Le procès Fillon se déroulera en février 2020… en pleine campagne municipale !


Le procès Fillon se déroulera en février 2020… en pleine campagne municipale !

.

Décidément, pour Fillon et l’image des Républicains, c’est vraiment pas de chance !

Sorti vainqueur des primaires de droite à la stupéfaction de tous ses opposants (en premier lieu, Juppé), François Fillon aurait dû remporter les présidentielles de 2017 si un malencontreux article du Canard enchainé n’avait pas fait tout capoter. Son épouse, Pénélope, aurait bénéficié d’emplois fictifs affirmait alors le journal satirique…

Et le jour même – mais c’est pure coïncidence – le parquet national financier ouvrait une enquête pour « détournements de fonds publics, abus de biens sociaux et recel de ces délits ». De quoi plomber une campagne présidentielle qui, finalement, se terminera sans lui par un match Macron-Le Pen et la victoire sans surprise du nouveau jeune loup de la politique (et de la finance).

Si la Justice semblait pressée en février 2017, il lui aura fallu, quand même, près de 3 ans pour choisir la date du procès Fillon qui se déroulera – pure coïncidence là-aussi – durant la campagne des municipales…

Affaire Fillon: le tribunal rejette les «allégations» sur le calendrier du procès

Le Tribunal de grande instance de Paris a affirmé ce mercredi que le calendrier du procès Fillon a été fixé «en plein accord avec la défense de toutes les parties concernées», rejetant les «allégations» sur sa proximité avec les élections municipales.

[…] le procès de l’ancien premier ministre et de son épouse notamment pour «détournement de fonds publics» et «complicité et recel d’abus de biens sociaux» s’ouvre le 24 février, durant la campagne des élections municipales, et s’achève le 11 mars, à quatre jours du premier tour…

«Aucun avocat n’a émis la moindre objection ou formulé la moindre critique», souligne le tribunal. «C’est donc en plein accord avec la défense de toutes les parties concernées et dans la plus grande transparence que le procès concernant François Fillon a été définitivement fixé», affirme-t-il.

Le tribunal apporte ainsi «un démenti catégorique à toutes les allégations relatives à la proximité du calendrier retenu avec les prochaines élections municipales».

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/affaire-fillon-le-tribunal-rejette-les-allegations-le-calendrier-du-proces-20190918

Bizarrement, certains doutent de la sincérité des propos du tribunal… D’autant plus que l’avocat de François Fillon dénonce, lui, un calendrier imposé.

«Je suis pour une démocratie apaisée et une justice apaisée. Avoir une conclusion trois jours avant les élections municipales, je ne suis pas sûr que ce soit la condition de cet apaisement» (Gérard Larcher)

«Je suppose que l’appel se tiendra en mars 2021 (date des élections départementales, ndlr) et la cassation en mai 2022 (élection présidentielle, ndlr)» (Julien Aubert, député LR du Vaucluse)

«Autant interdire à la droite de se présenter […] Cette influence de la justice sur les élections et la démocratie est inquiétante STOP !» (Raquel Garrido, LFI)

«La date d’audience n’a pas été fixée en accord entre toutes les parties mais imposée en dépit d’un conflit d’agenda dont la juridiction était parfaitement informée» (Me Antonin Lévy, avocat de François Fillon)

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




6 thoughts on “Le procès Fillon se déroulera en février 2020… en pleine campagne municipale !

  1. Charles Martel 02Charles Martel 02

    Tiens comme par hasard histoire de rappeler aux électeurs LR que leur seule voie de salut c’est la LREM.. Bandes d’ordures va! Et après on viendra nous dire la bouche en cœur que la justice est indépendante, tu parles tous ces magistrats dhimmis sont aux ordres du freluquet de l’Élysée et de sa bande de guignols

  2. AvatarFomalo

    Une bande de godillots béants, salivant d’avantages à venir a suivi en masse les pipoteurs d’ « en marche » en 2017, tant pour les législatives, que pour la carte des promotions. Des PS et des LR en grande majorité.
    Le procès Fillion tombe très opportunément, en effet avec une justice que l’ancien président Louvel, à la suite de Taubira, désirait réformer, au mieux des intérêts de l’exécutif, et maintenant avec celle qui lui a succédé avec l’aide de Belloubet-Frier.
    Le TGI de Paris désormais fixé aux Batignolles regroupera toutes les juridictions de la capitale. Dangereux de faire des bastions centralisés même pour un architecte sénateur….italien mais mondialiste!

  3. AvatarAardvark

    La justice, tout comme la presse est « aux ordres »… Je cite : «Je suppose que l’appel se tiendra en mars 2021 (date des élections départementales, ndlr) et la cassation en mai 2022 (élection présidentielle, ndlr)» (Julien Aubert, député LR du Vaucluse). En effet, curieuses coïncidences, tout comme cet article du palmipède paru si près de l’élection probable de François Fillon.Qu’on l’aime ou pas, il y a « un loup », vous ne trouvez pas ? Les coïncidences n’existent pas !

  4. AvatarLangevin

    Ils sont malins;mais c’est tout..! Par contre,ce qui est grave,c’est que nous nous laissons avoir par ces petits malins;et ça,ce n’est pas rien..!

  5. AvatarJJB

    La Ripoublique dans toute sa splendeur, tous complices, médias, justice, politiques …..pour tordre la vérité afin de les servir, pour combattre tout ce qui n’est pas Lrem et donc l’opposition, et pour combattre la liberté d’expression…. abject !

  6. Avatar@D.P.

    Le procès de Fillon est clairement un procès politique. L’enquête sur son affaire pourrait être bouclée en demi-heure après la vérification de quelques contrats de travail. Mais le procès avait artificiellement plongé dans une forme chronique avec les phases agui avant des élections importantes.

Comments are closed.