2000 euros réservés à la diversité pour préparer un concours de la fonction publique…


2000 euros réservés à la diversité pour préparer un concours de la fonction publique…

.

Et le but est clairement annoncé : instaurer, vite, la mixité dans la fonction publique. Comme s’il n’y avait pas déjà suffisamment de musulmans en poste. Bref, Macron rêve de remplir l’école de la magistrature, celle de la police, celle des pompiers, celle de nos enseignants… de Mohamed et de Farida. Au point où il en est, bientôt ils seront dispensés du concours écrit comme pour entrer à Sciences Po Paris  !

Comme s’il fallait, en plus leur donner une prime pour préparer tranquillement leurs concours pendant que nos enfants d’ouvriers sont obligés de travailler pour payer leurs études.

La discrimination positive à tous les étages… Totalement inégalitaire et donc en principe anticonstitutionnelle…

A gerber.

C’est quand, la Révolution ?

Allocations pour la diversité dans la fonction publique : candidatures ouvertes

Allocations pour la diversité dans la fonction publique : candidatures ouvertes

Date limite de dépôt des dossiers : 15 septembre 2019 à minuit

Afin d’ouvrir davantage la fonction publique aux talents qui composent la société française, l’opération « allocations pour la diversité dans la fonction publique », organisée par le ministère de l’intérieur et le ministère de l’action et des comptes publics, est lancée en septembre 2019.

Ce dispositif vise à soutenir matériellement les candidats les plus méritants à préparer les concours de catégorie A ou B de la fonction publique en accordant, après étude des dossiers, une aide financière de 2 000 €, cumulable avec les bourses attribuées sur critères sociaux par le ministère de l’enseignement supérieur.

Les candidats remplissant les conditions suivantes peuvent solliciter cette aide :

  •  Être demandeur d’emploi ou étudiant.
  •  Préparer un ou plusieurs concours d’accès à la fonction publique (accès direct ou école de formation) de catégorie A ou B.
  •  Être titulaire d’un diplôme permettant de présenter un concours de catégorie B: le brevet des collèges, éventuellement les CAP ou BEP, le Bac, le cas échéant, un diplôme de niveau Bac +2.
  •  Être titulaire d’un diplôme permettant de présenter un concours de catégorie A: Bac +2 (type BTS ou DUT), Bac +3 (Licence), le cas échéant un diplôme de niveau Bac +4 ou 5.
  •  S’engager à suivre une préparation à un concours de la fonction publique et à passer les épreuves du concours.

Les critères d’attribution :

  •  la situation sociale, familiale et personnelle.
  •  les résultats des études antérieures appréciés en tenant compte de la situation particulière et des mérites des demandeurs.
  •  les revenus bruts perçus au titre de l’année 2018 par les candidats ou leur famille (inférieurs ou égaux à 33 100 euros).

Engagement des candidats :  

Les bénéficiaires s’engagent à :

  •  fréquenter assidûment les préparations pour lesquelles l’allocation a été accordée,
  •  se présenter, à l’issue de l’année de préparation, aux épreuves d’admissibilité de l’un des concours pour lesquels l’aide de l’État leur a été accordée.

Modalité de candidatures :

Il est désormais obligatoire pour les candidats de procéder à une demande en ligne du bénéfice de l’allocation pour la diversité à cette l’adresse suivante : https://www.demarches-simplifiees.fr/commencer/allocations-diversite-2019

ATTENTION : Aucun dossier papier ne peut être accepté et tout dossier incomplet sera refusé.

Contact dans le Cher : Mme Véronique BONNET – 02 36 78 37 77 (DDCSPP)

Direction de la cohésion sociale et de la protection des populations du Cher

http://www.cher.gouv.fr/Politiques-publiques/Solidarite-cohesion-sociale-prevention/Politiques-de-la-ville/Allocations-pour-la-diversite-dans-la-fonction-publique-candidatures-ouvertes#

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


23 thoughts on “2000 euros réservés à la diversité pour préparer un concours de la fonction publique…

  1. JackJack

    « C’est quand, la Révolution ? ». Compte tenu des messages reçus d’amis de divers coins de l’hexagone me faisant part de l’attitude de leur entourage, ma réponse est « quand les poules auront des dents ».

