Mais qui sont les racistes d’une cité de Grenoble qui ont tué le Congolais Olivier Mambakasa ?


Mais qui sont les racistes d’une cité de Grenoble qui ont tué le Congolais Olivier Mambakasa ?

 

Quand un Noir (ou un Maghrébin) est malmené par des policiers blancs lors d’une interpellation pour des actes délictueux, c’est forcément du racisme.

Quand des mamies juives sont tuées par des musulmans, ce n’est pas de l’antisémitisme mais de « la folie » (le cannabis, bientôt dépénalisé, est le véritable responsable).

Quand des Blanches se font violer ou des Blancs assassiner pour un regard ou une cigarette, c’est juste de la violence gratuite. Quelques statistiques qui rempliront les tableaux mornes de l’Insee et que les journalistes oublieront d’étudier… car pour la gauche, le racisme antiblanc n’existe pas, les Blancs représentant le pouvoir et la domination.

Mais quand un Congolais est assassiné à coups de couteau par une meute de racailles d’une zone de non-droit de Grenoble aux cris de « sale Noir, sale race », qu’est-ce que cela peut-être ? Et qui sont ses meurtriers racistes ?

Et bien, pour les médias réagissant tardivement, juste des « jeunes de la cité », des « agresseurs » venus d’un « quartier sensible »… Des mots volontairment neutres et flous pour ne pas désigner, sans doute, la réalité du racisme arabo-musulman.

Les proches d’Olivier Mambakasa, tué à Grenoble, dénoncent un crime raciste

Une manifestation s’est déroulée ce samedi à Grenoble après la mort cette semaine d’Olivier Mambakasa, quadragénaire originaire de la République démocratique du Congo poignardé le 17 août.

Entre 250 à 300 personnes, membres de la communauté congolaise de la région de Grenoble (Isère), ont manifesté ce samedi après-midi dans les rues de la capitale des Alpes pour dénoncer ce qu’ils estiment être un crime raciste.

Le 17 août, Olivier Mambakasa, 40 ans, originaire de la République démocratique du Congo, rentre d’une soirée avec un ami. L’homme, qui a vécu à Grenoble et qui réside à Beauvais (Oise), est venu voir sa sœur Dorkas, qui habite dans la région. Il est 4h40 lorsqu’en traversant le Village-Olympique, un quartier sensible de Grenoble, Olivier est pris à partie par un groupe de jeunes de la cité. Les agresseurs sont au nombre de trois.

« Selon le témoignage de l’ami qui l’accompagnait, Olivier a été traité de sale noir par ses agresseurs qui lui ont lancé des canettes. Il a essayé de se défendre. C’est alors qu’il a été frappé de plusieurs coups de couteau à la poitrine. Olivier ne connaissait pas ses agresseurs. Il a été tué parce qu’il était noir », relate Peter Kashama, président de la communauté congolaise de Grenoble. Très grièvement blessé, Olivier Manbakasa est décédé cette semaine.

Les meurtriers courent toujours

… Entre deux sanglots, Dorkas confie : « Je veux que justice soit faite pour mon frère. Pour moi, c’est un crime raciste. On l’a insulté, traité de sale noir, de sale race. Non, il n’y a pas de sale race. » La jeune femme ne peut pas en dire plus. Elle s’effondre et est évacuée par des proches.

Des manifestants laissent éclater leur colère : « On ne peut pas laisser tuer des gens en France parce qu’ils sont noirs. Les autorités doivent réagir fermement et tout faire pour arrêter les agresseurs. Sinon, on va nous-même s’en occuper », lâche un Congolais. « Pourquoi ne parle-t-on pas plus de ce crime ? On a l’impression que ce drame n’a pas d’importance. Il y a vraiment un grand sentiment d’injustice dans notre communauté », estime une mère de famille congolaise.

