Délire islamo-gauchiste du « féminisme intersectionnel »: détester les Blancs, ce n’est pas du racisme


Délire islamo-gauchiste du « féminisme intersectionnel »: détester les Blancs, ce n’est pas du racisme

.

Le féminisme intersectionnel défendu par des femmes blanches montre à quel point la dégénérescence de notre société est avancée et à quel point les islamistes ont bien raison de nous traiter de civilisation corrompue, dégénérée et de venir nous coloniser.

.

Heureusement, des gens se lèvent de plus en plus pour combattre ces monstres idéologiques que les mondialistes ont fabriqués dans les universités américaines et européennes, dans les médias occidentaux, dans les films hollywoodiens et français pour répandre leurs poisons mortifères dans le monde occidental.

La réplique sera terrible. Tous les traîtres doivent être dégagés. Mais avant il faut reconnaître nos ennemis, leurs formes, leurs manœuvres, leurs objectifs.

.

Le féminisme intersectionnel est un des pires ennemis idéologiques d’une renaissance européenne, car sous le masque de la tolérance universelle, il cache la tolérance pour l’intolérance qu’il prétend combattre, mais à la puissance 1000 : l’islam, le suprémacisme arabe et noir, la volonté de génocider ou de remplacer les Blancs coupables de tous les maux de la terre depuis la création. Ma création caricaturale de Laurence Gauchot-Trouduc ou encore les militants LGBT pro-burqa sont des parfaits représentants de cette manière de « penser ».

 

Des militants LGBT défendant la burqa, c’est comme des juifs défendant la croix gammée

.

Plaidoyer de Laurence Gauchot-Trouduc pour une sexualité islamo-compatible : zoophilie, pédophilie…

.

En finir avec le mythe des harceleurs de rue maghrébins… pour en finir avec le mâle blanc

En finir avec le mythe des harceleurs de rue maghrébins… pour en finir avec le mâle blanc

.

Mais tant que cette psychopathologie démoniaque ne sera pas complètement extirpée des esprits, il faudra remettre le sujet sur le tapis et tenter de reformuler les arguments ou les formules pour essayer de provoquer le déclic salvateur chez ces cervelles malades. L’intérêt de ces variations est aussi de renforcer le logiciel antivirus antigauchiasse des patriotes en implémentant de nouveaux modules de détection de conneries.

.

Le « féminisme intersectionnel » qu’est-ce que c’est que ce truc ?

.

D’abord, qu’est-ce que le féminisme en deux mots ? C’est théoriquement une lutte pour que femmes aient les mêmes droits et les mêmes devoirs que les hommes. En ce sens plutôt abstrait, je suis féministe comme beaucoup de monde. Je ne pense pas que les femmes devraient avoir plus ou moins de droits ou de devoirs qu’un homme.

.

Mais c’est là tout le problème : les féministes 2.0 (= nouvelle génération) cherchent à gagner le pouvoir contre le mâle hétérosexuel, elles s’imaginent qu’il y a une lutte de pouvoir entre les hommes et les femmes pour contrôler la société selon les intérêts des uns ou des autres. Et donc, au lieu de défendre leur patrie contre les autres patries, de préserver leur patrie, d’assurer la prospérité de leur patrie, elles considèrent cela comme un projet totalement secondaire voire même illusoire par rapport à la lutte des sexes. On voit le rapprochement avec la lutte des classes : « prolétaires de tous les pays, unissez-vous ». Et bien là, le slogan devient « femmes de tous les pays, unissez-vous contre les hommes de tous les pays ». L’internationale féministe.

.

Or, s’allier avec des femmes qui haïssent les Blancs (et donc les Blanches) ou avec des femmes qui considèrent l’islam comme la meilleure des religions et l’Occident comme une terre à conquérir (et donc les femmes occidentales comme des proies à violer lors du djihad pour les guerriers islamiques) ou avec des femmes qui considèrent que c’est le droit des femmes de se soumettre à une idéologie qui les considère comme inférieures, ce n’est peut-être pas très sain d’esprit quand on y pense, surtout si on est une femme européenne  non-musulmane.

.

 

.

Il n’empêche que malgré ce petit défaut de cohérence logique, cette idéologie féministo-gauchiste est en train de ravager les universités américaines et européennes et de prendre le contrôle de millions de cerveaux estudiantins malléables, notamment par la milice ultra-violente des antifas.

.

Cette doctrine est omniprésente à Hollywood et dans les médias de masse contrôlés par les milliardaires mondialistes et dans certaines universités glauques et ravagées du cerveau comme Paris 8 ou Lyon 2.

.

Vous devez donc absolument vous former à détecter les signes de cette infection culturelle et civilisationnelle qui se développe partout à travers divers vecteurs que sont, je le répète, les publicités, les films, les séries, les journaux, les magasins, les manuels scolaires, etc.

.

Pour cela, suivez les chaînes youtube de Sofzilog, Bruno Le Salé, Julien Rochedy, Mos Majorum, Virginie Vota, Jordan Peterson, Lapin Taquin… J’en oublie certainement.

