Avec Lamorgese l’Italie renoue avec l’invasion migratoire, mais les Italiens encensent Salvini…


Avec Lamorgese l’Italie renoue avec l’invasion migratoire, mais les Italiens encensent Salvini…

.

Chronique d’une catastrophe annoncée. 

Conti a nommé une « technicienne de la politique », qui hante les couloirs du pouvoir depuis 40 ans, chef de cabinet de 2 Ministres de l’Intérieur  (de droite et de gauche, ça bouffe à tous les râteliers, ces bêtes-là ? Non, gauche et droite, en Europe, c’est la même chose depuis des lustres) sans jamais avoir été élue.  Elle a été également nombre de fois préfet, ce qui lui a permis de se faire remarquer en annulant, purement et simplement, des décrets anti-immigration pris par des municipalités de Lombardie, bastion de la Ligue.

https://www.la-croix.com/Monde/Europe/Italie-technicienne-succeder-Matteo-Salvini-2019-09-06-1201045710

.

Ses premières déclarations sont limpides : 

« Nous devons reprendre les négociations avec l’UE pour dépasser le règlement de Dublin et pour parvenir finalement à une gestion européenne du problème de l’immigration »,

Traduction :

Nous allons reprendre les débarquements en Italie, nous espérons bien, au bout de quelques années, que les pays européens se mettront d’accord pour se partager tous les migrants arrivés en Italie, en laissant de côté le fameux règlement de Dublin.

.

Bref, de l’anti-Salvini. Macron et Merkel respirent.

.

Et Salvini ? 

Un journaliste de la RAI l’invite à se suicider et signale qu’il faudra des années de traitement à la fille de Salvini pour se remettre…

http://www.leparisien.fr/international/italie-un-journaliste-accuse-d-avoir-incite-matteo-salvini-a-se-suicider-07-09-2019-8147679.php

.

Pendant ce temps, Salvini continue son tour d’Italie, accueilli partout comme un héros, s’étonnant chaque jour du nombre de présents.

On voit partout une foule nombreuse, on entend les cris, les applaudissements, une femme ici lui passer la main dans les cheveux, comme on toucherait l’enfant Jésus :

.

L’affection et la confiance des gens me donnent une force incroyable et me disent que nous allons prendre ce beau pays par la main.
Ce n’est qu’une question de temps, mais nous gagnerons, amis.

 

Et les Italiens ? 

Que pensent-ils de la situation ?

Aux dernières nouvelles, ils soutiennent majoritairement Salvini. 

Fin août  voici ce que publiait le Figaro :

Les Italiens approuvent aussi majoritairement les principales actions de Matteo Salvini comme ministre de l’Intérieur. On a beaucoup parlé de l’immigration, c’est en effet un sujet important pour les Italiens (à égalité avec la lutte contre le chômage) qui soutiennent largement la fermeture des ports aux navires des ONG (59 %) qu’ils considèrent notamment comme vecteur de trafic d’êtres humains.

S’y ajoutent des mesures tout aussi populaires portées par la Lega, comme l’introduction d’une «flat tax», une réforme de l’autonomie des régions (souhaitée par de nombreux Italiens du Nord) et bien entendu la lutte contre la «caste», à savoir les hommes et femmes politiques qui gouvernaient l’Italie avant 2018.

[…]

Six électeurs Lega sur dix et les trois quart des électeurs M5S déclaraient il y a quelques semaines vouloir que la coalition tienne jusqu’au terme de la législature

.

Les deux seules questions qui vaillent :

Combien de temps le gouvernement Conte pourra-t-il mener cet attelage qui ne peut que tirer à hue et à dia sur l’immigration et l’économie ?

Quand ce ne sera plus possible, il faudra bien que les Italiens retournent aux urnes…

Et, à ce moment-là, les Italiens se seront-ils laissé endormir par les sirènes du politiquement correct ou bien y aura-t-il un raz-de-marée pour Salvini ?

.

A moins que, à l’occasion d’un fait-divers, du débarquement de trop à Lampedusa, l’Italie ne s’embrase ?

