Le système de santé français est comme la camionnette HY de Citroën : à trois vitesses 


Le système de santé français est comme la camionnette HY de Citroën : à trois vitesses 

.

En première c’est poussif, ça manque de caler, c’est le lot du citoyen lambda.

Dans des déserts médicaux issus d’une politique de numerus clausus mis en place par ceux qui ne vont pas la subir, on se retrouve avec deux médecins (dont un partant à la retraite) pour 7 villages….à quelques kilomètres à peine d’une grande agglomération.

.

Les urgences de l’hôpital le plus proche ont vu leur fréquentation doubler en quelques décennies alors que le nombre de médecins à été divisé par trois : cherchez l’erreur !

Un patient vient sonner au portillon toutes les 10 minutes 24h/24 365j/an (chiffres arrondis largement à la baisse). Nous parlons là, de quantités, de faits, de marqueurs, je vous laisse imaginer l’aspect qualitatif ! Au titre de cerise sur le gâteau notre citoyen aura parfois à se débattre avec une feuille de soins, des frais à avancer, des remboursements tardifs, des pénuries de médicaments et ce n’est bien sûr, pas exhaustif.

.

En deuxième vitesse, avec un peu d’élan ça roule mieux : c’est la vitesse « oumma ». La préférence communautaire pour obtenir un rendez vous plus rapide, la pression mise par toute une smala qui accompagne l’impatient, le climat de terreur généré pour que le personnel cède aux caprices. Coté cerise, grâce à des CMU, AME, pas de frais, pas de paperasse, la sérénité quoi…

.
En troisième nous y sommes :  le doux ronronnement du moteur et les cheveux dans le vent ! c’est l’hôpital américain de Neuilly, l’accès aux meilleurs spécialistes, aux traitements les plus innovants. Pour citer le grand philosophe Freddy Mercury : ” I want it all, and I want it now”. Au volant nous avons le sénateur Machin, le chef d’entreprise influent, et parfois même madame Brigitte Trogneux herself.
https://www.valeursactuelles.com/societe/une-longue-operation-de-chirurgie-esthetique-pour-brigitte-macron-109603

.
Pas de carnet d’entretien,  que du carnet d’adresse. Dis-moi quel est ton problème et je vais légiférer pour que tu puisses t’en passer.

.

Et la marche arrière dans tout ça ? « Vous savez bien qu’elle est foutue depuis longtemps »

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




14 thoughts on “Le système de santé français est comme la camionnette HY de Citroën : à trois vitesses 

  1. AvatarMachinchose

    quelle revélation intéressante!!

    je comprends mieux pourquoi on me demande de payer d’ avance des frais dentaires pour d’ interminables soins dentaires a l’ hopital Mondor, qui font du sur place depuis plus d’ un an et demi

    ce centre d’ odontologie etant une véritable tour de babel de patiens trés impatients, n’ avançant rien du tout!
    j’ y ai même croisé un Kazakh qui parlait anglais et une jeune femme Roumaine qui a eu la sottise de me dire qu elle ne payait rien du tout ….

    quand aux afouicains, c’est 35% de la clientèle avec un gros nombre de maghrébique

    j’ ai fini par laisser tomber pour me diriger vers un dentiste de ville confirmé, plutot que servir de cobaye a des etudiants en fin de cycle, dirigés par des dentistes confirmés
    et qui ont tendance a a amplifier les « soins » a exagererles « chantiers » a ceux qui peuvent payer
    on comprend mieux l’ ironie immonde du libidineux Hollande a propos des « sans dents » de chez nous

  2. frejusienfrejusien

    Bien analysé, bien vu !!

    triste situation que nous devons subir au quotidien,

    mieux vaut ne pas être malade, sinon, eh bien , on fait avec les moyens du bord, les remèdes de grand-mère, ou supporter en espérant que ça va passer,

    à cela il faut ajouter l’incompétence de certains médecins, quand c’est le seul du coin, on évite d’aller consulter, c’est un peu comme s’il n’y en avait pas, et de toute façon aucun matériel médical, donc erreurs de diagnostic fréquentes

    1. Amélie PoulainAmélie Poulain

      « à cela il faut ajouter l’incompétence de certains médecins, quand c’est le seul du coin, on évite d’aller consulter, c’est un peu comme s’il n’y en avait pas, et de toute façon aucun matériel médical, donc erreurs de diagnostic fréquentes »

      Oui… si les gens savaient ce qu’il en est réellement de la Médecine, ainsi que de son cursus qui mène à un diplôme « professionnel »…

      Je n’en dis pas plus, j’énerverais certains…. et il y aurait beaucoup de choses à en dire.