.

Le féminisme va donc, comme je le disais (la lutte des sexes, la lutte des races, la lutte des minorités sexuelles remplacent la lutte des classes) avoir tendance à s’allier avec ceux qui luttent contre l’oppression capitaliste, plus très nombreux devant l’échec patent du communisme. D’après ce discours, les grands patrons, les hommes politiques, ceux qui ont du pouvoir sont des hommes ou si ce ne sont pas des hommes, ce sont des traîtres à la cause féministe. Il faut donc unir les luttes anticapitalistes avec la lutte féministe.

.

Dans la grande mythologie larmoyante des oppressions généralisées, on en trouve d’autres qui sont aussi oppressés par ces grands détenteurs du pouvoir : les immigrés sont opprimés par les riches Blancs surtout s’ils sont d’une peau foncée, les homosexuels sont opprimés par la bienpensance, les traditions nauséabondes et rétrogrades.

.

Plus les gens sont noirs, plus ils sont opprimés, plus ils sont blancs, plus ils sont oppresseurs. Pour savoir si vous êtes racistes – même inconsciemment-, un petit test de couleur de peau suffit.

.

.

Plus ils sont spéciaux et dégénérés, plus ils sont opprimés. Les pédophiles et les djihadistes aussi sont opprimés dans cette logique. Plus ils ressemblent à un homme et à un Blanc et à un hétérosexuel et à un conservateur de droite et à un catholique, plus ils sont oppresseurs.

.

Les Blancs sont considérés comme privilégiés, racistes, oppresseurs, esclavagistes d’office, de par leur simple existence, et ce dès la naissance. On peut imaginer qu’il est donc permis à la limite de les tuer s’ils présentent le moindre signe de racisme ou d’intolérance. On ne peut pas faire confiance à ces gens-là. Mais comme nous sommes dans une société civilisée, il faut simplement leur faire perdre leur boulot, les humilier, les censurer et fournir un endoctrinement à leurs enfants via l’éducation nationale et les grands médias.

.

L’antiracisme de pacotille perfusé 24h/24 aboutit donc logiquement à une haine intense de la race blanche chez beaucoup de gens convaincus de ne pas être racistes. Car est-ce raciste que de détester les Blancs ?

.

.

Les Blancs seront donc suspects, surtout les hommes, surtout les hétérosexuels, sauf s’ils présentent des gages de la plus parfaite soumission à l’idéologie gauchiste de l’oppression du monde entier par le mâle blanc hétérosexuel. Et ainsi vous pourrez faire partie de la communauté des hommes bons, le Camp des Saints. Vous serez élevés à la gloire de Dieu grâce à vos discours et vos manifestations anti-fascistes en faveur de l’accueil des réfugiés, de l’antiracisme, de l’anticatholicisme, de la dénonciation des méchants juifs nazis qui ne veulent pas se laisser trucider par les gentils musulmans.

.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Julien Martel

Auteur chez Résistance républicaine, contribue aussi au blog "L'islam pour les nuls" et à Riposte Laïque.


8 thoughts on “Délire islamo-gauchiste du « féminisme intersectionnel »: détester les Blancs, ce n’est pas du racisme

    1. Avatarclaude t.a.l

      France Inter est toujours un régal ! ( tout le monde est ravi de financer cette radio )
      Là, c’était un hommage à Maboula Soumahoro.
      Il faut admettre que cette Maboula mérite bien son prénom …..

      1. AntiislamAntiislam

        Bonjour,

        Et en plus cette Lauren Bastide ose se réclamer du « Radioscopie » de Chancel !

        (Qui a fait la joie de mes années de lycée).

        C’est vraiment se foutre de notre g*** : à « Radioscopie » défilait tout le spectre politique, intellectuel, artistique …

        La Bastide, avec l’alibi de deux ou trois authentiques savantes, se limite à inviter sa micro-clique de médiocres du « féminisme intersectionnel » …

        On peut déjà prévoir ses prochaines « savantes » : Houria Bouteldja, Laurence de Cock, Rokhaya Diallo, Léonora Miano.

        De quoi remplir son prochain été ….

  1. AvatarChristian Jour

    Si ils n’aiment pas les Blancs, qu’est ce qu’ils les empêchent de se casser dans un pays d’amour et de paix et de tolérance. Il y en a 57, ils ont le choix, avant de se prendre une branlée par des Français de souche intolérants et racistes. Bientôt ça risque bien de leur arriver.

  2. AvatarCatherine Terrillon

    Quand j’étais jeune, je suis tombée dans le panneau : blanc = mauvais oppresseur et noir = gentil opprimé, mais j’avais l’excuse d’être jeune, influençable et inculte. En vieillissant, j’ai commencé à lire, à réfléchir, à voir des documentaires (etc) et mes convictions assez délirants sont retombées comme un mauvais soufflé. Et non, tous les blancs ne sont pas des oppresseurs, et tous les noirs ne sont pas des victimes…. l’idéologie gauchiste est bonne à mettre au cabinet sans oublier de tirer la chasse.

Comments are closed.