  2. Amélie PoulainAmélie Poulain

    « La discrimination positive à tous les étages… Totalement inégalitaire et donc en principe anticonstitutionnelle… »

    Justement, je le dis souvent, mais alors, pourquoi ce silence de l’Opposition ? Des avocats si promptes à défendre pourtant l’indéfendable ? De ceux qui ne font pas partie de la « diversité » et qui veulent entrer aussi dans la Fonction Publique (à ce sujet, il y a bien des recalés au Bac qui se sont plaint pour « inégalité », alors ?…..).

    1. AvatarHellen

      @Amélie,
      Alors????
      Oui eh bien je pense et j’espère que la rentrée sera extrêmement dure pour MACRON et ses sbires, c’est en tous les cas, ce que j’espère très très fort…
      Sinon, je crois que nous n’avons plus rien à espérer, et que nous devrons nous préparer soit à nous faire tuer, soit à tuer pour nous sauver…
      J’ose encore espérer, mais comment faire, lorsque d’un côté nous n’avons aucune arme… et de l’autre côté, ils ont tous des armes (autant la Police, CRS…) que ceux qu’ils nomment les migrants, mais qui ne sont que des envahisseurs…
      Nos impôts leur sont donnés gratuitement, comme là, 2000 euro offert pour chacun…

      Macron a bu, toute honte, et plus rien ne semble l’arrêter… pour cela, il faudra y aller en force…
      Même la constitution n’est plus respectée, toutes les lois, ne sont plus respectée avec ce rien, car si nous sommes des riens, il oublie qu’il est le rien à la tête de tous les riens… Donc le pire des riens…!!!!

      Je ne sais pas pourquoi j’espère toujours et je me dis, que 2020, sera la pire année de la vie de MACRON…!!!

      1. Amélie PoulainAmélie Poulain

        @Hellen, il faut espérer, moi je n’espère même plus j’en suis « convaincue », à un moment la France va se retrouver, cela ne pourra continuer comme cela et les Français resteront Français, l’Histoire l’a prouvé, c’est incontournable, nous n’avons aucunement la pensée « orientale »..

        Il y a quelqu’un dans un commentaire suite à un article concernant le laisser-aller de Macron au niveau des « migrants », qui suggérait que l’on arrête de travailler pour que notre argent ne soit pas investi dans cette gabegie que nous ne voulons pas… Pas mal comme idée ou alors, grève des impôts….

        Je ne sais pas mais une chose est sûre : l’argent est le « nerf » de la guerre….A creuser….

        Et vous avez raison, Macron et ses épigones ne sont « Rien » sans le Peuple Français.

        1. AvatarLe Mécano (Méchanicien !)

          En effet, 1940 le prouve: un poignée de collabos, une poignée de résistants et l’immense majorité qui l’écrasait devant l’occupant et Vichy…

          Comment espérer quoi que ce soit quand on a pas les couilles de voter RN en masse au deuxième tour des présidentielles, aux législatives ? Prochain exemple à venir: les municipales, combien y’aura combien de maires RN ?

          La dernière fois que les français ont eu des burnes, c’est en 1914. Autant dire que cela date un peu tout de même.

          Et après 40, y’a eu 68, puis l’éviction du Général en 69, le dernier vrai président, qui agissait pour la France.

          Y’a vraiment, mais vraiment pas de quoi être optimiste pour le futur.

  3. AvatarHellen

    Que dire de plus???
    Tout est dit…!
    Macron enfonce chaque jour davantage, la France sous terre…
    Bientôt, on parlera de la France, complètement au passé…
    C’est déjà le cas, dans de nombreux domaines, mais là… peut-on encore espérer quelque chose????
    Un sursaut????
    Une étincelle????
    Ou bien, désormais la messe est dite???!

