Le Macron italien, l’immigrationniste Renzi, vent debout contre Salvini, veut empêcher les élections !


Le Macron italien,  l’immigrationniste Renzi, vent debout contre Salvini, veut empêcher les élections !

.

Il crève de frousse…

Il n’est pas le seul. Depuis quelques jours, réunions, coups de fil et tentatives de créer un bloc anti-Salvini se succèdent en Italie.

http://resistancerepublicaine.com/2019/08/10/le-tgv-fera-t-il-tomber-le-gouvernement-italien-comme-la-annonce-salvini/

.

Toutes les magouilles ont un seul but, empêcher Salvini d’aller devant les électeurs et donc de remporter la mise et les pleins pouvoirs.

Matteo Renzi : « Il faut empêcher le retour aux urnes voulu par Matteo Salvini »

https://www.lemonde.fr/international/article/2019/08/16/matteo-renzi-il-faut-empecher-le-retour-aux-urnes-voulu-par-matteo-salvini_5499863_3210.html

Il est même prêt à embrasser sur la bouche ses anciens ennemis qu’il qualifiait de fascistes parce qu’ils voulaient sortir de l’UE, le M5s….

Dans un entretien au « Monde », l’ancien président du Conseil italien explique sa tentative de prendre langue avec le parti antisystème M5S pour éviter une catastrophe budgétaire et une dérive extrémiste.

.

Voici donc qu’alléché par la perspective de revenir au pouvoir s’ils réussissaient à se débarrasser de Salvini, le bon vieux europhile Renzi sort de la naphtaline.

Renzi l’ami de Valls, l’ami de Macron... qui avait lié son sort au résultat du referendum de 2016. Les Italiens avaient dit non et à la suppression du Sénat et des provinces (équivalent des départements français)  et à Renzi. Il faut dire que Renzi voulait faire du Sénat italien, capable, à égalité avec la Chambre des députés de faire chuter un gouvernement une simple chambre d’enregistrement semblable au Sénat français. Les sénateurs élus au suffrage universel auraient eux aussi été élus par de grands électeurs…

.

Renzi avait donc rendu son tablier, Renzi  le Président du Conseil, l’homme de Bruxelles, l’homme des « réformes » européennes, l’homme de l’immigration sauvage en Italie… celui dont Marine Le Pen, en 2018, disait qu’il était le Macron italien, européiste convaincu, pour la libre circulation, pour l’immigration massive, pour l’ultralibéralisme…

Renzi, surnommé « Rottamatore » (celui qui envoie à la casse), l’ancien maire de Florence, à la tête du Parti démocrate, avait effectué des réformes à la hussarde, notamment celle du Code du travail… qui a inspiré « la loi travail française »…. Renzi a, depuis, adopté un nouveau slogan : In cammino ! (En marche!).

.

C’est donc ce Macron bis, ce casseur de peuples, de pays, qui prétend tirer la sonnette d’alarme face au populiste Salvini. On comprend ; il ne peut que haïr Salvini, l’anti-Renzi, celui qui menace le système que le casseur incarne.

.

On lira avec intérêt l’interview de Renzi ci-dessous où il dégueule sa haine contre Salvini, et on comprend bien pourquoi. Renzi c’est Juncker, c’est Macron, c’est Merkel, c’et la disparition des peuples, des histoires, vers la mondialisation débridée, vers une immigration qui submerge l’Europe.

De quoi a-t-il peur ? Qu’un souverainiste soit élu à la tête de l’Italie dans 2 ans, que l’Italie s’allie avec la Russie

Deuxième scénario: des élections sont organisées et Salvini gagne. Et alors tout devient possible. Notre politique étrangère – dangereusement confuse, par exemple, sur les dossiers vénézuélien et libyen – ouvrira grande la porte à un axe avec la Russie. Et, dans deux ans, au moment de l’élection du prochain Président de la République, un souverainiste sera, sans aucun doute, choisi.

Et, naturellement, il a peur que l’UE ne se fragilise, voire ne disparaisse :

L’Europe a besoin des propositions, voire même des polémiques d’une Italie fidèle à l’idéal européen. Le Brexit, les réformes que le président Macron est en train de réaliser, parfois difficilement, en France, les obstacles rencontrés en Espagne pour dégager une majorité gouvernementale, la récession allemande… nous obligent à honorer notre pacte d’allégeance avec Bruxelles.

https://www.lecho.be/economie-politique/europe/general/matteo-renzi-salvini-est-dangereux-pour-l-italie-et-pour-l-europe/10154041.html

.

