Privés de salle à Bâle, les rappeurs Booba et Kaaris ne pourront pas s’éclater la tronche


Privés de salle à Bâle, les rappeurs Booba et Kaaris ne pourront pas s’éclater la tronche

.

Condamnés à 18 mois de prison avec sursis et 50 000€ d’amende après une méga-bagarre à coup de cartouches Marlboro et de Chanel N°5 dans l’aéroport d’Orly, la fine fleur de la chanson française s’était jurée de régler le différent sur un ring.

Les rappeurs bodybuildés Booba et Kaaris se donnaient donc rendez-vous à Genève pour un combat de boxe prometteur : les chicots et le sang allaient enfin gicler. Pas de bol, les autorités genevoises, pas très mélomanes, refusaient aux deux bestiaux du rap français de s’étriper devant leurs fans…

Qu’à ne cela tienne ! Nos poètes aux muscles saillants reportaient leur combat MMA (« arts martiaux mixtes ») en novembre prochain, cette fois-ci, à Bâle. Et patatras, les autorités bâloises, pour d’obscures raisons de sécurité, ont décidé, elles-aussi, d’interdire aux rappeurs de s’éclater la tronche. Quel dommage ! Mais à coup sûr, Booba et Kaaris ne déclareront pas forfait : il leur reste encore 24 cantons à tester…

.

Le gouvernement bâlois interdit le combat d’arts martiaux mixtes (MMA) entre les rappeurs français Booba et Kaaris.

Lorsqu’il a loué la halle St-Jacques pour une soirée MMA, l’organisateur a caché aux autorités bâloises qu’il y aurait un combat entre les deux rappeurs, a indiqué vendredi le département de l’éducation de Bâle-Ville. Le département a aussi appris que le combat devait initialement se dérouler à Genève, mais que les autorités genevoises l’avaient interdit. Le combat devait avoir lieu le 30 novembre prochain.

Pour la sécurité

Après analyse de la situation du point de vue de la sécurité par les polices de Bâle-Campagne et de Bâle-Ville, le département de l’éducation a décidé d’interdire le combat. 

Les deux rappeurs français se sont battus dans l’aéroport d’Orly, près de Paris, le 1er août 2018. La bagarre a entraîné des retards de vols et causé des dégâts évalués à 50’000 euros dans les rayons de produits hors taxe.

Depuis, les deux rappeurs annoncent régulièrement vouloir se battre dans un combat MMA. En octobre 2018, les deux hommes ont été condamnés à 18 mois de prison avec sursis pour la bagarre à Orly.

https://www.rts.ch/info/regions/autres-cantons/10641434-bale-interdit-le-combat-mma-entre-les-rappeurs-booba-et-kaaris.html

 

80 ans d’évolution de la chanson française

Années 30 : panamas, bananes, frou-frous et sourires… la bonne humeur est au rendez-vous

Années 50-60 : les chanteurs ont la pipe contestataire

Années 70 : c’est la crise économique mais pas pour Ray-Ban

Années 80 : génération SIDA, chômage et touffes folles

Années 90 : la naissance du rap français et foison de sales gueules

Aujourd’hui : la chanson française, ce nouveau zoo peuplé de dingues vociférant sa haine de tout

« Gradur »

« Lacrim »

Notre ami albinos « Kalash Kriminel »

« Thor »

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




19 thoughts on “Privés de salle à Bâle, les rappeurs Booba et Kaaris ne pourront pas s’éclater la tronche

  1. AvatarMachinchose

    deux bouses

    qui rendraient l’ autre manchot presque sympathique

    les mêmes profils simiesques, je les vois trés bien se taper chacun sur sa poitrine avant de s’ affronter

    qui sait ………un jour on les utilisera aux futurs jeux du cirque, équipés chacun d’ une machette et d’une épuisette ?? et l’ autre d’ une rapière…………le rap de demain ……le perdant sera écorché vif pour offrir ses tatouages a une galerie d’ art premiers ( africains, en fait……….vous savez, ces horreurs censées etre de l’ art, taillées dans des buches, seins pendants et lèvres proéminentes…)

    que des bobos vont admirer au musée de la Branlette, cher a chirac

  2. AvatarMachinchose

    « Gradur » et « Lacrim »

    tiens ? le pagne et l’ étui pénien ne sont plus a la mode ?

    minables copieurs de blancs en falzar……………….

  3. AvatarMachinchose

    Notre ami albinos « Kalash Kriminel »

    « on » m’ a assuré que ça porte bonheur et chance d’ en manger

    MËME UN TOUT PETIT BOUT………………parait que ça a le gout du Pattanegra…………

  4. AvatarPaul de Maisonneuve-Vannieuwenhuyze.

    Honte aux racistes ! J’adore cette culture du rap, ces défis claniques, cette culture de guerre gratuite, c’est viril, non ? Et puis les fantasias, quelle bonheur les samedis ! C’est super ! Mais ce que j’aime le plus, ce sont les rodéos. Vive la France multiculturelle !

  5. AvatarFomalo

    Je me souviens d’un sketch quand j’étais enfant sur la paire »d’amygdalesses » d’un taureau. Marrant, car visiblement elles ont remonté les amygdales! Maintenant les rapeurs ont une paire de doudounes bien dodues.. leur vrai nom ce serait-y les Nénés, de la tribu des gronichons? Est-ce qu’ils halètent, quand ils rapent?..

  6. AvatarPh.West

    Se foutre sur la gueule, c’est tout ce que ces dégénérés sont capables de faire. Et il s’en trouverait d’autres tout aussi cons pour débourser et aller les voir…
    Ils ont déjà des sales gueules, quelques coups en plus, ça ne les rendra pas plus beaux. (Et encore moins intelligents).

  7. frejusienfrejusien

    quelle rigolade !! merci les amis !

    en attendant, bravo pour cet historique condensé de la chanson française, c’est extra !

    dites donc ! quelle évolution !! quelle merveilleuse progression !!

    sommes-nous passé au 22ème siècle sans nous en apercevoir ??
    vivent les progressistes ! on n’arrête pas le progrès !!

  8. Amélie PoulainAmélie Poulain

    Je ne connaissais pas tous ces fleurons de la chanson française actuelle… Merci ! Ignorance réparée…

    Qu’est-ce qu’on se cultive sur RR…

Comments are closed.