Ghaleb Bencheikh est payé par le contribuable pour faire la promotion de l’islam dans l’audiovisuel !


Ghaleb Bencheikh est payé par le contribuable pour faire la promotion de l’islam dans l’audiovisuel !

.

Critique de l’islam interdite.

Il ne fait pas bon critiquer l’islam à la télévision française en 2019. Zemmour vient encore d’en faire les frais.

Le CSA rappelle à l’ordre LCI pour des propos « islamophobes » d’Éric Zemmour (7 août 2019)

Le CSA a mis en garde LCI pour des propos islamophobes tenus par Éric Zemmour à l’antenne en février dernier. Le polémiste avait expliqué qu’ « on nous a expliqué que l’islam est une religion de paix et d’amour alors qu’on sait bien que cet antisémitisme-là est le produit d’une culture islamique qui vient de très loin ».

L’émission polémique avait eu lieu en février dernier. Le Conseil national de l’audiovisuel a mis en garde la chaîne LCI pour des propos tenus à l’antenne par Éric Zemmour qui ont jugé « islamophobes » constituant ainsi « une exhortation implicite à la discrimination » lors d’une émission consacrée à l’antisémitisme en France (…).

https://www.francesoir.fr/culture-medias/le-csa-met-en-garde-lci-pour-les-propos-islamophobes-de-zemmour-video

Le soviet suprême vient donc de désigner le méchant. C’est le volet répressif de l’audiovisuel.

 

Promotion de l’islam.

Il ne s’agit pas seulement de protéger l’islam de toute critique sur les ondes mais bien d’en faire la propagande active.

 

Pour cette noble tâche, la redevance TV sert à rémunérer un lobbyiste chargé à longueur d’émissions de dire du bien de l’islam et de saper la laïcité !

 

Ghaleb Bencheikh.

Franco-Algérien né en Arabie-Saoudite, pro-islam, anti-laïcité, il est chargé de défendre l’islam sur F2 et France culture.

Son père était membre de l’Association des oulémas musulmans algériens, président du Haut Conseil islamique d’Algérie dès sa création, prédicateur à la Grande Mosquée d’Alger, puis recteur de l’Institut musulman de la Grande Mosquée de Paris de 1982 jusqu’à sa mort, en 1989. Il fut pendant la guerre d’Algérie, le représentant du Gouvernement provisoire de la République algérienne (GPRA) puis premier ambassadeur de l’Algérie indépendante.

Parmi ses huit oncles paternels, on compte sept imams.

Le 13 décembre 2018, il été nommé président de la Fondation de l’islam de France.

Lobbyiste de médias et « relayeur d’opinions », il anime depuis 2000 l’émission « Islam » sur France Télévisions, dans le cadre du programme « Les Chemins de la Foi », le dimanche matin.

Il produit l’émission « Cultures d’islam », devenue depuis la mi-mai 2016 « Questions d’islam », sur France Culture.

Les moyens de Ghaleb Bencheikh.

-Il  est en capacité d’agir au cœur de la République, sur les ondes de la radio et de la télévision publiques, pour mieux en saper les valeurs.

-Il fait partie du Conseil des sages de la laïcité mis en place par le Ministère de l’Education nationale.

.

Commentaire : confier la préservation de la laïcité à ce personnage, c’est comme confier ses agneaux au loup ! Au fait,  qui sont les coupables qui lui ont donné les clés de la bergerie ?

L’objectif des islamos est d’avoir les mains libres (en détruisant la laïcité) pour imposer l’islam en France.

Cher Monsieur  Ghaleb Bencheikh, qui vous autoproclamez «ardent défenseur de laïcité », sachez que la laïcité française nous va très bien telle qu’elle est, mise en Lois par les sages législateurs de France !

Elle est sacrée et non-négociable. Nous n’avons pas besoin d’un « islamologue », « Dr. es sciences », « philosophe » « animateur » pour venir  nous l’expliquer et l’améliorer ! Contentez-vous, de la respecter, vous et vos coreligionnaires.

-Il sait se servir de tous les moyens et relais publics possibles  (médias, associations, tremplins divers, moyens matériels, financiers et humains…). Au passage, nous avons le plaisir d’apprendre dans quelles poches atterrit une partie de la taxe audiovisuelle que nous acquittons chaque année.

.