Et donc, que propose Renzi ? D’empêcher tout retour aux urnes, toute consultation des Italiens. 

Il ne peut pas avouer plus nettement que le parti qu’il défend, celui des européistes comme Macron, déteste le peuple, en a peur et veut éviter de le consulter. 

Salvini, salvini, salvini !

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


8 thoughts on “Le Macron italien, l’immigrationniste Renzi, vent debout contre Salvini, veut empêcher les élections !

  1. AvatarChristian Jour

    Exactement comme en France ou la gauche macroniène ne convainc plus beaucoup de monde et leur seul arguments ne sont plus que des coups de putes par derrière. Ce ranzi fait tout ce qu’il peut pour interdire le parti de Salvini, comme l’ordure qui nous gouverne fait tout pour interdire le parti de Marine le Pen et après toutes leur saloperies ils parlent de démocratie, moi je parle de dictature.

    1. Avatarberetvert

      Vous oubliez notre droite molle qui est à vomir LR UDI AGIR MODEM qui soutienne macrouille et LREM

  2. SarisseSarisse

    Lorsqu’on écoute les médias français au sujet de la disparition du jeune randonneur français Simon G. à Policastro on a presque l’impression que s’il est tombé dans cette falaise c’est de la faute du gouvernement de Monsieur Salvini c’est tout de même incroyable!
    Espérons qu’il sera sauvé et en bonne santé c’est l’essentiel!

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Très vrai !

      « Nos » médias aiment souligner que l’Italie n’a pas mis en place un système de géolocalisation pour lequel elle a recu de l’argent de l’ U « E » en visant Salvini, bien entendu.

      Heureusement pour mon information, un média, moins fourbe que les autres, a ajouté que la France est dans le même cas !

    2. SarisseSarisse

      Les médias commencent vraiment à faire tout un foin avec l’affaire de Simon Gauthier c’est incroyable vous allez voir que tout sera fait pour charger Matteo Salvini de ce qui est arrivé.
      On essaie déjà de dire que les Italiens ne font pas le nécessaire que les carabiniers travaille mal que les secours ne font pas leur travail que les équipes ne s’entendent pas et ne savent même pas lire une carte d’état-major c’est vraiment nous prendre pour des imbéciles.
      Noter en ce moment tout l’action qui est mené simultanément dans le cadre des manifestations de Moscou, des manifestations de Pékin, des migrants de Lampedusa et cet accident de randonnée qui tombent à points nommés.
      Certes on peut discuter du caractère démocratique du régime chinois, mais ces manifestations étaient très suspectes, et pour Moscou c’était aussi lisible qu’une très mauvaise répétition d’un scénario de Maidan complètement raté avec l’opposant  » sorosien » Navalny, nous observons aussi la réaction très mesurée Donald Trump, il est clair qu’il y a un second état(profond) quincontinue à se croire légitime à passer outre et à jeter quelques gouttes d’huiles sur des braises.
      Rien d’innocent dans cette lutte à mort interne,aux États-Unis mais également sur l’international.

  3. AvatarFomalo

    Oui, comme la drolatique et stupéfiée vidéo de Pierre Cassen nous l’expose aussi ce jour,il y a quelques petites « correspondances » à établir, au sens baudelairien du terme. Vous le rappelez :.. »Renzi a, depuis, adopté un nouveau slogan : In cammino ! (En marche!) ». L’entropie inévitable aboutit à un bouleversement tel que si l’on se penche sur les constats d’Ilya Prigogine sur l’eau dès qu’elle bout, il est difficile d’en tirer des conclusions sur les nouvelles alliances à venir, et les hybridations impensables qu’elles vont révéler. Je vais consulter mes amis astrologues, spécialistes des « cycles planétaires » .. ( C’est un peu comme ce que nous explique la météo nationale, pour avoir la température de l’eau de mer, un maitre nageur va à 100 m du bord de la plage, plonge un seau à un mètre de profondeur le remonte vite et y place un thermomètre!!!) Et voilà!

  4. Avatargigobleu

    Christine, Je trouve qu’il manque une vidéo de Macron hué après celle des ovations à Salvini. Mais je ne t’en veux pas.

  5. Avatarberger

    Les « démocrates » n’aiment pas du tout les élections, c’est bien connu, sauf si le résultat prévu leur convient.
    Je regarde la binette de Ranci, il a comme çà des petits yeux…..

Comments are closed.