Allemagne : l’assassin de l’enfant de 8 ans était « un modèle » d’intégration…


Allemagne : l’assassin de l’enfant de 8 ans était « un modèle » d’intégration…

Suite au meurtre d’un enfant de 8 ans, projeté sur les rails, voie n° 7, de la gare de Francfort-sur-le-Main, en Allemagne, nous obtenons des informations supplémentaires : le meurtrier est âgé de 40 ans et est d’origine érythréenne ; il se nomme Habte Araya, né à Asmara, il est marié et père de trois enfants.

Arrivé en Suisse en 2006, il résidait dans le canton de Zurich, avait été employé dans un atelier de carrosserie jusqu’en 2013 puis, ensuite, dans une société suisse de transports publics.

Sa demande d’asile avait été acceptée en 2008 et il avait été cité  « comme un exemple d’intégration réussie » par les autorités du canton.

Apparemment il était en traitement psychiatrique depuis début 2019 et n’avait jamais démontré une quelconque maladie mentale.

Habte Araya s’était enfui, le 25 juillet, après avoir enfermé, dans sa propre maison, sa femme et ses trois enfants, âgés de 1, 3 et 4 ans, ainsi qu’une voisine qu’il avait menacé de tuer avec un couteau, après avoir tenté de l’étrangler.

C’est sa femme qui avait alerté la police mais les autorités ne pensaient pas qu’il envisageait de quitter le pays.

Cela prouve tout de même qu’il n’était pas totalement déséquilibré, en tous les cas pas toujours, car se sachant rechercher il a bien franchi la frontière vers l’Allemagne !

Un avis de recherche avait tout de même été lancé, car la police suisse le suivait pour d’autres délits de ce genre dans le passé, et on peut s’étonner des défaillances de la police des frontières, en Allemagne, puisque l’Érythréen a pu la franchir sans être contrôlé.

Ce même jour d’ailleurs, Habte Araya avait également tenté de pousser une autre femme, âgée de 78 ans, sur les rails, à l’arrivée du train, mais elle est tombée sur la voie en se blessant légèrement lors de sa chute.

Selon la police, ce fou furieux n’était ni drogué, ni alcoolisé, uniquement « déséquilibré » et il peut donc tuer à sa guise, avec la complicité des autorités qui le laissent en liberté !

Un enfant de 8 ans est mort dans d’affreuses conditions parce que les services des polices suisses et allemandes n’ont pas fait leur travail sérieusement !

.

Comme seront complices des prochaines agressions sexuelles, dont pourra être l’auteur ce migrant clandestin de nationalité afghane, arrivé en France en avril 2019 et qui, malgré la demande d’expulsion réclamée par le parquet, pourra rester en France !

Né à Kaboul en 2001, il a été jugé pour des agressions sexuelles sur trois femmes, les 16, 17 et 19 juin de cette année, dont sur une adolescente de 14 ans, qu’il a forcée à subir d’insupportables attouchements sur les parties les plus intimes de son corps, avec la bouche et les mains. Au point que le huis clos a été réclamé par la présidente.

Avec l’apparition de ce prédateur sexuel dans le parc de la ville, la peur s’était installée à Fontainebleau (77) et la police était sur les dents. Il n’avait pu être appréhendé qu’après plusieurs semaines d’enquête, le 26 juillet.

Ce prédateur était hébergé au Centre de regroupement de la Croix-Rouge, en centre-ville.

Incarcéré à Fleury-Mérogis, depuis son arrestation, le procureur de la République avait réclamé deux années de prison ferme et une interdiction du territoire français de cinq années.

Il n’a été condamné, par le tribunal correctionnel de Fontainebleau, le 29 juillet, qu’à un an de prison ferme, et il pourra rester en France pour poursuivre ses agressions.

Son défenseur, Me Alhem El Acchab, a jugé cette condamnation trop sévère et il fera donc appel.

.

Lundi soir, en Isère, un individu âgé de 57 ans, et déjà bien connu des services de police, a été appréhendé pour avoir assassiné, jeudi dernier à La Tronche, une dame âgée de 93 ans, qui l’avait surpris alors qu’il cambriolait sa maison et dont le cadavre a été découvert sous une pile de vêtements.

Il a été présenté au juge d’instruction, hier mercredi, pour « meurtre sur personne vulnérable, vols, falsifications et usage de chéquiers ».

Le meurtrier a procédé à des achats avec le chéquier de sa victime dès après l’avoir assassinée.

Nous ne sommes pas informés sur ses origines ?

Il serait bien trop long de relater quotidiennement tous les faits divers qui se produisent en Europe, et plus particulièrement en France.  Je remercie donc tous nos fidèles lecteurs et lectrices qui signalent, dans leurs commentaires, les trop nombreux cas qu’il m’est impossible de citer !

https://ripostelaique.com/allemagne-lassassin-de-lenfant-de-8-ans-etait-presente-comme-un-modele-dintegration.html

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




18 thoughts on “Allemagne : l’assassin de l’enfant de 8 ans était « un modèle » d’intégration…

  1. Avatarberger

    Me Alhem El Acchab défend l’assassin, qui soit dit en passant n’est pas condamnable pour racisme n’est-ce pas et vous avez dit communautarisme, non non du tout !

  2. AvatarChristian Jour

    Intégration réussi. Désolé mais la seule chose qui peut réussir avec ces salopards, c’est la désintégration.