Quelques vecteurs derrière lesquels on retrouve Ghaleb Bencheikh

 

Promotion de l’islam par Ghaleb Bencheikh via le site Oumma.com.

« Le site Oumma.com fait circuler l’information sur la vie cultuelle et culturelle de la deuxième religion de France : l’Islam. Il organise le débat d’idées sur l’intégration et la représentation de l’islam en Europe et partout dans le monde francophone ».

 

La structure « Campus lumières d’islam » : la République à la sauce islamique !

https://campuslumieresdislam.fr/fr

Appropriation de la République par les islamos…

Parmi les « partenaires » cités,  censés apporter leur caution à la cause : ADP, SNCF, le Louvre, le CNRS etc.

On voit que des organismes clé de la société française sont gangrenés par le lobby islamique.

.

Imposer le halal dans les collectivités en France : France Fraternités

France Fraternités est une association qui cherche à créer des dynamiques de solidarités laïques et républicaines. « Permettre à tous de manger ou d’aller à l’école ensemble »

https://campuslumieresdislam.fr/fr/blog/la-republique-en-partage/laicite-citoyennete/permettre-a-tous-de-manger-ou-daller-a-lecole-ensemble-123

On nous raconte qu’un repas en collectivité doit proposer du poulet, du bœuf et du poisson…ah bon ? Explication, sans rire : pour respecter les Hindouistes qui ne mangent pas de bœuf, afin de permettre la convivialité et la fraternité !

.

Le grand combat de Ghaleb Bencheikh  : détruire la laïcité à la française.

Ghaleb Bencheikh s’emploie inlassablement à détruire la laïcité à la française en voulant la faire plier sous l’islam. Le Coran, lui, est sacré et ne se plie à rien !

Sa stratégie :

-combattre la laïcité, toujours avec duplicité et surtout  jamais frontalement : annoncer des débats d’idées autour  de la laïcité, dire que l’islam est compatible, que les non-musulmans n’ont rien compris aux bonnes intentions de l’islam, se présenter comme défenseur de la « non-violence » et de la « liberté » pour s’acquérir les naïfs. Faire le « buzz » en soufflant le chaud et le froid sur différents sujets, en étant un jour modéré, le lendemain ferme.

-dire de laïcité qu’elle n’est pas « satisfaisante », qu’il faut la faire « progresser », la « faire  évoluer » et la « dépasser » et ainsi mieux démolir la vraie laïcité à la française, dernier rempart de la République.

-avancer à pas feutrés et brouiller les pistes en se présentant comme  un pacifique scientifique, ce qui lui permet de se faire appeler « Docteur » et de faire des conférences sur des sujets périphériques pseudo-scientifiques comme cette « Conférence du Dr Ghaleb Bencheikh : Apport des arabo musulmans au corpus du savoir universel »…

-écrire des ouvrages et faire des exposés  « autour du thème de la  laïcité » et en lien avec « les problématiques des sociétés contemporaines »

.

En finir avec la laïcité…

Excellent communiquant, rompu aux méthodes audio-visuelles, il sait parfaitement manipuler son auditoire. Sa spécialité : utiliser les mots de la République Française pour mieux en combattre les valeurs. Il a par exemple le toupet de  venir nous donner des leçons sur les Lumières, ce mouvement qui a porté la Révolution française.

Définition des Lumières: « Par leur engagement contre les oppressions religieuses et politiques, les membres de ce mouvement, ont  œuvré pour un progrès du monde, combattant l’irrationnel, l’arbitraire, l’obscurantisme et la superstition des siècles passés, ont procédé au renouvellement du savoir, de l’éthique et de l’esthétique de leur temps. »

Sur la laïcité, le bonhomme nous répète en boucle que la notion est dépassée.

« Le concept de laïcité a pris naissance au sein même de l’idéal des Lumières »

« Il semble bien qu’il nous faille reprendre le travail après les Lumières. Oser penser qu’il y a de l’inachevé dans ce qu’Elles nous ont laissé ».

Pour lui, la laïcité a donc un goût d’«inachevé ». Il doit  falloir comprendre qu’il veut l’achever, donc ?

Achever dans le sens d’ « achever », comme on achève un mouton pour l’Aïd ? On sait bien qu’il cherche à lui tordre le cou, à notre chère laïcité.

Dans le sens de « terminer » un travail ?

