Macron veut « installer la place de l’islam »… en étendant le Concordat alsacien à toute la France ?


Macron veut « installer la place de l’islam »… en étendant le Concordat alsacien à toute la France ?

.
A lire, la dernière enquête de Salomon Malka : « Dieu, la République et Macron »

Photo : janvier 2019,  les responsables du Conseil français du culte musulman (CFCM) reçus par Macron pour discuter de l’évolution de la loi de 1905 de séparation des Églises et de l’État, en présence d’ Édouard Philippe et de Christophe Castaner.

“Le président nous a rassurés sur le fait que ce ne sera pas une modification de la loi contre l’islam”, a déclaré Anouar Kbibech, vice-président du CFCM, à l’issue de la rencontre.

En 2017, le dirigeant français avait salué “l’attitude exemplaire” et les “positions fortes” du Conseil français du culte musulman (CFCM) face au terrorisme.

Une rencontre perçue  comme une gifle pour les victimes : Macron reçoit les musulmans du CFCM le jour anniversaire du massacre de Charlie Hebdo !

.

Macron croit-il en la laïcité ?

C’est la question qui inquiète les défenseurs de notre spécificité française et le thème de la dernière enquête de Salomon Malka : « Dieu, la République et Macron ».

Martine Gozlan, la Rédactrice en chef de Mariane reprend cet ouvrage dans un article du 27 août.

En matière de religion, la France est seule depuis 1905, date de la tumultueuse séparation entre l’Église et l’État.

Une solitude qui nous vaut autant de haines que d’admirations. A l’heure où les ambiguïtés s’accumulent autour du sort réservé à notre fameuse loi, Salomon Malka prend son bâton de pèlerin pour explorer les chemins sinueux, et souvent secrets, de la relation entre Macron-Jupiter et les fidèles des différentes paroisses. Entre un président et notre République, la relation ne fut jamais simple. Nicolas Sarkozy l’illustra naguère en avouant préférer le curé à l’instituteur et en louant le « manteaux d’églises » qui drapait la France. Tout en se drapant à son tour dans ses atours de chanoine de Latran.

LA LOI DE 1905 ET L’EXCEPTION FRANÇAISE MENACÉES ?

« Le jeune Emmanuel, élève des Jésuites, s’est fait baptiser à l’âge de douze ans et contre l’avis paternel », rappelle l’auteur qui a mis ses pas dans celui du collégien.

Pour autant, il ne se fige pas dans l’image du dévot. Pendant sa campagne, Macron confiera : « Je suis revenu à un certain agnosticisme… mais il est certain que nos vies sont enrichies par la quête d’un absolu qui nous dépasse. » Ce qui nous ramène une fois encore à Sarkozy déplorant la finitude à laquelle, selon lui, se voueraient les athées.

 Mais Malka, pas plus que son sujet, n’en reste là. Il note ironiquement que la « mystique du soi » l’emportera vite sur la mystique tout court.

C’est bien pour fortifier le bastion jupitérien que Macron multipliera les ambiguïtés. Il y a loin en effet du « Je ne suis pas multiculturaliste au sens du modèle canadien, je crois à la loi de 1905 ! » lancé aux reporters durant sa campagne de 2017 à l’expression « faux totem » reprise par son entourage à l’annonce des amendements à la loi prévus par le président.

L’indomptable Zineb El Rhazoui, au nom de tous ceux qui estiment leur liberté de conscience protégée par une loi unique au monde, avait alors témoigné de son angoisse en lançant l’ «  Appel des 113 »: nous nous opposons aux modifications de la loi de 1905.

Macron : Il faut réussir dans notre pays à installer la place de l’islam, religion qui n’était quasiment pas présente en 1905…

Car c’est bien des pressions exercées par l’islam qu’il faut s’inquiéter.

Macron est à la fois le Président qui, en mars 2019, en rencontrant des intellectuels, scande « 1905, rien que 1905 » et poursuit sans état d’âme :

« Il faut réussir dans notre pays à installer la place de l’islam, religion qui n’était quasiment pas présente en 1905… »

Sceptique, Malka ne peut s’empêcher d’évoquer alors une tentation macronienne cachée, celle de l’extension du Concordat alsacien à tout le pays.

