Les envahisseurs imposent à présent des fellations aux Français pour mieux les humilier, les dhimmiser…


Les envahisseurs imposent à présent des fellations aux Français pour mieux les humilier, les dhimmiser…

.

C’est nouveau, ça vient de sortir. Et, hélas, à mon humble avis, les cas vont se multiplier, comme les agressions pour un portable, une cigarette ou un regard qui déplaît. Il faut que le Français d’origine rase les murs, se planque, ne sorte plus… il faut qu’il reconnaisse le maître musulman, lui abandonne la rue et paie l’impôt des dhimmis, à la fois par l’argent volé et à la fois par ses impôts, voués à financer le voleur, le violeur, le délinquant qui occupe nos tribunaux et nos prisons.

.

Nulle part évidemment on ne dit qui sont les agresseurs, mais ça va sans le dire. Evidemment. Et d’ailleurs, si c’était des petits Blancs qui imposaient une fellation à un Noir ou un musulman, on ne parlerait que de cela. Nous savons fort bien, à présent, décrypter le silence des medias.

.

2 cas en 3 jours – et il y en a sans doute d’autres qui se taisent, humiliés, honteux, craignant leurs agresseurs-, ça fait beaucoup, ça fait trop. On peut féliciter C, du second cas, pour son courage. Il a osé, malgré la peur, malgré l’humiliation, aller porter plainte, alors que 2 de ses agresseurs traînent autour de chez lui. Une raison de plus pour jeter l’opprobre sur Alexandre Comte qui, par lâcheté, a tout effacé de tweeter.

.

Premier cas, le fameux journaliste des Inrocks à qui un Ostrogoth a voulu imposer une fellation dans un parc, avec la suite que l’on connaît.

http://resistancerepublicaine.eu/2019/08/09/pour-ne-pas-stigmatiser-les-minorites-alexandre-comte-efface-le-recit-de-son-agression/

.

Second cas, à Nice  : ils le traitent de « sale pédé » et le violent à trois

En rentrant chez lui, samedi, C., 33 ans, a croisé trois hommes qui l’ont insulté et lui ont imposé des fellations. Il a déposé plainte. Et témoigne pour que « ça ne reste pas impuni ».

C., 33 ans, sort du commissariat et prend contact avec Nice-Matin. Le Niçois vient de déposer plainte pour « pour viol en réunion et viol commis à raison de l’orientation sexuelle de la victime. »Et il ne veut pas que le silence l’emporte. Il veut parler, témoigner, donner sa version, dénoncer. Que « ça se sache, que ça ne reste pas impuni ».

« Ça » s’est passé samedi, à Nice-Nord, raconte-t-il. 19h30. Il rentre du boulot. « Il y avait trois hommes en bas de mon immeuble. J’en connaissais deux de vue. Une vingtaine d’années. Ils traînaient là depuis quelque temps et, chaque fois que je passais, ils me lançaient des insultes homophobes au loin. J’avais décidé de ne pas entendre, de ne pas relever. »

« ILS M’ONT CONTRAINT À DES FELLATIONS »

Mais ce samedi-là, les choses ne se sont pas arrêtées au « sale PD »: « Ils m’ont forcé à entrer dans l’immeuble, m’ont entraîné dans les escaliers. Ils m’ont poussé contre un mur et m’ont mis à genoux. J’ai essayé de me débattre: impossible… J’avais peur. »

Le regard se perd un peu. La joue est écorchée. Le bras abîmé. La peau déchirée. Mais la plaie la plus profonde ne se voit pas. C’est la dignité et l’humanité blessées qui font le plus mal, dit C.

Puis d’une voix presque mécanique: « Ils m’ont ouvert la bouche de force et m’ont contraint à pratiquer des fellations. Ça a duré une vingtaine de minutes, peut-être plus, je ne sais plus. Puis, l’un d’eux a dit : “J’en ai marre, on se casse” et ils sont partis. »

C. est resté là, hagard, « à pleurer recroquevillé dans l’escalier. » Puis, il a appelé un ami qui l’a accompagné à l’hôpital. Et au commissariat.

