A Béziers, il est buté pour une place de parking


A Béziers, il est buté pour une place de parking

Illustration : en novembre 2018, à Marseille, le père d’un handicapé avait été poignardé par l’occupant d’un véhicule mal stationné.

C’est bien connu, tous les Français se baladent avec un flingue dans la poche ou une feuille de boucher. Sans compter les touristes scandinaves et japonais surarmés, au caractère bouillant. Comme le disait Pierre Cassen dans sa dernière vidéo, la délinquance des Suédois et des Finlandais, en France, est un fléau. Moi, je rajouterais : celle des identitaires et des populistes, aussi.

Alors, que s’est-il passé à Béziers, dans la bonne ville de M Ménard ? Et bien, ce qui se passe tous les jours, n’importe où, ce que les journalistes appellent, un acte de violence gratuite, un homicide suite à une embrouille ou à une dispute qui dégénère. Ici, le motif semblait une place de parking.

Béziers : un homme tué par arme à feu dans une dispute entre voisins qui dégénère

Un homme a été tué par arme à feu, dans la soirée du jeudi 1er août, à Béziers, au terme de ce qui pourrait être un conflit de voisinage qui dégénère. Le tireur est en fuite.

Un homme d’une trentaine d’année a été tué par arme à feu jeudi 1er août, à Béziers, rue Mercoran. Selon nos informations, c’est un conflit de voisinage qui serait à l’origine du drame. En fin de journée, une dispute aurait éclaté entre deux femmes, vraisemblablement au sujet d’une place de stationnement.

Les compagnons de ces dernières auraient pris part à la dispute, et l’un d’eux aurait ouvert le feu. La victime a été mortellement atteinte au thorax.

Le tireur a ensuite pris la fuite. il est activement recherché par les services de police. Ce nouveau mort à Béziers ne semble donc pas être lié à l’assassinat du jeune Yassid, âgé de 27 ans, tué par balles le 16 juillet dernier.

https://www.midilibre.fr/2019/08/01/beziers-un-homme-tue-par-balles-dans-une-dispute-entre-voisins-qui-degenere,8342418.php

La rue Mercoran, à Béziers

Se faire massacrer pour un motif aussi dérisoire n’est pas si rare : il y a eu l’affaire Ali Unlu en septembre 2018 mais, aussi, celle de Thierry Marchand, père d’un handicapé, qui avait voulu récupérer une place de parking occupée par une voiture non autorisée.

Avant, on mourait à la guerre, de maladie ou de vieillesse. En 2019, on peut aussi mourir pour une cigarette refusée, un regard ou une place de parking.

Le 22 novembre 2018, votre frère, Thierry, 58 ans, a été poignardé pour une place de stationnement réservé aux personnes handicapées. Que s’est-il passé ?

Martial Marchand : Un couple dans une Clio s’était garé sur la place réservée devant le bar-tabac L’avenue que tient mon frère à Marseille, dans le quartier de la Capelette. Il leur a mentionné qu’ils n’avaient pas le droit sans le macaron. Le ton est monté […] Trois quarts d’heure plus tard, ils sont revenus à quatre, armés de couteaux. Une rixe s’en est suivie, d’abord avec mon gendre. Voyant cela, mon frère est intervenu et il a fait face à l’un des agresseurs qui tenait une lame de 30 cm. Il a essayé de se défendre en lui mettant un coup de genou dans le ventre mais il a pris deux coups de couteau dans les poumons… (ndlr : le couple a, depuis cet interview, été arrêté en Espagne, les deux autres complices sont toujours en fuite).

https://aides-techniques.handicap.fr/a-thierry-marchand-poignarde-handicap-place-marseille-11350.php

La place handicapé où s’est déroulé le drame, dans le quartier de la Capelette, à Marseille

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




15 thoughts on “A Béziers, il est buté pour une place de parking

  1. AvatarMoktar

    Mais oui..mais oui il faudra ou il faudrait nous aussi citoyens dits-normaux se balader dorénavant avec flingue bien visible pour dissuader tout conflit.
    Cela étant nous n’en sommes encore qu’aux balbutiements. Observons tout de même qu’en l’espace de tout juste une décennie la France (et les autres pays du reste) est passée de l’incivilité (crachat-insulte) à l’agression physique, puis à présent à l’assassinat à l’arme blanche (c’est plus facile à trouver) et à l’arme automatique.
    Mais soyons optimistes: la police veille; Castaner réfléchit; quant à Macron son miroir reflète toujours qu’il est le plus beau, le plus grand.

  2. Julien MartelJulien Martel

    Merci pour l’article. Un fait divers qui est aussi un fait de divers.

    Un fait divers de ce type, c’est un fait divers. Des milliers et milliers de faits divers de ce type, c’est quoi ?

  3. Avatardenise

    j’ai vu une vidéo montrant le maire de Béziers R.Ménard ,se faire « bousculer  » alors qu’il se rendait à une réunion , par des « autochtones  » des gauchos probablement .

