Une racaille à l’élue RN Isabelle Surply : « Tu sais ce qu’on leur fait en Algérie, aux femmes comme toi ? »


Une racaille à l’élue RN Isabelle Surply : « Tu sais ce qu’on leur fait en Algérie, aux femmes comme toi ? »

.

Décidément, quelle chance nous avons, en France, d’avoir accueilli tant de pépites arabo-musulmanes et, en premier lieu, ces Algériens si amicaux, si festifs et respectueux, se transformant, par le miracle d’un bout de papier plastifié, en véritables Français de cœur !

.

Chaque jour, à chaque rencontre, à chaque conversation, quel plaisir d’apprécier leur courtoisie légendaire, leur haute intelligence, leur élégance tant vestimentaire que langagière. Un véritable régal !

Non, vraiment, sans nos compatriotes musulmans plus français que les Français car ayant bâti ce pays à la force de leur bras et du Coran, la France ne serait pas, ne serait plus. Grâce à la droite, grâce à la gauche, grâce à Macron, nous saurons les accueillir toujours plus nombreux pour le plus grand bonheur des hommes et, surtout, des femmes de ce pays.

.

Cette expérience de vivre-ensemble, Isabelle Surply, la jeune élue RN au conseil régional d’Auvergne-Rhône-Alpes, l’a vécue dans un supermarché de Lyon, comme nous tous, un jour.

Plus sérieusement, on se demande parfois, si la femme identitaire et patriote n’a pas plus de… virilité que l’homme d’aujourd’hui.

Voici les propos (et les vidéos) d’un nouveau Français (de haut-de-cœur) à une vraie Française qui attendra longtemps un éventuel soutien de Marlène Schiappa et de ses amies néo-féministes :

“ Je nique la France, ce sale pays de blancs ”

« D’où tu me parles, toi ? », « Pays de racistes », « Vous nous avez colonisés »

« Tu sais ce qu’on leur fait en Algérie, aux femmes comme toi ? »

« Les femmes comme toi… c’est toutes des connes ! »

« Je pisse sur ma carte d’identité et je la déchire si je veux »

« Espèce de salope, va, casse-toi et va voter Marine Le Pen ! »

https://twitter.com/IsabelleSurply

 

“Je nique la France, ce sale pays de blancs” : une élue RN filme son altercation avec une racaille

L’élue RN au conseil régional d’Auvergne-Rhône-Alpes, Isabelle Surply, a été agressée verbalement dans un supermarché de Lyon. Sur les réseaux sociaux, l’affaire suscite l’indignation.

Samedi 24 août, fin de journée à Lyon. Isabelle Surply, conseillère de la région Auvergne-Rhône-Alpes étiquetée RN, fait quelques courses au Carrefour du coin ; au moment du passage en caisse, elle fait une rencontre, le genre de rencontres que l’on fait de plus en plus souvent, bien malgré soi. Un homme, chemise hawaïenne rouge vif, short en jean et sacoche en bandoulière, devant le guichet du service après-vente, demande à se faire rembourser son téléphone, acheté il y a peu et – semble-t-il – défaillant. Problème, il n’a ni ticket de caisse, ni emballage ; en d’autres circonstances, ce genre de situation se serait réglé par un simple, poli quoique dépité, ‘’bonne journée, madame’’.

Là, ce sera un esclandre.

L’homme s’emporte, tempête, jure qu’il a acheté le smartphone la veille. Il insulte, la caissière est tétanisée. Isabelle Surply raconte : « Je pose mes mains sur le comptoir, et je lui parle comme à un de mes enfants : Ah, mais ça suffit, hein ! ». Le type, la petite vingtaine, n’en revient pas ; le ton, qui était pourtant déjà haut, monte rapidement. Viennent alors les invectives et les pseudo-arguments, beuglés dans un français hasardeux : « D’où tu me parles, toi ? », « Pays de racistes », « Vous nous avez colonisés ». Vus et entendus mille fois. Puis, le Rubicon de l’indécence est franchi, l’homme lâche les mots de trop, rapporte la conseillère. « Je nique tous les Français et la France », ce « sale pays de Blancs ».