« J’espère qu’ils les retrouveront. On n’a pas le droit de faire ça… ». C. répète: « On n’a pas le droit, on n’a pas le droit… »

« https://www.nicematin.com/faits-divers/ils-le-traitent-de-sale-pede-et-le-violent-a-trois-403762?t=YjQ0NDE3ZDE5YjY5ZDI4OTIxMjkwMWVhNTNjZTYzY2VfMTU2NTQyMDU5MTI2NV80MDM3NjI%3D&tp=viewpay

.

Certes, pour le second cas, s’ajoute, à l’humiliation du Blanc, l’homophobie. Mais il n’y a pas que ça, il y a cette volonté d’humilier le Français, de le forcer à se mettre à genoux, à sucer, à avaler. Jouissance physique et ô combien morale en ces temps de haine des Blancs impunie et encouragée par le gouvernement. En ces temps d’invasion et de Grand Remplacement.

.
L’été dernier avait été celui des coups de couteau donnés à nos jeunes.

http://resistancerepublicaine.eu/2018/07/16/dorian-guemene-24-ans-assassine-par-4-racailles-ils-nous-tuent-nos-jeunes-un-par-un/Les coups de couteau n’ont pas disparu, hélas ; chaque année ils ajoutent une étape supplémentaire pour faire peur et pour humilier le dhimmi qui ne sait pas qu’il est dhimmi, qui ne veut pas savoir qu’il est dhimmi comme le journaliste des inrocks..

Pour ceux qui l’ignoreraient encore, le statut du dhimmi est très simple. Il concerne tout non musulman vivant en territoire musulman. Puisqu’il refuse de se convertir et qu’on lui a très généreusement épargné – au moins pour un temps- la mort, il faut qu’il paye, dans tous les sens des mots, pour avoir le droit de vivre en terre musulmane, pour avoir la « protection des musulmans » qui lui épargnent la mort promise aux infidèles.

Il doit donc payer le tribut annuel. En France, le tribut officiel ce sont toutes les aides et allocations payées par le contribuable français pour que viennent et s’installent à nos frais nombre de gens qui n’ont pas l’intention de travailler.

Il doit donc s’humilier sans cesse, ne pas regarder dans les yeux les maîtres, descendre du trottoir pour le leur laisser, se laisser bastonner ou bousculer ( ça ne vous rappelle rien ? ) et se faire dépouiller à l’occasion (tribut occasionnel, à la tête du client). Et travailler pour le maître pendant que celui-ci se pavane.

Il appartient à ses maîtres musulmans, il ne doit pas l’oublier… d’où les agressions sexuelles, viol des femmes et des hommes… nous retrouvons les fellations que nous évoquions en début d’article.

.

Il ne vous a pas échappé que tout cela concerne le dhimmi en terre musulmane…

Il ne vous a pas échappé que nos gouvernants installent la dhimmitude des Français d’origine en les faisant payer, en plus, des amendes, en les condamnant à la prison quand ils osent dénoncer cette dhimmitude imposée.

Conclusion, votre honneur ? Ils considèrent déjà la France comme une terre musulmane (merci Macron et ses prédécesseurs), et ils ne sont pas encore tout à fait majoritaires dans les urnes… Alors je vous laisse imaginer ce qui va se passer dans 10 ou 20 ans. 

