Sus aux espèces invasives et envahissantes dues à la libre circulation…


Sus aux espèces invasives et envahissantes dues à la libre circulation…

Les espèces invasives ….

Définition :

«  Une espèce invasive aussi appelée espèce envahissante est une espèce soit végétale soit animale introduite, volontairement ou non, par l’homme, et qui devient nuisible et menace la biodiversité locale et l’environnement là où elle s’est naturalisée.  « 

Parmi les plantes envahissantes dangereuses, on entend parfois parler de l’ambroisie ou de la berce du Caucase.

Les médias s’intéressent beaucoup, en ce moment, aux insectes invasifs, et ils parlent notamment de certaines espèces qui sont, en effet, de vraies saloperies.

– le frelon asiatique qui tue nos abeilles
– le moustique tigre qui transmet la dengue et le chikungunya
– les fourmis de feu, pas sympas du tout…

.

On nous parle aussi de bactéries invasives,  » xylella fastidiosa « ,par exemple, qui tue les oliviers.

Quand France inter évoque une de ces espèces invasives, il fait toujours précéder l’espèce évoquée du mot  » terrible  » :  » le terrible moustique tigre « , c’était ce matin, je crois….

.

Pour tous les médias, ces invasions sont uniquement dues au terrible réchauffement climatique.

On peut aussi penser que c’est dû à la libre circulation des personnes et des marchandises : plus de frontières !

Les Echos publie un article intéressant sur le sujet
https://www.lesechos.fr/idees-debats/sciences-prospective/especes-envahissantes-la-traque-saffine-1131653

Extraits :

–  » Frelon asiatique, fourmi de feu… et tant d’autres ! Les espèces exotiques envahissantes, qu’elles soient animales ou végétales, nous coûtent chaque année des centaines de milliards d’euros. »

– «  Quand une espèce est introduite dans un écosystème où elle n’a pas évolué, des interactions se créent entre elle et les espèces locales « , et, parfois ou souvent,  » la nouvelle venue prend le dessus  » .

–  » Il y a urgence. Le phénomène des espèces exotiques envahissantes a pris une ampleur sans précédent depuis une cinquantaine d’années, à la faveur de l’augmentation massive des échanges internationaux…. « .

________

Alors, que faire ?

Ceux qui ont pris conscience de la situation estiment qu’il est déjà trop tard, vu le nombre, mais que, au moins, on devrait :

– limiter la possibilité d’augmentation de leur nombre par des contrôles sérieux aux frontières, ce qui empêcherait aussi l’arrivée de nouvelles espèces invasives qui ne sont pas encore là.

– limiter la propagation des espèces malheureusement déjà implantées par des destructions partielles, ou en perturbant leur mode de vie ou leur reproduction.

Il est par exemple conseillé de mettre des filtres au-dessus des eaux stagnantes pour empêcher les moustiques-tigres de pondre et donc de se reproduire.

En ce qui concerne la bactérie qui attaque maintenant les oliviers en France, les mesures prises sont bien plus radicales : Les oliviers atteints sont abattus et leur bois est brûlé.
_________

Toute ressemblance avec des espèces envahissantes qui ne seraient ni des plantes, ni des insectes, ni des bactéries, serait purement fortuite.

Aucun rapport avec Arzano, par exemple.
http://resistancerepublicaine.com/2019/09/15/hier-a-quimperle-nous-etions-une-centaine-a-manifester-contre-larrivee-des-migrants/ )

____________

Je vous raconterai un jour comment mes ruches ont été détruites par une espèce envahissante que je n’ai su déterminer, n’étant pas présent au moment des faits…

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




5 thoughts on “Sus aux espèces invasives et envahissantes dues à la libre circulation…

  1. AvatarDorylée

    L’élodée du Canada, algue invasive qui colonise tous les plans d’eau et rivières d’Europe est toujours en vente libre sans aucune mise en garde particulière dans tous les magasins d’aquariophilie et rayons spécialisés des jardineries de France et de Navarre. On connaît son infinie nuisance chez nous mais on continue d’en importer. Toute ressemblance avec des personnages existant ou ayant existé serait…Hein???… Ou ne serait pas ?… Peut-être bien….

  2. Avatarpatito

    il y a de nombreux exemple de cas où l’espèce exogène supplante l’espèce endogène et c’est valable pour tout ce qui est vivant

    1. Avatarclaude t.a.l

      salut Patito,

      c’est exactement ce que je voulais dire, l’air de rien :

      mes ruches, ainsi que celles d’autres apiculteurs avaient été détruites par des frelons sacrément costauds, capables de retourner des ruches, de les défoncer, et aussi d’incendier des voitures dans les parages …

Comments are closed.