Pierre Cassen : Alex, journaliste aux Inrocks, massacré en plein Paris (video)


Pierre Cassen : Alex, journaliste aux Inrocks, massacré en plein Paris (video)
Print Friendly, PDF & Email



Pierre Cassen

Fondateur de Riposte laïque


14 thoughts on “Pierre Cassen : Alex, journaliste aux Inrocks, massacré en plein Paris (video)

  1. AvatarGromago

    Pierre Cassen devient le meilleur porte parole de cet esprit français entre Molière (peinture des mœurs ) ,Beaumarchais ( mieux vaut en rire aujourd’hui que demain en pleurer ) et un brin paillard à la Rabelais ( médecin et philosophe) .

    Un régal d’humour noir (aîe!) au service d’une réalité pathétique .

  2. AvatarChristian Jour

    Ouais en attendant bien fait pour sa gueule, il peut voir que les CPF et les bobos qui soutiennent le vivre ensemble sont incompatible parce que blanc et que même eux peuvent s’en prendre plein la tronche.
    Tous les jours j’attends avec plaisir ta petite vidéo Pierre, toujours très pertinente.

  3. AvatarAmélie Poulain

    Merci pour cette video très intéressante à nouveau et percutante dans un langage imagé propre à souligner avec brio et pertinence cette bêtise humaine qui sévit aujourd’hui.

    Malheureusement, ce sont les Autres, plus réalistes et sains d’esprit qui la subissent aussi….

    Quelle tristesse pour toutes ces agressions…. Pensées pour les victimes en espérant que les choses changent et que la peur change de camp.

  4. AvatarCharles Martel 02

    Il y en a quand même qui se trimballent une sacré couche de connerie, que voulez vous faire avec des abrutis comme Alexandre Comte? Plus ils en prennent dans la tronche plus ils en demandent. On comprend pourquoi il y a encore tant de connards qui votent pour Macron, ils aiment se faire mettre….

  5. Avatarcynocéphal

    Ha ben non mon cher Pierre! Non, tu ne peux plus applaudir des deux mains, cela pourrait provoquer une charge d’hyper-tension émotionnelle chez ceux qui ont un genre ne pouvant pas le faire et c’est anti-qque-chose-de-grave….
    Maintenant il faut politiquement correctement bouger les mains genre  »ainsi fon-fon les petits marionnettes »,  »ils » appellent ça applaudir avec les mains jazzies. Y doit savoir ça Alex l’inrock nooon?

  6. François des GrouxFrançois des Groux

    J’adore l’ironie de Pierre Cassen dans ses vidéos !

    En revanche, j’ai un doute sur sa prononciation de « thread »… 😉

    1. Laurent PLaurent P

      > doute sur sa prononciation de « thread »
      La bonne prononciation est « fred » ( en anglais th = f, ead = éd )

      1. AvatarRinocero

        Et cet anglicisme open peut s’en passer en le traduisant par l’expression : « fil de discussion ».

    2. Avatarclaude t.a.l

      moi, j’aime bien la prononciation utilisée par Pierre !
      à sa place, j’aurais même dit :  » tréade « !
      faut pas déconner, on est en France
      et ras le bol des mots anglais à la mode, et aussi à la con, employés en permanence en France
      y’a des mots français pour le dire, merde !

      1. François des GrouxFrançois des Groux

        Non-utilisateur de Twitter, je ne savais même pas ce qu’était un « tréade »… alors hein !

  7. AvatarConan

    Merci de nous remontrer ton bar, Pierre…
    J’imagine les réunions qui peuvent s’y tenir autour …
    Je remarque qu’il y manque le nouveau pastaga aux « Plantes fraîches » …goûté et adopté par une majorité de populo-fancouillards …Je te le recommande !
    Quant à Alex, s’il n’a pas eu droit au coup de genou dans les couilles, c’est pour la bonne raison qu’il n’en a pas. (ça reste entre nous …)

  8. AvatarJoël

    Massacré ?? Bah, il n’a même pas fait un petit séjour aux urgences où il aurait pu retrouver ses amis.

  9. Avatarmiguel

    Tout à fait d’accord avec Pierre Cassen. Son refus, même que poli, de sucer la bite à ce pauvre scandinave est à la base de l’incident. Il faut comprendre que les norvegiens sont en manque d’affection, et qu’on a le devoir morale de soulager leur carences. D’ailleurs, offrir la bite à la bouche des autres, constitue chez eux une manifestation de cordialité. Donc, il aurait été plus sage de se mettre à genoux pour accomplir ce petit acte d’hospitalité. En fin, quand ce brave journaliste sera retabli, il pourra revenir à ce parc pour réparer le dommage psychologique qu’il a infligé à ces jeunes.

Comments are closed.