Ils veulent même supprimer les insignes nazis des reconstitutions historiques…


Ils veulent même supprimer les insignes nazis des reconstitutions historiques…

.

Nous pouvons faire revenir les djihadistes de l’EI et pardonner aux tueurs de Daesh qui restent, finalement, des Français comme les autres.

.

Mais, en revanche, faisons la chasse aux zombies en chemise brune (ou en gilet jaune), aux fantômes de la LVF et aux hologrammes de la Division SS Charlemagne. Des fois qu’en 2023, des zozos néonazis tenteraient d’accomplir un putsch à la brasserie « Chez Marcel » en vue de renverser la République de Macronard…

.

Car on ne sait jamais : en période de populo-illibéralisme, la menace fasciste peut revenir d’un moment à l’autre et nous faire sombrer à nouveau dans le maelström des heures-les-plus-sombres-de-l’histoire-de-l’humanité®.

Comme, par exemple, samedi-dimanche, dans ce coin de Haute-Savoie où se déroulait la 14e fête des véhicules militaires de Veigy-Foncenex, entre Léman et montagnes du Chablais.

Manifestation ô combien sympathique, remplie de Gaulois rieurs, de résistantes en costume d’époque et d’enfants émerveillés par l’exposition d’impressionnantes machines de guerre, où le vrombissement des Jeep Willys et Dodge WC54 n’arrivait pas à couvrir les cornemuses des « pipers écossais » de Chambéry.

Parqués à part, au loin, les soldats du camp du mal constitués de figurants SS s’impatientaient de rejouer la scène de la tragédie du 22 et 23 juillet 1944(1) à Saint-Gingolph.

Mais attention, avec les symboles honnis du IIIe Reich, on ne peut pas faire n’importe quoi en France, même pour une reconstitution historique !

Extrait du règlement de la manifestation organisée par l’AMV74

Du coup, quelque chose clochait dans cette reconstitution mais quoi ?

Peut-être l’éloignement du camp nazi composé de pestiférés de la Wehrmacht en quarantaine au fond du champ ? Ou bien la présence d’un étrange drapeau du IIIe Reich sans croix gammée (un doute subsiste également quand à la présence du fusil d’assaut StG 44 en France, en juillet 44).

 

Ou alors les SS censés assaillir le village de Saint-Gingolph mais sans les uniformes et oripeaux de la Waffen-SS ?

 

Ou le final ubuesque reconstituant la reddition du camp du mal aux garde-frontières et militaires suisses ? (reddition qui n’a jamais existé…)

Ouf donc ! Pas de drapeaux à croix-gammée ni d’emblèmes de la SS pendant la manifestation et des nazis penauds se rendant au valeureux colonel-brigadier Julius Schwarz des forces armées suisses : l’honneur est sauf (et la Haute-Savoie sort indemne du fascisme).

Malgré ce politiquement correct imposé, bravo et un grand merci à l’Amicale des Véhicules Militaires de Haute-Savoie pour faire revivre un pan de notre histoire et des camions à pin-up qui feront enrager écolos et néoféministes !

(1) La tragédie de Saint-Gingolph est le nom donné aux évènements des 22 et 23 juillet 1944 liés à la Seconde Guerre mondiale, qui se sont déroulés à Saint-Gingolph en France. Une opération de la Résistance française contre les forces allemandes du village fut suivie d’une violente répression contre les habitants de la part de SS venus en renfort (Wikipédia)

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




3 thoughts on “Ils veulent même supprimer les insignes nazis des reconstitutions historiques…

  1. AvatarStéphane

    Aujourd’hui, le baromètre d’une bonne politique c’est « La Parité ».
    C’est vous obtenez « La Parité », c’est vous êtes une bonne démocratie, tout va bien pour vous..
    Peu importe que votre pays soit en train de crever la gueule ouverte, l’essentiel c’est « La Parité ».

  2. Avatarberger

    Je me demande comment faire avec les films qui situent l’action pendant la seconde guerre mondiale genre « vieux fusil »….ou autre « papy fait de la résistance ». On habille les SS avec des uniformes de l’armée du Salut ?
    Notez que les SS n’ont pas de chemises noires, ça c’est en Italie. Les uniformes nazis sont archi-connus, il y a des films bien faits, des photos d’époque à profusion, des films visibles UFA sur internet etc…Il n’y a pas droit à l’erreur comme le drapeau tordant sur la photo, avec la croix noire….

  3. Amélie PoulainAmélie Poulain

    Ils dénaturent tout cela n’a pas et plus de sens. Et en plus, ils seraient incapables d’argumenter leur choix, ils réagissent à l’affectif sans la moindre réflexion.

    Il faut être fou quand même dans sa tête pour mettre ainsi en avant le manque de l’insigne Nazi… Ils n’y ont même pas pensé…

    Maintenant, il faudra enlever le loup dans le Petit Chaperon Rouge, la sorcière dans Blanche-Neige et les Sept Nains, l’Ogre dans le Petit Poucet… des fois que les chers petits s’y identifieraient…

    Dans tout cela, ils prennent les Français pour des demeurés immatures, incapables de faire des choix et de réfléchir.

    Les générations futures ont à se situer et sans les symboles, fussent-ils du côté du mal, je ne vois pas comment c’est possible.

    La croix gammée Nazis a eu du « sens » dans la Seconde de Guerre Mondiale enlever sa représentation dénature complètement le sens même de cette guerre.

    C’est vrai que le QI est bas actuellement…. L’esprit est bouffé par les représentations et visions exclusivement matérialistes.

Comments are closed.