« La Ligue on t’encule » ! Petit Macron veut aussi chasser les « gros mots » du stade !


« La Ligue on t’encule » ! Petit Macron veut aussi chasser les « gros mots » du stade !
.
C’est inédit. Si des supporters mal embouchés insultent des joueurs, tiennent des propos racistes ou homophobes, on arrête le match et on donne des amendes au club que supportent les  auteurs. Macron avait bien insisté, il y a quelques mois, pas de propos  racistes ni homophobes sur le stade, sauf à faire arrêter le match.

Et les arbitres, qui ne savent plus où donner de la tête… arrêtent dorénavant les matchs au moindre prétexte, affolés à l’idée de laisser passer ce que l’occupant de l’Elysée considère comme une insulte. On se met à leur place, ils ont quelques secondes pour prendre la décision… 

.

On avait vu cela à Dijon, où le match avait été arrêté pour des propos prétendument racistes d’un seul supporter il y a quelques mois.

Ça a recommencé hier lors du match Nancy-Le Mans pour des propos soi-disant homophobes : « La Ligue on t’encule ».

.

La Ligue, c’est un homo ? La Ligue est constituée d’homos ? Qu’est-ce que c’est que ce pataquès ? 

.

Alors là, moi je dis « stop » ! Il va falloir que les supporters hurlent pas milliers « enculé » ! pour faire disparaître cette censure inacceptable. La censure de l’expression, la censure de la langue française, la censure du plaisir de se défouler pendant un match! 

.

Censure de la langue française. 

Le trou-du-cul de l’Elysée a eu un fort mauvais prof de français qui ne lui a pas appris la polysémie de nombreux mots ? A moins que les rumeurs sur son homosexualité cachée ne l’aient rendu fort sensible à certains mots ?  A moins qu’il ne veuille interdire de fait aux Français le droit de le traiter d’enculé quand il apparaît en public ? Cela commence sur les stades, jusqu’où va-t-il aller pour nous interdire de penser, de détester, d’insulter nos ennemis et même de provoquer nos amis  avec des mots haut en couleur ? A moins qu’il ne veuille interdire aux Français le droit de traiter d’enculés ses amis reçus à l’Elysée pour la fête de la musique 2018  (cf photo d’illustration de l’article) ? Pourtant, Kiddy Smile, le D.J, avait écrit sur son tee-shirt « je suis pédé »… 

Lui , il a le droit. Le bon peuple de France s’y perd…

.

Il ne sait pas, Macron le Petit, que « enculer », comme « baiser » et nombre de leurs synonymes ont 2 sens, le sens propre et le sens figuré ?

Un enculé peut être quelqu’un qui se fait sodomiser, mais, déjà,  ce n’est pas nécessairement un homo, la sodomie est une pratique sexuelle aussi pour les hétéros.

Un enculé peut être également un salaud ou un coquin qui ne pratique pas la sodomie. Il n’y a donc aucune allusion homosexuelle dans l’affaire, n’est-ce pas ?

Tu vas voir, il va la baiser… Baiser, là encore, peut avoir son sens propre, « rapport sexuel quelque peu brutal », mais aussi, son second sens « il va l’avoir », il va être plus malin qu’elle, il va l’emporter sur elle… . Rien de sexuel là -dedans, forcément.

.

Le monde de Macron, c’est à la fois celui d’un petit dictateur sans enfant ayant décidé de ré-éduquer ses con-citoyens, qu’il considère comme des enfants, et qui vit, lui, au milieu de personnalités interlopes dépravées comme Strauss-Kahn ou Epstein… Cherchez l’erreur. Par contre l’histoire ne dit pas pourquoi Macron ne dit rien sur les Nique la France qu’on voit écrits partout, beuglés par les rappeurs et autres stars des banlieues islamisées..

Nique la France, nique les flics, nique les Kouffars, c’est permis. Va comprendre, Charles…

.

En tout cas, amis footeux, gueulez plus fort que jamais « enculé » sur les stades, à tout propos. Et faites passer le message. 

 

Ligue 2 : L’arbitre interrompt le match après des chants homophobes

0:59 min

Le match entre Nancy et le Mans a été interrompu quelques secondes par l’arbitre de la rencontre suite à des chants homophobes.