Attention, il faut toujours se méfier de ceux qui disent vouloir améliorer les choses pour notre bien !

« Il est urgent de faire la lumière sur ce que promeut aujourd’hui la laïcité en France pour faire face aux enjeux contemporains. »

Ghaleb Bencheikh parle comme un médecin au chevet de La France qui serait malade et qu’il serait urgent de soigner. Grand seigneur, il veut bien garder le mot « laïcité ». Mais sans le contenu. Une coquille vide fera très bien l’affaire et l’islam pourra enfin régner.

« Non qu’il faille faire table rase du passé pour prendre une feuille blanche, mais au contraire s’inspirer du passé pour continuer dans le même élan initié par les Lumières ».

.

Et bien non, nous ne voulons pas  qu’un théologien s’empare de la plume de Voltaire pour écrire une suite islamo-compatible ! Si vous êtes  tant amoureux des Lumières, allez donc les répandre en Algérie et en Arabie saoudite au lieu de vouloir répandre l’islam en France.

.

Conférence en novembre 2019 sur le thème de la laïcité (qui doit se plier à l’islam en se réinventant…) financée par la mairie de Paris via une structure islamophile qui nous dit : « La laïcité se cherche, s’exprime, se discute, s’exerce et, s’il faut, se corrige. Aujourd’hui, la laïcité est un concept qui donne lieu à des interprétations diverses et variées de la part des citoyens (…) » Tout un programme…à boycotter.

https://www.unidivers.fr/rennes/islam-et-laicite-une-irreductible-incompatibilite-le-patronage-laique-jules-valles-paris/

Page France culture :

https://www.franceculture.fr/personne-ghaleb-bencheikh.html

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Jules Ferry

n’est pas prêt à renoncer à son mode de vie occidental. En un mot ou avec un dessin, Jules Ferry dit NON à ceux qui veulent reléguer les femmes au foyer, couvrir leur tête, rallonger leurs jupes, jeter les homosexuels du haut des tours, interdire l’alcool, limiter la liberté d’expression, bannir les caricatures religieuses, censurer les livres, codifier la tolérance…


6 thoughts on “Ghaleb Bencheikh est payé par le contribuable pour faire la promotion de l’islam dans l’audiovisuel !

  1. AvatarChristian Jour

    Ou comment faire progresser l’islam avec la bénédiction des collabos traîtres et vendus.les collabos de la dernière guerre sont toujours là.

  2. Amélie PoulainAmélie Poulain

    Franchement… Je ne vois pas où il vont chercher que cette religion serait la 2ème religion de France…. Elle n’a et ne sera jamais « Française », c’est évident.

    Enfin pas tant que les Français ne comprennent pas qu’il ne faut pas salir le Catholicisme qui est nos « racines » (comment peut-on se couper l’herbe sous le pied à ce point-là ?).

    A eux de voir et de réfléchir….

  3. Avatarclairement

    Il y a longtemps que je pensais que cette tête de crétin qui joue l’intellectuel essayait de faire passer l’iSSlam pour une religion qu’elle n’est pas
    Il paraît qu’il est invité également dans les écoles pour raconter son rêve d’iSSlam des lumières…

  4. Avatarclairement

    Sans vouloir détruire ce que nous a apporté la laïcité je voulais seulement vous indiquer l’excellent ouvrage du Père Michel VIOT aumonier des armées et de Odon LAFONTAINE » LA LAICITE , MERE PORTEUSE DE L’ISSLAM, ?  » préfacé par Remi BRAGU, de l’Institut

  5. ConanConan

    « Laïcité : vouloir changer le contenu en gardant l’enveloppe  » ????….et pourquoi ne pas appliquer ce principe à l’islam : garder l’enveloppe en supprimant la charia qui est et restera hors la Loi de la République !
    Etablissez moi la preuve contraire !
    Et ce type est payé avec nos impôts !!….
    L’Etat devrait avoir obligation de publier les grilles des salaires de tous les personnages qu’il appointe, y compris ceux de ces « savants de la foi » …ainsi que ceux des apparatchiks du CSA, ce Conseil des Soumis de l’Audiovisuel !!…

  6. AvatarDaniel Dambinoff

    oui ! il faut revenir ! au loi de la république laique de la France !! est abolire toute les religion qui ne respecte pas la laicité de la république Française comme en1789 !!!

Comments are closed.