Propagande à Paris : Hidalgo fait mine de lutter contre le  remplacement des familles par les migrants dans les squares


Propagande à Paris : Hidalgo fait mine de lutter contre le  remplacement des familles par les migrants dans les squares

.

Les élections approchent : Hidalgo brasse encore du vent devant une réalité à Paris. Les squares du XVIIIe arrondissement sont squattés par les migrants et fuis par les familles…

.

En réalité, ce sont des « no-go zones » où personne n’aurait l’idée suicidaire de s’installer !

(((Hidalgo : il lui faut des lunettes pour Noël !)))

((Hidalgo se félicite de l’entrée des migrants en France…

mais ne voit pas le lien avec les problèmes à Paris !)))

 

Voici un petit bijou du genre dans la propagande parisienne, un article complaisant du Parisien du 3 septembre qui sent à plein nez le communiqué de presse de  la Mairie de Paris.

 

Paris : les familles délaissent des squares rongés par l’insécurité et la saleté.

http://www.leparisien.fr/paris-75/paris-ces-squares-desertes-par-les-familles-03-09-2019-8144688.php#xtor=RSS-1481423633

Peuplés d’hommes seuls, de toxicomanes, parfois sales ou dégradés, de nombreux squares sont désertés par les familles dans le XVIIIe. La Ville annonce un plan pour faire revenir les habitants dans les parcs.

Square Rosa-Luxemburg (XVIIIe). Une partie du jardin est occupée par des hommes seuls, marginaux ou toxicomanes. Certains y dorment et y commettent des dégradations

Des allées désertes, tout comme les jeux pour enfants. Des bancs souvent occupés par des hommes seuls, marginaux, des buissons envahis de bouteilles et canettes…

Du sud du quartier de la Goutte-d’Or, en passant par la place de la Chapelle, la halle Pajol et jusqu’à la rue d’Aubervilliers, aux confins des XVIIIe et Xe arrondissements, les jardins et squares se sont vidés des promeneurs et des familles, chassés par l’insécurité, la toxicomanie, les dégradations, parfois.

Des hommes seuls occupent les espaces

Une situation qui s’est aggravée, au fil des mois, privant tout un secteur, très minéral et peuplé, de ses quelques poumons verts. Et ce, en dépit des efforts consentis. Au beau milieu de la place de la Chapelle, le square Louise-de-Marillac agrandi, embelli, débarrassé des structures de jeux qui ne servaient plus que de « tour de guet » aux trafiquants de cigarettes, a été inauguré mi-juillet seulement, dans le cadre du projet d’oasis urbaine. En son centre, une vaste esplanade destinée à accueillir des animations.

 

Les bancs restent intégralement occupés par des hommes seuls qui y boivent, et pas un habitant n’y met les pieds.

Ou, furtivement, pour se rendre à la station de métro : « Même si j’avais le temps de m’attarder, je ne le ferai pas, grince une jeune femme en traversant au pas de course. Vous croyez que les gens vont s’installer là pour la pause déjeuner ? ».

 

Les riverains ne peuvent pas s’approprier les jardins

« Même s’il y a beaucoup moins de trafics depuis deux mois, il reste des vendeurs de cigarettes, des problèmes de deal et d’occupation de l’espace, mais aussi de « camping sauvage », la nuit, dans les parcs, souligne Loïc Guézo, le président de l’association Demain La Chapelle. Il y a un gros décalage entre les investissements consentis, et ce qui en a été fait : les riverains ne se sont malheureusement pas réapproprié les jardins ».

Un peu plus loin, les jardins d’Eole, envahis par les fumeurs de crack, ou le jardin Rosa-Luxemburg « on avait un joli square, confient les parents présents, ce 27 août. Mais franchement, qu’en faire ? ».

.

Le square Louise-de-Marillac

La Ville reconnaît le problème et affirme s’être donné pour mission de rendre ces parcs aux habitants. Le moyen ? Un dispositif de sécurisation spécifique et la mise en place d’animations à destination de tous, dans les jardins.

Davantage d’agents de sécurité

« 35 inspecteurs de sécurité de la Ville de Paris (NDLR : ISVP) supplémentaires ont été affectés et dédiés spécifiquement à l’ensemble du secteur, détaille Colombe Brossel, adjointe d’Anne Hidalgo en charge de la sécurité. Ce sont 3 équipes de 3 agents chacune qui patrouillent chaque jour sur l’ensemble du périmètre. Les espaces verts sont au cœur de leurs missions, qu’il s’agisse par exemple des squares Alain Bashung [note : Bashung, un grand intellectuel français, digne d’être étudié à l’école- on a ce qu’on mérite en votant socialo], de Marillac ou encore du jardin d’Eole. »

Cette présence accrue est complétée, depuis le mois de juillet, par l’affectation d’agents de sécurité supplémentaires dédiés au square Bashung. Pour le jardin Rosa-Luxemburg, une étude a été engagée, à la demande de la Ville et par le gestionnaire de la Halle Pajol pour mieux sécuriser ce site et notamment cet espace vert, en lien avec l’ensemble des acteurs de la halle. « En parallèle, complète Colombe Brossel, nous mettons en place des activités au square Louise-de -Marillac. Extension, aussi, du dispositif Paris Sport Dimanche, qui permet aux habitants de bénéficier d’activités sportives gratuites et encadrées : nouveauté cette année, il a été déployé spécifiquement dans les jardins d’Eole et Rosa-Luxemburg, pour offrir de nouvelles activités aux habitants et contribuer à animer ces espaces verts. »

.

