiely, fondateur de Nasarean.org, un site Internet dédié à l’aide aux chrétiens persécutés. Il a ajouté :

    « Les grands médias sont remarquablement silencieux sur les attaques contre les chrétiens. La même semaine que la terrible attaque contre la mosquée de Christchurch en Nouvelle-Zélande – un crime odieux et irrationnel – plus de deux cents chrétiens ont été tués au Nigéria. Aucune marche n’a été organisée pour ces chrétiens martyrs, aucune cloche n’a sonné à l’appel des gouvernements, aucun t-shirt « Je suis Charlie » n’a été imprimé … personne ne s’est indigné ».

    Les terroristes de Boko Haram ont récemment coupé l’oreille de chrétiennes qu’ils ont kidnappé à la suite d’un raid nocturne dans une ville à majorité chrétienne au nord du Cameroun. L’organisation Barnabas Fund a expliqué que « les islamistes sont entrés de force dans des maisons du diocèse de Yagoua à Gagalari, ils se sont emparé des femmes, les ont traînées à la sortie de la ville, et là, ils leur ont coupé une oreille à toutes ». Toujours au Cameroun, quelques jours plus tard, un traducteur de la Bible, Angus Fung, a été massacré et sa femme a eu le bras coupé. Au Nigeria, un prêtre catholique, David Tanko, a été tué. Sa voiture et son corps ont été brulés. Le mois dernier, un autre prêtre nigérian, Paul Offu, a été assassiné. L’année dernière, deux prêtres catholiques et 13 fidèles ont été victimes d’un attentat au Nigeria.

    Au Burkina Faso, quatre chrétiens ont été assassinés pour avoir porté des croix. Mgr Laurent Birfuoré Dabiré, évêque du diocèse de Dori, a raconté :

    « Les islamistes sont arrivés et ont couché tout le monde face contre terre. Puis ils les ont fouillé. Les quatre personnes qui portaient des crucifix ont été assassinées en tant que chrétiens. Après, les islamistes ont averti tous les autres villageois que s’ils ne se convertissaient pas à l’islam, ils seraient également tués. »

    Au Mali, des centaines de chrétiens, dont 433 enfants, « ont subi des attaques ou ont fui des extrémistes islamistes déchaînés ». En juin, 100 hommes, femmes et enfants, ont été massacrés à Sobame Da, un village à majorité chrétienne.

    David Curry, président d’Open Doors, une organisation non gouvernementale (ONG) américaine qui tente de faire le point sur la persécution des chrétiens dans le monde, a défini les femmes chrétiennes comme « le groupe le plus persécuté au monde ». L’oppression et les mutilation qui frappent les femmes sont sidérantes. Au Nigeria, Boko Haram détient toujours une fillette kidnappée, Leah Sharibu. Elle aurait pu être libérée avec ses camarades de classe, mais Leah a refusé de renoncer à sa foi chrétienne. Des femmes chrétiennes sont également enlevées et asservies au Pakistan. « Chaque année, au moins un millier de filles sont kidnappées, violées et contraintes de se convertir à l’islam, voire d’épouser leurs bourreaux », a déclaré Tabassum Yousaf, avocat catholique associé à l’ONG italienne St. Egidio. En Égypte, où le phénomène est également récurrent, les femmes chrétiennes sont confrontées à une « épidémie d’enlèvements, de viols, de passages à tabac et de tortures ».

    La plus célèbre de ces chrétiennes persécutées, Asia Bibi, a injustement passé près de 10 ans dans une prison pakistanaise pour « blasphème » – en grande partie dans une cellule pour condamnés mort – avant d’être libérée. En mai, elle a pu s’envoler vers le Canada pour rejoindre sa famille. Bibi a témoigné :

    « Quand mes filles me rendaient visite en prison, je ne pleurais jamais devant elles. Après leur départ, je n’étais plus que douleur et chagrin et je pleurais seule. Je pensais à elles tout le temps, à me demander comment elles vivaient. »

    Les satellites de la NASA savent observer les incendies en Amazonie, poussant les dirigeants mondiaux à se préoccuper du sort de la forêt tropicale. Mais les satellites ne rendent pas compte des meurtres, des incendies et des massacres de chrétiens, et leurs souffrances n’apparaissent pas sur nos téléviseurs et dans nos journaux. Pour l’Occident, la persécution des chrétiens n’existe pas. Le Vatican, le pape François, la hiérarchie ecclésiastique et les médias ont le choix : faire la lumière sur ces chrétiens persécutés ou être accusés d’aveuglement volontaire.

    Giulio Meotti, journaliste culturel à Il Foglio, est un journaliste et auteur italien.