 

A lire et relire, l’autobiographie de Bat Ye’Or, la « Juive du Nil » qui, après avoir subi le statut de dhimmie en Egypte en a été chassée avec les siens,  dont nous avons publié un compte-rendu :
Autobiographie politique, de la découverte du dhimmi à Eurabia.
[…]

Enfants juifs assassinés parce qu’ils ont commis le crime d’être nés, juifs adultes assassinés parce qu’ils ont eu le tort de ne pas avoir été assassinés plus tôt, mécréants abattus à l’arme de guerre, prêtre et jeunes femmes égorgées, etc., ces « événements », comme l’on nommait par pudeur il y a plus d’un demi-siècle la guerre en Algérie, ont laissé hébétés media, politiciens, experts, chercheurs, etc. – non seulement hébétés, mais aussi stupéfaits, interloqués, sidérés, abasourdis, ahuris et comme abêtis, mais ni cois, ni muets… Car, à peine ces assassinats ont-il été connus, a été mise en branle la Grosse Bertha du vivre ensemble et du pas d’amalgame : loups solitaires, dérangés mentaux, jeunes se vengeant de discriminations dont ils auraient été victimes jadis, et bien entendu, culpabilité de la France qui a refusé d’intégrer ces assassins et des Français qui n’ont pas voulu les accueillir comme des frères.

Et pourtant, un écrivain et essayiste, aujourd’hui une vieille dame, qui a choisi pour pseudonyme Bat Ye’or (c’est-à-dire, si l’on traduit en français ces deux mots hébreux, La Fille du Nil), après avoir renoncé à son premier pseudonyme Yahudiya Masriya (c’est-à-dire, si l’on traduit ces deux mots égyptiens, La Juive égyptienne), ne cesse dans les livres qu’elle publie depuis plus de quarante ans, d’expliquer les causes et les effets des « événements » de France qui ne sont en rien inédits et qui se produisent régulièrement, avec plus de morts et de destructions encore, depuis quatorze siècles, touchant des animistes, des zoroastriens, des hindouistes, des bouddhistes, des juifs et des chrétiens de toute obédience… Voici les titres de ses principales œuvres : Les Juifs en Egypte, Editions de l’Avenir, Genève, 1971 ; Le Dhimmi, profil de l’opprimé en Orient et en Afrique du Nord depuis la conquête arabe, Anthropos, 1980 ; Les Chrétiens d’Orient entre Jihad et Dhimmitude : VIIe – XXe s., Editions du Cerf, 1991 ; Juifs et chrétiens sous l’islam : les dhimmis face au défi intégriste, Berg International, 1994 ; « Comment j’ai découvert la dhimmitude », Les Cahiers de l’Orient, 4e trimestre 1997, n° 48  « Juifs et chrétiens sous l’islam », Commentaire, n° 97, printemps 2002.

Or, c’est dans le silence – l’omerta – que sont enfouis ces livres et les analyses qui y sont développées, de même que tous les témoignages que Bat Ye’or a recueillis, dont le sien propre. Ce silence est le même que celui dans lequel ont sombré les premiers témoignages de l’extermination des juifs en Pologne, Biélorussie, Ukraine, Lituanie, etc. Pendant plus de vingt ans, on n’a pas voulu savoir, on a refusé de croire à l’énormité des crimes de masse commis par les affidés d’Hitler, on y a opposé d’autres douleurs et d’autres souffrances. Les témoignages recueillis par Bat Ye’or concernent deux millions de juifs spoliés, menacés, chassés de chez eux et pour certains assassinés, en 1948, en 1952 et après, dans les pays d’islam, du Pakistan au Maroc…

Elle brise la chape de plomb.

Née en 1933, dans son Egypte natale, dont l’armée et de nombreux dirigeants ne dissimulaient pas l’admiration qu’ils vouaient à Hitler, elle a connu les discriminations, les menaces, la déchéance de la nationalité, la spoliation, les humiliations et le départ honteux en 1957 pour Londres avec un passeport Nansen et un statut d’apatride.

Pendant des décennies, elle a fait des recherches dans les archives et les grandes bibliothèques de Londres, Genève, New-York, Paris, etc. pour comprendre ce qui était arrivé à sa famille et à deux millions d’êtres humains.