(((Mais réalise-t-on le degré de mépris de cette sorcière qui nous promet des « animations » pour régler le problème des migrants ? Imagine-t-on que l’on nous dise : « vous avez des squatteurs chez vous. Mais on va vous jouer quelques airs d’accordéon gratos  pour vous redonner le sourire ! »

Vocabulaire :

Voici donc les  mystérieux « hommes seuls » de l’article, qui occupent les squares !

(((TOUT UN ARTICLE SUR LES MIGRANTS et les nuisances

…sans employer le mot « migrants ». Bravo !)))

.

« Homme seul » = migrant homme « sans femme ». En fait des groupes de migrants qui trafiquent et occupent le terrain à longueur de journée.

« Au beau milieu de la place de la Chapelle, le square Louise-de-Marillac agrandi, embelli en juillet » :

(((Très mauvaise foi du Parisien! Dès le lendemain, les bordures étaient saccagées ! Les types se vautraient au pied des arbres !

.

« Vendeurs de cigarettes » : expression gentillette ; localement, on les  appelle plutôt les « Malboro-bleds », assez agressifs. Bagarres fréquentes, couteaux…

« 3 équipes de 3 agents chacune qui patrouillent » : Elle est gentille, Hidalgo ! Pourquoi pas des gardes-champêtres ! Le square de la Place de la Chapelle est en fait encadré en permanence en journée de deux véhicules de CRS, tant l’insécurité y est forte : bagarres entre Soudanais et Afghans, agressions, coups de couteaux, hommes divaguant sous l’emprise de drogues, il y a même eu un égorgement devant le guichet RER.

« On avait un joli square » : ce sont – depuis quelques années déjà- des coupe-gorges, des « no-go zones » !

« Il y a un gros décalage entre les investissements consentis, et ce qui en a été fait » : les habitants sont bel et bien passés à la caisse pour des rénovations fumeuses, des nettoyages, des équipements déjà vandalisés. En vain. Ils ont les migrants et les nuisances qui vont avec. 

.

Les animations d’Hidalgo ? Ha ha !

Un énième coup de communication du genre « Parisiens, Hidalgo est à vos côtés ! Les Parisiens chantant : Hidalgo nous voilà !».

-pêche à la ligne (porte-clés avec la photo d’Hidalgo à gagner)

-marionnettes (Hidalgo dans le rôle de la bonne fée)

-chamboule-tout, avec la photo d’Hidalgo pour le gros lot !

(((Cette esbroufe risque de ne pas suffire contre les migrants, le crack….)))

(((Et si on délogeait tout ce monde ?)))

(((Hidalgo, l’immigration, stop ou encore ?)))

 

https://twitter.com/SosPajolGirard

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Jules Ferry

n’est pas prêt à renoncer à son mode de vie occidental. En un mot ou avec un dessin, Jules Ferry dit NON à ceux qui veulent reléguer les femmes au foyer, couvrir leur tête, rallonger leurs jupes, jeter les homosexuels du haut des tours, interdire l’alcool, limiter la liberté d’expression, bannir les caricatures religieuses, censurer les livres, codifier la tolérance…


3 thoughts on “Propagande à Paris : Hidalgo fait mine de lutter contre le  remplacement des familles par les migrants dans les squares

  1. AvatarStephane

    Se trouveras t’il une âme charitable pour indiquer aux milliers de chances pour la France le chemin vers le parc monceaux qui a vol d’oiseau est très proche de la cour des miracle du 18 ème arrondissement ce magnifique parc sera plus digne pour un repos réparateur amplement mérité. A tout ces courageux et intrépides marins ayant bravé vents et marées à seule fin de nous faire découvrir et partager leur us et coutume

  2. AvatarChristian Jour

    L’empire de satan s’étend toujours un peu plus, mais nos inconscients qui nous gouvernent veulent toujours plus de parasites. Inconscient mais responsable et un jour faudra rendre des comptes les gars.

  3. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Au Sénégal ; des courageux !

    Sénégal : une école catholique modifie son règlement et interdit le port du voile islamique
    :::: https://francais.rt.com/international/65502-senegal-ecole-catholique-modifie-son-reglement-et-interdit-le-port-du-voile-islamique

    I.- En 2018, les chrétiens continuent d’être persécutés dans le monde
    :::: http://www.rfi.fr/afrique/20190116-chretiens-tues-persecutions-monde-2018-nigeria-afrique
    Publié le 16-01-2019

    II.- Résultats de la recherche : « persécution en Afrique » sur le site persecution.org.
    :::: https://is.gd/Qja3oo

    Et nous en France, on incrimine les français qui osent dire que « les amis » « de pays amis » que les gouvernements successifs font entrer sur notre territoire CONTRE notre volonté, que ces « amis-là » ne sont pas forcément des amis qui nous veulent du bien. La preuve, c’est que si les pavés, le bitume et autre revêtement de voirie n’étaient pas nettoyés, les bien-pensants qui nous insultent et nous font subir leur folie meurtrière ne pourraient échapper au spectacle sanglant du sang des victimes de leur idéologie criminelle. Ils nous font taire, ils cachent leurs crimes et leur complicité responsable ; néanmoins les faits sont là : les pompes funèbres, les centres de rééducation et de réadaptation, les centres d’hospitalisation longue durée, les urgences sont les comptables du bien que nous veulent nos « nouveaux amis français ».

Comments are closed.