Scandale dans la Drôme : pas de rentrée pour 257 enfants handicapés mentaux… pas de place pour eux !


Scandale dans la Drôme : pas de rentrée pour 257 enfants handicapés mentaux… pas de place pour eux !

Où passe donc la solidarité nationale ?

.

Drôme : 257 enfants handicapés mentaux ne pourront pas faire leur rentrée par « manque de place »…

Il n’y a plus de place pour ces écoliers dans les quatre instituts médico-éducatifs du département.

Ils sont 257, atteints de handicaps mentaux, à ne pas pouvoir rejoindre le chemin des salles de classe lundi prochain. La raison ? Il n’y a plus de place pour eux dans les quatre instituts médico-éducatifs (IME) de l’Adapei 26 (Association départementale de parents et amis de personnes handicapées mentales).

Comme le rapporte France bleu Drôme Ardèche, pour le président de l’Adapei, Jean-Luc Chorier, la situation est inconcevable : « Il faudrait que l’on double nos effectifs pour pouvoir accueillir tous les élèves qui sont orientés vers nos IME », explique-t-il.

Un manque de moyens, donc, empêchant l’association, qui dénonce « un scandale absolu« , de prendre en charge ces enfants.

.

Une situation cruelle pour le père de l’un d’entre eux, qui dit être obligé de mentir à son fils, persuadé qu’il fera bien sa rentrée en même temps que ses camarades.

« Il a vraiment envie d’aller à l’école »

« Il a vraiment envie d’aller à l’école ! Il a envie d’apprendre ! […] On ne sait pas quelles réponses lui apporter pour ne pas le blesser. »

.

Un autre père : « quand il voit sa sœur rentrer avec le cartable le vendredi heureuse de dire qu’elle est en vacances, notre fils nous regarde en pleurant parce que lui il n’a pas de vacances puisqu’il n’a pas école. »

.

Les solutions annoncées par le ministre de l’Éducation ne seront visiblement pas accessibles à tout le monde.

C’était pourtant l’ambition affichée par le gouvernement : l’école doit accueillir « pleinement » les enfants en situation de handicap.  

https://www.lexpress.fr/actualite/societe/drome-257-enfants-handicapes-ne-pourront-pas-faire-leur-rentree-par-manque-de-place_2095937.html

.

Dans toute la France on leur dit : ‘Non, tu ne fais pas ta rentrée' »

A la rentrée 2019,  le scandale continue dans toute la France.

Parmi les nombreux témoignages des familles, on peut lire par exemple:

 « Eléa sera scolarisée 12 heures par semaine car nous n’avons pas eu plus d’heures » (d’accompagnement);

« Martin est autiste Asperger (…) Pas de solution… Aucun projet cette année »;

Livio « va rentrer en CP en milieu ordinaire à mi-temps avec une AESH [accompagnatrice de classe] alors que ses acquis scolaires sont proches de ceux d’une petite section de maternelle »…

Anaelle sait déjà que son fils autiste de 7 ans n’aura pas d’AESH lundi. « Il ne tient pas en place, c’est évident que l’école va m’appeler pour me demander de venir le chercher », explique à l’AFP cette maman, qui a dû arrêter de travailler et se dit « totalement démunie ».

En arrêt maladie depuis un an, Nathalie n’est pas plus confiante: son fils de 12 ans, lourdement handicapé, est scolarisé à raison de deux demi-journées par semaine. « Il lui faudrait une place dans un service d’éducation spécialisé, avec des soins à domicile. Je suis en liste d’attente depuis un an, et en juillet on m’a annoncé encore deux ans d’attente »…

source

.

Une solidarité nationale qui marche sur la tête…

Le sort réservé aux handicapés est CRUEL.

Une solidarité nationale BIEN ORDONNEE exigerait une obligation de résultats de l’Education nationale

S’il y a bien une catégorie de personnes vers laquelle la solidarité nationale devrait s’exercer, c’est bien les handicapés que la nation doit protéger.

Et bien sûr les orphelins, les personnes âgées, ceux qui sont à la rue…

L’inaction du gouvernement est indécente et impardonnable.

Il est vrai qu’on ne peut pas tout faire et être partout. Ce sont d’autres choix qui ont été faits.

.

Pendant ce temps, la solidarité tourne à plein régime…

mais pas pour les Français vulnérables.

  • A la campagne, des migrants sont envoyés en séjour à la ferme « pour tromper l’ennui ».

Alpha, demandeur d’asile guinéen de 24 ans, lit un journal devant la caravane dans laquelle il dort pendant son séjour de « woofing » dans la ferme du Puy Larcy chez Paul et Julie Martin à Croisille-sur-Briance

Les migrants, logés et nourris, découvrent le monde agricole au sein d’une famille.

Lire ici pour le croire…

 

  • Le maire de Lille (la mère Aubry) se met en quatre pour 24 migrants supplémentaires : 

Arrivés jeudi à Lille, ces 24 hommes, âgés de 19 à 29 ans, sont hébergés dans une ancienne maison de retraite. « Ils partent de rien », nous indique une bénévole en pliant des vêtements. C’est pourquoi la Ville a organisé une collecte pour récolter des produits de première nécessité.