Elle a alors sorti de l’oubli le statut de dhimmi (officiellement un « protégé », en fait celui à qui la vie sauve est laissée à condition qu’il paie un tribut annuel et qu’il se fasse oublier) et la condition de dhimmi, nommée dhimmitude, qu’elle met en parallèle avec l’esclavage, énonçant ce principe scientifique admirable : « L’histoire des sociétés esclaves ne peut pas être analysée avec les mêmes paramètres que l’histoire des peuples libres ». C’est le djihad, c’est-à-dire la guerre que les musulmans doivent mener pour établir l’islam dans les pays où il n’existe pas et nommés pour cela dar-el-harb (mot à mot « maison de la guerre »), qui définit le dhimmi : ce vaincu, obligé, s’il veut rester en vie, ou de se convertir ou de payer le tribut annuel et de devenir un étranger dans son propre pays. La dhimmitude résulte d’un ensemble de lois établies à partir du Coran, des hadiths et de la Sira (ou vie de Mahomet) par les oulémas et les juristes de l’islam et qui forment dans la charia un ensemble d’obligations auxquelles les musulmans ne peuvent pas se soustraire. Elle touche tous les peuples, jadis maîtres chez eux, qui ont été vaincus par les guerriers de l’islam, qu’ils soient chrétiens, juifs, hindouistes, animistes, zoroastriens, bouddhistes ou athées. C’est pourquoi le terme de « minorités religieuses » par lequel ils sont qualifiés dans les pays musulmans, où ils ont survécu, est un leurre ou un abus : ils étaient naguère majoritaires et ils sont devenus, à force de discriminations, d’humiliations, de meurtres, de pogroms, des minorités, aujourd’hui en voie de disparition au Proche-Orient : destin qui menace désormais les peuples d’Europe.

http://resistancerepublicaine.eu/2018/03/19/de-la-decouverte-du-dhimmi-a-eurabia-par-bat-yeor-a-lire-absolument/ 
Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


38 thoughts on “Les envahisseurs imposent à présent des fellations aux Français pour mieux les humilier, les dhimmiser…

  1. AvatarCharles Martel 02

    Et je ne me fais aucune illusion, vu que s’est passé dans la presse la police bougera peur être un peu, dans le meilleur des cas mettra la main sur ces salauds. Mais je fais confiance en notre justice de merde et nos magistrat dhimmis pour épargner à ces pourritures d’une sanction trop sévère. Je ne prends aucun risque à parier que ce sera tout au plus du sursis ou une peine si courte qu’ils n’iront pas en taule et un rappel à la loi, bref les violeurs seront dehors tout de suite et par contre le pauvre type devra faire gaffe à ses fesses (sans mauvais jeu de mots) car ils seront là pour lui faire payer le fait d’avoir osé porter plainte..

    Reply
  2. Laurent PLaurent P

    Faudrait pas me forcer à une fellation, parce qu’une fois la bite dans la bouche, je serre les dents, je chope la racaille par derrière les genoux et je tire vers moi. J’ignore quel effet ça doit faire d’avoir la bite dans un étau et de tomber à la renverse de sa hauteur, arrière du crâne direct sur le sol.
    AÏÏÏÏÏÏÏe PAF !
    Je doute que l’agresseur soit alors capable de quoi que ce soit contre moi et s’ils sont plusieurs, je doute aussi qu’ils restent sur place face à une furie qui leur crache du sang à la figure avec l’intention manifeste de ne pas en rester là.

    Reply
  3. AvatarMachinchose

    « A lire et relire, l’autobiographie de Bat Ye’Or, la « Juive du Nil » qui, après avoir subi le statut de dhimmie en Egypte en a été chassée avec les siens, dont nous avons publié un compte-rendu : »

    tout comme votre serviteur , mais en Tunisie, il y a 60 ANS….

