Culpabilité et repentance : demandez le programme d’histoire-géo de 4ème mis en oeuvre par Belin


Culpabilité et repentance : demandez le programme d’histoire-géo de 4ème mis en oeuvre par Belin

Livre d’histoire-géographie Belin, classe de 4ème.

.

Avant de se suicider, les collégiens blancs de 4ème devront s’excuser auprès de leurs camarades racisés de les avoir exploités dans les champs de coton et colonisés en Algérie

Et comme le racisme antiblanc n’existe pas, Mohamed et Fatoumata pourront sans complexe traiter Hugo et Louise de sales races de face de craie. C’est le retour de bâton du « privilège blanc ».

En 5ème, en histoire-géo, l’Éducation nationale mettait le paquet sur l’islam. En 4ème, esclavagisme-colonialisme-féminisme-immigrationnisme sont à l’honneur. Pour un maximum de culpabilité et de repentance chez nos chères têtes blondes qui devront un jour faire le choix entre le métissage ou la disparition…

Voici des extraits du manuel d’histoire-géographie-EMC de Belin (cf illustration de l’article).

.

Commençons d’abord à étudier les horreurs de l’esclavagisme. Fatoumata, raconte ce que les parents d’Hugo ont fait à ta maman

– M’dame, c’était horrible, ils ont pendu ma mère !

– Houuuuu, honte à toi Hugo !

 

.

– Et Mohamed, comment c’était la conquête de l’Algérie ?

– Yo M’dame, c’était horrible, ils nous ont tués et ont volé nos meilleures terres

– Louise, c’est un crime contre l’humanité !

 

.

– Ensuite étudions l’histoire « des conditions féminines ». Dans un futur proche, le manuel comportera 50% d’Histoire masculine, 50% d’Histoire féminine, le tout en écriture inclusive. Avant, la femme était l’esclave du patriarcat blanc occidental mais c’est fini grâce à Schiappa ! Et avec l’étude de féministes inconnues, la parité sera la règle dans les livres d’histoire.

.

 

.

 Ensuite, nous étudierons les « mobilités humaines transnationales » car depuis toujours, nous sommes tous des migrants !

 

 

Livre d’histoire-géographie Belin : à droite, BIEN, à gauche, PAS BIEN !

 

.

 Une petite pub pour Télé-Macron ?

 

 

.

 – Maintenant, étudions le tourisme… une petite randonnée dans l’Atlas marocain, comme Louisa Vesterager Jespersen et Maren Ueland, ça vous dit ?

 

.

 – Et puis n’oublions pas l’EMC (éducation morale et civique), vous écrirez 100 fois  sur vos cahiers : « les journalistes luttent contre la désinformation; la Justice est vraiment indépendante et impartiale; en France, la liberté d’expression est totale « .

 

.

– Voici l’exemple parfait du média qui lutte avec acharnement contre la désinformation

 

.

 – La liberté d’expression est totale en France et nous sommes tous Charlie (même la voilée, en bas, à gauche)

 

 

.

 – Enfin, terminons par la promotion des Indivisibles, l’association antiraciste de Rokhaya Diallo.

 

 

.

Voilà les enfants, c’est l’heure de la récré, vous pouvez taper sur vos petits camarades blancs…

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




25 thoughts on “Culpabilité et repentance : demandez le programme d’histoire-géo de 4ème mis en oeuvre par Belin

    1. JackJack

      Bien évidemment que c’est une faute impardonnable pour les parents que de se taire. Mais pourquoi ? Sont-ils vraiment informés ? Ont-ils peur ? Une enquête près de parents, tout en conservant leur anonymat, serait peut-être très intéressante. L’anonymat serait indispensable dans le pays qu’est devenu la France, inutile de préciser pourquoi n’est-ce pas ?