Sur la table posée à l’entrée de l’hôtel de ville, côté porte de Paris, des piles de vêtements et serviettes, un carton de couverture, des produits d’hygiène. « Il nous manque un peu de chaussures, de sous-vêtements et du linge de lit », notent les bénévoles. Côté hygiène, ils ont besoin de gel à raser, et suggèrent aussi de la crème hydratante. « Quand on a passé beaucoup de temps en mer, la peau est abîmée. »

.

Florence Magne, directrice générale adjointe à la Ville de Lille en charge des affaires sociales et de l’éducation, se félicite de ce bel élan de solidarité. « Cela va vraiment les aider à démarrer », se réjouit-elle.

https://actu.fr/hauts-de-france/lille_59350/a-mairie-lille-nombreux-dons-les-demandeurs-dasile-alan-kurdi_26751574.html

 

  • Metz : la ville ouvre ses bras aux migrants de l’Ocean Viking

« L’idée est qu’il y ait des territoires qui donnent suite à l’engagement de la France. Je le fais d’autant plus aisément qu’il y a des Messins volontaires pour accueillir et accompagner ces personnes, explique-t-il. Ça m’est arrivé personnellement de le faire. C’est une prise de position en conformité avec ce que je pense sur la façon dont l’humanité doit être gérée. » Maire de Metz…

  • Bayonne : de bonnes conditions d’accueil pour les migrants.

A Bayonne, des dizaines de bénévoles s’occupent chaque jour du centre Pausa pour proposer aux migrants en transit de bonnes conditions d’accueil.

C’est un long travail, exigeant, que fournissent les dizaines de bénévoles du collectif Diakite depuis des mois, à Bayonne.

https://www.sudouest.fr/2019/08/29/bayonne-le-collectif-diakite-a-besoin-de-renforts-pour-l-accueil-des-migrants-6497418-4018.php

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Jules Ferry

n’est pas prêt à renoncer à son mode de vie occidental. En un mot ou avec un dessin, Jules Ferry dit NON à ceux qui veulent reléguer les femmes au foyer, couvrir leur tête, rallonger leurs jupes, jeter les homosexuels du haut des tours, interdire l’alcool, limiter la liberté d’expression, bannir les caricatures religieuses, censurer les livres, codifier la tolérance…


12 thoughts on “Scandale dans la Drôme : pas de rentrée pour 257 enfants handicapés mentaux… pas de place pour eux !

  1. AvatarMachinchose

    « « Martin est autiste Asperger (…) Pas de solution… Aucun projet cette année »;

    c’est con ça!! il aurait pu traverser l’ Atlantique sur le voilier de Greta GARBO ;;; et former un duo de choc avec la jeune fille! Gala se serait emparé de l’ affaire en nous revélant les tendres sentiments des deux ados……….leur avenir………leurs perspectives ……..

  2. AvatarCoupendeux

    Je connais un endroit à paris où ils seraient entre copains. De plus,ils auront le professeur sur place.

  3. Avatarpicodius

    lamentable et pendant ce temps ont fait rentre les migrants qui eux coûtent un « pognon de dingue »

  4. AvatarJean-Francois Morf

    Vous voulez donc dire: 257 enfants mahométans consanguins, en nouveau français politiquement correct…

    1. AvatarKύκνειον ᾆσμα

      Le général De Gaulle avait aussi une fille handicapée atteinte d’une maladie génétique nommée trisomie.
      Etait-il mahométan,tibétain ou bouddhiste?
      Ou un des chefs d’Etat français le plus admiré de nôtre histoire?
      Un homme brillant et sans bassesse surtout.
      Les personnes handicapées mentales colorent de leur singularité sensible tous les pays du globe de l’Inde à la Norvège,et si le manque d’intelligence a potentiellement les mêmes causes neurologiques ou génétiques que ces affections,donc,indépendante de votre volonté,vous écrivez,à l’évidence des mots-préjugé parmi les trois ou quatre mots qui vous obsèdent,piochés allègrement dans votre sac magique d’une dizaine de mots-de-haine-basse,sans prendre le temps d’une réflexion préalable.
      Demain,vous vous retrouverez avec,dans les bras,un nouveau-né handicapé,un neveu,une nièce,ou vôtre oncle souffrira d’un Alzheimer précoce qui le diminuera sans répit,et vous comprendrez mieux la réalité et les enjeux d’un quotidien plus qu’ardu et semé d’embûches et de désespoir.
      Et,dont la maladie & la dépendance engagera vôtre responsabilité inlassablement.
      De nombreuses personnes handicapées(oui,c’est ainsi que l’on dit en humain et non pas en novlangue) françaises n’ont pas accès à une scolarité normale étant enfants,ni même parfois à des soins adaptés,ou encore à un foyer à l’âge adulte lorsque les parents vieillissent sans le savoir encore,et sont un sujet de soins et d’inquiétude perpétuel pour leurs familles,et bien souvent,la mère est obligée d’arrêter de travailler purement et simplement pour s’occuper de son enfant durant de nombreuses années,ou à jamais.Et,pensez retrouver du travail à 50 ans,en étant une femme avec 5 ou 10 ans de trou dans vôtre CV,mis à part aidant familial.C’est une laideur sociale de plus dans ce tableau de morne plaine.
      De nombreux de ces citoyens français malades,doivent partir vivre en Espagne ou en Belgique flamande,où,en plus de leur handicap,ils ne comprennent pas la langue,mais où les foyers sont plus nombreux,pour peu que l’on ait réussi à patienter pendant dix ans de sa vie,voire quelques années de plus,et que l’on puisse payer le coût parfois mirobolant,de ces institutions.Car,en France,ce sont les associations qui tiennent les quelques foyers,pas tjs aux normes ou sérieux,dédiés au handicap.Oui,à la dignité pour tous et au droit de vivre au sein de la société française et d’accéder aux soins et à une vie décente pour tous les citoyens français,dont les plus fragiles et les moins aisés que sont les personnes handicapées avec une prise en charge médicale,sociale de l’Etat français et une visibilité humaine et quotidienne.