      Juste une chose : que l’on arrête d’idéaliser et que l’on regarde la réalité afin de remettre les choses à la juste place. Mais c’est vrai qu’ils ont un « argument » imparable pour obtenir ce qu’ils veulent : ils s’occupent de la vie et la mort, alors cela fait peur….

  3. Charles Martel 02Charles Martel 02

    Oui c’est devenu ça la France, le FDS bosse paye un bras en cotisations et mutuelles et quand il a besoin de soins c’est 3 mois pour obtenir un rdv, des intervention pour lesquelles il faut mettre la main à la poche à cause des dépassements d’honoraires et une qualité de soins très aléatoire. Par contre Mohamed ou Mamadou là c’est intégralement gratos pour eux, même pour des intervention facultatives et de confortet ils bénéficient d’une attention toute particulière pour éviter qu’ils foutent le bordel.
    Quant à nos ordures de politicards de la race de Maconnard 1er eux ils ont droit à touts les attentions et au meilleur, bin oui entre copains magouilleurs on se serre les coudes et puis payer 3000 euros pour une simple prothèse dentaire de luxe ça ne leur pose aucun problème.
    Et dire que l’on ose encore laisser écrit « Égalité »sur les façades des bâtiments publics.. quelle honte, quelle hypocrisie!!! En attendant c’est le sans dents FDS qui payse pour toute ce tas de merde!!!

  4. François des GrouxFrançois des Groux

    Pas mal la comparaison !

    Le « Tube » Citroën était quand même une camionnette sympathique issue d’une époque sympathique…

  5. AvatarChristian Jour

    En attendant, qui paye, c’est nous. Nous on bosse, eux ils palpent, sans rien foutre. DEHORS.

  6. Avatargourio

    Bon , alors dejà les déserts médicaux ne sont pas liés au numérus clausus qui n’a cessé d’augmenter depuis 10 ans mais à la désaffection bien compréhensible des jeunes médecins d’exercice en zone déficitaire , deficitaire d’offre de soins de spécialités nécessaires à l’établissement d’un diagnostic fiable , deficitaire de securité elementaire ( nombre d’agresions de praticien(nes) en constante augmentation , .. si , en ruralité , on ajoute le manque d’infrastructures nécessaires à une vie correcte : écoles , lycées , commerces , equipements sportifs … çà suscite pas l’enthousiasme , on peut etre parfaitement bien soigné et pris en charge en médecine de première ligne , en zone semi rurale pour peu que le medecin prenne son temps ne fasse pas de l’abattage , si si çà existe ..; bon les SAUs c’est evidemment une probleme politique , solution : Mouloud , Moussa , Kewin , et Johny du voyage : incivilité , menace , consultation non motivée : prune de 50€ opposable sur les allocs si pas payée .. quand à la troisieme vitesse , au vu des retours de patients soigné(es) par les grands docteurs parisiens et au vu de la tronche de Brigitte , je doute fortemment de leur  » compétences  » pour nombre d’entre eux !!

    1. Marie BergerMarie Berger

      bonjour monsieur Gourio,

      Je pense que le desert medical n’est pas seulement une histoire d’habitant au km2……les cas sur lesquels je me suis appuyée, relevent justement du paradoxe suivant: région hyper agréable, les infrastructures sont toutes là, les maires ont les moyens de creer des centres de soins…..et…..et pourtant ce n’est pas parce que l’on decide de créer une boite de raviolis (le centre de soins) qu’on a FORCEMENT des raviolis (les médecins) Encore un truc….1998+++> 3583 medecins formés +++> 11 ans de formation pour un spécialiste+++>sans AUCUN redoublement nous sommes en pleine periode de vaches maigres et le NC est bien, en partie, responsable de la situation actuelle Marie Berger