    1. AvatarMariana

      Hors sujet J’ai appris en discutant avec une jeune algérienne en France pour ses études qui a l’intention de s’installer et de faire venir sa famille que les soins médicaux sont GRATUITS dans son pays .
      Alors pourquoi viennent-ils se faire soigner ici avec l’AME ? Comment expliquer cette situation pour les algériens ?

      Ne nous leurrons pas la diversité et les conditions de ressources concernent encore les non-imposables et allocataires de la CMU cad les musulmans , cad encore l’arabisation de notre pays .

      Quand les français se réveilleront- ils enfin ?
      Entre ceux qui gangrènent tout et eux qui font semblant de rien voir effarant la différence .

  4. AvatarLangevin

    Macron a des comptes à règler avec la France. Très bientôt,notre police,notre armée et nos juges,seront tous choisis parmis les migrants,c’est une certitude;et peu importe leur niveau,ils seront tous pistonnés par ce salopard que nous avons au pouvoir;c’est une certitude. Autrefois,on ne demandait que le certificat d’étude primaire,pour être policier;pourquoi en demander plus,de nos jours,quand il y a des centaines de milliers de musulmans africains sans emplois. Et surtout,ce sera un très bon moyen de mater les réfractaires que nous sommes.

    1. Avatarbm77

      Est-ce que ceux des immigrés qui pourraient être affectés dans des administrations vont prêter allégeance à la République ou continuer à affirmer que leur religion passe avant tout puis leur pays d’origine et s’essuyer les pieds sur le pays qui les a nourrit depuis la prime enfance .Si ils créent une hiérarchie entre citoyens , ils ne devraient pas pouvoir acceder à des postes de fonctionnaires .
      Il faut dire que dans ces pays, il vaut mieux faire allégeance au parti au pouvoir et le faire savoir pour obtenir quelques facilités. C’est d’ailleurs pour cela que ces pays n’évoluent pas d’un yota et s’en remettent aujourd’hui à des radicaux religieux pour trouver des solution ,religieux qui vont non seulemnt pas les faire évoluer mais les ramener en arrière toute,aux heures les plus sombres de leurs histoire . Ils pourraient profiter d’être Français pour se débarasser de ces oripeaux mais non,ils prouvent qu’ils ne sont pas venus en France parce que leur société ne leur permettait pas de s’épanouir mais pour des raisons purement vénales à part pour une minorité qui est harcelée par les pires ou non reconnue par les autorités Françaises , les politiques Français préférant négocier avec les pires. C’est comme ci une partie de l’algérie ou du maroc s’était agglomérée à la France, avec en plus la volonté de conquête islamique,le FLN et le Roi du maroc aux basques . FLN pour lequel les algériens à double nationalité votent majoritairement. Moi je ‘en veux beaucoup à ces gens et on comprend mieux pourquoi rien ne va chez eux . En tout cas ils n’arrivent pas aux chevilles de mes compatriotes Franchouillards beaucoup plus honnêtes , plus francs , plus travailleurs , plus fiables
      juste un peu c…ns d’avoir permis qu’un type qui leur préfère les Africains ou migrants se retrouve au pouvoir. Tant que le Français aimera l’autoflagellation et le déni de soit , il aggravera cette situation car un peuple qui se renie est appelé à disparaitre surtout lorsqu’il n’a aucune e raison de se faire hara kiri.

  5. AvatarREGINA

    C’est prévu que tous les fonctionnaires seront remplacés par nos migrants comme en Suède. les Français auraient dû voter moins connement on en serait pas là

  6. AvatarVictoire de Tourtour

    Il n’y a pas que les enfants d’ouvriers qui doivent travailler pour pouvoir faire leurs études !

  7. AvatarJoël

    Si on prend le niveau du bac actuel pour les enrôler, va falloir créer une nouvelle catégorie « D » dans la fonction publique.