    Les humiliations dés les années 58 LES EMBÜCHES ADMINISTRATIVES LES CONFISCATIONS LES BLOCAGES DE COMPTES BANCAIRES …………les petites et grandes misères quotidiennes, et enfin le depart en abandonnant TOUT !! maisons, appartements, meubles, souvenirs, cimetières vite saccagés a la recherche de dents en or….
    subir tou ça a 18 ans (tiens! l’ année du Bac ! !!

    ça laisse une rancune et une haine indélébiles

    et y a des encu..s de gauchos juifs en Israel, comme içi qui cultivent la vie ensemble ou les deux etats…………

    pour ceux qui ne connaissent pas la Grande Dame, elle est la veuve d’ un -trés- grand homme
    David Littman, patron du Mossad pour l’ Afrique du nord dés les années 58

    Reply
  4. AvatarCatherine Terrillon

    Quand la situation sera devenue incontrôlable, il y aura des réactions : les gens se procureront des armes et s’en serviront ! Si l’état ne nous protège plus ce sera le far- west … en France. Une aubaine pour les marchands d’armes…

    Reply
    1. AvatarMonica Daumer-thomas

      Je suis effarée par la montée des violences dans notre PAYS et l’Europe…je vis dans une petit ville, là où les autochtones ne se sentent pas encore concernés par ce genre de situation…ces exactions existaient dans la ville que j’ai quitté..NANTES…..je divulgue autour de moi tous les dangers qu’ils encourent, avec la venue des migrants qui commencent à être nombreux dans cette ville, mais on me traite de raciste…pourtant il y a déjà eu un viol sur mineure avec récidive, mais personne ne veut en parler..L’OMERTA EST LE PIRE DES DANGERS…

      Reply
      1. AvatarLouve

        Les Pistolets-arbalètes sont considérés par les gestionnaires de pas de tir sportif comme des « tueurs » ! 😉

        Reply
    2. Avatarmiguel

      Quand la situation deviendra intenable, le gouvernement vous arrachera les armes détenues de façon légale. C’est son premier réflexe.

      Reply
  5. AvatarLa moutarde me monte au nez

    Çà devient vraiment intolérable.
    Mais malheureusement, je crains qu’il faille attendre et supporter encore un maximum d’agressions de toutes sortes, Il faudrait même que cela arrive aux proches des plus favorables à l’immigration, pour qu’enfin les choses bougent et que les racailles soient remises à leurs places.

    Reply
    1. AvatarCharles Martel 02

      « …Il faudrait même que cela arrive aux proches des plus favorables à l’immigration, pour qu’enfin les choses bougent et que les racailles soient remises à leurs places.. ».

      C’est ce qu’on pourrait souhaiter logiquement mais même ça, ça ne marche pas tellement ces connards ont les yeux bouchés à l’émeri ..

      http://resistancerepublicaine.eu/2019/08/09/pierre-cassen-alex-journaliste-aux-inrocks-massacre-en-plein-paris-video/

      Reply
  6. AvatarCat

    Mon dieu , c’est de pire en pire .. Personnellement je ne trouve plus les mots au fil de tous les articles qui s’enchaînent et se suivent .. J’ai la haine, c’est viscérale, je hais de plus en plus l’être humain , ces raclures qui se prennent pour la race suprême, tout autant que les merdes qui ont voter comme des merdes il y a 40 ans et plus..

    Ce matin sur bfmerde il passait le fameux cas des « FRANÇAIS » arrêter pour le viol collectif en Espagne .. Alors qu’en voyant les bons bazanés on se doute bien qu’ils sont FRONÇAIS …

    Reply
  7. AvatarCatherine Terrillon

    Quand on voit le selfie de Macron avec Mohamed Ben Salman, on comprends que le peuple est bien peu de chose au yeux du « président ». Son coeur est en Arabie comme ses intérêts.

    Reply
  8. David BelhassenDavid Belhassen

    Encore une fois, bravo Christine pour cet article courageux qu’on ne pourrait lire nulle part ailleurs, hormis dans « Résistance républicaine ».

