Censure des sites patriotes : Google a déréférencé Résistance républicaine, Riposte laïque, Breizh-info…


Censure des sites patriotes : Google a déréférencé Résistance républicaine, Riposte laïque, Breizh-info…

.

Fiat lux ! 

.

Gràce à Armand Lanlignel qui m’a signalé un message de Breizh se plaignant d’avoir été déréférencé de google actualités, une question qui nous taraudait depuis des mois, à Résistance et à Riposte, trouve enfin sa réponse : pourquoi, brutalement, depuis quelques mois, notre fréquentation (en nombre de visiteurs) avait-elle été baissé, le nombre de visiteurs pouvant aller jusqu’à être divisé par deux certains jours ? Et du jour au lendemain, et pour les 2 sites ! Nous avions enquêté, demandé à nos informaticiens de vérifier ce qui se passait… en vain. Nous n’avions pas pensé une seconde à Google actualités…

Nous comprenons enfin. C’est que Google actualités a tout bonnement cessé, pendant l’hiver 2018-2019, de relayer nos meilleurs articles du jour sur l’actu… Résultats, comme l’écrit Breizh :

 

Profitant du repos estival, Google a continué de s’attaquer à la liberté de l’information. Ainsi, depuis trois semaines, sans contact préalable, ni explications techniques,

 le site Breizh-Info a été intégralement déréférencé de Google Actualités après 6 années d’existence quotidienne
QUELLES CONSÉQUENCES POUR BREIZH-INFO ?
Perte de lecteurs

Première conséquence immédiate, une perte de trafic sur notre site. Notre nombre de lecteurs est en baisse depuis le déréférencement. En effet, 25% de nos lecteurs viennent via Google Actualités.

Perte de revenus publicitaires
Une partie de nos revenus viennent de la publicité. Celle-ci est liée à notre nombre de lecteurs. Si celui-ci continue de baisser, nos revenus vont suivre, nous empêchant de rémunérer nos journalistes et donc de poursuivre notre travail d’information.

Breizh-info

.

Je viens de vérifier : nous ne sommes plus référencés, en effet, sur google actualités, depuis des mois. Quand on y cherche  « le point », le monde », ou un sujet d’actualité… arrivent tous les articles concernés de la presse subventionnée. Si vous mettez Riposte laïque ou Résistance républicaine… RIEN. Sauf des articles d’autres medias nous caressant à rebrousse-poil.  Pareil avec les mots clé Pierre Cassen ou Christine Tasin.

.

Les 2 sites caracolaient dans les classements des sites comme Alexa, RR comme RL étaient classés millième site français (tout confondu, sites de rencontres, de sport, d’astrologie, d’info…). RR était même largement devant Causeur classé 1600° site !  Il faut dire qu’en pleine crise des gilets jaunes  l’intérêt des patriotes était majeur, il était d’autant plus incompréhensible que, du jour au lendemain, le soufflé retombât alors que la crise politique perdurait…

.

Les conséquences sont graves.

Non pas pour les ressources publicitaires puisque les 2 sites ont fait le choix du « sans pub » (imaginez voir des annonces pour les sites de rencontre musulman ou de la viande halal sur nos sites...), nous touchons simplement moins de donateurs ou adhérents potentiels lors des appels aux dons ou à adhésions.

Non pas pour le plaisir des statistiques et des égo, mais pour le souci de la lutte et de l’efficacité. En effet, nous faisons de la ré-information pour informer nos compatriotes de la réalité qui leur est cachée, pour dénoncer les manipulations, pour ouvrir les yeux de ceux qui ne savent pas et de ceux qui ne veulent pas voir, mais aussi pour donner des arguments à chacun, afin que le petit travail de fourmi des Résistants, en famille, sur le lieu de travail, dans les commerces, dans les réunions entre amis fasse des émules et conduise les Français à cesser de voter pour leurs bourreaux.

Ce travail a paru si efficace, si dangereux, que quelqu’un (qui ? ) a décidé de faire pression sur google pour nous faire disparaître de la toile…

.

Certes, on pourrait se réjouir de constater qu’on gêne, qu’on dérange… on le savait déjà avec la persécution judiciaire et la diabolisation dont nous faisons l’objet dans les medias depuis fin 2011, mais nous constatons que la « chasse à la haine » chère à Macron/l’UE et le travail main dans la main avec les GAFA priés de ne plus laisser passer que le politiquement correct est efficace. Terriblement efficace. Le but était ( est) double : garantir des élections européennes ne donnant pas la victoire aux populistes, réduire la ré-information que ne maîtrise ni le gouvernement ni l’UE sur le net.

