L’Etat algérien refuse de donner son bac à une Kabyle portant une robe kabyle…


L’Etat algérien refuse de donner son bac à une Kabyle portant une robe kabyle…

.

Une Kabyle se voit interdite de recevoir son diplôme parce qu’elle porte une robe kabyle…

Le feu ravage la seule Kabylie qui refuse de se plier à l’islamo-baathisme algérien et où se développe la Résistance  à l’islam et au colonisateur…

.

Une série de feux ravagent actuellement la Kabylie. Curieusement, elle seule est touchée sur la côte sud-ouest de la Méditerranée. C’est une véritable catastrophe humaine, environnementale, à l’échelle d’une région qui refuse de plier face à l’islamo baathisme algérien. Tout est fait pour la punir, la pousser à rentrer dans le rang, toute désobéissante qu’elle est. Selon les médias aux ordres du pouvoir algérien, celui-ci sous influence saoudienne, ces incendies seraient du fait des jeunes Kabyles, buvant de l’alcool dans les montagnes, et laissant trainer leurs bouteilles derrière eux. Il y aurait, d’après ces experts de la propagande arabo islamique, des effets de réverbération entre le soleil, et le verre ainsi abandonné dans la nature. Bizarrement, les jeunes amazighs se seraient donné le mot, pour agir de la sorte, vu le nombre de feux qui se déclarent ici et là, au même moment, dans les montagnes kabyles. Ah ! Les scélérats, qui bravent l’interdiction de la consommation d’alcool, ont fini par attirer les foudres d’allah sur eux-mêmes. Alors tant pis pour eux, on ne viendra pas les aider, on les laissera griller comme des sangliers qu’ils consomment d’ailleurs. Tant pis pour les singes magots, les renards, les animaux de forêts méditerranéennes, qui seront, par la force des choses, des victimes collatérales.

https://tamurt.info/fr/les-feux-de-forets-sont-des-actes-criminels-du-pouvoir-colonial-algerien/

https://www.siwel.info/kabylie-lanavad-appelle-lonu-lue-devoir-dingerence-ecologique_60139.html

.

Je dirais plutôt, vive l’Algérie, l’enfer sur terre, quand vous ne voulez pas entrer dans l’oumma arabo musulmane, parce que vous voulez, ou tenez à votre véritable histoire, à savoir l’Afrique du Nord n’est pas arabe, et a été rattachée à l’« islamland » par la force.

.

En l’occurrence, son histoire ne commence pas avec l’islam mais bien avant.  Le territoire de Tamazgha était profondément lié à la Méditerranée et non pas au désert des bédouins d’Arabie.

.

Cette contrée, l’actuel Maghreb, soleil couchant ou Occident en arabe, est en réalité le territoire des Amazighs, anciennement païens pour une bonne part d’entre eux, chrétiens, ainsi que de confession juive. Beaucoup de rites de ces anciennes religions présentes, avant l’arrivée de l’islam, sur cette terre demeurent à ce jour. En Kabylie, les gens continuent, par exemple, à vénérer la nature et pensent même qu’elle est douée d’intelligence. Il existe de nombreux rituels pratiqués, allant dans ce sens. Cela me faisait rire enfant, quand ma grand-mère me parlait de la nature, des arbres, des cours d’eau. Moi rationnelle, je ne voyais pas l’intérêt de tout ça, mais maintenant adulte, j’ai compris que c’était une manière de prendre soin de l’environnement. Oh ! Cela voudrait dire qu’avant la naissance de Greta, la grande écolo, il y avait sur la terre des populations vivant en harmonie avec dame nature. Ben ! Mince alors !

.

J’ajoute que depuis que l’islam a pris le pouvoir dans cette partie du globe, la nature en a pris un bon coup… N’est ce pas monsieur Macron vendu à l’idéologie des frères musulmans ?

.

La Kabylie attise toutes les haines contre elle, car malgré toutes les tentatives de la dissoudre dans le monde islamo baathiste, elle résiste, pire, ici et là se développent des ilots de rébellion anti islam. C’est une dure à cuire, car malgré des milliers de mosquée qui poussent comme des champignons, elle garde encore, en  son sein, une part importante de ses membres attachés à ses valeurs ancestrales. D’ailleurs, une frange grandissante de sa population a compris qu’il était grand temps de renouer avec son moi profond, plus que celui d’apparence.

