Le coup de fil de Merkel au PD italien : « le Gouvernement Conte bis doit être constitué à tout prix « 


Le coup de fil de Merkel au PD italien : « le Gouvernement Conte bis doit être constitué à tout prix « 
.

Le coup de fil de Merkel au Parti Démocrate :  » Le Gouvernement Conte bis doit être constitué à tout prix « .

Au moment où les négociations risquaient d’échouer, la chancelière téléphonait au Pd:  » Faites l’accord et arrêtez Salvini « .

Andrea Indini. 01/09/2019.

.

Au moment où Luigi Di Maio risquait de faire capoter les négociations en essayant d’imposer son programme en 20 points et les dirigeants du Pd qui affûtaient les armes contre ce qu’ils considèrent un ultimatum  » irrecevable « ils ont reçu un coup de fil d’Angela Merkel leur disant que le gouvernement doit être constitué à tout prix.

.

Ce qui se joue en coulisse a été divulgué par Goffredo De Marchis dans un long article publié hier dans Repubblica et en dit long sur les pressions internationales pour que les Italiens ne retournent pas voter.

.

L’objectif des Allemands, comme aussi d’autres forces européennes, est d’arrêter la formation d’un exécutif souverainiste.

Ces derniers jours, Giuseppe Conte a reçu plusieurs soutiens. Le revirement permis par le chef de l’Etat Sergio Mattarella a enchanté tous les ultra européistes : avec Matteo Salvini hors jeu et le Parti Démocrate qui a calmé l’euroscepticisme  du M5s , les administrations de Bruxelles y ont vu l’occasion de rouvrir une voie avec Rome après que Salvini l’ait interrompue.

La fuite d’un document pour alléger les règles sur la dette publique a été dévoilée, le commissaire sortant Guenther Dettinger a donné un interview à Swr pour dire qu’à présent, on attend de l’Italie  » un gouvernement pro-européen qui ne travaille pas contre l’Europe » .

Tous les appuis n’ont pas été dévoilés par les journaux.

.

L’appui de Merkel qui tout compte fait sonne plus comme une directive à laquelle on ne peut pas renoncer a été  » cachée  » entre les lignes d’un article. C’est Répubblica qui a dévoilé la marche arrière qui n’a jamais été démentie. Le coup de fil de Merkel arrive vendredi soir après que Di Maio eut imposé un programme plus articulé. Suite à cette confrontation se joue la partie du leader du M5s pour obtenir de Conte une double nomination. Outre la vice-présidence, il demande un ministère de poids comme l’Intérieur ou la Défense. Les démocrates s’excitent et ils n’excluent pas de faire sauter la banque.

.

A ce point, toujours selon la Repubblica, Matteo Renzi fait savoir à travers Maria Elena Boschi que l’ultimatum des 5 Etoiles est  » irrecevable « .

.

Et voici  qu’entrent en scène deux acteurs externes : les marchés se replient en négatif faisant comprendre qu’ils ne sont pas disposés à accepter la faillite de l’entente italienne et Merkel décroche le  téléphone pour appeler l’un des grands du Parti démocrate ( probablement Paolo Gentiloni ) pour lui dire que  » le gouvernement doit être constitué à tout prix pour arrêter les souverainistes « . Et quand Conte demande au rapport les délégations des deux alliés, Andrea Orlando et Dario Franceschini donnent le feu vert pour que les tractations continuent.

.

L’ingérence de Berlin sur la décision du Parti démocrate ne doit pas étonner. Le premier  accord entre les Grillini et les Démocrates remonte au 16 juillet quand Ursula von der Leyen a été élue présidente de la Commission Européenne grâce aussi aux votes des 5Etoiles et des Démocrates.

Ce n’est pas juste un nom, mais une vraie propagation de Merkel. Inscrite à la Cdu en 1990 elle a été ministre pour différents portefeuilles dans tous les gouvernements de la chancellerie allemande.

Son élection est l’échec et mat de Berlin aux termes d’une partie jouée à côté d’Emmanuel Macron pour casser le bloc souverainiste en Europe.