Une nouvelle manifestation est prévue samedi prochain à Grenoble. Les meurtriers, eux, courent toujours. Mais une caméra de vidéosurveillance, située à proximité des lieux du drame, pourrait aider les policiers dans leur enquête.

http://www.leparisien.fr/faits-divers/les-proches-d-olivier-mambakasa-tue-a-grenoble-denoncent-un-crime-raciste-24-08-2019-8138706.php

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




24 thoughts on “Mais qui sont les racistes d’une cité de Grenoble qui ont tué le Congolais Olivier Mambakasa ?

  1. Charles Martel 02Charles Martel 02

    Ah c’est sûr qu’un noir probablement tué par des arabes c’est emmerdant pour nos gouvernants, notre justice de merde et nos médias pourris vu que le racisme n’est que de l’apanage du FDS blanc.

  2. AvatarFrance

    Un arabo-musulman conscientisé ne peut pas avoir tué un Noir, du fait que tout deux font partie de communautés qui subissent le racisme structurel des Blancs. Seul l’acte irrationnel d’une personne passablement déséquilibrée peut expliqué un tel passage à l’acte. C’est mon avis.

    1. AvatarVictoire de Tourtour

      Vous devriez faire un peu d’histoire, .Et lire, par exemple, Tidiane n’Diaye, « Le génocide voilé ».
      Cela éclairerait peut-être un peu votre lanterne, qui me semble bien terne culturellement. Les Arabo-musulmans considèrent, et ce depuis des siècles, les Noirs comme des « sous-hommes »,des êtres inférieurs, proches de l’animal, et tout juste bons à faire des esclaves .Autrement dit, ils font preuve du seul véritable racisme, car il n’en est point d’autre : races supérieures / races inférieures.

  3. AvatarDurandal

    Quand il s’agit d’agression sur un blanc j’ai l’impression qu’il y a une forme « d’union sacrée » qui fait que tant dans les communautés maghrébines ou noires on ne dénonce pas, on se fait oublier…
    De même, dans ces communautés, lorsque l’un d’eux se pose en victime des blancs (la police ?), nous assistons à des émeutes, toujours dans « l’union sacrée » avec les débordements qui vont avec.
    Oui, dans cette triste actualité il y a, c’est incontestable, crime raciste, gratuit, abject, barbare.
    Je n’aurais donc qu’une seule question. Puisqu’il y a eu témoin, pourquoi ne pas dénoncer clairement l’origine de l’agression ?
    Si l’agresseur avait été blanc, la réaction (revendicative au nom de la communauté) aurait-elle été de même nature ?

  4. pikachupikachu

    C’est un poil plus compliqué que cela, je suppose.

    Il est question de Olivier Manbakasa , d Peter Kashama. Noms chrétiens.
    Je peux imaginer que si le congolais en question s’était appelé Ahmadou, Ousmane ou Djibril, ce meurtre n’aurait pas eu lieu. Quelques « Salam Aleikum/ Aleikum Salam » auraient désamorcé l’affaire.

    Quand on s’appelle Olivier, là, effectivement, l’étiquetage « koufar » est un risque certain.

    1. AvatarDurandal

      Vous avez sans doute raison « pikachu », c’est une donnée que je n’ai pas prise en compte…
      Merci pour cette précision.
      Durandal

  5. La moutarde me monte au nezLa moutarde me monte au nez

    C’est sûr que çà les arrangerait bien que ce soit des nervis du RN,
    Mais manque de pot ce n’est pas le cas, sinon on ce serait dans tous les journaux.
    Quand les infos confirment leurs thèses, elles sont démultipliés, sinon elles sont minimisées et évacuées.