  8. AvatarRinocero

    Je conseillerai aux Français de souche de milieux modeste vivant dans des zones péri urbaines ou rurales a solliciter ces aides et à prendre au mot le gouvernement et sa volonté de diversification des personnes entrant dans la fonction publique. Après tout sur la forme sinon sur les intentions probables du gouvernement rien n’indique formellement que ces aides attribuées au nom de la diversité soient réservées aux seuls jeunes issus de famille d’origine immigrée africaine ou maghrébine .
    Bien sûr on ne se fait aucune illusion sur la volonté explicite du gouvernement de mettre en place une politique de discrimination positive en faveur de qu’on appelle pudiquement « les quartiers » mais après tout je serais une jeune Français de souche dont la famille n’a pas les moyens financiers de l’aider je postulerai à cette aide financière à la diversification sans trop se faire d’illusion. Et d’ailleurs sur le principe le mot diversification peut renvoyer aussi à la notion de diversification sociale.
    Si les Ministères de l’Intérieur et des Comptes publics qui organisent cet appel d’offre reçoivent de nombreuses demandes de jeunes non issus des quartiers sensibles et dont les familles ont des moyens limités, il sera peut-être difficile de les exclure de ce dispositif dès lors qu’ils remplissent les conditions requises pour y postuler.
    Que chacun de nous n’hésitent pas à faire connaître autour de soi ce dispositif.

    1. Amélie PoulainAmélie Poulain

      « jeunes non issus des quartiers sensibles et dont les familles ont des moyens limités, il sera peut-être difficile de les exclure de ce dispositif dès lors qu’ils remplissent les conditions requises pour y postuler. »

      Je ne sais pas, mais vous savez, selon les concours, il y a des épreuve orales…. généralement orientées en fonction des caractéristiques qualitatives que l’on souhaite dans le recrutement, alors… pas sûr.

  9. Amélie PoulainAmélie Poulain

    Je note :

    « sur conditions de ressources ou situation familiale et personnelle »

    Toujours pareil ce genre de fonctionnement en France.

    Si cela continue sur cette lancée qui n’a rien à voir avec mérite ou qualités personnelles, les Français bien dans le rang avec ou sans finances (principalement ces derniers vu l’envie malsaine qu’ils suscitent) resteront désespérément au chômage.

    J’imagine ainsi et aussi, vu les seuls critères retenus, la nature du recrutement et les suites dans l’exercice professionnel….

    On s’étonne après que les Français (les vrais) soient dégoûtés de s’investir et/ou quittent la France pour des pays où ils se sentiraient reconnus.

    L’Excellence Française devient de plus en plus une légende… Merci les votants bornés et les éternels assistés !

    1. AntiislamAntiislam

      Bpnjour,

      Je suis distrait ou il ne figure même pas de condition de nationalité française ???

      « Dans le temps » cette condition figurait toujours en tête de liste !

      1. Amélie PoulainAmélie Poulain

        Bonjour Antiislam,

        Je ne vois rien comme vous, vous avez raison, avant c’était une condition sine qua non, j’espère que c’est toujours le cas sinon, c’est encore pire.