      1. AvatarJean-Francois Morf

        Les mahométans se marient en famille depuis cent générations parce que le criminel Mahomet leur a ordonné de se marier consanguin. Personne n’ose leur dire que Mahomet s’est trompé: ce serait un blasphème envers l’islam.
        Il y a donc énormément de consanguins dégénérés chez les mahométans.
        Quand je lis 257 handicapés mentaux, je traduis immédiatement 257 dégénérés mahométans, à cause des mensonges du politiquement correct.
        C’est la faute aux mahométans s’ils font des mariages forcés consanguins, et donc font des petits dégénérés: ils refusent d’étudier la génétique.
        De Gaule a autorisé les mahométans algériens à égorger des milliers de kouffars français. De Gaule est donc un héros pour les mahométans mais un grand criminel pour moi.

  5. AvatarStéphane

    Le ministère de l’éducation Nationale a trouvé la parade. À l’horizon très proche 80 % des élèves actuellement dans les établissements specialises devront en sortir pour fréquenter les écoles ordinaires. La priorité est donnée cette année « accueillir dans les écoles, collèges et lycees » les élèves handicapés. Le bourrage de crâne est en marche piegeant des enseignants qui constatent les dégâts en matière de résultats scolaires mais qui n’osent pas protester au nom de la bienpensance et de la bienveillance. Comme pour l’immigration, on constate les dégâts mais on n’a pas le courage de protester. Le broyage de l’école de la Republique est en cours.

    1. Cécile ComeauCécile Comeau

      Oui, ce sont vos enfants, ceux de la France, et ils sont infiniment plus vulnérables que ces migrants jeunes et forts qui ont traversé un continent et un océan pour venir en France sans autorisation. C’est pour ces enfants de France et leurs familles que vous payez des taxes. Vous n’avez pas à enrichir des réseaux criminels de passeurs. Ces bandits ne font pas partie du contrat social liant le citoyen à la République. La République avec ses citoyens a des devoirs envers ces enfants et ces enfants vulnérables ont des droits. Les parents de ces enfants de France ont toute mon admiration. Bon courage! Battez-vous tous ensemble pour ces petits et leurs parents qui triment dur pour subvenir aux besoins de leurs familles.

  6. AvatarAuguste

    Vous faites erreur Mme Christine Tasin que j’estime beaucoup . Je suis allé dans une de vos réunion et j’ai apprécié vos idées et je vous suis régulièrement .
    Se sont nos enfants mais la réalité serait qu’ils apprennent dans des écoles spécialisés . Un instituteur ou institutrice ne peuvent avoir de bonnes conditions pour apprendre aux élèves normaux et de plus nos classes sont perturbés par les musulmans plus agités que les notres . Arrêtons de tout demander à nos prof sinon l’école deviendra une garderie . Déjà le niveau scolaire est très bas et ajouter des enfants handicapés mentaux dans les classes serait un désastre pour que nos enfants apprennent .

    1. Christine TasinChristine Tasin

      Cher Auguste, il ne s’agit pas ici de mettre les enfants handicapés mentaux dans des classes normales, ce serait une folie et pour eux et pour les autres enfants, il s’agit si vous avez bien lu l’article d’écoles spécialisées… en nombre insuffisant, quand ils ouvrent des centres pour les migrants à gogo…

  7. AvatarAuguste

    Excusez moi je ne vous avez pas compris . Mais il me semble que certains essaient d’imposer l’idée de mettre ces enfants dans des classes normales avec un accompagnateur et non spécialisées . C’est triste de devoir mettre son enfant dans une école spécialisé qui se trouvera souvent loin mais c’est à la société de répondre à cette question en créant d’autres écoles spécialisés .

Comments are closed.