Aux Pays-Bas, les élèves des écoles salafistes apprennent que les mécréants méritent la mort


Aux Pays-Bas, les élèves des écoles salafistes apprennent que les mécréants méritent la mort

.

Un reportage montre l’influence grandissante des organisations salafistes auprès des jeunes musulmans du pays. Il s’agit d’une enquête menée par des journalistes du quotidien NRC et de l’émission « Nieuwsuur » (NOS) qui est diffusée ces jours-ci.

Aux Pays-Bas, des écoles salafistes où les élèves apprennent que les non-musulmans méritent la peine de mort

.

Aux Pays-Bas, les écoles des mosquées salafistes suscitent l’effroi. Les enfants y apprennent à refuser de faire partie de la société néerlandaise, ressort-il d’une enquête menée par le quotidien NRC et les équipes de l’émission « Nieuwsuur ».

.

En Belgique, les différents services en charge de la sécurité ont à l’œil les adeptes du salafisme depuis des années, assure mercredi l’Organe de coordination pour l’analyse de la menace (OCAM).

Selon l’enquête, les enfants fréquentant ces milieux islamistes radicaux y apprennent que les non-musulmans méritent la peine de mort.

En Belgique, l’OCAM assure que le salafisme est gardé à l’œil depuis des années par plusieurs entités relevant de la Sûreté de l’Etat, et de l’OCAM lui-même. « Le salafisme est l’une des formes de l’extrémisme, nous en sommes conscients », assure-t-on. La situation est moins inquiétante en Belgique qu’aux Pays-Bas où il existe bel et bien des mosquées se revendiquant clairement du salafisme, avance encore l’OCAM. (Note de la rédaction : on est contents de savoir qu’ils les ont à l’oeil… En attendant les gamins sont chaque jour endoctrinés davantage).

source 1   source 2

Qu’est devenu l’ « autre pays du fromage » ?

QUELQUES FAITS RECENTS…

Pays-Bas. Comment le salafisme se répand grâce à l’argent qatari

Article de 2016 courrier international

http://resistancerepublicaine.com/2019/09/09/docu-choc-sur-long-qatar-charity-a-vos-magnetos-le-24-septembre-2019/

L’installation d’un institut salafiste à Rotterdam financé par des fonds qatariens…

Financer une nouvelle mosquée aux Pays-Bas, c’est possible en un seul clic depuis le Qatar…

La fondation qatarienne Eid Charity est l’une des nombreuses organisations caritatives des États du Golfe. Des hommes d’affaires islamistes partagent leur fortune avec ces organisations pour aider les musulmans dans le reste du monde. Cette forme de charité est appelée sadaqah dans le monde islamique. La charité peut prendre différentes formes : un colis alimentaire pour des victimes de guerre, une machine à coudre pour une famille démunie, mais aussi le financement d’une mosquée à l’étranger. Une initiative qui place les Pays-Bas devant un dilemme : dans quelle mesure le Qatar “achète”-t-il une influence sur les musulmans néerlandais ?

Aide à la jeunesse et activités sportives

Cette année, un bâtiment destiné à un nouveau centre islamique a été acheté aux Pays-Bas pour 1,7 million d’euros, a récemment annoncé la fondation Eid Charity sur la page actualités de son site Internet.

Les journalistes du [quotidien néerlandais] NRC Handelsblad savent qu’il s’agit d’un établissement scolaire de Rotterdam que des salafistes souhaitent transformer en institut.

 

Le maire musulman de Rotterdam (2ème plus grande ville des Pays-Bas) joue sur les mots :

« Chaque musulman est un peu salafiste. »

Le maire musulman néerlandais d’origine marocaine faisait en 2017 un parallèle entre les chrétiens qui suivent Jésus, un prophète non violent, avec Mahomet qui est responsable de razzia, de meurtres, d’esclavagisme et de guerres d’expansion.

Dans une interview à la radio, il avait déclaré que chaque musulman est un peu salafiste.

 « J’ai aussi dit: je suis un djihadiste », explique Ahmed Aboutaleb.

« Je me lève tous les jours à 7 heures du matin pour faire ce qu’il faut pour une ville aux Pays-Bas: c’est le djihad dans sa forme la plus pure. »

Ahmed Aboutaleb, le maire de Rotterdam, justifie sa déclaration ainsi: « Des salafistes peuvent également être trouvés parmi les chrétiens, sur le plan linguistique: Salaf est un pasteur, et un salafiste est quelqu’un qui veut ressembler à son prédécesseur. Par exemple, un musulman qui veut ressembler à Mohammed.