    2. AvatarAva

      Certainement chère Christine.
      1) L’inertie parentale n’est pas récente et laisse dubitatif.
      Pas de Manif pour tous, pas de réaction des GJ.
      2) Ne pas se tromper d’ennemis. Ces peuplades qui en sont toujours au stade du tribalisme et ses cohortes d’atrocités, cannibalisme et entomophagie au menu, sont très à propos mises en exergue pour détruire la civilisation occidentale sous tous ses aspects, partout et en tous lieux.
      3) Curieusement les classes dirigeantes de ces mêmes peuplades s’accommodent quant à elles très bien de cette civilisation occidentale honnie et n’y renonceraient pour rien au monde

  1. Avatardurandurand

    Oui et bien je ne m’excuserai jamais de ce que mes ancêtres ont pu faire et accomplir , ni repentance , rien ,na da , que chie ,que nie nie, et je les emmerde tous ces donneurs de leçons corrompus jusqu’à la moelle ! Ce qui s’est passé et passer point barre !
    Par contre ils oublient volontiers tout ce que ces peuples allogènes ont commis comme massacre contre des chrétiens européens de souche , la ils ferment tous leurs grandes gueules de dhimmis et de traîtres .

  2. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Aux Pays-Bas, des écoles salafistes où les élèves apprennent que les non-musulmans méritent la peine de mort
    :::: https://www.dhnet.be/actu/monde/aux-pays-bas-des-ecoles-salafistes-ou-les-eleves-apprennent-que-les-non-musulmans-meritent-la-peine-de-mort-5d7929abd8ad5847dc919cbc
    BELGA/ANP Publié le mercredi 11 septembre 2019

    Aux Pays-Bas, les écoles des mosquées salafistes suscitent l’inquiétude. Les enfants y apprendraient à refuser de faire partie de la société néerlandaise, ressort-il d’une enquête menée par le quotidien NRC et les équipes de l’émission « Nieuwsuur ». En Belgique, les différents services en charge de la sécurité ont à l’oeil les adeptes du salafisme depuis des années, assure mercredi l’Organe de coordination pour l’analyse de la menace (OCAM). Selon l’enquête, les enfants fréquentant ces milieux islamistes radicaux y apprendraient que les non-musulmans méritent la peine de mort.

    En Belgique, l’OCAM assure que le salafisme est gardé à l’oeil depuis des années par plusieurs entités relevant de la Sûreté de l’Etat, et de l’OCAM lui-même. « Le salafisme est l’une des formes de l’extrémisme, nous en sommes conscients », assure-t-on. La situation est moins inquiétante en Belgique qu’aux Pays-Bas où il existe bel et bien des mosquées se revendiquant clairement du salafisme, avance encore l’OCAM.

    Des chiffres de la Sûreté de l’Etat datant d’avril montrent que notre pays abrite une centaine d’organisations salafistes (mosquées, centres religieux, écoles). Il n’existe pas de données pour savoir à quel point le phénomène prend de l’ampleur mais leur nombre semble aller en augmentant.

  3. AvatarJoël

    « l’exemple parfait du média qui lutte avec acharnement contre la désinformation »

    Libé, pété de rire, qui vit des pots-de-vin de l’état.

  4. AvatarKarl der Hammer

    C’est inimaginable, c’est encore pire que l’on pouvait penser.
    Cela dit, ni le lavage de cerveau des jeunes générations , ni la réécriture de l’histoire ne sont des nouveautés. Ni même les « grands remplacements », n’en déplaise à ceux qui ne veulent pas en entendre parler.
    En ce qui me concerne, je souffre de la disparition de l’Alsace (dissoute maintenant dans le « Grand Est ») , de la disparition de sa langue de l’espace public – il s’agit là de formes de « grands remplacements » mis en oeuvre par la France et quasiment achevés… de sorte que l’on ne peut être que pessimiste par rapport au « Grand Remplacement » actuellement en cours à l’échelle européenne

    1. François des GrouxFrançois des Groux Post author

      Merci Antiislam.

      J’aime bien le jargon technique pour désigner l’invasion migratoire « qui n’existe pas » : les « mobilités humaines transnationales »

      1. Amélie PoulainAmélie Poulain

        Ce qu’ils oublient dans l’histoire c’est que les gens qui migraient ne venaient pas pour se faire entretenir par les autochtones… D’ailleurs, la plupart du temps, ils étaient mal reçus et cela se terminait dans des combats acharnés où les envahisseurs n’étaient pas toujours gagnants avec un retour à la case départ.

        Dans ce contexte, on peut dire que les Français sont très, très gentils….

        Ils devraient enseigner cela aussi avec surtout tous les bienfaits apportés aux colonies y compris celles peuplées d’anciens esclaves (Antilles, Guyane). D’ailleurs, se posent-ils seulement la question de savoir quelle serait leur vie aujourd’hui si l’histoire avait été différente ?