Que veut vraiment Jupiter des chapelles qu’il gouverne ? On ne sort pas rassuré de cet essai très informé.

Les défenseurs de la laïcité seront-ils plus forts que la pression des musulmans de France …et des pays du Golfe auxquels on doit tant et qui manœuvrent en coulisse ?

 

Le droit local particulier de l’Alsace-Moselle :

une tentation de Macron pour tout le pays ? 

Cette région a été annexée en 1870 par la Prusse, et n’était pas française lors de la promulgation des lois de 1881 et 1905 sur la laïcité. Après le retour de ces territoires sous le drapeau français à la fin de la première guerre mondiale, les autorités ont décidé d’y maintenir le régime du Concordat. Ce traité diplomatique signé en 1801 entre l’État napoléonien et le Vatican permet aux pouvoirs publics d’intervenir dans le financement des cultes.

Le «Concordat» – exception du droit français – qui régit les cultes en Alsace (Haut-Rhin et Bas-Rhin) et dans le département de la Moselle remonte à l’accord signé entre Napoléon Bonaparte et le pape Pie VII, le 10 septembre 1801, régissant le culte catholique en France. Le 9 décembre 1905, le vote de la loi concernant la séparation des Églises et de l’État eut pour effet d’abolir ce Concordat, sauf pour les trois départements alors annexés par le Reich, qui conserva d’ailleurs cette législation religieuse particulière.

Quand l’Alsace et la Moselle revinrent à la France en 1918, un statut provisoire fut adopté pour maintenir ce Concordat. Dès la victoire du Cartel des gauches en 1924, Édouard Herriot envisagea de le remplacer par la loi de 1905. La résistance des populations locales fortement attachées à ce droit fut telle qu’elle obligea ces politiques à renoncer. Le Conseil d’État confirma juridiquement cette exception en 1925. Seule l’annexion en 1940 par l’Allemagne nazie mit juridiquement fin au Concordat, mais il fut aussitôt rétabli en 1945.

Le cimetière de Strasbourg : une initiative prise sous la pression des associations musulmanes…

En 2012, la municipalité strasbourgeoise s’appuie sur le droit local pour ouvrir un cimetière musulman unique en France prévu pour  accueillir un millier de sépultures. Les musulmans ont  à leur disposition des salles équipées pour laver le corps du défunt et d’un espace de prière couvert pour les rites traditionnels.

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Jules Ferry

n’est pas prêt à renoncer à son mode de vie occidental. En un mot ou avec un dessin, Jules Ferry dit NON à ceux qui veulent reléguer les femmes au foyer, couvrir leur tête, rallonger leurs jupes, jeter les homosexuels du haut des tours, interdire l’alcool, limiter la liberté d’expression, bannir les caricatures religieuses, censurer les livres, codifier la tolérance…


9 thoughts on “Macron veut « installer la place de l’islam »… en étendant le Concordat alsacien à toute la France ?

  1. AvatarChristian Jour

    C’est très clair, le musulman macron, fait tout pour installer un islam en France, bientôt un califat avec ses lois islamique, à la place des lois de la république. Le plus grand traître de l’histoire livre son pays et son peuple aux envahisseurs et à leur secte satanique. Il n’y a plus de doute, les lois de macron son toute contre nous, mais toute pour les musulmans.

  2. AvatarCeltilos

    l’islam n’a pas, n’avait pas et n’aura jamais sa place en France…

    et si un traître lui donne une place un jour je sais que tôt ou tard les vrais patriotes se soulèveront pour virer cette secte de mal faisant avec force coup de pompes au fessier….

  3. AvatarHanon Didier

    Et un pas de plus vers une guerre civile …… Macron, ton Nom figurera dans l’histoire comme traître à la Nation

  4. Avatarclairement

    Macron est un traitre au pays . Est il Français ?

