Mexique : des enfants et des balançoires roses contre le mur de Trump ?


Mexique : des enfants et des balançoires roses contre le mur de Trump ?

.

La vidéo a fait le tour du monde, relayée par des médias attendris : des balançoires roses ont été installées de part et d’autre de la frontière américano-mexicaine pour « que les enfants puissent jouer ensemble ».

.

Le message est magnifique, l’image est forte, le plan com’ exemplaire. Pensez donc ! Des enfants, des mamans, du rose, des jeux et de l’amour, tout l’inverse de ce facho de Trump et de son mur, des « frontiéristes », des nationalistes, des identitaires, du rejet, de l’exclusion et de la guerre toussa toussa…

.

.

Au Nouveau-Mexique, plusieurs balançoires à bascule ont été installées à la frontière entre le Mexique et les États-Unis pour que petits et grands des deux côtés de la frontière puissent jouer ensemble.

« Leur couleur rose chatoyante dénote dans le paysage aride du sud des Etats-Unis […] Il aura fallu attendre dix ans pour que leur projet se concrétise enfin. Partageant hier la bonne nouvelle sur son compte Instagram, photo et vidéo à l’appui, Ronald Rael explique à quel point il était émouvant d’observer enfants et adultes des deux côtés de la frontière jouer ensemble sur ces balançoires, et l’impact positif que ces interactions peuvent avoir les uns sur les autres […] Leur initiative s’inscrit dans un contexte très tendu aux États-Unis sur l’immigration, notamment sur la meilleure façon de gérer les nombreuses personnes qui arrivent à la frontière sud en quête de nouvelles vies aux États-Unis. Une problématique qui devrait d’autant plus se complexifier depuis que le président américain Donald Trump a reçu le feu vert pour la construction de son mur à la frontière américano-mexicaine. » (CNEWS)

BIEN !

PAS BIEN !

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




11 thoughts on “Mexique : des enfants et des balançoires roses contre le mur de Trump ?

  1. AvatarGromago

    Sutout que les « petits américains « de l’autre côté ont l’air de vrais petits mexicains illégaux .

    Non,mais ils nous prennent pour des brêles .Les vrais petits américains ne jouent plus à la balançoire ,surtout des balançoires dégueu comme celles là .

    Toujours l’image qui prime . Des images de plus en plus débiles .

  2. AvatarGromago

    Ah non,rectification,ce ne sont pas des enfants américains mais des adultes américains probablement d’assos aussi débiles que leurs balançoires .Des démocrates .

  3. AvatarChristian Jour

    Tout ça pour faire pleurer dans les chaumières. Bande de cons. Une invasion reste une invasion et détruit le pays accueillant.

  4. AvatarJean-Francois Morf

    Plus de cent assassinats par jour au Mexique: vous comprenez pourquoi ils ne sont pas fréquentables?
    Cette photo est une mise en scène journalistique: les journalistes nous prennent vraiment pour des cons!
    La caméra sans surveillance est du côté USA: celle de l’autre côté a été volée!

    1. AvatarJoël

      Les merdias et journalopes font exactement la même chose en Israël avec les terroristes palestiniens.

  5. Avatarberger

    Quel bazar médiatique pour trois balançoires pfffff et remarquez le mur vu du dessus, on comprend mieux l’existence du  » mur de Trump » comme disent les médias…

  6. JackJack

    Aux sondages, la priorité des Américains est l’immigration, y compris parmi de nombreux hispaniques vivant dans les états longeant la frontière mexicaine. Autrement dit, ras-le-bol de l’immigration incontrôlée. Les hispaniques parfaitement légaux, qui bossent, envoient leurs gosses à l’école, n’empoisonent personne, veulent que l’invasion illégale s’arrête.

  7. Avatarfrejusien

    Vous avez remarqué, d’un côté la propreté règne, l’ordre et la beauté, la justice aussi sans doute,
    de l’autre côté, crasse, bordel, saletés, criminalité,

    alors les couillons qui ont installé leurs balançoires roses ont oublié de nettoyer le coin des Mexicains,
    ah c’est trop fort !!! ah ah ah !

  8. Avatarpalimola

    D’abord un peu de balançoire et plus tard trafic de drogue ! peut être que les mêmes qui fabriquent ces balançoires leur fabriqueront plus tard les balances pour la peser !

  9. AvatarLatina

    La plupart de 134 millions de mexicains n’ont absolument rien à faire du mur, ni des balançoires ridicules, ni de la propagande gauchiste-mondialiste qui à tous les pouvoirs aujourd’hui et qui fait beaucoup de bruit.
    Les migrants illégaux sont des gens très ignorants d’une extrême pauvreté ouvriers ou gens de la campagne et ils ne sont pas tous mexicains et aux EEUU il sont payés des misères pour la plus part mais pour eux c’est toujours mieux.
    Bien avant Trump, il y a avait déjà des murs et même des hommes qui tiraient des balles sur les migrants qui traversaient. Tout ce bruit actuel est de la pure propagande. Trump ne fait que compléter le mur.
    Le mur a commencé à être construit depuis au moins 1990. C’est normal d’éviter le rentrée illégale, sans contrôle, sans savoir si des délinquants ne rentrent, éviter le trafic de drogue et même des éventuels terroristes musulmans qui tenteraient de passer incognito par la frontière en se rendant à la frontière mexicaine.
    Les mexicains en sont conscients. Tout ça n’est que de la propagande anti-Trump, il est apprécié aussi au Mexique par beaucoup qui savent qu’il a tout à fait raison car ils partagent les valeurs de travail, respect des lois, etc. C’est un pays chrétien où les gens riches et pauvres de toute âge, même parfois des enfants pauvres travaillent. Ils ne connaissent pas la mentalité gauchiste d’ouvrir la bouche pour être gavés. Et ils ont d’autres problèmes graves sur lesquels ils travaillent, pas que la bêtise et moutonnerie gauchiste-mondialiste qui veut dessiner tout un pays comme une victime – typique de la gauche.
    https://www.alainet.org/es/articulo/185011

Comments are closed.