 

[…]

«Nous demandons instamment à Facebook, Google et Twitter d’agir davantage dans tous les États membres pour contribuer à garantir l’intégrité des élections au Parlement européen en mai 2019»,

[…]

Un code de bonne conduite, non contraignant mais basé sur des engagements précis pris par Facebook, Google, Twitter, Mozilla et l’industrie de la publicité, définissait les mesures urgentes à prendre pour lutter contre la désinformation: suppression de faux comptes, démonétisation et réduction de la visibilité des contenus de désinformation, labellisation claire des publicités politiques ou des contenus sponsorisés, identification du financeur, etc.

http://resistancerepublicaine.com/2019/03/09/lue-exige-des-gafa-quils-luttent-contre-la-desinformation-votons-contre-lue-en-mai/

.

Doit-on pour autant baisser les bras et se mettre à tricoter devant France 2 en admirant le remplacement de façade de Brigitte Macron ou bien faire comme les ados, passer son temps  à jouer à des jeux videos où l’on peut tuer tous ceux qui gênent ? 

.

Que nenni. Surtout pas. Plus que jamais nous devons et pouvons poursuivre notre travail d’information, de ré-information.

Un seul modèle. Entre 1940 et 1945, il n’y avait pas Internet ; la presse libre, la radio libre étaient interdites. Cela n’a pas empêché la Résistance de se constituer, de glaner des infos, de monter des réseaux, de préparer la reconquête…

Rien ni personne ne peut empêcher les Français qui le veulent de continuer à s’informer et à faire circuler l’info ( faire suivre les articles, les imprimer, les envoyer par la poste, les distribuer dans les boîtes à lettres…). Vous êtes chaque jour des dizaines de milliers à nous lire. C’est peu dans un pays de 67 millions d’habitants, mais c’est beaucoup si chaque lecteur est actif et apporte la bonne nouvelle partout où il est : la Résistance existe, je l’ai rencontrée. Et elle recrute…

 

Complément de Durandurand

Sur le moteur de recherche Qwant, les sites patriotiques sont toujours référencés (pour le moment).Utilisons Qwant et envoyons promener google !

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


41 thoughts on “Censure des sites patriotes : Google a déréférencé Résistance républicaine, Riposte laïque, Breizh-info…

  1. Amélie PoulainAmélie Poulain

    Je ne connaissais pas Google Actualités, j’ai regardé du coup, effectivement.

    Par contre, j’ai vu les articles qui sont publiés et d’où ils viennent … C’est l' »homogénéité » parfaite !

    Cela en dit long sur leur manque d’honnêteté dans un pays soit-disant démocratique.

    Je n’avais pas spécialement une mauvaise opinion de Google plutôt une neutralité, mais là, c’est fini, je sais à quoi m’en tenir, à mettre dans tout ce qui est à vomir…

    Cela ne peut que pousser à une autre communication voire à une plus grande résistance quand on constate cette manipulation, les résistances lors des guerres effectivement se sont faites sans Internet. S’ils se croient indispensables….

  2. AvatarHellen

    La Liberté d’Expression n’existe plus, et ça ne s’arrangera pas, tant que le petit rien sera encore là…!
    Encore quelques mois à patienter, car tout évolue et le temps qui passe ne va pas arranger ses affaires, contrairement à ce qu’il croit et espère…
    Bien au contraire, plus le temps passe, plus les Français en ont plus que marre de ce machin-là, et nous sommes dans un énorme changement qui va se mettre en place petit à petit, sans demander l’accord du petit… rien…!

  3. AvatarAardvark

    Un procédé de voyous, digne des plus beaux régimes totalitaires d’URSS, de Corée du Nord, etc… Rien d’étonnant en Macronie où l’on nous pond une nouvelle loi liberticide chaque mois. Mais même ce fait incontestable n’est accessible que sur les médias étrangers, hormis RR, RL et consorts, bien sûr…

  4. AvatarCELTE 56

    La dictature Macronienne continue la censure de la presse patriote. Mais attention au retour de bâtons ! Cela ne peut plus durer !

  5. Avatardurandurand

    Bonjour sur le moteur de recherche Qwant les sites patriotiques sont toujours référencés ,pour le moment .Utilisons Qwant et envoyons chier gogole!