.

Cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas de saligauds kabyles ayant embrassé l’islam pourri, sans retenue. Ceux-là quand je les vois, je peux vous dire que je ne les ménage pas. Je leur balance à la figure, sans vergogne, mon athéisme et surtout ma fierté de ne pas être soumise à cette fumisterie.

.

Certains me disent que j’exagère. Non, je ne crois pas. J’agis de la sorte pour tenter de faire reculer la peur, la honte qui n’ont que trop duré. Je souhaite, par ce comportement, faire comprendre qu’il est légitime de choisir son adhésion ou pas à cette pseudo religion. Mon but n’est pas de provoquer, mais d’affirmer ma-la liberté de conscience qui devrait être un droit inaliénable. Plus il y aura d’individus qui oseront, et plus cette infection reculera d’elle même. Je milite pour cela. Peut-être est-ce dérisoire ? Mais, au moins je peux me regarder, dans la glace, chaque matin…

.

A ce propos, il y a trois ans de cela, j’avais pris, par le col, un affreux jojo obéissant à son merdeux d’Arabie, et ayant pour habitude de « tabasser » ses sœurs. Pourquoi cet imbécile agissait-il de la sorte ? Parce que le coran, selon lui, a ordonné aux hommes, excusez-moi détenteurs de la quéquette, de mettre dans le rang toute fille, que l’on pense de mœurs légères, par tous les moyens possibles.

Je lui en avais mis plein la tronche à cet ahuri. Il comprit que je n’allais pas fléchir. Ce bourricot islamisé et traitre à Tamazgha avait fini par partir de chez ses parents. Il ne pourra plus toucher un seul cheveu de ses sœurs, le malheureux ! J’ai la prétention de dire que c’était grâce à mes incessants coups de gueule que le père de ce salopard, persécuteur, misogyne à souhait, avait fini par affirmer son refus d’une telle situation. Tamazight avait repris ses droits sur les champs mortifères et violents de la culture islamique. Ne rien laisser passer, quitte à être considérée pitbull. A-t-on le choix, si l’on veut se débarrasser d’une telle ignominie ? Entre parenthèse, ce mot est faible pour qualifier l’hisse lame.

J’ajoute ce jeune homme, rattrapé par cette idéologie destructrice, n’était soutenu que par très peu de personne autour de lui. Cela m’avait réconforté un peu dans le sens où la société kabyle, en apparence musulmane, était en réalité plus proche du paganisme ou de la chrétienté.

En Kabylie, d’ailleurs, j’ai souvent entendu dire que normalement la religion devrait être source de spiritualité, et là pour guider vers la bonté. Les Kabyles musulmans confondent leur fond amazigh (chrétien, païen, juif) avec l’islam car lui n’a jamais prôné cela. Pas de bonté ou respect de l’autre, de ses croyances, c’est même l’exact contraire !

Aujourd’hui, certains Kabyles, qui ne peuvent plus supporter le mode de vie islamique que l’Etat algérien leur impose, créent des mouvements autour du paganisme, d’autres ce sont des associations d’athées ou congrégations chrétiennes.

.

Pour le berbère arabisé, qui fait tout, tout pour faire oublier qu’il est une pièce rapportée, c’est un scandale le plus total. Il faut voir sur les réseaux sociaux, les flopées d’insultes proférées à l’encontre des Amazighs Kabyles qui eux, pour beaucoup, ne veulent en aucun cas renier leur véritable histoire.

Un de ces  mouvements est, pour ma part, génial car reposant sur des valeurs profondément humaines, loin de la barbarie islamique.

«  Tulifsust est une façon de vivre et de pratiquer sa kabylité et son amazighité comme si c’était une religion, mais ce n’est pas une religion puisqu’elle est 100% laïque, et ne comporte pas de dogmes. 

Ce mouvement spirituel dont le nom vient de la concaténation de ul et ifsus est un mouvement spirituel initié au printemps 2015, créé par un groupe de kabyles à Bgayet, afin de servir d’ossature pour soutenir et renforcer l’identité, la culture et la langue kabyle.  Et aussi pour résister et s’opposer aux pratiques salafistes, wahabites saoudiennes qui supplantent les rites ancestraux à grande vitesse.

Qu’est ce que c’est que Tulifsust ? 