  3. AvatarGromago

    Déséquilibrés ?
    Quand ces nuisibles arrivent en europe,ils ont des intentions de domination et de reproduire leur toute puissance musulmane de mâle dominant .

    Mais c’est plus facile de régner sur un champ de cailloux et sur des biques (femmes comprises ) que de se retrouver en pleine technologie qui a permis à la femme une position d’égale avec l’homme .

    Donc la frustration s’installe dans ces cerveaux limbiques (cortex qui est dominé par l’instinct du territoire,la faim et la reproduction ) et la seule réponse de ces cerveaux primaires (c’est pas une injure ,on en a tous un ) est dans le passage à l’acte .

    Quand on voit les siècles et les lois qu’il a fallu passer pour donner au mâle dominant les règles d’une possible vie en société ,il est évident qu’il faudra des générations pour que ces testéronés à outrance se mettent au diapason .
    En attendant le retour dans leur pays de force ou la castration obligatoire ,ils représentent un danger permanent .
    Des prédateurs .Les prédateurs ne s’attaquent qu’aux faibles .
    Alors bientôt ,avoir 8 ans fera de vous la cible idéale . Le monde ne sera plus fait pour les faibles . Il n’est déjà plus fait pour les faibles .
    Macron,Merkel, la reine d’Angleterre (ben oui ,pourquoi elle serait tenue à l’abri et irresponsable ,cette vieille privilégiée qui ne sort jamais de son silence ? ) et les autres , tremblez quand vous aurez 98 ans ……..
    A force de vous taire ,vous serez les premiers à passer à la trappe des assassins que vous faites rentrer .

  4. AvatarALPHA ... OMEGA .

    Le meurtrier était un modèle d’intégration …

     » CHASSEZ LE NATUREL , IL REVIENDRA AU GALOP ! « 

  5. AvatarGeorges m.

    Quoi étrange ? Ces chaleureux migrants islamisés qui commettent ces abominables crimes sont tous des modèles d’intégration réussie, comme le sont les sous développés sauvages de vos citées ,qui violent , volent agressent impunément. Tous issu de la migration , et de la chaleureuse religion d’amour l’islam. Désormais pour toutes vos pourries et traitres institutions C’est vous les patriotes qui sont des mécréants racistes sans aucune valeur morale et vous serez châtiés pour vos blasphèmes anti islam .préparez vos femmes et filles elles seront voilées des 2020. Juste sanction pour cette nation corrompue et islamisée, par la lâcheté d’une grande majorité de sont peuple. Courage nous suo vivons a étranger nous le constatons chaque jour votre si beau pays est perdu , celui est vouée a la guerre civile. Soyez solidaire pour survivre . en suisse nous avons la chance d’êtres armé de 18 a 55 ans…et on n’acceptera jamais la soumission ces dégénérés sauvages. Georges M. Genève.

  6. AvatarJean Jacques

    Ce sauvage comme tous les autres , ne font qu’exécuter les directives de leur lâche dégénéré Dieu , qui préconise assassinat des innocents ,des faibles et des mécréants, sa ne s’arrêtera que lorsque ont les combattra pour infos ..en dernier il y a eu un autre lâche assassinat en Allemagne un homme décapité avec un sabre par un migrant syrien…voilà le bon exemple intégration..ces dégénérés allemands classe cela en assassinat et non pas en attentat pour pas froisser les ploucs musulmans. .. Prions pour avoir au plus vite cette bonne guerre civile qui nous permettra de libérer notre pays de occupation sauvage islamique et de juger les traitres collabos français qui ont favorisé islamisation de notre pays. Cette dégénérée idéologie de barbares sous développés n’aura jamais sa place dans notre pays.

    1. Avatarmac namee

      Dans le cas ou tu gagnes cette guerre civile, sera tu ok pour juger et condamner les membres de ta famille gauchistes qui sont comme tous les gens qui ont vote gauchiste, les seuls responsables de l’immigration de masse et de la guerre civile?

    2. AvatarJean Jacques M.

      Bonsoir mac…je ne sais si votre réponse m’est adressée? Pour info dans ma famille il n’y a aucun lâche gaucho , il aurait déjà été supprimé ,dans notre clan le gauchisme est puni sévèrement ,depuis de nombreuses générations nous sommes nationalistes d’extrême droite et nous assumons avec fierté nos propos et nos actions pour la libération de notre pays . Jean Jacques M.

  7. frejusienfrejusien

    Saloperie de faux culs , ceux qui racontent que ces migrants s’intègrent bien, on en a la preuve tous les jours

    1. frejusienfrejusien

      Non, ce petit de huit ans n’a pas de nom, il ne faut surtout pas susciter l’émotion des « de souche, »

      toutes les victimes de l’invasion, sont dommages collatéraux, et font partie des pertes négligeables pour assurer l’invasion, donc , surtout pas de vagues, l’invasion doit se poursuivre coûte que coûte,

      on amortit au maximum, on présente les horreurs de la manière la plus succincte possible, la plus froide et la plus impersonnelle , juste à la manière d’une ligne en dernière page,

      il semble que les putes aux ordres y soient habitués, c’est ce qu’ils faisaient autrefois , dès qu’un immigré tuait un Français en France, une ligne qq part , tout en bas du journal, vers la fin, un truc que personne ne remarque.

Comments are closed.