    1. frejusienfrejusien

      je viens d’éplucher les sites référencés de Qwant, et je n’y ai vu ni RR, ni RL, ni Breiz info,
      par contre , il y a Marianne, libé, le Point, et même l’Humanité,
      c’est exactement pareil que sur google

  6. AvatarCeltillos

    je connaissais pas google actualité mais je ne suis pas étonné de parti pris car ces multinationales sont comme nos gouvernants pour l’unification et des peuples en un seul, et leur abrutissement afin de mieux les manipuler, donc cette dernière entourloupe est dans la logiques de leur démarche totalitaire…

    l’idéal serait de court-circuiter ces fameux gafa en créant une réplique gratuite et libre de droits comme l’ont fait linux et libre office..

  7. AvatarChristian Jour

    La chasse à la haine, ils me font rire à défaut de me faire chialer, la haine de l’autre qui ne vote pas bien qui ne veut pas perdre sa culture et son pays, ses églises et ses monuments; qui c’est qui nous fait la guerre, ce sont les macronnards, avec leurs copains envahisseurs haineux qui veulent tuer tous ceux qui ne sont pas musulman, oui ce sont eux les responsables de la haine dans notre pays. Eux qui agressent nos femmes, tuent nos fils et nos filles, brûlent nos églises et c’est nous qui somme accusés de répandre la haine, nous qui au contraire de ces salauds, la dénonçons. Faut être gonflé et ne pas avoir de scrupules, faut être une ordure de collabo vendu à l’ennemi.

  8. AvatarCELTE 56

    Merci à durandurand. En effet, le moteur de recherches Qwant fonctionne très bien et les sites patriotiques sont effectivement référencés. Pourvu que cela dure. Personnellement, je ne connaissais pas Qwant.

    1. AvatarPascal PROUTEAU

      J’utilise Qwant depuis plus de deux ans et ça marche très bien, et avec un ordi Linux en plus c’est le top!

  9. Avatar@D.P.

    Un moteur de recherche russe https://yandex.com également donne les références sur vos sites (RR et RL). Sa version locale https://yandex.ru fournit encore les résultats plus intéressants, mais son interface est seulement en russe. Mais je conseille d’essayer, la position des buttons est tout à fait compressible.

  10. Avatarmia vossen

    Pour ceux qui ont lu 1984 de George Orwell… lisez aussi 2084 de Boualem Sansal! Si nous ne réagissons pas vigoureusement, notre « avenir » est tout tracé….

  11. AvatarAlexandre

    sur Qwant:

    En février 2017, Qwant annonce avoir levé 18,5 millions d’euros, dont 15 millions de la Caisse des dépôts et consignations qui entre au capital à hauteur de 20 %, le reste venant du groupe Axel Springer afin de se maintenir au capital21.
    Le 2 octobre 2018, Qwant devient le moteur de recherche par défaut sur tous les ordinateurs du ministère français des Armées35.
    Le 27 mars 2019 un partenariat entre Qwant et Wiko est annoncé. Wiko lance une nouvelle version de son View 2 Pro mais avec Qwant comme moteur de recherche36. Cela a été rendu possible notamment grâce à la décision de Margrethe Vestager d’infliger une amende de 4,34 milliards d’euros à Google pour abus de position dominante sur son système Android en juillet 201838.

    Quant aidé par la France et L’Europe, à mon avis ça ne présage rien de bon mais Google non plus

    1. AvatarMoi

      Pour info, qwant est en fait la meme saloperie que google, mais toutes les infos sont directement transmises a la komandantur de Macron… Si cela vous amuse de vous faire pister par Macron et ses sbires…..

  12. AvatarPseudo

    Il faut dire aussi,que quand on n’arrête pas de répéter sans cesse,que seule,l’islam est responsable de tout ce que nous subissons en France,et qu’on s’obstine à ne jamais vouloir dénoncer clairement ceux qui nous désinforment et organisent leur venue dans toute l’Europe; il ne faut pas être surpris de ce qui arrive,et tant qu’ils se sentiront protégés, ils continueront à nous nuire,c’est évident ..!

  13. frejusienfrejusien

    Yandex.com en français référence tellement de revues que je me suis arrêté à la page 19,
    j’y ai vu Breizh info au début, puis le journal du patriote, puis info patriote,
    mais ni RL ni RR,

    mettez le lien vers la page

  14. Jean-Paul Saint-MarcJean-Paul Saint-Marc

    Comment contrer ?

    Déjà une entente entre sites patriotes, ne cesser de se nommer les uns les autres…

  15. Jean-Paul Saint-MarcJean-Paul Saint-Marc

    Test sur google, Qwant, Yahoo, Bing !
    Recherche sur « agressions couteau France ».