La signification du mot Tulifsust :
Le nom Tulifsust vient du tamazight kabyle. Il est composé de deux mots : UL veut dire cœur, et Ifsus veut dire léger. Mis l’un à côté de l’autre, ces deux mots sont à comprendre dans le sens de la sérénité et de la paix intérieur.

Tulisust est un mode de vie avec ses rites et ses symboles, une façon de vivre.

C’est une philosophie païenne amazigho-kabyle inspirée directement de l’ancienne religion païenne qui a dominé les villages kabyles (tudrin), jusqu’à la fausse indépendance de 1962. Contrairement à l’idée reçue propagée par le pouvoir renégat, c’étaient les croyances et les pratiques païennes qui dominaient en Kabylie jusqu’en 1962. Le christianisme et le judaïsme, qui ont toujours été très minoritaires, ont disparu de nos montagnes depuis des centaines d’années. Quand à l’islam, il s’agissait d’une religion, elle aussi, minoritaire pratiquée uniquement dans les villages soufis et marabouts qui représentent 20 à 30% de la population kabyle. Les 70 à 80% des autres kabyles vivaient dans des villages laïques complètement séparés des marabouts et des soufis, où ils pratiquaient encore les rites païens ancestraux. Ils subissaient certes quelques influences culturelles islamiques dues à la proximité et au prosélytisme des marabouts, mais ils se contentaient d’être souvent déistes et ne faisaient ni la prière, ni le ramadan. Même leurs morts, ils les enterraient selon les rites païens millénaires. Avant 1962, seuls les villages soufis et marabouts minoritaires possédaient des mosquées. L’écrasante majorité des temples musulmans qui se dressent aujourd’hui en Kabylie ont été construits après 1962 par des KDS* agents du FLN qui sillonnaient les villages à la recherche des terrains et des dons […] ».

* Kabyles de service, soumis à l’autorité arabo musulmane

 

Cette description me parle car elle correspond tout à fait à la configuration du village de mon père, pas de mosquée, quasiment pas de jeûneurs…

https://isallan.tk/kabylie-tulifsust-une-philosophie-paienne-amazigho-kabyle/

https://www.causeur.fr/tiwizi-kabylie-chants-paiens-algerie-154130

.

Beaucoup de Kabyles continuent de préférer la vie, la joie à l’idéologie mortifère que l’école algérienne tente d’instaurer sans succès. J’avais une petite cousine, m’ayant raconté qu’une enseignante arabophone, lui avait dit qu’il fallait que les Kabyles arrêtent d’aimer le chant et la musique comme ils le faisaient. De plus, leurs filles devaient se voiler sinon elles iraient toutes en enfer. Bien sûr, certains tombent dans le panneau mais un nombre non négligeable résistent. Mais jusqu’à quand ?

 

Tant qu’ils s’accrocheront à leur âme méditerranéenne en organisant des festivals d’art, des cafés littéraires etc, en attendant que la Kabylie se sépare définitivement de l’Algérie, productrice de barbares complètement maraboutisés par l’islam des ténèbres. Ferhat Mehenni, président du Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie, représente un espoir grandissant pour beaucoup, pas tous, car il y a, malheureusement, parmi la population, des bêtes égarées dans l’algérianisme primaire.

https://kab-news.com/racont-art-un-espace-de-liberte-et-de-creation/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Festival_Raconte-Arts

 

Pour ma part, d’ores et déjà, je refuse de reconnaitre le Maghreb, l’Algérie en particulier, comme faisant partie de mes origines. Je me reconnais plutôt comme originaire de Tamazgha, territoire de Massinissa, Jugurtha, Dihya, et sûrement pas d’Okba, le sanguinaire, ou tous ces berbères arabisés, islamisés qui sont allés conquérir d’autres contrées, au nom de l’islam. Cela relève pour moi du cauchemar le plus absolu !

D’ailleurs comment pourrais-je me revendiquer originaire d’un Etat, d’un peuple, qui ne reconnaissent, ni ne respectent personne. Toutes les valeurs, les principes auxquels ils croient, auxquels ils sont attachés, ne me parlent pas, ne me ressemblent pas, me dégoûtent même au plus haut point.