  5. AvatarJoël

    Pas la peine de s’inquiéter pour les 4ème, aujourd’hui vos enfants et petits-enfants subissent un lavage de cerveau dès la maternelle.
    Et avec le zèle que l’on connaît de l’E.N. socialiste.

  6. Amélie PoulainAmélie Poulain

    Mais c’est incroyable ! C’est de la pure propagande politique ! Je plains en plus les enfants, quelle image leur donne-t-on de leur pays ?

    Ce serait mes enfants, tous les jours je leur donnerais les véritables leçons d’Histoire-Géo de notre France pour contrebalancer ce fond de haine qu’on leur impose.

    C’est vraiment à souhaiter que les parents réagissent car c’est un crime de laisser des enfants sans possibilité recul vu leur expérience et leur âge, devant de telles manipulations malsaines : leur apprendre à haïr et rejeter « leur » histoire culturelle, ce qui les constitue donc eux-mêmes.

    Sans compter la vision négative de l’humanité que l’on impose à leur jeune cerveau déjà préoccupés par leur avenir. S’ils ne dépriment pas avec cela effectivement….

    Je suis plus que scandalisée ! Quelle société pourrie avec des gens pourris de bêtises et de haine (là, c’est bien ça).

  7. Amélie PoulainAmélie Poulain

    La seule manière de protéger voire sauver leur enfant est pour les parents de leur apprendre à prendre subjectivement du recul sur ce que l’on veut leur inculquer. Quand on ne peut agir sur l’extérieur il n’y a pas d’autre choix que d’agir de l’intérieur.

    1. François des GrouxFrançois des Groux Post author

      Effectivement, on ne peut agir sur l’extérieur puisque nous, parents isolés, sommes face à l’EN, à l’établissement scolaire et aux professeurs. Si après des mois de contestation et des représailles violentes, la crise des GJ n’a rien donné, protester contre le programme officiel ne donnera rien non plus.

      Donc, oui, il faut agir de l’intérieur : apprendre à nos enfants une autre histoire, celle qui leur faire aimer la France, visiter lieux historiques, châteaux et cathédrales etc. Par exemple, chaque année, nous louons un gîte : c’est l’occasion de visiter nos belles régions et de réviser histoire et géographie (on ne leur apprend plus les montagnes, les fleuves, les départements…).

      Mais, c’est terrible à dire, il faut cacher toute pensée et toute réflexion non conforme à la doxa sinon…

      Voyez, prochainement, mon fils a une « évaluation » (on ne dit plus interrogation) sur le racisme et les préjugés : le prof attend, évidemment, qu’il recrache du politiquement correct. Sinon, c’est la réprimande, la mauvaise note, le rdv chez le dirlo voire la dénonciation aux services sociaux…

      1. Amélie PoulainAmélie Poulain

        Oui vous avez tout à fait raison, c’est une très bonne option de nourrir les enfants du positif et de la grandeur de la France, leur donner les clés afin de trouver le moyen de mettre en perspective ce que l’on veut leur inculquer et y donner du sens, en un mot, s’y situer « subjectivement ».

        C’est cela qui est inquiétant dans cette manipulation perverse (n’ayons pas peur des mots car c’est bien de cela qu’il s’agit) : dé-contextualiser des faits et les présenter à l’état brut comme des vérités in-interrogeables et incontestables les privant de tout recul possible.

        Il est vrai qu’il faut aussi savoir « recracher » tels quels les apprentissages sous peine de punitions, reproduire sans s’y inscrire véritablement mais avec une éducation riche de sens autres cela peut compenser, un enfant ayant plus de recul qu’on ne le pense.

        Mais quelle vision négative leur donne-t-on de la vie à ces jeunes cerveaux… en plus de dé-construire froidement ce qu’ils sont culturellement (chacun est aussi le fruit d’un héritage culturel). Cela me fait penser au travail de la Jeunesse Hitlérienne : de l’endoctrinement pur et dur.

        Cela me révolte ! Et le mot est faible.

  8. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Et toujours, le Peuple Français devant le fait accompli. Ces gouvernements depuis au moins Hollande, font les choses comme si nous n’existions plus ou voulaient nous faire disparaître ; nous n’avons pas besoin d’être au courant et encore moins de donner notre opinion.