    Reply
  9. AvatarVent d'Est, Vent d'Ouest

    Ok. Et je mords quitte à agrandir sa circoncision. J’irai très probablement en prison pour m’être défendue mais lui il n’aura plus l’usage de ce qui lui sert pour utilser les femmes comme des champs de labour.

    Reply
  10. Olivia BlancheOlivia Blanche

    Je doute que vous ayez le temps de la sectionner en 2, car j’imagine qu’à la première douleur l’agresseur taperait sur la tête de celui ou de celle qui serait à genoux – sans oublier les autres autour, prêt à massacrer à la moindre velléité de révolte…

    Il est toujours facile d’imaginer ce que serait notre réaction tant que l’on n’a pas été confronté(e) à une situation réelle…

    Ces doutes, bien sûr, me rendent encore plus craintive face à de tels bourreaux et je plains les victimes potentielles… Etant donné que l’Etat et la Justice ne nous protègent plus, j’ai du mal à imaginer une contre-offensive à des attaques aussi délibérément vicieuses…. Et quelle parade envisagée pour leur faire échec…

    Reply
  11. AvatarChristian Jour

    Oui jojo , de leur sectionner en deux de bien mâcher et d’avaler, Le lendemain, leur rapporter se qu’il y a dans la cuvette et plié dans un journal pour qu’ils puissent la greffer. Enfin si ils peuvent.Si ils vous demandent votre non, vous vous appelez Personne.

    Reply
  12. SarisseSarisse

    Hausse stupéfiante de la criminalité en France:
    248 homicides recensés entre mai et juillet 2019, dont 101 pour le dernier mois.
    C’est une étude du ministère de l’Intérieur (dans « Le Point » relayée par « Le Figaro ».
    Finies les cachoteries macronesques, tout commence à se savoir.

    Reply
  13. Avatarpalimola

    Même les pires barbares des temps anciens n’ont commis ce genre de choses ! ……Et en plus ces dégénérés de merde aussi cons que leurs pieds agressent ce pauvre gars parce qu’il est apparemment homo , et eux après ce qu’ils ont fait ils ne le sont pas ?? Quand on a des relations avec un homme on est bien homo non ?

    Reply
    1. François des GrouxFrançois des Groux

      C’est ce que je me suis toujours dit… en prison, notamment, où le plus faible sert de « femme » aux codétenus…

      Reply
  14. Edmond RichterEdmond Richter

    A TOUS CEUX QUI ONT ÉLU MACRON. À TOUS CEUX QUI SONT POUR L’IMMIGRATION SAUVAGE, À TOUS CEUX QUI SONT POUR LE BURKINI, À TOUS CEUX POUR QUI L’ISLAM EST UNE RELIGION DE PAIX , DE TOLÉRANCE ET D’AMOUR…..ET BIEN SUCEZ MAINTENANT!!!

    Reply
    1. Avatarfrejusien

      très juste ! même la gauche israélienne est ignorante de ces faits qu’elle devrait pourtant connaitre ,
      très bon article !

      Reply
  15. Olivia BlancheOlivia Blanche

    Je reviens pour ajouter un mot car cette affaire me tracasse – comme bien d’autres – mais on voudrait trouver des solutions pour s’entraider.

    Déjà, certains d’entre vous doivent connaître l’association « Voisins Vigilants »…

    Il faudra que la majorité d’entre nous adhèrent à cette association, que l’on soit en immeuble ou dans des lotissements. Mais, il faut un référent qui se dévoue, surveille et lance des alertes à chaque fois que quelque chose paraît suspect. Nous avons eu un gardien d’immeuble qui assumait cette surveillance – à ses risques et périls. Puis, n’en pouvant plus des bruits du quartier, il a changé de région. Et, sans personne pour le remplacer nous avons cessé d’être « Voisins Vigilants » – Mais, à vol d’oiseaux, un lotissement affiche l’OEIL GEANT à l’entrée de la co-propriété. Ainsi, les malfaiteurs, savent qui, dans ce quartier, se protège le mieux.