Et ce n’est pas un hasard si , dès que Salvini se retire du gouvernement, Romano Prodi arrive en en rien de temps pour proposer pour Rome aussi une coalition  » Ursula  » formée par les mêmes forces politiques qui ont contribué à faire élire la von der Leyen.

.

Une formation qui semble plaire aussi à Donald Trump, qui a twitté en faveur de Conte bis. En réalité, selon le politologue américain Edward Luttwak, ce post serait arrivé sur la table du dernier G7 en contrepartie de la  négociation diplomatique entre le président américain et le locataire de l’Elysée.

Pour Steve Bannon, en fait, Trump n’aurait jamais approuvé l’exécutif naissant s’il avait su quel type de gouvernement c’est. Il est clair que derrière la formation de Conte bis, il y a des intérêts internationaux. «  Le Parti démocrate est au service des Pays étrangers  » a dit Salvini hier soir durant un rassemblement à Pinzolo.  » Ils pensent que nous sommes tous des moutons et des esclaves prêts à attendre ce qu’ils disent à Bruxelles et à Paris – en fait la Ligue défend les italiens, car nous sommes des hommes libres. »

.

A présent, Salvini va jouer la prochaine partie dans l’opposition, avec les armes  dont il dispose. Ses hommes ont déjà fait savoir qu’ils ne laisseront rien passer dans l’hémicycle qui vient des « giallorossi ». Des « giallorossi » mais surtout de ceux qui les sponsorisent :Merkel, Macron et Ursula von der Leyen.

.

Traduction pour Résistance républicaine par Valkyrie

http://www.ilgiornale.it/news/politica/telefonata-merkel-pd-conte-bis-va-fatto-ogni-costo-1746461.html

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




9 thoughts on “Le coup de fil de Merkel au PD italien : « le Gouvernement Conte bis doit être constitué à tout prix « 

  1. AvatarHellen

    De toute façon, tout ceci, finira très mal, car la rentrée ne va pas se faire sans heurts, d’autant plus que MACRON va devenir de plus en plus dictateur et va vouloir imposer ce qu’il veut contre le Peuple… Nous allons vers la violence, de plus en plus, mais si nous voulons que la Révolution passe, nous n’avons pas d’autres choix… et ça, j’en suis absolument certaine!

    Plus il y aura de violences, plus MACRON fera sa dictature, mais je vous garantie qu’en 2020, MACRON va subir le commencement de la pire période de sa vie et 2020 en sera le début du pire… une très mauvaise année…!!!!

  2. AvatarMichel

    La grosse morue est malade (c’est sans issue pour elle) et elle veut laisser une trace avant de crever mais Salvini ne s’en laisse pas conter. Les Italiens sont tous (ou presque tous) supporters de cet homme courageux et équilibré. Justement… l’équilibre mental et physique, c’est ce que la grosse vache n’a plus depuis longtemps. Elle est comme macrotte, la lie de l’humanité.

  3. frejusienfrejusien

    VIVE SALVINI !

    quel homme courageux et persévérant ! ah ! vivement le même en France, qui ose affronter toutes les puissances maléfiques internationales qui œuvrent à notre destruction

  4. Avatardmarie

    Elle va faire chier jusqu’au bout cette vieille gourdasse ! Faire autant de mal qu’elle peut comme le macrotte ! Des monstres sans descendance qui se foutent pas mal de leur peuple ! Le pouvoir rend fou et veule !

    1. AvatarRODRIGUE

      Non, ils sont les outils de satan !
      C’est la confrontation finale, dans 4 ans, plus rien ne sera comme avant aussi bien au niveau national que mondial.
      Les forces du mal savent qu’elles vont perdre, elles mettent toutes leurs forces destructrices dans la balance.
      Il y aura beaucoup de morts, de massacres et de larmes, aucune élection en 2022 car ce sera le chaos!

  5. AvatarHervé

    Le véritable nom de Merkel est Kasner. Ça devrait pouvoir mettre la puce à l’oreille,quand même,avant que l’Allemagne ne soit complètement dévastée,et toutes les femmes violées par les africains que cette truie importe pour détruire le peuple Allemand.

Comments are closed.