  6. SarisseSarisse

    Ça remonte à loin, il suffit de lire Ibn Khaldoun.
    Là je pense que plus à un acte de racisme c’est le catholique congolais , double peine, qui on n’aura pas croisé pas la bonne personne qui a vu à la fois en lui le « koufar » et le « khalouche ».
    Pour le malheureux doctorant Mamadou Barry il n’y avait que le « kahlouche » .
    Et non, c’est emm…t pour la Macronie ou la Hollandie, ce ne sont pas d’affreux skinheads en marge du RN (dont nombre d’élus ne sont nullement que des fds) mais bien des qvs (qui vous savez)?
    D’ailleurs qui peut rappeler les scores du RN dzns les DOM TOM (sauf Martinique)?
    Les noirs chrétiens ou domiens (qui sont nos concitoyens, comme le courageux et patriote Quarteron), les anciens harkis, les apostats de l’islam ou de simples athées ou agnostiques issus de ces horizons, tout comme les juifs lucides encore présents en France finiront par voter RN aux côtés de fds pour en sortir une bonne fois pour toute avec les agressions des qvs.
    L’islam distille de l’agressivité et prépare notre pays à toujours plus de drames et de tragédies.

  7. SarisseSarisse

    Aux Etats-Unis, et n’en déplaise aux Black Martters, le plus grands nombre de victimes de violences parmi les afro-américains ont pour agresseurs d’autres afro-américains, loin devant les violences policières.

  8. AvatarMachinchose

    France
    26 août 2019 at 10 h 15 min

    hé comique ! un « kahlouche »………………un « abide » ? tu sais ce que c’est ?

    non ? alors retourne te vautrer dans ton ignorance

    « 

  9. AvatarJoël

    Qui sont les racistes ? mais les anti-racistes pro-migrants justement, qui ont importé leurs guerres inter-ethniques millénaires sur notre sol.
    Ils croyaient peut-être qu’en les arrosant de subventions et d’allocs, ça allait s’arrêter ?
    Pauvres cons !

  10. AvatarTzel

    Mais c’est parfait tout ça. Les arabo-musulmans surinent les blacks,
    aux Mamadous de faire pareil avec nos moulouds.
    La boucle est bouclée.

  11. Olivia BlancheOlivia Blanche

    C’est tous les jours qu’en Afrique Boko Haram fait des milliers de victimes dans les villages africains chrétiens !

    Sans oublier les Peuls, qui ont été islamisés et qui sont féroces envers les autres Africains, non musulmans !

    C’est forcé que + ces communautés se retrouvent sur notre sol + elles reproduisent leur comportement du pays…

  12. AvatarCatherine Terrillon

    Il y a beaucoup de maghrébins qui détestent les noirs (mais il ne faut pas le dire : le grand méchant raciste, c’est forcément le sale- blanc). Il y a eu aussi ce guinéen tué par un turc il n’y a pas longtemps !
    Et tous les blancs tués pour un « mauvais regard » ou un refus de cigarettes. Il va falloir combien de morts avant que les gens se posent des questions qui fâchent : « pourquoi le multiculturalisme ne marche pas ? »

  13. AvatarGeorges M

    Pourtant on le sait très bien, que le racisme envers les noirs n’est pas que des blancs, En Libye des milliers de blacks sont actuellement traités en esclaves ,torturés et obligé de travailler par des sauvages arabo-musulmans. la France sera confrontée à une guerre ethnique vu la forte communauté arabo-musulmane, celle ci voudra imposer ces barbares coutumes aux autres communautés incluse L’Africaine .

    1. François des GrouxFrançois des Groux Post author

      Ha oui… effectivement… un degré supplémentaire dans la guerre multi-ethnique…

  14. AvatarGilles k.

    Encore une autre pauvre victime lâchement assassinée par des sauvages dégénérés ,j’ai honte de ce que la France est devenue…il suffit être noir , blanc ,homo strans, pour être lâchement assassiné par la Racaille arabo islamisée…les massacres attentats ,assassinats ,agressions survenus en France on la même origine tous commis par les racailles de la barbare idéologie sanguinaire Coranique. il serait temps de chasser de notre pays tous ces nuisibles barbares qui le souille. Pour ceux qui son né en France les travaux forcés a vie.

Comments are closed.