« Tu sais ce qu’on leur fait en Algérie, aux femmes comme toi ? »

L’élue sort son téléphone, et commence à filmer la scène. Elle demande des excuses, l’autre s’exécute à contrecœur. Sans conviction. L’air narquois. Les deux vigiles du magasin remarquent le tapage et interviennent ; l’un d’eux hésite, puis se lance : « Frère, qu’est-ce qui se passe ? ». L’élue voit rouge :  « Ah non, pas de ‘’frère’’ ! » ; on les évacue, elle et le jeune, et la sérénade continue sur le parking, devant le supermarché. « Tu sais ce qu’on leur fait en Algérie, aux femmes comme toi ? ». 6% de batterie. « Je me suis dit, s’il me frappe, je vais avoir besoin de batterie pour appeler la police ». Tant pis. Isabelle Surply ressort son téléphone, tâtonne un instant et enclenche de nouveau la caméra. « Les femmes comme toi… c’est toutes des connes ! » éructe le jeune, comme un gamin pris en porte-à-faux. Le petit caïd se dégonfle. « Arrête de me filmer, sinon je te filme aussi ! ».

Deux vidéos que l’on retrouvera quelques heures plus tard sur Twitter, où elles font rapidement des vagues. Les messages de soutien à la conseillère régionale s’empilent. Isabelle Surply le confesse volontiers à Valeurs actuelles : « Les situations comme ça, c’est tous les jours, tout le temps, ici [à Lyon]. En voiture, dans les magasins, on a des cimetières profanés chaque semaine… […] Il faut diffuser ça autant que possible. ». Malheureusement, rares sont les occasions où il est possible de filmer une agression, qu’elle soit verbale ou physique. « Le plus important, c’est de ne pas être en infériorité numérique. ».

« Tenir tête »

L’élue RN l’admet, elle a eu de la chance : lieu public, des caméras, des vigiles, et un face-à-face équilibré ; cela aurait pu plus mal se passer. « J’étais très détendue » affirme-t-elle. « A force, on s’habitue. Je fais du chant et la première fois que j’ai dû chanter en public, ma voix chevrotait. Plus maintenant. […] C’est pareil pour l’insécurité. ». Une seule solution pour Isabelle Surply : « tenir tête ». Un slogan sur lequel elle compte bâtir sa campagne aux élections municipales de 2020, dans la banlieue de Saint-Etienne. Et qui, espère-t-elle, doit se diffuser un maximum. L’intransigeance plutôt que la peur.

 D’ici-là, Isabelle Surply a bien l’intention de faire remonter l’affaire en haut lieu, dans un courrier adressé directement à la direction nationale de Carrefour. Histoire d’éviter un bis repetita.

https://www.valeursactuelles.com/clubvaleurs/societe/je-nique-la-france-ce-sale-pays-de-blancs-une-elue-rn-filme-son-altercation-avec-une-racaille-110196

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




29 thoughts on “Une racaille à l’élue RN Isabelle Surply : « Tu sais ce qu’on leur fait en Algérie, aux femmes comme toi ? »

    1. François des GrouxFrançois des Groux Post author

      Bonjour Samia,

      Je lis toujours vos articles avec plaisir car vous non plus, vous ne vous laissez pas faire !

      1. AvatarSamia

        C’est clair, ça fait feu de tout bois parfois. Mon mari, souvent, s’inquiète pour ma santé, il me dit que je suis une inconsciente. Je lui dis que je ne peux me résoudre à flancher devant ces sauvages. Il y a quelques années en arrière, l’un d’eux avait menacé mes collègues de destruction. Je m’étais interposée en le regardant droit dans les yeux. Il avait baissé les siens. Les muzz n’aiment pas ça, ils flippent pour un rien en réalité. Tout est du cinéma, il ne faut pas tomber dans le panneau.

    2. Avatarhollender

      Bonjour Samia,
      Un grand merci à vous. SI seulement les musulmans pouvaient retrouver l’usage de leur cerveau atrophie……..
      J’espère qu’Isabelle à pu relever l’identité de cet abruti et porté plainte pour insultes.
      Elle doit demander un garde du corps et un permis de port d’arme.

      1. AvatarRODRIGUE

        Pourquoi pas un permis de port d’arme, qu’elle n’obtiendra jamais hélas !
        Par ailleurs si cette requête devait aboutir, elle devra prendre des cours pour maitriser une arme en situation de défense et stress car une arme entre des mains inexpérimentées est déjà un danger mais encore plus en situation de stress.

      2. AvatarSamia

        Bonjour Hollender,
        Le problème d’une majorité de musulmans, c’est qu’ils plongent la tête la première, dans le dogme islamique, dès leur plus jeune âge. C’est pour cette raison qu’il est difficile de les en sortir. Pour ma part, je n’ai jamais voulu adhérer à la secte musulmane. Je m’étais créée mes propres valeurs, loin de cette fumisterie. Comment cela a été possible ? Je ne sais par quel miracle. Une psy que j’avais rencontré, elle, m’avait dit que probablement la nature m’avait doté d’une formidable pulsion de vie, ayant fait barrage à cette doctrine mortifère qu’est l’islam. Et je dirais, aussi, mon oncle maternel, paix à son âme, qui m’avait encouragé dans cette voie. Il y avait une telle entente entre lui et moi !

