34 millions d’euros de plus pour 5613 mineurs étrangers… nos handicapés mentaux, eux, sont à la rue


34 millions d’euros de plus pour 5613 mineurs étrangers… nos handicapés mentaux, eux, sont à la rue

.

Ça, on ne peut pas dire le contraire, l’Etat macronien est plus que généreux avec ceux qui arrivent sur notre territoire illégalement ! et ces 34 millions d’euros s’ajoutent au coût de 50000 euros par MNA déjà dépensés par les départements…

« Le problème, selon les départements, c’est que la prise en charge d’un mineur étranger isolé coûte 50 000 euros par an et par jeune, et que l’Etat ne prend en charge qu’une somme forfaitaire de 1 250 euros maximum, correspondant aux cinq premiers jours d’accueil, avant que l’âge de la personne se présentant comme mineure soit évalué et qu’elle soit ou non prise en charge par l’Aide sociale à l’enfance (ASE). L’ADF évalue à près de 2 milliards d’euros le coût pour les départements cette année, bien loin des 141 millions d’euros inscrits au projet de loi de finances 2019. « »

https://www.liberation.fr/france/2018/11/09/mineurs-non-accompagnes-les-departements-se-disent-depasses_1691053

Bref, chaque MNA revient à la collectivité à au moins 56 000 euros ( 50 000 du département et 6 000 par la subvention spéciale de l’Etat)…. L’année dernière l’Etat, encore plus généreux, avait versé 12000 euros par jeune migrant ! 

.

Par contre, que, le jour de la rentrée, des centaines de nos jeunes n’aient pas de place en école spécialisée, ils s’en contrefoutent. Que les parents arrêtent de travailler pour s’occuper de leur progéniture, hein ! Progéniture qui a le tort d’être française…

Et nous n’avons évoqué ce scandale que pour la Drôme, avec 257 enfants sans enseignement :

http://resistancerepublicaine.com/2019/08/31/scandale-dans-la-drome-pas-de-rentree-pour-257-enfants-handicapes-mentaux-pas-de-place-pour-eux/

Combien cela en fait-il à l’échelle de la France entière ?

.

Pendant ce temps, les petites raclures qui terrorisent trop de nos centre ville, sont logées, nourries, blanchies, aidées, éduquées, enseignées… et on fait le maximum pour qu’elles puissent, très vite, être naturalisées françaises et voter… 

 

Un financement exceptionnel de 33,68 millions d’euros va être réparti entre les départements pour contribuer à l’accueil des «mineurs non accompagnés» pris en charge en 2018, selon un arrêté publié dimanche au Journal officiel.

Cette dotation de l’Etat, prévue dans le projet de loi de finances, correspond à 5.613 jeunes supplémentaires (par rapport à 2017) accueillis en 2018 après qu’ils ont été reconnus comme «mineurs non accompagnés» (MNA), et confiés aux départements par la justice en vertu d’une clé de répartition.

L’enveloppe dépassera le million d’euros pour l’Isère, le Nord, la Métropole de Lyon, la Seine-maritime et la Seine-saint-Denis, précise l’arrêté. Le montant de cette enveloppe, qui financera l’aide sociale à l’enfance (ASE), «est fixé à 6.000 euros par jeune» mais uniquement «pour 75% des jeunes supplémentaires», précise l’arrêté.

12.000 euros par jeune

L’an dernier le montant était fixé à 12.000 euros par jeune supplémentaire pris en charge par l’ASE, pour un total de 96 millions d’euros.

L’État a toutefois augmenté sa contribution financière à la première phase de l’accueil, portant sur la période où les jeunes étrangers sans famille demandent à être reconnus comme MNA. Cette contribution comprend désormais un forfait de «500 euros par personne» pour l’évaluation proprement dite et, pour la mise à l’abri, une aide de «90 euros par personne et par jour dans la limite de 14 jours», puis de «20 euros» du 15e au 23e jour, rappelait un arrêté de juin.

Au total, quelque 141 millions d’euros avaient été inscrits pour l’accueil des mineurs non accompagnés dans le projet de loi de finances 2019. Les départements dénoncent régulièrement la charge que l’accueil des MNA fait peser sur leurs finances. En juin le directeur général de l’Assemblée des départements de France (ADF), Pierre Monzani, chiffrait ce coût annuel à «pratiquement deux milliards d’euros».

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/mineurs-non-accompagnes-une-aide-de-34-millions-d-euros-repartie-entre-departements-20190901

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


7 thoughts on “34 millions d’euros de plus pour 5613 mineurs étrangers… nos handicapés mentaux, eux, sont à la rue

  1. Avatarcalvo

    Notre trouduc en chef aura réussi un grand coup d’éclat:
    Lorsqu’il partira, (après son couronnement), il aura réussi à transformer un pays prétendu Riche en concurrent d’Haïti.