    Là, où je veux en venir c’est que le gars qui a été attaqué a eu le tort de vouloir ignorer les insultes. Dès les premières insultes il aurait dû porter plainte, déposer une main courante, demander une surveillance.

    Je pense que les parents doivent réagir aussi, dès que leur enfant, semble avoir des problèmes à l’école.

    Bien sûr, sur un territoire où les attaques sont multiples et diverses il est impossible de prévoir une parade pour se protéger à tous les coups.

    Mais, je pense qu’il faudra de plus en plus sortir en groupe, pour ceux qui le peuvent – et avoir « quelque chose » sur soi, pour le cas où….

    Reply
  16. AvatarHans Müller

    Bonjour…la grande majorité des français ont ce qu’ils mérites…n’oubliez pas que le dictateur macron a été élu avec une grande majorité électeurs .sa traître politique favorable a invasion de notre pays était bien connue avant son élection. Se pays est désormais islamisé… Et seul les guerriers patriotes survivront , les faibles sont les premiers a succomber… Défendez vous , n’ayez aucune peur ou regret devant ces sauvages barbares islamisés. Nous sommes en guerre contre islam, et ces dégénérés disciples …libérons notre pays chassons le barbare envahisseur qui pollue nos valeurs et notre pays.

    Reply
    1. Avatarmac gyver

      D’accord avec vous ! S’il faut attendre « un réveil » des Français, pour enfin ,voter pour assurer un véritable avenir à ce pays, on peut attendre la saint Glinglin ,comme on disait jadis ! Merde, allons nous, nous laisser bouffer sans réagir ? Parce que ces fumiers commencent par des fiottes ,ensuite ,ce sera les femmes etc !

      Reply
  17. AvatarJean Charles du maroni

    Faite vous respecter. Je vous fait part de notre exemple .fin juillet a bordeaux lors d’une soirée avec mon frère et nos femmes , a la sortie d’un resto en récupérant notre véhicule…3 racailles on eu la géniale idée de siffler nos femmes et de les traiter de blanche a bit…, vu leur jupes trop courte a leur goûts’ on les a insulté de pédophiles islamisés chier par leur truies de mères ,ceux ci fou de rage ,nous on poursuivit a vive allure avec leur BMW ce que nous souhaitions… Une fois arriver hors de la ville ,sans témoins et caméra on les a reçus comme il le méritaient.. Avec nos frères siamois beretta et Wesson. Faite vous respecter , ou vous serez tous exterminés… N’ayez peur n’y de ces sauvages islamisé et n’y de nos traitres milices ,patriotes on est en guerre défendez vous. Ou vous serez exterminées.

    Reply
  18. Avatarfrejusien

    Trois navires ont repris la mer, pour continuer l’oeuvre de SOROS,
    le crétin richard geere était à bord de l’un d’eux et servait à boire aux migrants,

    on attend les époux TURENGE, il serait temps d’aider SALVINI

    Reply
  19. Avatarembryon

    Personnellement je ne laisserai pas en vie l’ordure qui oserait faire çà à l’un des miens ni à moi-même, devrais-je y passer le restant de ma vie. La police et la justice n’auront pas leur place dans cette action, ils ne seront pas mis au courant car rien ni personne ne pourra arrêter ma résolution.

    Reply
  20. AvatarRobert Le Priellec

    Notre personnel politique et notre racaille judiciaire sont déjà bien habitués à sucer de la bite au kilomètre dans les mosquées.

    Reply
  21. Avatarauguste

    La dhimmitude c’est l’organisation de l’esclavage des blancs . Je pense qu’il faut employé plus souvent le mot esclavage au lieu de dhimmitude cela devrait avoir plus de sens dans nos cerveaux . Dhimmitude c’est +/- gentil que esclavage c’est direct .

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *