« Mon fils, tabassé pour avoir défendu un couple qui s’embrassait » : le témoignage bouleversant d’Audray Sauvageon


« Mon fils, tabassé pour avoir défendu un couple qui s’embrassait » : le témoignage bouleversant d’Audray Sauvageon

Merci à Beate pour le lien.

Dans cette émission d’André Bercoff, le calme et la dignité d’Audrey Sauvageon forcent l’admiration : en 2016 à Lyon, son fils Marin, 20 ans, avait été massacré par une racaille pour avoir osé défendre un couple qui s’embrassait. De l’agresseur, mineur, on ne saura pas grand chose : son nom, son origine, son visage nous sont toujours inconnus, comme protégés par la Justice et les médias.

Déjà condamné une vingtaine de fois, ce jeune « ne vole pas pour se nourrir, c’est quelqu’un qui vole un portable en main et s’acharne sur la victime » précise la mère de Marin. « Sans l’excuse de minorité qui ne tient pas », il aurait pu être condamné à 15 ans et non à 7…

Et contrairement à un certain Théo très médiatisé, Audrey Sauvageon ne verra aucune personnalité politique se précipiter au chevet de son fils.

Ce jour-là, Marin assiste dans les rues de Lyon à une altercation entre un couple et un jeune de 17 ans. Ce dernier, en échec scolaire et connu de la police, reproche un baiser échangé en public. L’étudiant prend la défense du couple. S’ensuit un vif échange et Marin, accompagné lui-même de sa petite amie, préfère se réfugier dans un bus, devant la gare de Lyon-Part-Dieu. Mais l’accusé « abat sa béquille à trois reprises avec une rare violence sur la nuque de celui qui s’est interposé ».

Marin s’écroule. Transporté à l’hôpital dans un état critique, le jeune homme se trouve entre la vie et la mort. Rapidement opéré, on lui retire un quart de sa boîte crânienne pour empêcher un hématome de comprimer son cerveau. Il est par la suite plongé dans le coma. Les pronostics des médecins sont très réservés. Son histoire émeut toute la France et au-delà des frontières. Près de 200 000 personnes suivent l’évolution de son état sur les réseaux sociaux.

https://www.francetvinfo.fr/faits-divers/justice-proces/proces-de-l-agresseur-de-marin-la-vie-brisee-d-un-etudiant-pour-un-simple-baiser_2736665.html

Marin, c’est en quelque sorte le symbole de cette France violentée quotidiennement, de cette nouvelle France « Orange mécanique » où chaque parent, chaque mère, tremble désormais pour son enfant marchant simplement dans la rue, prenant le bus ou sortant en discothèque.

Audrey Sauvajon était l’invitée d’André Bercoff sur Sud-Radio pour présenter son livre « La Tête haute » et on sentait poindre dans le studio une très forte émotion.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




10 thoughts on “« Mon fils, tabassé pour avoir défendu un couple qui s’embrassait » : le témoignage bouleversant d’Audray Sauvageon

  1. Avatarzio

    Bonjour,
    Quelle honte!!!!
    Pauvre jeune homme, respect pour lui et toute sa famille.
    La racaille qui l’a laissé s’installer dans le pays?????
    C’est trop tard notre beau pays est gangrené,ils se croient tout permis, nous sommes trop laxistes par rapport à leurs nations d’origine.
    Leurs mêmes nations qu’ils vénèrent pourquoi,ils ne vont pas y vivre???
    One,two,tree….
    Voilà ce qu’un fils de harki,fier d’être FRANÇAIS,vous dit.
    0 de tolérance,tu casses du paies!!!!
    Confiscation des prestations familiales jusqu’au remboursement intégral…
    Bonne journée à tous

    1. AvatarHollender

      Un grand merci à tous les HARKIS et leurs descendance qui ont choisi la France et la respecte. Il est temps que vous ouvriez la bouche pour réveiller les marmottes du pays de France avant qu’il soit trop tard.
      Citoyens ignorés par la France, parqués dans les campagnes , massacrés par les barbares du FLN et leurs complices en Algérie.

      Criez le bien fort, le problème n’a JAMAIS été les émigrés respectueux du pays d’accueil, les problèmes sont tous issus du CORAN et de la SECTE qui leur confisque le cerveau.

      Ces de  » raclures islamiques  » vont continuer à nous pourrir la vie et celle de nos enfants!

  2. AvatarNagau06

    Je suis aussi l’évolution de ce jeune. Quelle catastrophe! Il a un long chemin à faire, c’est écoeurant.