    LEUR démocratie veut que nous ne soyons pas consultés et ainsi n’avoir pas notre mot à dire.

    Il faut que les Français se bougent ! Réclamons aussi le droit de rappeler dans les livres scolaires avec quelles violences s’est répandu l’islam ; le sort fait aux non musulmans ; et encore aujourd’hui que plus de 270 millions de chrétiens dans le monde sont persécutés et torturés par l’islam et le communisme ; et qu’il est évident qu’il y a plus de pays musulmans que communistes.

  9. Avatar@D.P.

    Merci beaucoup pour cette information complète et effrayante. Ce lavage de cerveaux dépasse largement celui dans l’Union Soviétique pendant des années 70 – début des 80. Et malheureusement ça signifie que nous arrivons déjà à la phase finale de recomposition (ou de décomposition ?) de notre société.

  10. AvatarJ

    Quand je dis que je ne veux pas mettre ma fille à l’école à cause des programmes, personne ne me croit et je me fais presque traiter de mère indigne. Il n’y a aucune école hors contrat à proximité de chez moi (juste une école privée mais je crains qu’elle ne soit noyautée par les muzz). Je suis sûre qu’il y a pas mal de parents qui seraient intéressés par une éducation plus « française ». Il y a bien deux Montessori mais leur méthode ne me satisfait pas non plus.

  11. Avatarbm77

    Ce n’est plus de l’éducation c’est de la rééducation ,façon polpot.
    Je ne me sens ni concerné par l’esclavagisme et ni par la colonisation.
    Les auteurs de ces ouvrages ne font que reprendre la propagande en vigueur dans les pays d’origine des immigrés , immigréscque l’on cherche à glorifier,alors que dans la population Française leur image n’est pas très bonne et souvent à juste titre. Ces livres de propagande font parti du suicide Français. Je pense qu’on le suicide aussi sans son consentement.
    Ce genre de facicule fait sur moi l’effet contraire de celui souhaité par ses auteurs . Autant ,avant, j’avais une certaine empathie pour les gens qui avaient subi l’esclage et autant aujourd’hui avec ce rabachage et ce lavage de cerveau, je me dis qu’il y a anguille sous roche et que tout cette repentance que l ‘on veut nous voir presque exorciser, c’est surtout pour nous faire accepter l’acceleration du remplacement par des migrants destinés eux mêmes à être les esclaves par ceux qui contribuent à les faire rentrer . En travaillant 40 ans sans chômer, j’ai été aussi en quelque sorte un esclave de la société, mes aïeuls aux temps des colonies et de l’esclavage bien plus que moi, le paysan courbé dans son champs c’était peut être un esclavagiste? L’enfant qui travaillait à pousser les chariots dans les mines aussi un esclavagiste , l’ouvrier à la chaine lui aussi? C’était pourtant çà la population Française dans son ensemble et si tous ces gens ont construit ensemble une société meilleure,ils ne le doivent pas aux colonies et à la traite d’esclaves , alors cessons ces faux procès par des gens, que ce soit ceux qui pondent ces saloperies et ceux des immigrés profitant de ce que nous avons créé qui doivent tout aux gens formidables qu’ont été les Français . Pour ceux des Français d’aujourd’hui , j’attends les années à venir pour me prononcer .

  12. AvatarBoronlub

    A comparer avec les manuels scolaires turcs, qui, eux, revendiquent la grandeur de l’empire ottoman, et n’ont aucun repentir pour les massacres perpétrés, au contraire, c’est la fierté des Turcs, nations de guerriers cruels, depuis toujours, et jusqu’à aujourd’hui. Du temps des croisades il y avait les Francs en face d’eux. Mais maintenant les descendants des Francs leur déroulent le tapis … Ils se marrent les Turcs, même plus besoin de combattre. Mais ils vont le faire quand même, parce qu’ils aiment ça, c’est dans leurs gênes, c’est des massacreurs, il n’y a qu’à voir à Chypre, lors de l’invasion de l’île, avec les prêtres orthodoxes plantés à la baïonnette sur les portes de leurs monastères. C’était en 1974 …

  13. AvatarCartésienne

    En amont c’est le résultat du travail de Vincent Peillon, Naja Belkhacem ministres de l’éducation nationale et de benjamin Stora inspecteur d’histoire (habilement falsifiée par ses soins comme vous le constatez)…

Comments are closed.