60 000 armes dans les banlieues, et ils veulent désarmer les Français


60 000 armes dans les banlieues, et ils veulent désarmer les Français

Les deux récentes tueries de masse aux États-Unis sont une nouvelle occasion d’attaquer Donald Trump sur la législation américaine concernant le port d’armes.

Éternel débat sur un pays forgé dans la violence et pour lequel le culte des armes à feu reste gravé dans son ADN depuis la conquête de l’Ouest.

Mais les opposants au 2e amendement de la Constitution américaine sont ultraminoritaires dans le pays et par conséquent les Américains n’accepteront jamais d’abandonner ce droit élémentaire d’être armé pour se défendre.

Pierre Cassen vient de diffuser une excellente vidéo sur le sujet. Un très instructif rappel historique sur la législation des armes en France, devenue de plus en plus restrictive à l’égard des citoyens. La trahison de nos élus est totale.

https://www.youtube.com/watch?v=gFrZMNhi7jA

Il est clair que le pouvoir sait très bien que la situation de notre pays devient de plus en plus explosive, que la criminalité va crescendo avec l’immigration de masse et que l’échec de l’intégration menace la cohésion nationale.

Dans une telle situation, un Donald Trump assurerait aux citoyens le droit de se défendre. Mais en France, nos gouvernants n’ont qu’une obsession : interdire toute vente d’armes et supprimer tout droit à la légitime défense.

Moyennant quoi, seuls les voyous sont armés.

Ceux qui nient l’existence de milliers d’armes de guerre dans les caves de nos banlieues sont des menteurs. Quand Jordan Bardella évoque 15 000 Kalachnikovs dormant dans les quartiers, on peut discuter le chiffre qui varie selon les sources, mais le problème est bien là : des armes de guerre venues de l’ex-Yougoslavie s’entassent dans les caves des cités.

« J’aimerais aussi que l’on s’attaque aux 15 000 Kalachnikovs qui sont en circulation partout dans les banlieues. On a un libre port d’armes aujourd’hui en France dans un certain nombre de nos quartiers notamment. »

En fait, si ce chiffre semble surestimer le nombre d’armes de guerre, il sous-estime  largement le nombre total d’armes en circulation dans les cités.

En effet chaque année 5 à 6 000 armes sont saisies par la police, et on estime que cela représente 10 % du total. On peut donc estimer le stock d’armes des cités à 60 000 armes et non pas 30 000.

Sur ces armes saisies, 5 % seraient des armes de guerre.

Par conséquent, sur un chiffre moyen de 60 000 armes dissimulées dans les banlieues, on peut estimer qu’il y a au minimum 3 000 armes de guerre. Mais sans doute beaucoup plus quand on voit le nombre de filières régulièrement démantelées.

Une Kalachnikov en bon état coûte entre 1 000 et 2 000 euros. Une broutille pour les caïds des quartiers qui roulent en voiture de luxe à 100 000 euros et plus.

Cela dit, quels que soient les chiffres, il y a bien dans nos banlieues une prolifération anarchique des armes de guerre en provenance des Balkans et l’actualité le prouve chaque jour.

À Paris, Marseille ou Lille, les règlements de comptes à la Kalachnikov sont légion.

À l’heure où l’ex-ministre de l’Intérieur nous prédit dans les cinq ans un face-à-face avec les populations qui refusent l’intégration, on note qu’en cas de soulèvement généralisé, seules les cités seront armées !!

À ce jour, l’État se refuse à ordonner une reconquête des quartiers qui échappent à la loi républicaine et où se côtoient un système mafieux et des minicalifats, dans un subtil partage du pouvoir entre caïds et barbus.

Chaque Président se dérobe devant l’obstacle, priant pour que son quinquennat se passe en douceur avant l’embrasement programmé.

L’armée se prépare et sait très bien qu’au-delà des missions de maintien de l’ordre des forces de police, ce sont des missions de pacification des quartiers qu’elle devra assumer..

                     

Zemmour, Rioufol, Bruckner, ont évoqué depuis longtemps le risque de guerre civile. Un risque bien réel qui ne sort pas du cerveau d’un illuminé en plein délire, mais que les autorités civiles et militaires ont fini par prendre en compte, sans toutefois mener d’actions préventives pour limiter les risques.

Nos élus savent que tout finira par exploser mais ils accélèrent et amplifient l’immigration de masse ! À croire que la confrontation, ils la souhaitent !

https://www.medias-presse.info/operation-ronces-un-scoop-qui-nen-est-pas-un/60787/

La seule inconnue reste la date à laquelle le volcan entrera en éruption. Car ce ne sont pas de gentils collectionneurs qui entassent des armes automatiques dans leurs caves, mais des islamistes prêts à en découdre pour instaurer une théocratie salafiste dans toute cette Europe avachie, atteinte de pulsions suicidaires.

Il faut lire cet extrait du regretté Guillaume Faye, qui nous a quittés en mars 2019.

Tous les ingrédients du cocktail explosif sont en place.

https://fr.novopress.info/201194/la-guerre-civile-ethnique-se-prepare-par-guillaume-faye/

https://ripostelaique.com/60-000-armes-de-guerre-dans-les-banlieues-et-ils-veulent-desarmer-les-francais.html

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




13 thoughts on “60 000 armes dans les banlieues, et ils veulent désarmer les Français

  1. AvatarAlexcendre 62

    Les lois sont surtout faite pour les braves gens vu quelles n’ont aucun effet sur les autres , une ville célèbre du sud de la France nous le rappel régulièrement , bien entendu ce positionnement des autorités cache une autre motivation qui est par d’arme parmi le peuple ! Sait-on jamais ? en 1940 heureusement beaucoup n’avaient pas respecté la consigne ce qui a fourmi les premières armes aux résistants mais ça c’est oublié .