    Mon gosse vient d’avoir le bac, parti faire des études, et je me dis qu’à tout moment on peut m’appeler pour ce type d’agression. Pour un rien on massacre, on tape, on réagit avec la même violence qu’un enfant de 2 ans qui ne gère pas la colère..mais avec la force d’un homme.

  3. AvatarRames

    Quand allons nous nous réveiller !
    J ai 50 ans et j ai toujours UE dew problèmes avec cette caste de racailles,
    Les médias disent (les moins corrompus…) que c est la faute à l islam … faux c est un prétexte terrible certes mais un prétexte , déjà des gamins * magreb) avaient deja la haine du petit français et je parle en connaissance de cause , régulièrement je me faisais agresser pour un regard une cigarette non donnée, ou simplement le fait d avoir une mèche blonde,,
    Je crains pour notre futur et surtout pour nous enfants , pourquoi l etat n ouvre t il pas les yeux .
    Il y a trop longtemps que ça dure , et j j’assume je vais l amalgame,.

  4. Avatarvendéenne

    Je ne sais pas si cette femme est dans la dignité ou pas . Pour moi, malgré toute la compréhension que je peux avoir pour la tragédie qu’elle vit, je la vois surtout comme une personne dans le déni de la réalité de ce qu’est la France ainsi qu’une certaine catégorie d’individus qui vivent chez nous mais contre nous.
    Elle n’a pas souhaité que son drame soit politisé et son calme apparent aurait plutôt tendance à laisser croire à bon nombre de ceux qui l’ont écouté que tout cela est normal, banal finalement dans notre société. C’est la violence (un mot, un comportement) qui est condamné finalement par ces propos et non pas le type de l’agresseur qui semble considéré comme un individu lambda (même si dangereux).
    Je trouve que le poisson est noyé par de tels témoignages et que celui-ci ne contribue absolument pas à éveiller les Français sur l’état du pays et sur qui est leur ennemie.
    D’ailleurs, ce qui est symptomatique, c’est que son action suite à cet évènement est axée essentiellement sur l’aide à apporter aux cérébro -lésés.
    Or on peut être cérébro-lésés pour de multiples raisons (accidents de la routes, chutes de cheval, chutes de toutes sortes, accidents de toutes natures qui sont là effectivement des faits divers qui se produisent malheureusement très souvent et qui font partie de toutes sociétés humaines) .
    En l’occurrence, cette femme, aussi digne soit-elle, ne fait pas de différences entre ce qui est accidentel et presque normal et ce qui est au contraire, tout à fait particulier et démontre l’existence d’un grave problème gangrénant la société et le soit-disant « vivre ensemble »
    J’ai pu constater de nombreuses fois qu’au moindre petit accident, banal lorsque l’on s’adonne à certaines pratiques modernes, les proches d’un blessé ou d’un mort cherchent systématiquement un coupable même s’il n’est pas possible d’en désigner un
    Dans cette affaire, le et les coupables (l’auteur mais aussi le pouvoir trop laxiste qui laisse faire) sont passés à la trappe comme s’il ne fallait pas
    trop attirer l’attention des Français sur des sujets sensibles; Il vaut mieux détourner leurs regards vers le handicap (ici les cérébros lésés) et ce qu’il conviendrait de faire à leur égard.
    Comme la question du handicap intéresse beaucoup de Français parce qu’elle ne remet pas en cause leur petit confort intellectuel ( la compassion, ça mange pas de pain et le « il faut faire plus pour les handicapés » est largement partagé par la population toujours prête à donner quelques sous pour sa tranquillité d’esprit), c’est tout bénéfice pour le pouvoir en place , lequel pourra déclarer « le handicap » grande cause nationale pour les prochaines élections .
    Mais le vrai problème de fond n’est nullement abordé ici.
    Plutôt qu’une personne calme et digne , je préfèrerais voir enfin quelqu’un qui s’indigne, dénonce, vocifère et accuse les autorités pour les manquements graves à la sécurité qu’elle constate ainsi que pour le laxisme de la justice totalement inadmissible eu égard au crime commis!

    1. Avatarhollender

      Les ordures n’auront pas sa HAINE…………………. avec des raisonnements comme cela, les ordures , racailles, trafiquants , voleurs ont tous une autoroute devant eux !
      Les prisons sont pleines alors la  » justice » les relâchent; ils en profitent pour continuer leurs saloperies devant les Gendarmes et la Police qui bien souvent baissent les bras.
      Chez moi, à Châlons en Champagne, les plus grosses bagnoles ….allemandes bien sûr…( les française c’est de la merde…) sont le plus souvent conduites par des basanés barbus.
      Il ne fait pas bon déambuler dans les petites rues parallèles et perpendiculaires à la rue de la Marne dès que la nuit est tombée le territoire change de  » propriétaire « 

  5. AvatarRobertr

    Cette maman, n’a pas le chois,pour avoir un droit de parole,les force de l’État doivent, lui mètre la pression,.n’oublions pas que face au système individuellement nous ne faisons pas le poids,par,manque de solidarité, qui est le plus grand problèmes de nôtre nation.