  10. MaximeMaxime

    Le bon côté des choses, quand même, c’est qu’il n’est pas fait référence à l’origine (immigré ou non), la couleur de peau ni au lieu d’habitation (« quartier difficile » ou pas). Reste à savoir si la pratique administrative est aussi neutre…
    Il est quand même assez piquant d’entendre parler de « diversité » à propos des concours.
    Aujourd’hui, les jurys de concours n’ont même pas à motiver leur appréciation du mérite des candidats. J’en ai fait l’expérience récemment à propos d’un concours que j’ai réussi.
    J’ai demandé à consulter mes copies. AUCUNE n’est annotée. Je ne peux pas savoir ce que le jury me reproche.
    J’ai ainsi 8/20 en anglais, alors que j’ai toujours eu plus de 15/20 au cours de mon parcours lorsque j’ai été évalué dans cette langue. Je suis quasiment bilingue quant à la lecture de l’anglais, ayant l’habitude de lire des articles en anglais très régulièrement sans avoir besoin de traduction…
    Quant à la diversité des profils, défendre de rire. J’ai préparé mon concours en autodidacte, avec le principal coefficient dans une matière que je n’avais jamais étudiée. J’ai fini par apprendre que quasiment tous les lauréats avaient passé le concours plusieurs fois, alors que j’ai pour ma part réussi dès le premier coup (et c’était le premier concours que je passais, catégorie A qui plus est…). La plupart aussi le préparaient en étant inscrits en prépa payante. Du coup, tout le monde était plus ou moins formaté et je soupçonne le jury d’être de collusion avec ce système afin que ceux qui paient la prépa soient « repérables » et avantagés (en suivant telle ou telle consigne méthodologique qui ne résulte pas de l’énoncé de l’épreuve…). Un soupçon qui se fonde notamment sur le fait que le jury ne motive pas les notes, donc ne se sent pas obligé de pointer les faiblesses du candidat.
    L’essentiel est certes d’avoir décroché le concours. Cependant, cette expérience m’a donné bien des désillusions quant à la pratique actuelle en matière d’égalité républicaine.
    J’ai été enseignant et je mettais un point d’honneur à corriger les copies de mes étudiants avec le plus grand soin possible, pour que l’évaluation soit comprise et acceptée, parce que j’étais comptable de mon appréciation. L’étudiant savait à qui s’en prendre si c’était vécu comme une injustice. Dans mon cas, je ne sais même pas qui a corrigé, comment il s’y est pris, si ma copie a vraiment été lue, ou bien a été négligée parce que le week-end arrivait et que M/Mme le correcteur était pressé de finir sa semaine… ou bien tout simplement ne voulait pas se « prendre la tête » à lire la copie longue de quelqu’un qui est habitué à écrire (notamment pour Résistance républicaine 😉 ).
    Sans compter les frais pour passer le concours dans des villes différentes : les salariés du privé, les entrepreneurs doivent tout prendre en charge, contrairement à ceux qui sont déjà fonctionnaires ainsi qu’aux demandeurs d’emploi. C’est donc cela, l’égalité républicaine en Macronie ?

    1. Amélie PoulainAmélie Poulain

      Pour ma part, cela fait vraiment longtemps que pour moi, l' »Egalité Républicaine » n’existe pas dans les faits, plusieurs faits marquants m’ont fait le constater.

      Et j’ai toujours été étonnée de voir le peu de réactions des gens à ce sujet.

      Quant aux concours, je ne sais pas si vous avez passé un oral mais cela compte beaucoup. Il arrive même dans certains recrutements que l’épreuve écrite devienne subsidiaire…. « implicitement » bien sûr. Il y a les dossiers aussi (situation, âge, si oral : présentation, façon de s’exprimer, etc….).

      On recrute qui on veut finalement.

      En Université, j’ai même vu des correcteurs qui ne lisaient que les deux premières lignes de l’Ecrit rendu par l’étudiant (avec refus éventuel si les premiers mots n’allaient pas dans le sens voulu)…..

    2. Amélie PoulainAmélie Poulain

      Félicitations pour la réussite à votre concours Maxime du coup, cela doit vous faire grand plaisir, quel soulagement d’arriver à trouver récompense à ses efforts.

  11. AvatarCatherine Terrillon

    Quand l’islam s’installe quelque part, il détruit tout ce qui n’est pas lui. Toute contestation devient impossible. Quand je vois la tronche d’Aurélien Taché, j’ai envie de le cogner. A cause de traîtres comme lui, la France risque fort de retourner au moyen âge, voire pire. C’est ce monde là qu’on va laisser à nos enfants ? Mais quelle honte !

Comments are closed.