  8. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Pour les dirigeants européens, la chair juive ne vaut pas cher
    :::: https://fr.gatestoneinstitute.org/14880/europe-chair-juive
    par Guy Millière
    14 septembre 2019
    Traduction du texte original: To European Leaders, Jewish Flesh Is Cheap { http://www.gatestoneinstitute.org/14786/europe-jewish-flesh-is-cheap }
    AVERTISSEMENT : Renvois multiples à consulter sur la page du site

    Les accords d’Oslo ont été fondés sur l’illusion que l’OLP pouvait totalement changer et devenir soudain un « partenaire pour la paix » … Il est vite devenu évident que l’Autorité Palestinienne n’était que le nouveau nom de l’OLP. Les attaques terroristes se sont rapidement multipliées. L’argent reçu par l’Autorité Palestinienne a été utilisé pour continuer à inciter au meurtre et pour récompenser les meurtriers.

    En 1967, un changement de stratégie a eu lieu. L’OLP avait été créée peu de temps avant pour que personne ne parle plus d’une « guerre pour la destruction d’Israël ». Il fut désormais question d’une « guerre de libération nationale ». Et l’OLP fut présentée comme un « mouvement de libération ».

    Les Arabes qui avaient quitté Israël entre 1948 et 1949, et qui vivaient depuis dans des camps de réfugiés, furent définis comme le « peuple palestinien »; et le peuple palestinien fut inventé. Comme l’a dit en 1977 un membre du Conseil exécutif de l’OLP, Zuheir Mohsen: « Le peuple palestinien n’existe pas … Nous parlons aujourd’hui de l’existence d’un peuple palestinien pour des raisons politiques et tactiques.  »

    Les dirigeants de l’Autorité Palestinienne n’ont jamais cessé de recourir à la « lutte armée », nom qu’ils donnent au terrorisme et à l’assassinat de Juifs. Pour « contrecarrer tous les projets du sionisme », ils ont inventé le « peuple palestinien » et la « lutte de libération nationale » qu’ils sont censés mener leur a permis d’acquérir une reconnaissance internationale. En appelant « lutte armée » le terrorisme et l’assassinat de Juifs, ils ont rendu terrorisme et assassinat de Juifs acceptable. En signant les accords d’Oslo, ils ont pu se donner l’apparence de gens intéressés par la paix, sans pour autant renoncer au terrorisme. Ils ont même réussi à diaboliser Israël et à donner au pays l’image d’un pays barbare et cruel, tout en continuant à assassiner des Juifs.

    « Si vous regardez l’histoire … ce qui met fin aux conflits est le fait que l’une des parties abandonne … ensuite, c’est fini … pendant la Seconde Guerre mondiale, [les Allemands] ont été forcés d’abandonner … et regardez quels bénéfices ils ont tiré du fait d’avoir abandonné.  » – Daniel Pipes, historien, le 19 novembre 2017.

    Aucun Président des Etats-Unis n’avait jamais dit aux dirigeants palestiniens qu’ils mentaient ou ne leur avait demandé de cesser d’inciter au meurtre et de financer le terrorisme, et aucun Président des Etats-Unis n’avait jamais décidé de réduire le financement de l’Autorité Palestinienne tant qu’elle continuerait à inciter à la terreur. Le Président Donald J. Trump l’a fait.

    Le Président français Emmanuel Macron a accepté d’utiliser l’argent des contribuables pour récompenser l’assassinat de Juifs. Il a également accepté d’entériner la définition très particulière des « réfugiés palestiniens » donnée par les Nations Unies (UNRWA): sont considérés comme « réfugiés palestiniens » des générations infinies de descendants.

    IMG : Les accords d’Oslo étaient fondés sur l’illusion que l’OLP pouvait totalement changer et devenir soudain un « partenaire pour la paix » … Il est vite devenu évident que l’Autorité Palestinienne n’était que le nouveau nom de l’OLP. Les attaques terroristes se sont rapidement multipliées. L’argent reçu par l’Autorité Palestinienne a été utilisé pour continuer à inciter au meurtre et pour récompenser les meurtriers. Sur la photo: De gauche à droite, le Premier ministre israélien Yitzhak Rabin, le président américain Bill Clinton et le président de l’OLP Yasser Arafat lors de la signature de l’accord Oslo I à la Maison Blanche à Washington le 13 septembre 1993. (Vince Musi / La Maison Blanche / Wikimedia Commons)
    :::: https://www.gatestoneinstitute.org/pics/4062.jpg

    …/…

  9. AvatarJoël

    Il disent tous, en général à l’approche d’élections, mais que font-ils quand ils sont au pouvoir ? RIEN, NÉANT. Ou plutôt tout le contraire pour soigner leur image aux des bien-pensants car ce sont eux qui en réalité gouvernent.

Comments are closed.