  1. AvatarRODRIGUE

    Intelligente, belle et courageuse, ça le musul, il a jamais vu !
    Bravo madame et si vous faites une pétition, nous la signerons car comme vous, nous en avons marre de ces gens là !

    1. valkyrievalkyrie

      Effectivement, une femme belle , intelligente , courageuse : c’est tout ce que ces idiots détestent. Ils ne supportent pas la beauté, ils ne supportent rien de ce qui peut les rabaisser alors ils crachent, ils tuent, ils agressent, ils violent, ils détruisent.

    2. AvatarCeltilos

      les pétitions, les plaintes et autres fariboles ne servent a rien, ces merdes la ne comprennent que les coups et ne respectent que la force
      donc pour en finir il faut être plus fort et plus violent qu’eux, tant qu’on aura pas compris cela et utilisé cela contre eux rien ne s’arrangera…

  2. Avatardmarie

    Bravo Isabelle ! Mais faîtes bien attention à vous ! Ces monstres sont pleins de ressources pour se venger d’une offense, surtout venant d’une femme, de surcroît dhimmie !

    1. AvatarRODRIGUE

      dmarie
      Il n’y a pas encore de dhimmitude en france et on fera en sorte, y compris par les armes s’il le faut, que cela n’existe jamais !
      Ne mettez pas la charrue avant les boeufs !
      En revanche, vous avez raison, une bombe au poivre au fond du sac serait plus prudent d’autant que pour avoir il y a peu utilisé ce genre de matériel, je peux dire que c’est très efficace !

  3. Avatardmarie

    Rodrigue, détrompez-vous, il y a bien de la dhimmitude dans la mesure où ces monstres-là touchent des allocations, des pensions, de l’AME, et toutes autres aides sans jamais avoir cotisé à quoi que ce soit, c’est bien dans notre poche que cet argent est pris. Nous payons sans le vouloir pour les entretenir mais nous payons quand même par le biais de toutes ces taxes qui fleurissent comme fleurs au printemps. Ce n’est pas de la poche de nos très très chers politicards que ça sort mais bien de la nôtre.

    1. AvatarRODRIGUE

      dmarie
      Vous soulevez là effectivement un problème intéressant.
      Vous avez raison dans ce sens où la société se comporte en dhimmi dans la mesure où, c’est vrai, cette dernière paye, via nos prestations sociales l’impôt du dhimmi au musulman.
      Vous êtes suffisament fin pour avoir compris mon propos dans le sens où la dhimmitude n’existe pas au plan individuel même si ces racailles en rêvent.
      C’est là où je peux vous dire qu’on ne laissera jamais passer et qu’on prendra les armes s’il le faut.
      En revanche, le conseil que je donnais précédement de la bombe au poivre est très pertinent.
      Je me suis défendu une fois avec et c’est redoutable.
      Rien à voir avec les lacrymos des flics qui font mal aux yeux, là c’est panique totale et désorientation immédiate.
      Les yeux se ferment car ils brûlent, difficultés à respirer, sensation de brulûre intense du visage, mon modèle teinte la gueule en orange et effet immédiat!
      En plus, c’est un gel donc on entend quand ça lui arrive sur la gueule.
      Mon mec est parti dans l’autre sens en hurlant !
      Cela dit, je l’ai pas pris en traitre, je l’avais prévenu !
      En plus ça peut servir sur plusieurs personnes et c’est le seul dispositif efficace sur les toxicos qui sont insensibles au CS.
      Mis au point par les flics de new York, 15€ dans vos meilleurs armureries.

  4. AvatarDavid

    oui, on devrait avoir un  »site » » où toute personne agressée ( d’une façon ou une autre )puisse partager son expérience, y trouver une solution ou une aide: il est temps de se serrer les coudes: hommes de loi ou de l’ordre vous ne pouvez rester insensible à tout ce qui se passe car demain vous serez peutetre de l’autre côté de la barrière………

  5. Avatardurandurand

    Un grand Bravo et un immense Respect à Isabelle Surply qui a tenu tête à une raclure dont le niveau intellectuel frise le zéro absolu , c’est pour ça qu’il insulte aucuns arguments à opposer , comme le dit si bien Isabelle Surply il est temps que la peur change de camp .

  6. AvatarAnonyme

    « Les deux vigiles du magasin remarquent le tapage et interviennent ; l’un d’eux hésite, puis se lance : « Frère, qu’est-ce qui se passe ? ». L’élue voit rouge : « Ah non, pas de ‘’frère’’ ! » ; on les évacue, elle et le jeune, et la sérénade continue sur le parking, devant le supermarché. « Tu sais ce qu’on leur fait en Algérie, aux femmes comme toi ? ». 6% de batterie. « Je me suis dit, s’il me frappe, je vais avoir besoin de batterie pour appeler la police ».  »

    Vigile français de papier, mettant la femme en danger seule face à un invectiveur probablement hors champs de caméras de surveillance.