  2. Amélie PoulainAmélie Poulain

    « « Le problème, selon les départements, c’est que la prise en charge d’un mineur étranger isolé coûte 50 000 euros par an et par jeune, et que l’Etat ne prend en charge qu’une somme forfaitaire de 1 250 euros maximum, correspondant aux cinq premiers jours d’accueil, avant que l’âge de la personne se présentant comme mineure soit évalué et qu’elle soit ou non prise en charge par l’Aide sociale à l’enfance (ASE) »

    Alors là ! Cette phrase résume tout ce que je dis bien souvent : il faut regarder la base aussi, pas que l’Etat et les politiques en place, car il y a en bas des tas de gens qui favorisent la gabegie pour que le n’importe quoi continue et s’aggrave.

    Très politisés, ils n’en font qu’à leur tête faisant fi du reste et notamment de la nécessité de regarder la réalité et de réfléchir intelligemment. Disons qu’ils « rflféchissent » dans l’immédiateté de l’affectif et dans l’acte, sans véritable réflexion de fond et même sans tenir compte des décisions politiques et législatives qui en découlent pour beaucoup, de Gauche notamment.

    J’ai ainsi vu des mesures très intéressantes de Sarkosy complètement dévoyées et manipulées par des professionnels gauchos jusqu’au bout des doigts de pieds, soucieux d’imposer leurs vues gauchistes…

    Et le pire ? Ils y parvenaient y compris au niveau de l’organisme de Sécurité Sociale (20 000 euros mis en réserve pour payer pour les gens qui n’avaient pas de mutuelle, malgré mes faibles ressources j’ai toujours payé une mutuelle donc c’est de l’inconscience et du laisser-aller de ne pas le faire… ).

    Petits arrangements entre « amis » donc administrations diverses comprises…

    Au total : rien de ce qu’avait exigé Sarkosy n’avait été mis en place, et le comble, quand on voulait suivre les directives présidentielles, on était professionnellement sanctionné….

  3. Amélie PoulainAmélie Poulain

    Il n’y a pas qu’un Pouvoir en France, il y a « DES » pouvoirs subtilement cachés mais très efficaces.

  4. AvatarJean Jacques L

    Ces mineurs n’ont pas a êtres accepter dans notre pays, se sont des futurs délinquants et terroristes c’est dans leurs gènes de sauvages sous développés. Ils doivent êtres interpelés et expulsés chez eux …les 34 millions €, doivent êtres réservés a ceux qui le méritent, de milliers de personnes sont a la rue délaissées , comme le sont aussi les handicapés ou les personnes âgées qui ne peuvent se permettre le luxe d’une maison de retraite , Une honte qu’on dilapide notre argent pour ces nuisibles racailles qui viennent polluer notre pays. La guerre est imminente et elle sera sanglante les traîtres et collabos de tous bords seront les premiers a disparaître.

  5. Avatarzio

    Bonjour à tous,
    5360 jeunes mineurs,34m€!!!!!!!!!
    Plusieurs centaines de milliers de combattants de la FRANCE 40m€.
    Ce n’est pas grave tout le monde s’en fout,ce ne sont que des Harkis et leurs descendants bien éduqués et qui mettent la FRANCE au dessus de toutes les priorités !!!!!!!!!!!
    Et qui aiment leurs compatriotes de toutes confessions…
    Longues vies à tout les politiciens !!!!!
    Bien à vous
    Zio

  6. AvatarChristian Jour

    Mettez vous bien dans la tête que l’argent est avant tout pour les étrangers. peut importe si la France est dans la merde, ce qui compte pour le dégénéré de l’Élysée c’est d’islamisé la France. Le peuple Français de souche il s’en fou. Le macron est un très grand malade. Avant les élections nous on l’avait bien dit et même répéter que c’est homme est dangereux, et voilà le résultat.

  7. AvatarJAVOUREZ GUY

    Bonsoir,

    Un mineur migrant ne coûte que 50000 e par an à la société ?
    Soyons sérieux, ce n’est rien par rapport à l’argent de dingue que coûte une personne au RSA ( exemple: moi-même, 63ans, absolument pas fier de ce RSA mais très conscient que la France est très généreuse avec moi)
    – RSA 500e (hors forfait logement)
    – APL 250e – CMU ( estimation 50e)
    soit 800e x12 mois = 9600E + Prime de Noël 150e + Aide énergie 180e

    Soyons généreux (pour une personne percevant peut-être d’autres petites aides) et tablons sur 12000e par an

    Conclusion: un RSA (personne seule) coûte de 4 à 5 fois moins qu’un migrant mineur, je me trompe ?

    PS (chiffres arrondis -)
    salutations

    Salinou

Comments are closed.