  6. Avatarvendéenne

    Désolée, on a toujours le choix, surtout dans un cas comme le sien.
    Même les zotorités auraient des difficultés à la faire taire et rentrer dans le rang compte tenu du drame qu’elle vit.
    C’est elle qui a choisi la manière dont elle allait parler de cette tragédie aux médias et donc à tous.
    Refuser de montrer son fils (car ce n’est pas une marchandise, pas un objet) était-ce vraiment la bonne façon de faire ?
    Qui aurait considéré que son fils, dans l’état où il devait se trouver, était un objet, une marchandise ? Franchement personne, je crois (à part les cinglés )
    Sauf, si on voulait la payer pour ce faire. Mais elle pouvait toujours refuser.
    Son argument ne tient pas vraiment.
    On nous a pourtant bien bassiné avec l’enfant ILLAN et là tout le monde y est allé de ses larmes et pas grand monde à trouver à y redire sur cette marchandisation du corps mort d’un très jeune enfant.
    On a toujours le choix et choisir de rester dans les clous du pouvoir en ce moment, revient peu ou prou à banaliser cette tragédie, et à conforter le discours des zotorités.
    « Vous n’aurez pas ma haine » est une parole de soumission, de défaite face à l’ennemie.
    Il n’est plus l’heure de rester digne ! Il est grand temps de se lever pour protester avec force, de jeter sa dignité aux orties et de dire son fait même violemment à tous ceux qui laissent nos compatriotes se faire massacrer par des racailles dont on sait parfaitement bien d’où ils proviennent et ce qui les anime.
    La retenue, le comportement civilisé face à cette barbarie ça suffit !!

    1. François des GrouxFrançois des Groux Post author

      Bonjour,

      Je vous trouve quand même bien sévère avec Audrey Sauvageon.

      D’abord, elle n’a jamais dit « vous n’aurez pas ma haine ».

      Ensuite, tout le monde n’est pas Patrick Jardin, Christine Tasin, Pierre Cassen ou Zineb El Rhazoui. Ces gens qui se battent contre l’islamisation le paient très cher : boycott des médias, campagne de dénigrement, mise en quarantaine par le gouvernement, poursuites judiciaires, menaces de mort et, peut-être, mort à la clé. Seriez-vous capable d’affronter tous cela ? Et de perdre vos amis, votre travail, votre tranquillité ?

      Enfin, elle ne répond pas négativement ou agressivement aux questions insistantes d’André Bercoff désormais catalogué « d’extrême droite », « complotiste » etc. Elle ne trouve aucune excuse au « jeune » agresseur, aurait souhaité qu’il fasse 15 ans et non 7 et regrette le silence des médias et des politiciens à son encontre.

      Ce n’est peut-être pas assez mais je préfère encourager cette personne plutôt que lui jeter l’opprobre.

  7. Avatarbob

    Il a eu quoi le petit Yassine pampam cucu un rappel à la loi ? IL a pris 7 ans a nos frais dans 3 il sort pour conduite conforme à l’hotel prison toujours à nos frais puis RMI alloc ca c’est l’argent de poche et pour ses longues soirées d’hiver trafic de drogues vol massacre des Kouffards etc …le travail delicat habituels de nos chances pour la France Ces chances pour la France se multiplient avec la benediction de nos traîtres de politiciens et juges main dans la main .
    Dans l’histoire de l’humanité c’est la première fois qu’un pays accueille et payent ses envahisseurs ……
    Et pendant ce temps les bisounours de Français vont donner aux restau du coeur pleurnicher devant la tele qui nous abreuve sur les dangers en mer de nos immigrés secourus par les ONG associés aux passeurs clandestins financé par Soros et la bande de mécréans politiques… Tout ce petit monde se frotte les mains avec délectation
    Ainsi va le destins de la nouvelle France …..à cent lieux de celle que j’ai tant aimé …
    ET le petit Marin dont la vie est foutu ainsi que sa famille tout le monde s’en tape c’est un Kouffard un non croyant à la religion d’amour et de paix
    Allez Alla ak bar à tous …….

Comments are closed.