    Avec google RR en 4ème page soit au delà de la 32ème position.
    Sur Qwant RR en 11ème position.
    Sur Yahoo et Bing RR en 3ème positiion.

  16. frejusienfrejusien

    test réussi, sur Yantex , c’est RR qui sort en premier, et orange en second,

    sur google , carrément rien, que des journaux de la bien pensance

  17. AvatarJoël

    Sont cons chez gogole ! Plus macron les taxe, plus ils obéissent à ses directives (européennes en sous-main).
    Ils devraient au contraire en mesure de rétorsion, référencer les sites patriotes en tête de liste.
    Ou alors il y a des dessous de table dont on n’a pas connaissance du côté de Bercy.
    En langue de bois, ils appellent ça « remises gracieuses » ou petits arrangements entre amis.

  18. frejusienfrejusien

    Il est évident que google a changé de politique depuis qu’il a été question de taxer les gafas ( idée de Marine , je signale en passant) mais idée récupérée par Macron, qui , quand il s’agit de taxes, saute sur tout ce qui bouge.

    donc, depuis ces entrevues, des accords ont été passés, pour que google censure à l’image de la position gouvernementale, et qwant pareillement,

    yandex, le Russe , n’obéit pas à macron, on y trouve RR en tête

  19. AvatarFomalo

    J’ai changé de moteur de recherche il y a trois ans, et de navigateur. Tous les 15/20 jours, à l’occasion de la mise à jour de firefox, j’ai google chrome qui apparaît avec substitution de bing ou de yahoo au mien.Trois fois que , depuis juin dernier, il m’a fallu « restaurer » mon système pour récupérer mes paramètres. N’étant pas spécialiste informatique loin de là, je constate tout de même depuis presque deux ans, que les sites RL et RR entraînent dès que j’ouvre un article,l’apparition d’un triangle jaune, malgré anti virus et paramètres…

    1. AvatarJoël

      Si vous devez restaurer pour récupérer vos paramètres et que chrome remplace firefox, c’est que vous avez chopé une vérole sur votre ordi.
      Et si cette vérole est sauvegardée avec votre point de restauration ou mieux encore date d’avant la création du point, vous la réinstallez à chaque fois aussi.

      Le mieux est de sauvegarder vos données essentielles sur une clé USB (carnet d’adresses, sites favoris, etc. et de formater pour repartir sur un système propre.

    2. AvatarPascal PROUTEAU

      Après, il y a la solution de virer ce nid à virus qu’est Windows et de le remplacer par un système Linux: tout bénef!

  20. Avatarhebe

    Tonnerre !

    voilà 3 ans que je me démène pour comprendre pourquoi mon site professionnel a été rétrogradé à la troisième page de google alors que j’étais depuis 10 ans en troisième position de la première page

    j’essaye avec sur yandex.com et je trouve mon site en 4 ème position de la première page

    sais pas ce que j’ai fait pour ça : vous lire RR et RL chaque jour ?
    commenter de temps en temps caché sous VPN ?
    un avis haineux d’un client sur Google puis Yelp ?

    en tout cas on nage en pleine démocratie avec ces GAFA !

  21. MaximeMaxime

    J’avais été agréablement surpris de découvrir que RR, RL etc. étaient référencés comme la presse « ordinaire ».
    J’espère que cette décision de changer cela n’est pas politique mais purement technique : j’en doute fort cependant…
    En effet, Google va devoir partager avec la presse ordinaire les revenus publicitaires que lui procure la consultation des articles.
    Y a-t-il la volonté d’anticiper d’éventuelles réclamations de ce genre de la part des sites de réinformation qui ne sont pas organisés sous forme d’entreprises, non « institutionnels » donc avec des procédures moins sûres de reversement (interlocuteurs moins facilement identifiables, pas forcément désireux non plus d’être facilement identifiés etc.) ?
    Serait-ce pour éviter que par le biais de ces sites des articles relayés par eux (RR le fait souvent) puissent être consultés sans partage des recettes publicitaires ?
    En tous cas, il va être difficile de retrouver des articles anciens du site désormais, notamment pour écrire des articles (j’utilisais plus souvent Google que le moteur de recherche interne lorsque je me souvenais assez précisément de l’article que je recherchais). Il faudrait peut-être développer un nouvel outil pour répertorier la liste des titres de tous les articles anciens, par auteur et/ou par date, avec uniquement les titres par exemple sans image et sans aperçu du contenu…

Comments are closed.