    1. AvatarVictoire de Tourtour

      Ménard avait reçu le contenu d’un verre d’eau de la part d’Arno Klarsfeld, ce fils à papa prétentieux, content de lui, et, surtout, gamin mal élevé qui a oublié de grandir, et qui est incapable de participer à un débat .

  4. AvatarMachinchose

    les Pères blancs qui tenaient enseignement dans la même ville en mémoire du Cardinal Lavigerie, outre leur coiffure (fès rouge) et leur elegant habit ivoire de pères missionaires, avaient tous a leur coté droit, suspendu par une corde blanche un énorme crucifix en bois, rehaussé du bronze du corps de Jésus

    en gros c’était, un vrai glaive en bois!!

    manquerait juste de le tailler en pointe avec une pique en acier

    ce n’ est pas une épée ni une sarisse, mais bien manié, cà peut devenir une arme redoutable!! qui peut transpercer le corps d’ un infidèle venu d’ ailleurs

    Carthage avait le privilège d’ héberger l’ un des deux Primats, celui d’ Afrique
    l’ autrevivait a Lyon (le Primat des Gaules)

    la belle Primatiale sur la colline de Byrsa, accueillait chaque année des milliers de chrétiens en souvenir des deux saintes martyres, Sainte Félicité et Sainte Perpétue

    etant mômes on jouait a se faire peur en nous planquant dans l’ allée d’ ou sortaient les fauves

    dans cet Amphithéatre dit des Martyrs, au pied de la colline

    la belle Primatiale était dirigée alors par Monseigneur Gounod

    de nos jours , plus personne …. seuls quelques pouilleux tentent de te vendre des « choses romaines » tout droit sorties du four a argile du faussaire a 500 mètres

    les marbres, les mosaiques, même l’ autel ont disparu dans les deux années qui ont suivi l’ indépendance de ces crève la faim, qui ont eu leur « Raie Publique » comme des gens civilisés!! popopo ! dis !!

    et dont on sait ou elle les a menés: La Courneuve, Aubervilliers,Bobogy, Sartouville, Fresnes, Fleury Mérogis, Trappes, bois d’ arcy (la maison d’ arrêt)

    la réciprocité exigerait de renvoyer TOUT ce pas joli monde au Maghreb et surtout de supprimer les mosquées de France
    celle de Paris, ou crèche le bouffi a lunettes dont j’ ai oublié de nom, le Rectum Boubaker, je souhaite qu on garde le restau-traiteur pour son joli Hammam et son salon de thé, dont le gérant est Juif……Eh! bizness is bizness!
    comme ils ne sont pas foutus de traiter la clientèle alors ils ont fait appel a lui

  5. AvatarMoktar

    @Truc.machin.chose; tu évoques les Pères Blancs, le Cardinal Lavigerie; j’ai personnellement bien connu pendant plusieurs années les Pères Blancs à l’Institution Lavigerie, mais je ne saisis pas le rapport avec l’objet de l’article.

  6. AvatarMachinchose

    salut Moktar

    tu as du alors connaitre l’ énorme crucifix, en parlant d’ armes pour se défendre, je me suis dit qu on pourrait aussi se servir de cet « outil » pour intimider les porteurs d’ armes « blanches »

    et comme gourdin en le tenant par les pieds comme une matraque

    1. AvatarVictoire de Tourtour

      il faut être costaud, comme frère Jean des Entommeures, pour manier ce type de gourdin .Peut-on espérer que la vue, et le risque de contact d’un crucifix, les ferait déguerpir ?

  7. AvatarMoktar

    Serait-ce suffisant? Il n’y a que le feu qui vienne à bout des torchons.
    En tous cas les Pères Blancs étaient des types remarquables qui exigeaient une discipline de fer.

  8. AvatarAnge M.

    Voilà pourquoi je sorts armé, la France est En guerre, il ne faut pas hésiter de se défendre, tous les jours on assiste à des sauvages agressions ,meurtres ,viols, pour la plupart impunis , commis par les racailles qui polluent ce pays, une arme de poing est très facile à trouver pour moins de 500€ surtout dans nos cités, cela va empirer et désormais les faibles disparaîtront , n’hésitez pas à vous défendre et défendre vos proches , mieux crever en se défendant que crever comme un lâche sans testicules. Quant aux risque pénal, il suffit de prendre des précautions … Dans un pays comme le notre occupé par les pires racailles de tous bords et une justice corrompue , il ne faut pas avoir de peur ou d’hésitation sinon vous étés perdus. Ange M.

    1. Charles Martel 02Charles Martel 02

      Bien parlé Ange, et je suis dans votre ligne de conduite.. La France est en guerre, nos présidents et ministres dhimmis eux même l’ont dit mais n’ont pas les coui***es pour faire ce qu’il faut et neutraliser cette voyoucratie grandissante qui nous pourrit la vie chaque jours. Quand l’état n’est plus capable de remplir ses devoirs de protection et d’assurer la sécurité des gens il n’y a plus d’autre solution que de se protéger soi-même et ça, ça montre que la France devient un vrai bordel!

Comments are closed.