Je suis d’autant plus écœurée que notre France, vient de faire les frais de ces sauvages, il n’y a pas d’autres mots pour qualifier les casseurs « ânes j’ai rien », lors de la coupe d’Afrique des nations. Ils ont donné à voir tant de délicatesse, d’intelligence, de civilité, de bonté n’est ce pas ? Et je rajoute basta, à ceux disant qu’ils ne représentent qu’eux-mêmes. Oui ! D’accord ! Mais à ce niveau-là, ce n’est plus un phénomène minoritaire, je dirais même ceux, qui n’ont pas agi de la sorte, sont les exceptions qui confirment la règle.

Par ailleurs, tous ces algériens qui vous disent, ce sont des voyous, ils ne savent pas ce qu’ils font, et qui ont, en parallèle, un sentiment de fierté vis-à-vis de leur pays d’origine, je voudrais leur demander ce qu’ils pensent de l’intolérance institutionnalisée de leur peuple, de leur Etat. Hein ? Qu’ils me le disent !

Comment pourront-ils justifier qu’en Tamazgha, les amazighs ne puissent pas porter leurs habits traditionnels et qu’ici en France, pays non musulman, leurs coreligionnaires cassent les pieds de tout le monde, avec leurs accoutrements horribles, liberticides ? Comment ?

 

ANTI-KABYLISME

Abdelkader Bensalah, Chef de l’Etat algérien par intérim, a récompensé aujourd’hui les lauréats et lauréates du BAC.

Une fille Kabyle s’est présentée habillée en robe kabyle, elle a été empêchée d’accéder à la salle, on lui a intimé l’ordre de changer de vêtement si elle tenait à sa récompense.

Le Nationaliste Kabyle. Aqvayli Aɣlenẓari est avec Naravas Firmus.

https://www.facebook.com/Nationaliste.Kab/photos/a.101836374498755/101952464487146/?type=3&theater

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Samia

Apostate de l'islam, islamophobe et fière de l'être, je me sens comme Dihya, la reine des Berbères, qui a combattu l'envahisseur musulman sans jamais faiblir. Bien sûr, je ne combats pas par l'épée mais par les mots que l'on peut parfois, quand ils sont bien choisis, comparer à des flèches bien aiguisées.


19 thoughts on “L’Etat algérien refuse de donner son bac à une Kabyle portant une robe kabyle…

  1. Avatarmac gyver

    Le feu, voila un moyen de tuer un pays ! Qui a intérêt à mettre à genoux la France ,l’islam ! Même chose pour la « kabylie » !

  2. AvatarLili

    Un bon moyen pour provoquer la haine déstabiliser l’Algérie en remontant les Kabyles contre leur frères Algériens .. provoquer une guerre civile destructrice entre Kabyles ..diviser pour mieux régner 👌

    1. AvatarSamia

      Certes, mais avant tout faire disparaître toute trace d’amazighité en Algérie. Cette dernière doit être irréprochable pour être rattachée à l’oumma arabiya. Tamazgha est assimilée à la mécréance, dans leur tête de muslims.

  3. François des GrouxFrançois des Groux

    Si je comprends bien, la société kabyle est divisée. Un peu comme chez nous, entre islamistes, islamo-gauchos et « populistes ».

    Mais accuser la jeunesse kabyle de mettre le feu aux montagnes parce que certains boivent de l’alcool… c’est assez ridicule.

    Une bouteille d’eau ou de coca ferait le même effet. Sans parler des mégots, des étincelles ou un briquet malencontreusement allumé…

    1. AvatarSamia

      Ridicule pour nous, mais pour eux non ! Car leur tête de coranisé ne leur permet pas de voir le côté risible de leurs arguments.

  4. AvatarMachinchose

    pour toi, Samia

    une historiette entendue il ya trés longtemps d’ une vieille dame de Tamazghe

     » Maman, demande une petite fille a sa mère: pourquoi tu ne files jamais la laine le samedi

    -parcequ il en a toujours été ainsi ma fille

    -maman, maman, le Fqih dit qu il ne faut pas travailler le Vendredi

    -qu est ce qu il en sait le Fqih des gens qui ont vécu içi il y a 10.000 ans …….