      Marie Berger

      1. Avatargourio

        Bonjour marie Berger

        Completement d’accord sur la fausse bonne idée que constitue la maison medicale boite de ravioli vide , ce que je constate c’est que la clinique enseignée à l’hôpital est de plus en plus technique et necessite des examens complémentaires que seul des plateaux techniques etoffés peuvent fournir : les hopitaux periph et bien entendu les CHU des grandes villes qui constituent un aspirateur à installation et pi y a aussi une chose qui apparait c’est la modification sociologique des promos de plus en plus homogenes socialement de classes aisées avec une moindre niaque à la reussite sociale de ma generation et la revendication edoniste parfaitement legitime du temps libre de la vie en famille et des horaires amenagées que reclame la nouvelle generation de médecins …

        C’est jacques Barreau ministre du crane d’œuf Juppé  » le meilleur d’entre nous  » qui avait mis en place en 1997 le MICA , la prime au depart des MGLs , au motif que moins de precripteurs , moins de precriptions et donc plus d’economies … 5 ans plus tard Aubry comprenant decidemment tout comme crane d oeuf instaura le concentionnement selectif par specialité resultat : 2002 , 50 ophtalmo formé pour tout le territoire metropolitain , je ne parle pas de Bachelot et de Bertrand , des gourdes patenté(es) , ce sont les politique et eux SEUL qui sont responsables du desastre

  7. Amélie PoulainAmélie Poulain

    Oui… moi j’essaie de plus en plus de travailler sur la pensée positive pour rester en bonne santé…

    Mon fils faisait 1OO km (vous imaginez….) pour consultation chez un opthtalmo et un allergologue, après son travail car il ne consultait pas les jours où mon fils était libre et pas après certaines heures non plus… Donc, pas simple, il a abandonné sauf pour l’ophtalmo car il n’a pas le choix la Sécu se permettant d’imposer certaines règles à ce niveau.

    Pour le reste à charge (n’existe pas à la Réunion on se demande pourquoi une règle différente..) nous le devons à Sarkosy et que personne ne se plaigne car les Français,devant mon indignation vu l’injustice, ont l’air de trouver cela normal vu qu’ils n’ont jamais rien dit.

    Il n’y a pas que le « Numérus Clausus » qui a bon dos qui est responsable de tout cela entre autres… mais chut, nous touchons à un domaine intouchable en France.

  8. AvatarMaurice P

    Bonjour Oui notre pays n’est plus une référence surtout pour les soins… Autre exemple le 28 juillet nous étions en vacances a menton , suite a une mauvaise chute d’un petit bateau qu’on avait louer j’ai eu une entorse de la cheville .qui a doublée de volume ..alors direction le centre hospitalier de menton il était 10h , horreur a notre arrivée aux urgences , tout était déjà saturé, tris a entrée et brancard dans tout le couloir…délais attente estimé 3 a 4 h attente…pas mal vu que les autres hôpitaux français en implosion. faut attendre plus de 7 h , .le concessionnaire du bateau qui nous avait suivit ma conseillé d’aller en Italie a ventimiglia, a5 km ce que nous avons fai, je peut vous assurer que je ne le regrette pas , a mon arrivée au urgences italiennes vers 11h30 un dimanche j’ai été admis de suite, j’ai passe la radio , et je suis sorti
    vers 13 h avec une attèle et des medicaments fourni par la l’ hôpital…quant aux formalités entrée et sorties elles son faite sans aucune complications… De plus en Italie il n’y a aucun risque de problèmes de sécurité dans les hôpitaux vu qu’a accueil les carabinier ( gendarmerie) , vérifient l’identité, les natures et causes des demande de soins…je ‘n’ai avancé aucun frais aillant la carte vitale européenne …pauvre France nous sommes devenus la honte de Europe, une infirmière ma précisé que de nombreux autres français venaient pour des soins a ventimillia , surtout pour les spécialistes ophtalmo , gynéco , il suffit d’avoir la carte vitale européenne a réclamer a la secu…

Comments are closed.