Dans le christianisme, vous avez aussi des gens qui veulent ressembler au Christ dans leurs actions.

 

Chaque musulman est un peu salafiste. « Mettre en place une politique contre le salafisme, viserait 1,7 milliard de musulmans dans le monde ».

 

« Ma foi est très importante pour moi, je prie cinq fois par jour, mais ce que je ne veux pas, c’est que les gens me jugent sur ma foi. » Aboutaleb veut principalement être un trait d’union.

Geert Wilders

« Renvoyez-le immédiatement », a tonné Geert Wilders. Sur Twitter, il a déclaré : « Un salafiste comme maire de la deuxième plus grande ville des Pays-Bas est une honte et un danger. Il doit être immédiatement libéré de ses fonctions. »

Source Source2 Source3  Les Observateurs.ch, article de 2017

 

.

Résistance contre l’islam.

Ci-dessus : le politicien hollandais Geert Wilders du parti PVV et le dirigeant du parti flamand Filip De Winter, en 2018 à Rotterdam, lors d’une manifestation de protestation contre la politique du Premier ministre néerlandais et de son cabinet.

.

Rotterdam : comme un air de  « Soumission » de Michel Houellebecq

Marianne 2018

Plus de 170 nationalités (Turcs, Marocains, Surinamais…) se mêlent à Rotterdam, terre d’immigration où le maire, Ahmed Aboutaleb (nommé par la reine mais soumis aux conseillers), est lui-même né au Maroc. L’électorat musulman, loin d’en être la portion congrue, représente 20 % de la population.

 

Septembre 2019 : le procès de l’attaque au couteau à Amsterdam par un Afghan.

Le jeune Afghan soupçonné d’avoir voulu égorger au couteau deux touristes américains dans la gare d’Amsterdam-Central, le 31 août 2018, a affirmé devant les juges qu’il s’était rendu aux Pays-Bas pour « protéger le prophète Mahomet ».

http://resistancerepublicaine.com/2018/08/31/attaque-islamique-a-la-gare-damsterdam-un-fou-dallah-egorge-deux-personnes/

.

Le suspect « voulait protéger le prophète Mahomet »

Identifié par les autorités sous le nom de « Jawed S. », le jeune Afghan soupçonné d’avoir attaqué au couteau deux touristes américains dans la gare d’Amsterdam-Central, le 31 août 2018 comparaît lundi et mardi devant un tribunal d’Amsterdam (Pays-Bas). Il fait face à deux accusations de tentative de meurtre avec une « motivation terroriste ».

Choisis au hasard par le suspect, deux Américains avaient été grièvement blessés au cours de l’attaque survenue à la mi-journée l’une des gares plus animées de la ville, située à proximité du centre historique. La police avait rapidement réagi et atteint l’assaillant aux membres inférieurs, avant de l’arrêter.

« Je suis venu aux Pays-Bas pour protéger mon prophète », a déclaré, lundi, Jawed S. auprès des juges.

« J’avais l’intention de tuer des personnes injustes et cruelles, celles qui rendent possibles les insultes contre le prophète Mahomet », a-t-il affirmé, cité par l’agence de presse néerlandaise ANP.

Il a évoqué que l’islam est  « fréquemment insulté ».

Le jeune Afghan avait précédemment dit avoir visé les Pays-Bas car il estimait que l’islam y est « fréquemment insulté », évoquant notamment le nom du député anti-islam néerlandais Geert Wilders.

Interrogé sur ce qu’il espérait accomplir à travers cette attaque, Jawed S. a répondu aux juges qu’il« voulait défendre sa religion et rendre clair le fait que sa religion devrait être laissée tranquille ».

« Si vous ne faites pas ça, vous devriez être préparés à ce genre d’actions », a-t-il prévenu.

L’une des victimes de l’attaque, atteinte d’une grave blessure à la colonne vertébrale, se trouve désormais dans un fauteuil roulant. L’autre homme a quant à lui été touché à la poitrine et au bras, a écrit ANP. « En raison de lésions nerveuses, l’homme a encore très peu de sensations de fourmillements dans le bras », selon ANP.

https://www.ouest-france.fr/europe/pays-bas/attaque-au-couteau-amsterdam-le-suspect-voulait-proteger-le-prophete-mahomet-6501218

Les Pays-Bas face à l’islamisation : la dernière enquête de POLÉMIA.