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


17 thoughts on “Avec Lamorgese l’Italie renoue avec l’invasion migratoire, mais les Italiens encensent Salvini…

  1. AvatarHollender

    Y’a pas de problème d’immigration
    Ce ne sont pas des immigrants. Ce sont des RÉFUGIÉS ECONOMIQUES qui se lancent dans le jihad de merde !!Si les couilles molles et fleuries comme mohamerde macron faisait respecter les lois, les illégaux seraient déjà partis et les identitaires seraient DEHORS au boulot et avec leurs familles

    1. AvatarALPHA ... OMEGA .

      Les migrants : des réfugiés économiques , mais bien sûr .
      – CORAN , S 21 / v 11 :
      –  » Combien de cités criminelles Nous avons anéanties en leur substituant de nouveaux occupants . »
      – CORAN , S22 / v48 :
      –  » Combien de cités injustes ont connu un long répit avant que Nous les saisissions . Tout nous appartient Nous musulmans . »

  2. La moutarde me monte au nezLa moutarde me monte au nez

    C’est la parfaite démonstration que l’europe manipule les états et que les dirigeants mis en place gouvernent contre les intérêts et les volontés de leurs peuples respectifs.
    La question, c’est : combien de temps les européens supporteront ils encore ce routage de gueule?

    1. AvatarCELTE 56

      A mon avis, c’est une question de semaines ou mêmes de jours. Quant à l’Italie, dès que les nouveaux débarquements d’islamo-racailles vont recommencer, je pense que les Italiens vont se révolter contre ce nouveau gouvernement composé d’islamo-collabo et qui n’a pas le soutien du peuple, contrairement à Mattéo Salvini.

  3. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Et Di Maïo, en bon pion de gauche, le pion de l’UE, la pièce d’ajustement du projet néfaste ; le pion qui valide l’assujettissement d’un des plus important de la Zone UE, SON pays la noble Italie, celle de la Grande Rome. Ce sont Romulus et Remus mis à genoux, Rome Balayée et bientôt avec le Vatican l’Italie entière.

    Il faut beaucoup d’hommes pour faire une Nation, si peu pour la détruire.

  4. AvatarAlexandre

    « comme on toucherait l’enfant Jésus »
    Même si je ne l’aurais pas dit comme ça, j’ai la même impression depuis que je regarde les videos de MS , ce rapport qui SEMBLE si proche avec les gens, qui SEMBLE si simple et dont les hommes politiques en France sont si loin.
    S’il est sincère il va beaucoup souffrir parce que ce qui l’attend probablement c’est une défaite totale face à notre ennemi à tous qui est le même, que nous l’acceptions ou pas.

  5. AvatarAuguste

    Les italiens comme tous les européens doivent pouvoir dire nous sommes chez nous . La seule solution c’est la remigration . Ce qui a été possible en Algérie avec les pieds-noirs est aussi possible pour tous les africains et arabes jusqu’a ceux qui restent ne soient qu’une minorité . Vive Matteo Salvini

  6. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    MARINE LE PEN

    Après l’inauguration de la grande braderie d’#HéninBeaumont, j’ai tenu un discours devant nos militants et sympathisants rassemblés dans la permanence RN.
    Face à #Macron, qui abîme tant l’image de la France, mobilisation et cap sur les #municipales2020 !
    :::: https://twitter.com/MLP_officiel/status/1170712781865345024

    « Il y a un ensauvagement progressif de la société avec :
    – ces meurtres gratuits
    – ces lynchages pour des motifs futiles
    – ces exactions barbares par de prétendus « déséquilibrés » souvent venus d’ailleurs
    […]
    La France n’est pas une terre d’asile psychiatrique ! » – @MLP_officiel
    :::: https://twitter.com/Tancrede_Crptrs/status/1170731017298006016

  7. AvatarJ

    Contrairement aux Français, les Italiens portent encore leurs c***lles. Le prochain migrant qui moufte et ce sera le raz-de-marée.

  8. AvatarBharata

    Le Ministre de l’Intérieur de l’Inde Amit Shah vient de dire : « Pas un seul migrant illégal ne sera autorisé à rester en Inde ». Dieu sait pourtant la différence de taille population qu’il y a là-bas ! Quand donc aurons-nous chez nous un Orban, un Salvini ou un Shah ?

  9. Avatarcalvo

    Notre débile en chef a voulu le faire passer pour un nouveau Duce.
    Il a simplement oublié que si les Aristocrates ont fait comme bon leur semblait pendant des siècles avant d’arriver en 1789, les choses bougent beaucoup plus vite maintenant.

Comments are closed.