    PS: Fqih c’est le « sage » musulman , surveillant de la charia

    1. AvatarSamia

      🤩 C’est tout à fait ça, il y a comme ça plein de rites qui restent ancrés chez imazighen. Merci mon ami pour toutes tes précisions que j’adore 🥰

  5. AvatarChristian Jour

    Ils ont aucun gout les mecs dans ce pays parce qu’elle est mignonne avec sa jolie robe kabyle. Ces connards ne sont heureux qu’avec des femmes habillées en belphégor, bande de tarer, si ça tourne pas rond dans vos têtes, c’est à cause de l’islam. Virer cette secte de merde.
    Il y a que la violence dans les pays de l’islam, ils ne savent pas s’exprimer autrement.

  6. AvatarSabrauclair

    Les Arabes sont à l’origine une petite peuplade de bédouins issus de l’Arabie, d’où ils tirent leur nom.
    C’est l’Islam qui leur a permis de s’étendre ainsi. C’est pourquoi les Arabes tiennent tant à leur « religion », car elle est l’instrument de leur pouvoir et de leur extension sur tout le continent et les autres continents comme l’Europe.
    C’est triste de voir que cette jolie fille devrait être habillée avec un sac poubelle sur la tête, d’après ces abrutis arriérés…

  7. AvatarJean paul

    Soyons solidaire avec cette jeune fille comme avec toutes les femmes qui combattent extrémisme islamique. Qu’elle vienne en France , elle sera récompensée ,donnant la chance de réussite a ceux et celles qui le mérités ,cette demoiselle mérite notre soutien pour son courage.

    1. AvatarHellen

      @Jean paul
      En France??? combien de temps encore, avons-nous devant nous, avant d’être islamisés comme le veulent tous les hommes et femmes politiques payés pour nous vendre à l’Islam???
      Si encore en France, il y avait, non pas un parti, mais un groupe qui se battrait pour nous sortir de ce bourbier….
      Mais non, il n’y a rien, mais il y a bien un parti, dont beaucoup de Français collabos ne veulent pas : le RN , parti trop patriote, qui ne veut pas de l’Islam et des Musulmans, mais les Français traîtres à la France et au Peuple, des collabos de service n’en veulent pas, préfèrent assister un jour prochain au massacre de leurs enfants et petits enfants…;

      La France, n’est plus du tout recommandable, la France bientôt disparaîtra au profit de l’Islam, ils changeront tout, parce que les Français sont des lâches, des trouillards et/ou des collabos…!!!

      Les Kabyles dont je connais quelques femmes, qui sont en France, se demandent ce qui va advenir de leur région là-bas, et de la France ici…!!!

      1. AvatarSamia

        J’ai horriblement mal à ma France, nous sommes cernés de toute part. Des voilées, des barbus en veux-tu en voilà ! J’étais cet après midi à décathlon, je n’aime pas ce magasin, j’étais pressée, j’ai dû m’y rendre et là, vision d’horreur, chaque 5 mètres, des barbiches pendantes pas très ragoûtantes, des belphégors. Nous ne sommes plus dans le monde civilisé mais, à mon plus grand dam, dans le monde islamisé.

    2. AvatarJoël

      Trop jolie et trop l’air européenne, elle n’obtiendra jamais un titre de séjour.
      Rappelez-vous ce qu’ont fait les politiques avec les chrétiens d’Orient fuyant le djihad : visas refusés alors qu’ils migraient légalement et vraiment pour fuir la guerre.

  8. AvatarAnonyme

    C’est incontestable: la jeune femme kabyle est ravissante, avec un regard animé par la force de la vie et une fierté saine. Ses vêtements sont l’expression de l’amour de la vie et font l’éloge de ses formes considérées positivement.

    Quel contraste avec l’amertume chronique des rictus des musulmanes pratiquantes ainsi que leur regard réservoir de duplicité coraniquement requise. Leurs vêtements de la honte anti-vie qui accompagne leur détestation du monde entier qui ne leur est accessible que via la haine infusant la conquête et la possession islamiques.

  9. AvatarMarco

    Tiens, une très bonne idée qu’ils nous soufflent: obliger les bâchées à s’habiller à la française sous peine de perdre leurs droits….qu’on rigole un peu.

  10. AvatarAlexcendre 62

    Pendant la guerre d’ Algérie la Kabylie a fait quoi ? ce qui s’est passé après était facile a prévoir .

    1. AvatarSamia

      Je suis d’accord avec vous mais l’histoire n’est pas aussi simple qu’elle en a l’air, dixit Bernard Lugan, que j’apprécie beaucoup pour les vérités qu’il assène sans ménagement.

Comments are closed.