Polémia continue son tour d’Europe du Grand Remplacement. C’est au tour des Pays-Bas d’être étudiés par Paul Tormenen. Face à la hausse de l’immigration, l’islamisation du pays semble inéluctable… Cependant, le mécontentement populaire est de plus en plus visible dans les urnes. Un signe d’espoir ? A lire ici :

https://www.polemia.com/grand-remplacement-europe-pays-bas-islamisation/

 

La Hollande, l’autre pays du fromage ?

La pub date du début des années 1990. On y montrait ses moulins…En 2019, la Hollande avec ses mosquées et ses écoles salafistes, c’est aussi le pays de l’islam

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Jules Ferry

n’est pas prêt à renoncer à son mode de vie occidental. En un mot ou avec un dessin, Jules Ferry dit NON à ceux qui veulent reléguer les femmes au foyer, couvrir leur tête, rallonger leurs jupes, jeter les homosexuels du haut des tours, interdire l’alcool, limiter la liberté d’expression, bannir les caricatures religieuses, censurer les livres, codifier la tolérance…


12 thoughts on “Aux Pays-Bas, les élèves des écoles salafistes apprennent que les mécréants méritent la mort

  1. AvatarFomalo

    Je connaissais depuis trente ans l’infiltration salafiste -et néanmoins « marocaine »- en Belgique, quatari, je ne savais pas.
    Pour les Pays- bas en revanche j’ignorais l’urgence, quoique les coffee shops et la résine auraient dû ouvrir mes yeux sur l’évolution..
    Merci pour l’article, édifiant

    1. Avataralf77

      Moi aussi la gachette me démange , mais je me soigne . Tous les dimanche je vais au stand de tir griller du 44 et du 45 , faut garder la forme .

  2. Avatargregory

    Oui c’est normal! Et vous n’avez besoin ni du médecin ni du psychiatre!
    Contrairement aux envahisseurs dépositaires de la joie de l’amour de la paix et de la Takkia!

  3. Avatarsssssé pas ça...le slam

    « ma foi est très importante pour moi, je prie 5 fois par jour »

    et je pense à tuer 5 fois par jour! c’est génial non?

  4. AvatarChristian Jour

    Depuis le temps qu’on le dit que les parasites sont en Europe uniquement pour propager l’islam et dans le but de nous tuer si on ne se soumet pas a leur ideologie de merde mortifere.

  5. AvatarArno Mickael

    N’oublions pas que l’ Hollande a été un des premiers pays a collaboré avec les nazis, ils font de même désormais avec ces nouveaux barbares envahisseurs Islamisés ..pour certains la traitrise et la collaboration avec ennemi est inscrit dans leurs gènes., on le constate
    Aussi chaque été sur nos plages françaises ou les blondes hollandaises pavoisent dans les bras des sauvages racailles colorées de ‘nos citées. Commence voulez vous que Europe ne soit pas colonisée ,le grand remplacement a commencé ,les mécréants blancs seront désormais les esclaves de islam. Juste sanction pour les faibles.

  6. frejusienfrejusien

    Les bonnes grosses meules de fromage, dans lesquels tous les rats peuvent s’installer et bouffer à leur guise, en y faisant leur trou,

    Les Hollandais n’avaient qu’à mieux surveiller leur patrimoine !

  7. AvatarGloup la grenouille

    Il n’existe qu’une version du coran.

    Extraits :
    – (Coran 9.4,5) «Tuez les polythéistes partout où vous les trouverez ; capturez-les, assiégez-les, dressez-leur des embuscades…».
    – (Coran 9.124) « Ô croyants ! combattez les mécréants qui vous avoisinent ! Qu’ils vous trouvent durs à leur égard ! »
    – (Coran 4.91) « Ils aimeraient vous voir incrédules, comme ils le sont eux-mêmes, (…) saisissez-les, et tuez-les partout où vous les trouverez.»
    – (Coran 5.33) ; « Le paiement de ceux qui refusent Allah et son messager c’est qu’ils soient tués, ou crucifiés, ou que leur soient coupées la main et la jambe opposée, qu’ils soient expulsés de la terre !» .

    Voilà, entre autres horreurs et idioties, ce qui est enseigné et martelé en permanence dans toutes les écoles coraniques présentes sur l’ensemble de la planète.

Comments are closed.