Des parcs de Seattle deviennent des no-go zones sous le règne de la Hidalgo locale


Des parcs de Seattle deviennent des no-go zones sous le règne de la Hidalgo locale

.

Les politiques socialistes transforment des endroits autrefois agréables en paysages d’enfer. Des parcs de Seattle deviennent des zones interdites au grand public en raison de l’escalade des problèmes de sans-abri agressifs et de déchets.

Dans un article pour KTTH 770, l’animateur de radio Jason Rantz souligne comment, de  Williams Place Park au Capitole, Seattle est passé d’un lieu de rencontre local amical à un lieu « complètement détruit » et occupé par des sans-abri nus et agressifs.

Rantz blâme l’incompétence de la conseillère municipale Kshama Sawant (ci-dessous), membre d’Alternative Socialiste, et l’accuse d’être la principale responsable de ces problèmes.

.

« Le parc sur la 15e et East John est un excellent exemple de l’inattention de Sawant à l’égard de son propre district « , écrit Rantz. « Passez n’importe quel matin, comme je le fais tous les week-ends, et vous verrez des hommes et des femmes sans abri éparpillés un peu partout. Les bancs sont presque toujours occupés par des sans-abri comateux. Il y a des ordures partout, y compris, bizarrement, juste derrière ou sur le couvercle d’une poubelle se trouvant à proximité. »

« Parfois, les sans-abri errent sans but, d’autres fois, ils se déshabillent. Parfois, ils se disputent et parfois, ils ne font rien du tout. Le parc n’est plus celui de la communauté – il a été cédé aux sans-abri qui ne semblent pas disposés à utiliser les ressources que la ville leur octroie généreusement pour les aider. »

.

Rantz accuse Sawant de se concentrer sur des causes de justice sociale d’extrême-gauche et de négliger la population de son district.

« Si son district est une indication de ce à quoi ressemblerait la ville si elle était dirigée par son socialisme, c’est toute la région qui est en difficulté « , écrit-il.

Comme Paul Joseph Watson le montre dans la vidéo ci-dessous (en anglais), Los Angeles partage énormément de problèmes avec ce district de Seattle, avec les ordures, les rats, la consommation de drogues et les sans-abri qui menacent de précipiter le retour de maladies jamais vues depuis l’époque médiévale.

Gloire à notre utopie collective progressiste !

Source : summit.news

.

SeattleLos AngelesLondres ou Paris : les mêmes causes mortifères produisent les mêmes conséquences pourries et nauséabondes.

.

Mondialisation, immigration extra-européenne de masse, multiculturalisme, éviscération des classes populaires et moyennes au profit d’un lumpenproletariat miséreux et d’une élite surfriquée complètement déconnectée de la réalité, perte de touts les repères et piliers traditionnels (humanités, politesse, bienséance, famille, Dieu et/ou Patrie), politique socialo-bobo-gauchiste : toutes les conditions sont réunies pour transformer ce qui devraient être des paradis terrestres en enfer moyen-âgeux, ce que Trump appelle des shitholes (trous à merde).

On peut ajouter à la listes de ces villes en pleine autodestruction Nantes, RennesToulouseGrenobleStrasbourg, Montpellier, Marseille, Perpignan, et j’en oublie beaucoup d’autres.

.

Une vidéo plus courte sur Los Angeles mais toujours en anglais :

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Julien Martel

Auteur chez Résistance républicaine, contribue aussi au blog "L'islam pour les nuls" et à Riposte Laïque.


8 thoughts on “Des parcs de Seattle deviennent des no-go zones sous le règne de la Hidalgo locale

  1. SarisseSarisse

    La réélection de Donald Trump est de salubrité publique.
    Et il faut même lui souhaiter l’élection d’un successeur de même tdndance pour terminer cette oeuvre de salubrité publique qui devra bien prendre 4 mandats, soit seize ans pour nettoyer les écuries d’Augias.

    Le parti démocrate est devenu le parti du gauchisme associé à l’incompétence la plus totale.

  2. AvatarGAVIVA

    une ville transformée en shithole par une chieuse de rue d’un shithole du tiers monde avide de remplir les rue de gens chiant partout dans les rues. Ca ne s’invente pas….

  3. AvatarJolly Rodgers

     »des sans – abri nus et agressifs »,  »les bancs sont presque toujours occupés par des sans -abri comateux  » ….. agressifs : c’est un peu normal de l’être lorsque un système touche a votre intégrité morale et physique . comateux : le mec il a passé la nuit a dormir sur un banc , vous voulez quoi qu’il pète la forme et qui trouve un travail dans ces condition là ? la plupart de ces sdf au état unis ,sont des gars qui se sont retrouvaient sans emplois lors de la désindustrialisation et a la rue lors de la gentryfication des dites villes . et ce phénomène est en train d’arriver en France aussi . si on parlaient du vrai problème qui est la capitalisme ultras libéral et financier qui est en train de détruire les nations et de paupérisé les populations autochtones !