    1. AvatarRODRIGUE

      Allez sur le site de cette exemplaire élue car il y a une suite.
      Lettre envoyée à la direction de carrefour Ecully, près de Lyon concernant les vigiles qui parlent arabe et qui disent avoir appelé la police pour leur dire de ne pas venir, qui couvrent donc leurs frères délinquants.
      Va y avoir du grabuge chez Carrefour et à mon sens, l’affaire est loin d’être terminée, elle a vraiment des couilles cette nana !

      1. frejusienfrejusien

        Carrefour a pris la direction de l’islamisation, produits halal en quantité , vigiles et caissières muz,
        ça m’étonnerait que ça fasse grand bruit, ils vont étouffer l’affaire,
        je boycotte carrefour,

        est-ce que carrefour a été acheté par des fonds saoudiens ou qataris ?

  7. AvatarMachinchose

    : « Frère, qu’est-ce qui se passe ? ». L’élue voit rouge : « Ah non, pas de ‘’frère’’ ! » ;

    tu le sais trés bien ce qui se passe sale binioul……toi qui jouis ….. a faire ouvrir son cabas a une vieille souchienne…………………………

    HELAS ILS NE PARTIRONT JAMAIS DE fRANCE CES ALG ERIENS SANS HONNEUR NI DIGNITE

    sauf, si un jour béni un charles martel du genre Orban, Salvini ne venait a la tête du pays, et a coup de pompes au cul ne leur offrait enfin la valise ou le linceul (ils n’ utilisent pas de cercueil chez eux pour inhumer leurs defunctés)

  8. AvatarMachinchose

    nous etions nombreux a subir les les binioul braz et voilà qu une sous merde immigrée de 20 balais, aussi utile qu un crachat sur la Mecque vien prendre le relais

    Binioul Brazh deviendra grand………saux si on lui fait des trous dans le cuir, histoire d’ expirer

    Aaaahhh la cormemuse…………

  9. AvatarMachinchose

    réponse: et toi untermensch, tu sais ce qu on leur fait en Algérie, aux petits trouducul dilatés comme toi?
    surtout dans un commissariat de quartier au « bled » ?

    là ou les petits « franco-algériens » comme toi, se font violer dans la cellule au meilleur des cas, ou encore briser le genou afin que la sécu française raque pour payer ta rééducation et tes bequilles

    au moins au Bled, ils savent trés bien comment vous enculer a sec et vous refaire le portrait

    sale engeance puante

  10. AvatarPugnacité

    Que les racailles non Françaises soient systématiquement reconduites dans leur pays d’origine et celles à double nationalité , pour lesquelles une destitution de la nationalité est évidente avec une reconduite hors du territoire (à leurs frais).
    Malheureusement la conjonction néfaste des gauchos destructeurs et des cathos compatissants aboutit à une alchimie destructrice de nos valeurs et finalement de notre pays via le grand remplacement.

    1. AvatarSamia

      Ah ! Si j’avais le pouvoir, il y aurait pas mal de coups de pied au cul et direction l’anegérie, tant mise en avant par ces sagouins. La France, ça serait, soit tu restes tranquille et tu respectes, ou soit tu prends tes cliques et tes claques et du balai, vite fait bien fait ! Pas plus, pas moins !

  11. AvatarPugnacité

    J’ ose espérer que les représentants du peuple de la République Française auront la volonté affirmée factuellement de faire respecter cette élue du peuple Français.
    Si tel n’est pas le cas,alors nos élus ne nous respectent pas ou plus.
    Dans ce cas précité nous serions en droit voire en devoir patriote de nous ériger contre euxN

  12. frejusienfrejusien

    Le vigile aurait dû intervenir au moment où l’employée de Carrefour se faisait agresser,
    au lieu de quoi, il a attendu et quand l’élue est intervenue, il vient, non pas calmer le muz, mais au contraire le soutenir, et se mettre de son côté,
    brave vigile, binioul braz,

    ensuite il les met dehors, avec l’espoir que la jeune femme se fasse agresser à nouveau,
    et il se permet d’appeler la police pour qu’elle ne se déplace pas ???
    incroyable !!!!

  13. Cécile ComeauCécile Comeau

    Il fut un temps où ce jeune voyou aurait reçu une bonne correction, tout le monde aurait applaudi et on n’en parlerait même pas dans les journaux.

Comments are closed.