  2. Charles Martel 02Charles Martel 02

    Pas de panique allons, en cas de soulèvement des cités on aura tous les abrutis illuminés du mouvement LGBT qui viendront cul à l’air et seins au vent avec leurs tronches de dégénérés pacifier ces « braves » mahométans qu’ils adorent tant…

    1. AvatarVent d'Est, Vent d'Ouest

      Donc, si je suis bien les « raisonnements » tortueux de la bienpensance il faudrait alors imputer TOUS les attentats actuels non seulement à Trump mais également ceux passés à Obama et à leurs prédécesseurs, à, dans le désordre, merckel, macron, Hollande… bref à tous les dirigeants ? Ce ne sera que justice et faire preuve d’équité !
      Ceci étant, pour les USA, c’est dans leur Constitution. Et quand obama était au pouvoir huit longues années, il a fait quoi contre les armes ? RIEN, NADA ! Que l’on ne vienne pas nous bassiner les tympans avec des cris d’orfraie et de vierge effarouchée contre l’actuel locataire de la Maison Blanche (que j’admire et dont j’envie les États-Unisiens) avec des mensonges pas très éloignés de la diffamation !

  3. frejusienfrejusien

    « Nos élus savent que tout finira par exploser mais ils accélèrent et amplifient l’immigration de masse ! À croire que la confrontation, ils la souhaitent ! »

    à,croire surtout qu’ils veulent que nous soyons minoritaires quand elle surviendra,

    mais quelle couche de crasse ! quelle stupidité !! quelle pourriture ! je ne trouve pas de mot assez fort pour définir une attitude corrompue à ce point !
    il faudrait en inventer un

  4. AvatarDurandal

    Au café du commerce de mon quartier cela fait des années qu’est évoqué « le risque de guerre civile »…
    Zemmour et d’autres regardent, écoutent et écrivent des livres… Rien de bien efficace sur le plan de la révolte et rien à voir, non plus, avec la divination et un quelconque pouvoir visionnaire.
    D’autres s’engagent, envers et contre tout (tous), dénoncent, proposent de possibles solutions immédiates; mais hélas étouffés et méprisés, marginalisés et… « diabolisés ».
    Le bon peuple préfère les chimères… Rassurantes mais un rien anesthésiantes. C’est ainsi.

  5. frejusienfrejusien

    Très intéressant Guillaume FAYE,

    au vu de ce qui se passe actuellement, on peut affirmer sans beaucoup se tromper que l’état sera COLLABORATEUR,
    et que nous subissons un nouveau RÉGIME DE VICHY, le gouvernement engoncé jusqu’au cou dans la collaboration la plus ignoble et la plus basse qui soit,
    et comme en 39, nous avons les tièdes, les craintifs , les attentistes, les « j’y crois pas « , il ne faudra pas compter sur ceux-là pour prendre les armes ou le maquis

  6. Avatarcrina

    « 60 000 armes dans les banlieues, et ils veulent désarmer les Français »
    Allons vous n’y êtes pas! 60000 armes en banlieues oui ! Mais ils n’ont jamais voulu désarmer les français. Sur touts les plateaux de télévision veulent désarmer les américains!

  7. ConanConan

    Grâce à l' »économie ouverte » plus besoin de douaniers …==> 5% seulement des conteneurs maritimes nous arrivant du monde entier ont leur contenu vérifié et de façon aléatoire….
    Combien de kalachs un seul peut-il bien contenir ??
    Dans un seul conteneur de 40′ soit 65,40m3, on doit pouvoir loger quelque chose comme 800 000 kalachs (en vrac et hors munitions)…sauf erreur de calcul de ma part ?
    On se prépare des jours très très funestes !
    Et encore merci à ceux qui ont toujours veauté « intelligent » !

    1. Avatar@D.P.

      Pas de tout. Le conteneur 40’ peut transporter 26-29 tons ; une kalachnikov avec un minimum d’emballage pèse 4kg, donc un conteneur peut contenir 6 milles (et jamais 800K, lesquelles pèseront 3200 tons).
      Mais ce n’est pas la peine de transporter les armes officiellement. Les ‘refugiés’ de Syrie et de Libye, que arrivent par bateau sur les iles européennes, ils ne passeront jamais la douane, donc ils peuvent transporter tous et n’importe quoi.

  8. AvatarSaint Thomas

    crina, à part les chasseurs qui possède une arme en France?
    Il ne faut pas comparer avec les USA, où chaque individu peut acheter toutes les armes qu’il veut, du moment qu’il a l’argent pour les acheter posséder 5/10 armes c’est mnnaie courante chez eux, et de gros calibres, du colt aux mitrailleuses, ne comparez pas l’incomparable!

  9. AvatarAnge M.

    Le désarmement des honnêtes citoyens a commencé avec Sarkozy, quant a être armé je l’ai déjà dit…tout citoyen peut l’être, on trouve une arme de poings pour moins de 300€ dans chaque citées..en avoir une cela est très facile, mais avoir le courage de sans servir est une autre chose..pour nous corse ,être armé est une tradition nationaliste , et si on sort notre arme c’est pour neutraliser un
    ou des agresseur ( s) , une arme se porte comme un sous vêtement , la garder chez soit est inutile….dans hexagone n’attendez pas a vous armer les racailles le sont et ils seront vos bourreaux le moment venu…

  10. Avatarkovac

    Je me pose la question depuis quelques temps comment tous cela est -il controlé le trafic d’armes ;si tout cela se fait entre les pays européens ,transportés dans les camions frigorifique livrant les épicerie musulmans et tous les kebabs qui poussent à tous les coins de rues dans la moindre petite ville !

Comments are closed.