C’est une première qui pourrait faire date : le match de la 4e journée de Ligue 2 opposant ce vendredi au stade Marcel-Picot l’AS Nancy-Lorraine au Mans FC, promu cette saison, a été interrompu l’espace de quelques minutes.

Mais le motif de cette interruption par l’arbitre est inédit, puisque ce sont des chants homophobes qui ont poussé le directeur de jeu a mettre un terme, même momentané, aux débats entre les 2 équipes.

M. Mokhtari, en charge de la rencontre, a semble-t-il désigné des supporters de Nancy, placés derrière le but de leur formation, comme origine de ces chants. Le jeu a pu reprendre après cette brève interruption.

https://www.beinsports.com/france/dominos-ligue-2/video/ligue-2-larbitre-interrompt-le-match-apres-de/1268272

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


10 thoughts on “« La Ligue on t’encule » ! Petit Macron veut aussi chasser les « gros mots » du stade !

  1. La moutarde me monte au nezLa moutarde me monte au nez

    Il finira par nous interdire le saucisson, la baguette de pain et le port du béret, ce petit enculé.

  2. AvatarJ

    Dictature des minorités. La connerie à l’état pur.

    Cela dit, je trouve qu’on a augmenté la signification de certaines expressions françaises. Je m’explique :
    Embrasser : normalement, c’est prendre avec les bras, dans ses bras. Les gens se saluaient ainsi autrefois en se serrant dans les bras. La bise n’est venue qu’après. Maintenant, embrasser est communément associé au baiser.
    Baiser : Poser ses lèvres sur. Le baisemain était un salut respectueux où l’on posait ses lèvres sur la main d’une personne. c’est devenu synonyme de rapports sexuels en langage vulgaire.
    Deux expressions dont la signification a été renforcée, donc.

  3. AvatarFrance

    Ce sont les homosexuels, de tous genres, qui font le plus d’enfants proportionnellement à ce qu’ils/elles représentent numériquement … et luttent ainsi activement contre notre délétère dénatalité occidentale. Et cela ira fort heureusement en s’amplifiant grâce aux futures et bénéfiques lois sur la PMA et la GPA.
    Crier « enculé », dans un stade de foot est certainement à prendre au sens figuré et est donc grossier – sinon, il n’y aurait pas de problème, bien au contraire. Alors, enculons-nous les uns les autres, au sens propre uniquement, et tout ira mieux dans notre civilisation des Droits universels des Femmes et des Hommes.

    1. AvatarJ

      PMA et GPA = dérives dangereuses.
      Pendant des années, les psychologues précisaient qu’il fallait que l’enfant ait son père et sa mère pour bien se développer. Comme par hasard, depuis la mainmise du lobby LGBT sur les institutions, ça a changé, l’enfant n’a « besoin que d’amour ». Bien sûr.
      Quant à la GPA, imaginez une femme, déjà mère, qui accepte de porter un enfant pour un couple (hétéro ou homo). Et là, problème lors de l’accouchement : la femme meurt en couches. Le couple se barre avec son enfant acheté et la femme laisse derrière elle mari et enfants. C’est super beau le progrès. Sans compter celles qui disent ne pas s’attacher à l’enfant qui se développe dans leur ventre quand on sait que l’interaction entre la mère et le fœtus est très importante.
      Le meilleur des mondes de Huxley, très peu pour moi.

  4. AvatarJean pierre R

    Bonjour je suis surpris que le freluquet macron veuille supprimer ces mots des stades lui qui apprécie si bien les selfies et la présence enlacée de ces amies colorées….

  5. AvatarVictoire de Tourtour

    Bégueule, le Choupinet ? Une prude ? Jamais nous ne nous en serions doutés, à vrai dire !

  6. Avatarpatito

    le plus curieux est que les journalistes ont beaucoup critiqué le VAR qui ralentirait le jeu ( selon eux ) ; que dire si à chaque « enculé  » l’arbitre arrête le jeu
    un match sera interminable

  7. Avatarpalimola

    chaque fois que je vois la photo qui accompagne le présent article je mesure l’ampleur du désastre dans lequel se trouve mon pays !!!! Mais comment est- ce possible ? Comment des gens ont-ils pu voter pour ça ?? C’est une catastrophe nous sommes dans les égouts !

Comments are closed.