La grande mosquée d’Alger a coûté 1,5milliard et l’Arabie saoudite nourrit les Algériens avec des dattes…


La grande mosquée d’Alger a coûté 1,5milliard et l’Arabie saoudite nourrit les Algériens avec des dattes…

Quelle mosquée prestigieuse !

Décidément, ce pays aime tellement le travail bien fait qu’il le laisse à des gens compétents.

Plutôt que de faire du  sale boulot (il y allait de la réputation du pays),  l’Algérie a fait appel  à un pays ami et quasiment limitrophe, la Chine.  Si, si, en pliant bien la carte, les deux pays se touchent.

Le 29 avril, la Chine annonçait l’achèvement de la mosquée, ce bébé du visionnaire Bouteflika.

« La grande mosquée d’Alger est achevée rapporte la chaîne de télévision étatique chinoise CGTN. La merveille architecturale a coûté 2 milliards de dollars, toujours selon le même média ».

La mosquée a été construite par la CSCEC (China State Construction Engineering Corporation), elle couvre une superficie de 400 000 mètres d’une capacité totale de 120 000 personnes, sa salle de prière de 20 000 mètres carrés est conçue pour accueillir 37 000 fidèles.

Elle est dotée d’un centre culturel de 1 500 places qui comprend un hall d’exposition, une bibliothèque, une médiathèque, une vidéothèque, une filmothèque, deux amphithéâtres, un amphithéâtre de 500 places avec salle de projection.

La mosquée est classée la troisième plus grande  du monde, après le sanctuaire Imam Reza (600 000 mètres carrés) à Mechhed en Iran, et la grande mosquée du Sultan Qabus (416 000 mètres carrés) à Mascate à Oman.

Le minaret de la grande mosquée d’Alger : une tour pour observer la ville.

La mosquée possède un gigantesque minaret, le plus haut du monde, avec 265 mètres de hauteur. Celui-ci sera une grande tour de 37 étages, d’où les visiteurs pourront contempler la baie d’Alger.

Deux ponts pour accéder à la grande mosquée d’Alger.

L’accès à la mosquée va être renforcé en construisant deux ponts qui y mèneront directement.

600 personnes vont être recrutées pour sa gestion. La grande mosquée fera également appel à une société de gestion et à une entreprise de nettoyage.

 

Pour face aux attaques mesquines des commentateurs sur l’addition, un communiqué de presse vient de minimiser le coût (4 août 2019).

https://www.observalgerie.com/actualite-algerie/cout-construction-grande-mosquee-alger-revele/

« Le coût final de la construction de la Grande mosquée d’Alger s’est élevé à 1,5 milliard de dollars, a annoncé le directeur de l’Agence nationale de réalisation et de gestion de Djamaâ El Djazair (ANARGEMA), dans un entretien accordé à Ennahar Online.

En effet, selon le directeur de l’ANARGEMA, Badr Eddine Deffous, le coût final de la Grande mosquée d’Alger s’est élevé à 1,5 milliard de dollars, et non à 2 milliards de dollars, comme cela avait été annoncé auparavant  par la China State Construction Engineering Corporation (CSCEC) ».

 

Ces chiffres vertigineux auraient  de quoi nous laisser dubitatifs quand on songe à l’état du pays qui fait du sur-place depuis 1962 et qui reçoit annuellement des millions de l’étranger au titre du développement et de l’aide humanitaire.

Et l’on pouvait à juste titre être inquiets devant ces dépenses en imaginant Bouteflika le bâtisseur devant une assiette vide.

Mais c’était sans compter  avec la récente annonce de  l’aide en nature de l’Arabie saoudite.

L’Arabie saoudite offre 350 tonnes de dattes à l’Algérie « en guise d’aide humanitaire »

https://www.tsa-algerie.com/larabie-saoudite-offre-350-tonnes-de-dattes-a-lalgerie-en-guise-daide-humanitaire/

« Le gouvernement saoudien a livré ce jeudi 350 tonnes de dattes à la section algérienne de l’organe onusien Programme alimentaire mondial (PAM) », rapporte le média saoudien Saudi Gazette

« La cérémonie officielle du don de dattes s’est faite en présence de l’ambassadeur d’Arabie saoudite en Algérie, Abdelaziz El-Omairini, et du bureau d’Alger de PAM ainsi que de plusieurs responsables », indique la même source.

« La livraison de ces dattes intervient dans le cadre de la contribution saoudienne au Programme alimentaire mondial, qui sera responsable de leur distribution en Algérie ».

Ouf, on est soulagés, inchallah !  Bouteflika va pouvoir se remplir la panse de bonnes dattes saoudiennes. Avec 350 tonnes, même en voyant grand, car rien n’est jamais trop beau avec lui, cela devrait être assez pour faire bombance jusqu’à la fin de ses jours.

Il faudrait songer à recruter du personnel pour le  dénoyautage car il n’est pas question que le grand homme avale les noyaux, même si les  excellents hôpitaux  helvètes et français connaissent bien sa tuyauterie.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Jules Ferry

n’est pas prêt à renoncer à son mode de vie occidental. En un mot ou avec un dessin, Jules Ferry dit NON à ceux qui veulent reléguer les femmes au foyer, couvrir leur tête, rallonger leurs jupes, jeter les homosexuels du haut des tours, interdire l’alcool, limiter la liberté d’expression, bannir les caricatures religieuses, censurer les livres, codifier la tolérance…


6 thoughts on “La grande mosquée d’Alger a coûté 1,5milliard et l’Arabie saoudite nourrit les Algériens avec des dattes…

  1. SarisseSarisse

    Ce qui m’inquiète le plus c’est le projet de mosquée cathédrale à Barcelone!
    Cela mériterait aussi un article.

  2. AvatarTzel

    En plus, je me souviens très bien d’un reportage tv où le chef des moulouds
    insistait sur le fait que quand les travaux seront a terme, les Chinois devront tous rentrer chez eux.
    Que n’avons nous pas fait la même chose avec nos momo assister a vie.

  3. AvatarDorylée

    Pour les aider, on pourrait leur envoyer nos excédents de pieds de cochons, de boudin et de rillettes…

Comments are closed.