    Il n’installera rien et si il faisait encore ses coups en cachette nous les déferons

    Il aura à rendre des comptes sur ALSTHOM et le reste

  5. AvatarHellen

    Macron, traître à la France, dehors…. on t’a assez vu, entendu, tu n’es rien pour les Français…
    Tu vas dégager que tu le veuilles ou pas, je te le garantis… 2020 va être la pire année de ta vie… tant pis pour toi, tu l’as voulu…!!!!

  6. Amélie PoulainAmélie Poulain

    Franchement, quand je vois ces photos, on a l’impression que l’on en est encore au passé et que l’indépendance de l’Algérie n’a pas été actée…

    Mais à quoi il pense ? Il mélange tout… Que font ces gens-là à cette place qui n’est en rien la leur à discuter des lois françaises ?

  7. AvatarMarcel H .Villeurbanne

    Une autre preuve de islamisation de notre pays ….ce soir a Lyon un bâtard afghan…un vrai musulman.a lâchement..assassiné un jeune de 19 ans et blessé neuf autres personnes et pour notre corrompue justice ..ce n’est pas un attentat cet qu’un pauvre migrant malade qui a agressé des gens il faut surtout pas froissé les dégénérés disciples de islam, la religion d amour du pédophile prophète …ils l’on voulu s l’ont leur guerre ..désormais les martyrs seront vengés , le combat va être sanglant… Et les nuisibles islamisés nombreux a supprimer il n’y aura aucune pitié envers cette vermine parasitaire qui pollue notre nation.

  8. Avatarkarr

    C’est la laïcité qui tue non seulement la France mais une grande partie des peuples d’Occident !
    L’ Homme est un être religieux car il se pose des questions métaphysiques sur son identité,sur sa place dans l’univers,sur ses origines et sont devenir .
    L’être humain ne peut être réduit à un instrument de production et de consommation ,l’histoire récente du XX° siècle a été marquée par les grandes boucheries de 14-18 puis de 39-45.
    Le système Marxiste-Communiste athée qui sévit encore en de nombreux pays, est responsable de plusieurs centaines de millions de morts,le National-Socialisme païen est responsable des 50 millions de morts de la seconde guerre mondiale.
    La religion Catholique Romaine est aux racines historiques de la France et de l’Occident de manière générale,là ou le Christianisme recule les sectes s’imposent,en particulier l’islam sanguinaire car il n’y a pas d’islam modéré!
    Est-il normal que des jeunes occidentaux choisissent l’islam et échappent à leurs familles?
    En reniant nos valeurs religieuses ancestrales nous ne pouvons nous opposer
    à cette invasion,les mahométans proposent un système politico- religieux très simple !
    Dans l’histoire de l’Europe la foi chrétienne a toujours provoqué une réaction salutaire face aux mahométans, la Reine Isabelle de Castille et son époux le Roi Ferdinand d’Aragon en 1492 débarrassent définitivement l’Espagne des mahométans qui occupaient le pays depuis plusieurs siècles.
    En 1571 à la Bataille de Lépante les Chrétiens sont victorieux des mahométans venus nombreux et armés à la conquête de l’Europe Chrétienne,plus tard au XVII° siècle l’Empire d’Autriche-Hongrie est victorieux d’une nouvelle invasion.
    L’avortement et l’euthanasie n’existent pas dans l’islam,ils nous colonisent par le ventre de leurs femmes et des nôtres,leur religion ne leur pose aucun problème alors que nous ne transmettons pas la nôtre.
    Les seuls pays qui résistent actuellement sont chrétiens,la Hongrie et la Pologne,le ministre Salvini en Italie affiche sans honte sa foi catholique face à un pape fou et lutte contre l’invasion !
    Je suis catholique et je n’accepte pas que le pays de mes ancêtres soit ainsi
    livré à des païens sanguinaires.
    La laïcité n’est porteuse d’aucune valeur,la France doit être chrétienne ou bien elle disparaitra !

  9. Avatarpaul-andré tournelle

    Et la laicité dans tout ça ?
    Macron est vraiment un homme dangereux.
    Bientot, il supprimera la laicité.

Comments are closed.