Dans le Lot-et-Garonne, une piscine homophobe doit fermer


Dans le Lot-et-Garonne, une piscine homophobe doit fermer

.

Incroyable ! Du jamais vu de mémoire de Lot-et-Garonnais !

Un commentateur de RR (Christian Jour) nous signale un fait scandaleux se déroulant à la piscine d’Aiguillon (47), une petite ville de 4000 âmes, entre forêt landaise et collines lotoises. Plus connu pour ses pruneaux et ses bouffeurs de curés (Sardou), le Lot-et-Garonne est-il devenu, en quelques années, un département homophobe, repaire de toutes les incivilités ?

Certains avancent quelques explications : la faute au réchauffement climatique et à l’invasion de criquets migratoires, excitant les humeurs et les caractères. Ou alors les tribulations d’une tribu Rom mal acclimatée, ou bien la déprise agricole qui pousse les jeunes Lot-et-Garonnaises à fuir les locaux désargentés, ces derniers se vengeant sur la petite population agricole LGBTQ++…

Enfin bref, dans ce coin perdu d’Aquitaine, on n’aime pas les PD.

Quoiqu’il en soit, merci aux journalistes de Sud-Ouest d’avoir dénoncé fermement les fauteurs de trouble (avec noms et origines), sûrement issus de l’ultra-droite. Merci aussi pour cette magnifique photo de la piscine d’Aiguillon au repos.

.

Aiguillon (47) : la piscine locale fermée à cause d’incivilités

Les maîtres nageurs ont évacué la piscine vendredi soir. Une plainte a été déposée.

L’annonce fait des vagues… Malgré plusieurs rappels à l’ordre au niveau de l’hygiène (non-respect des règles) vêtements, crachats, détritus, confirmés par des propos homophobes, les maîtres nageurs ont évacué la piscine vendredi soir.

Après mûre réflexion, ils ont utilisé le droit de retrait, prévenant la mairie et les cadres présents par un mail ; dans l’attente d’un rendez-vous pour demander l’application des règles d’hygiène et de sécurité en ce lieu.

Deux adjoints et le policier municipal se sont rendus sur place pour constater. Une plainte est déposée pour propos et insultes homophobes.

https://www.sudouest.fr/2018/07/17/aiguillon-47-la-piscine-locale-fermee-a-cause-d-incivilites-5239840-3606.php

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




21 thoughts on “Dans le Lot-et-Garonne, une piscine homophobe doit fermer

  1. Julien MartelJulien Martel

    Le taux d’homophobie est souvent proportionnel au nombre de casernes et d’adhérents de la religion de paix.
    https://muzulmania.wordpress.com/cartographie-des-lieux-de-culte-islamique-france-metropolitaine/

    http://resistancerepublicaine.eu/2019/08/03/la-carte-des-prenoms-musulmans-correspond-exactement-a-la-carte-des-violences/

    http://resistancerepublicaine.eu/2017/03/06/la-derniere-carte-du-djihad-en-france/

    Il faut aussi comparer avec la carte des crimes et autres délits :
    http://resistancerepublicaine.eu/2019/08/21/cartographie-des-faits-divers-en-2019-572-morts-20-egorges-3-demembres-70-carbonises/

  2. Avatarstephane

    l’interdiction du burkini dans nos piscines est une question de sante publique , en effet la surface de peau chez un adulte est en moyenne de 2 m2 le maillot de bain deux pièces chez une femme recouvre en moyenne 15 a 20 pour cent de la dite surface de peau avec le port de la burka maritime la surface du corps recouverte serait de 80 a 85 pour cent en conséquence le pourcentage de chlore a ajouter a l’eau de nos piscines augmenterait de 5 ou 6 fois ce qui rendrait certainement l’eau des piscines dangereuse pour notre sante et pour le coup moins agréable nous sentirions certainement le gout de cet agent chimique ajoute bon grès mal grès pour plaire aux exigences des adoratrices de mahomet toutefois si comme le voile islamiste il devait être autorise le seul avantage pour nous serais de ne plus voir ces énormes corps informes adipeux constamment engrosse de futurs djihadiste

  3. Avatarstephane

    si d’aventure je décidais d’aller me baigner dans une piscine de rennes j’exigerais de pouvoir porter un burkini masculin a savoir un short de bain pour la raison suivante le port d’un slip de bain dessine et moule mes parties génitales cela est impudique et amoral rennes est en France égalité pour tous le burkini pour tous

  4. frejusienfrejusien

    Une petite ville où le maire a fait construire des logements pudiquement appelés par la gauchiasserie  » logements sociaux »,
    càd, logements gratos réservés aux espèces invasives

  5. frejusienfrejusien

    Quand j’ai écrit les PD de Ramatuelle, j’ai été censuré,
    Or, je vois que le terme est utilisé dans l’article,
    y a-t-il un modérateur qui fait du politiquement correct ? ou des pudeurs de rosières ?