  4. Avatardenise

    J.Rodgers : oups ! croyez vous que des personnes de plus de 60 ans cherchent du travail ? car nous avons sur des bancs ces personnes âgées ! sinon comment peut on admettre qu’il y a des gens sans emploi à cause de la crise des subprimes aux USA et la désindustrialisation en France ( une des dernières régions à le subir fut l’Est , CAR CELA NE S’EST PAS FAIT D’UN SEUL COUP ) , aujourd’hui des personnes vous disent que la fabrication des médicaments devraient revenir dans notre pays à cause de la pénurie ..etc.. alors oui le capitalisme ultra libéral certes , mais comment peut on admettre que les frontières soient ouvertes à tout va, pour les hommes africains notamment , alors qu’il n’y a pas de travail ?? Nous sommes dans un ETAU ! La désindustrialisation est arrivée en premier , et AUJOURD’HUI on reçoit malgré tout, une immigration infernale .. MAIS CELA NE S’EST PAS FAIT D’UN SEUL COUP : dans le sud , en Bretagne, en Alsace et..pour la 1ere fois, car je ne sortais plus, je suis allée dans un grand parc de ma ville de l’Est où Vauban a son empreinte, je ne savais plus quelle allée prendre, sur tous les bancs stationnaient des immigrés .. l’allure des gens m’indiffère, mais vraiment je me disais qu’il était impossible qu’ils trouvent un travail !! alors à quoi pense nos dirigeants ??? qu’ils vont payer nos retraites ?? c’est juste gravissime ce qui se passe en France comme dans les autres pays européens ..et l’armée qui ne réagit pas à cette invasion

    1. AvatarJolly Rodgers

      bonjour @ Denise ,
      vous avez raison , je suis entièrement d’accord avec vous . il est clair aussi que beaucoup de personnes âgé de plus de 60ans dorment sur les bancs , c’est une honte , ont laissent mourir dans la pauvreté les français et d’un autre coté ils engraissent une immigration sauvage .
      vous posez une très bonne question :  »comment peut t’on admettre que les frontières soient ouvertes à tout va pour les hommes africains notamment , alors qu’il n’y a pas de travail? » nos dirigeant désirent nous déstabiliser , créer le chaos en érigeant ce grand remplacement , ils veulent ainsi détruire nos identités pour nous faire vivre dans un univers sans âmes , une fois l’homme blanc déraciné et sans repères , il n’auras plus la force de ce révolter contre l’oligarchie capitaliste qui organise le génocide de notre civilisation.
       »nous sommes dans un étau  » en effet , je dirais même que nous sommes entre le marteau et l’enclume , d’un coté l’immigration et l’islamisation et de l’autre la gentryfication qui jette les français dans la paupérisation la plus totale, en les remplacent par les immigrés . sur ce coup là gauchistes et capitalistes marchent main dans la main .
      l’armée qui est au ordre de l’état ne réagira pas , la police et les procureurs qui sont au ordres de l’état ne réagissent pas lorsque des français du peuple ceux font agresser .
      que faire face a un système qui veux la mort du peuple ?  » j’ai rencontrais ce matin devant la haie de mon champ , une troupe de marins , d’ouvrier et de paysans » Gille Servat ,  »la blanche hermine  » . dans cette chanson il nous donne une petite piste a suivre : la révolte populaire !
      bien a vous

  5. Avatarpier

    j ‘ai connu Seattle il y a presque 30 ans , la ville me plaisait , c ‘était une ville agréable , comme Vancouver en B.C .
    mais alors si j ‘y retournais …. enfin comme Paris que j ‘évite , triste à dire
    Montpellier aussi j ‘évite
    Los Angèlès , c ‘est autre chose , il y a beaucoup de quartier différents , autres que le Downtown

    Rassurez , même à HawaÏ , il y a des marginaux
    enfin vaux mieux être clodo à Nice , qu ‘ à Dunkerque
    même réflection les universités d ‘été des politicards ne se font jamais à Arras ou Maroilles

  6. Avatarsitting bull

    En Amérique c est comme en Europe voila ou conduit l invasion de race incompatible avec les blancs et notre civilisation , voila ou conduit le gauchisme qui est une véritable plaie pour nous et les générations futur

  7. La moutarde me monte au nezLa moutarde me monte au nez

    C’est la même chose en Europe.
    Tous ces enculés nous ont vendu une Europe de la paix, mais nous ont livré une Europe à la Mad Max.
    Il faudra qu’un jour tous les responsables de ces dérives et leurs complices payent cette trahison de leurs vies.
    1939 = 2019 invasion
    1944 = 2024 libération
    Ceux qui seront seulement tondus pourront s’estimer heureux…
    Pour les autres, il faudra faire des bouquets, parce qu’il n’y aura pas assez de corde.

Comments are closed.