    1. François des GrouxFrançois des Groux Post author

      Je ne sais pas ce que vous avez écrit sur Ramatuelle mais, en ce qui me concerne, pour cet article, c’est du second degré. Je n’utilise jamais ce terme autrement. Je ne suis ni homophobe, ni antisémite, ni misogyne. Je me demande d’ailleurs si je suis « d’extrême droite »…

      1. frejusienfrejusien

        moi idem, mais comme le mot est entré dans le langage courant, faut-il se passer de l’utiliser sauf à être considéré comme homophobe ?

        raccourci pratique pour désigner les homosexuels, peut être un tantinet moqueur ? mais appartenant au langage de la rue…

        1. François des GrouxFrançois des Groux Post author

          Ne vous formalisez pas. Les modérateurs ont sans doute des sensibilités différentes. Ils ne sont pas là pour « censurer » mais pour faire respecter la ligne éditoriale et, surtout, éviter au site des problèmes judiciaires…
          En revanche, si vous utilisez l’humour, cela passe plus facilement (les vidéos de Pierre Cassen sont des petits chefs-d’oeuvre d’ironie et c’est inattaquable).

          1. frejusienfrejusien

            il y a en effet un modérateur à grande sensibilité lexicale,

            un jour j’avais demandé quelle était la couleur de peau du nègre d’Alexandre Dumas, l’humour avait fait un flop, et la phrase censurée probablement à cause du mot nègre,

            lequel mot avait été repris le lendemain dans un article où il était question de petit nègre,

            en ce qui concerne le mot pédé, le modérateur ne doit pas savoir que c’est la diminution du mot « pédéraste » parfaitement français et dans le dictionnaire

          2. Avatarkatastrov

            Je vous répond ici car sur ce post : 24 août 2019 at 12 h 11 min, il n’y a pas le lien Reply !
            Je ne suis ni antisémite ni sexiste. Mais je dis que sans être injurieux, on peut quand même dire à (et de) ces gens, les homos, les arabes, les africains, que leurs petits bobos à cause de leur état de : homo, arabe ou africain eh bien je m’en bat un tiot peu la rondelle.

        2. Avatarkatastrov

          Si je comprend bien ce raisonnement, il est maintenant obligatoire d’aimer les invertis sous peine de ban ! Si c’est pour être à rebours des musulmans je trouve ça stupide sinon l’idéologie gauchesque est décidèment très contagieuse. Bientôt même sur les sites patriotes il sera malvenue de critiquer les clandos.

          1. François des GrouxFrançois des Groux Post author

            Et moi, si je comprends bien votre raisonnement, vous seriez prêt à assumer les conséquences judiciaires et pénales de propos homophobes, racistes, antisémites ou sexistes (en donnant bien sûr, votre identité réelle, votre adresse IP etc.)

            C’est bien, bravo !

            En attendant, est-ce vous qui affrontez les juges de la XVIIe chambre, les associations, les amendes exorbitantes et les peines de prison pour des propos dérisoires ?

            Je vous rappelle que ce n’est pas nous qui faisons les lois.

  6. AvatarAnne Lauwaert

    Ce qui est formidable c’est le langage “en code” qui s’est développé pour parler de “toujours les mêmes » mais sans les citer –

  7. Christine TasinChristine Tasin

    Katastrov si vous appelez les homos des invertis, alors je vous censure, c’est clair et net c’est de l’homophobie

  8. Christine TasinChristine Tasin

    fréjusien, je ne sais pas qui a censuré le mot pd (peut-être moi) mais il a bien fait, un pédéraste est le nom savant, l’abréviation pédé est grossière et est passée dans le registre des insultes. Donc on censure le mot pédé et les commentaires qui l’utilisent, c’est tout à fait normal. sauf quand on cite des injures ou bien qu’il s’agit de deuxième degré comme dans l’article de François.

  9. Avatarstephane

    seul un âne n’as pu comprendre que n’ayant pu mettre mon post a rennes je l’ai mis dans le lot et garonne

  10. Avatarstephane

    Pour réflexion le bataillon sacre de Thèbes aurait été constitué de couples d’invertis comme vous dites; pour votre information, on ne choisit pas de ne pas être hétérosexuel

  11. Avatarstephane

    A 12 ans j’ai compris que j’étais un inverti comme vous dites, grâce à dieu je ne me suis pas suicidé: mais à 58 ans j’ai toujours honte d’être ce que vos yeux n’acceptent de vouloir voir aujourd’hui avec vous pour chasser l’obscurantisme demain loin de l’intolérance

    1. Armand LanlignelArmand Lanlignel

      Nous sommes comme la nature nous fait, chacun avec ses particularités personnelles. Il n’y a pas à avoir honte, chacun de nous est l’expression des lois naturelles. Mais certains voudraient l’uniformité en se prenant pour modèle, c’est de l’ignorance et un manque d’observation. Actuellement, des égarés persécutent même les albinos … Et il n’y a pas longtemps, les rouquins devaient se cacher dans certains pays arriérés.

Comments are closed.