Canicule en 2019, fin du monde en 2020 ? Je m’en fous ! (2/2)


Canicule en 2019, fin du monde en 2020 ? Je m’en fous ! (2/2)

.

A lire la presse ou à regarder le journal télévisé, les épisodes caniculaires se multiplient, la fin du monde approche, c’est de notre faute et nous allons tous mourir.

.

Dans un précédent article, certains ont cru comprendre que les patriotes, les identitaires ou les populistes – se fichaient pas mal de la nature, des animaux ou du sort de la planète.

.

Il n’en est rien, bien sûr ! Mais le GIEC est une émanation de l’ONU, ce machin à la crédibilité douteuse qui nous promeut des « migrations de remplacement« , un « Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières » et place l’Arabie saoudite à la tête de la Commission des droits de l’homme tout en préparant « un plan d’action mondial pour lutter contre le discours de haine » (Laetitia Avia a été plus rapide). Sans jamais avoir pu arrêter le génocide rwandais, la guerre en Irak ou au Yémen et le terrorisme islamiste.

.

Mais, admettons, malgré quelques interrogations (Climategate) que le GIEC ait raison. Admettons que c’est terrible et commençons à paniquer avec Greta Thunberg. Encore plus flippant, donnons une date de fin du monde : disons 2035 comme le pensent certains « collapsologues ». Nous avons, donc, 15 ans pour sauver la planète et engager un combat sans répit contre le CO2.

Car, parait-il, c’est le méchant CO2 qui serait responsable du réchauffement climatique. Bon, le méthane des vaches qui pètent, aussi.

.

Bref, en faisant vite, les coupables qui dégagent du CO2 sont le charbon, le gaz, le pétrole, le bois (par combustion), la déforestation et l’agriculture. Coupables également les secteurs de la construction, des transports et même de la banque !

« En 2011, le Crédit Agricole a émis à lui seul l’équivalent d’un tiers des émissions territoriales françaises (si on comptabilise les émissions de gaz à effet de serre induites par les investissements du groupe) »Réseau Action Climat)

.

Et puis les Occidentaux, ces gros pollueurs, sont de trop sur la planète.

« Observons que les habitants des pays industrialisés sont les plus inféconds et également, de très loin, les principaux pollueurs de la planète. A contrario, les peuples africains sont de loin les plus féconds du monde actuel ; ce sont aussi les seuls dont l’empreinte écologique (contribution au réchauffement climatique) est négligeable.« Hérodote

« … à l’occasion du rapport du GIEC le 8 octobre 2018, l’AFP a spécifié […] qu’avoir un enfant en moins réduirait les émissions de CO2.

« Lou, 27 ans, est vasectomisée depuis octobre dernier […] « On va très rapidement manquer de ressources et je n’ai pas envie d’avoir à gérer l’éducation d’un enfant dans cette situation ». « Sylvain, qui s’est imposé de vivre sous le seuil de pauvreté, prévient : « On va être obligé de redescendre collectivement nos exigences et revenir à des niveaux de vie pré-industriels. Le déclin démographique en fait partie ». « …le simple fait de vivre aujourd’hui, ça pollue » lâche Florence.Vice

Planète-info a choisi cette photo pour illustrer le problème démographique dans le monde…

.

En gros, le capitalisme et la procréation devraient être combattus et certains écologistes, peut-être à raison, prônent la décroissance économique et démographique, mais toujours à destination de l’Occident et notamment de l’Europe et de la France. Or, cette dernière ne représente que 1% des émissions mondiales de CO2 liées à l’énergie !

Classement selon les émissions de CO2 liées à l’énergie en 2016 (Wikipedia)

.

Devant l’urgence, il faudrait donc que les Hulot, Duflot, Nouvian et autre Greta Thunberg portent leur message apocalyptique en Afrique, en Asie, au Moyen-Orient et en Amérique, là où la démographie, la croissance et la pollution sont les plus fortes. Que Macron sermonne Pékin, Washington, New Delhi, Moscou et Riyad en leur intimant d’arrêter de produire, de construire, de se chauffer, de bouffer, de péter, de baiser, de migrer et de nous emmerder avec l’islam (oui… il y a un rapport entre les pétromonarchies et l’immigration musulmane).

.

Ne pas s’en prendre à ces pays et accuser les Français climatosceptiques roulant en diesel et fumant des clopes d’être responsables de la fin du monde, c’est aussi crédible que les prophéties de Philippulus à Tintin, dans L’Étoile mystérieuse.

.

Le pire, c’est que les mêmes qui vitupèrent contre l’automobile et la famille française sont les chantres de la mondialisation et de l’invasion migratoire. Non à la C-15 de Jojo le plombier et ses 1,76 enfants mais oui au super-containers et aux migrants prolifiques. Oui à la stérilisation de Lou et Florence pour sauver la planète mais pas touche aux allocations de la famille élargie de Mohamed et Fatima, venue pour doper la croissance et payer nos retraites. L’agriculteur français se suicide ? Et alors ? Grâce au TAFTA et autres CETA, on bouffera du poulet américain javellisé et du bœuf canadien aux hormones. Oui, encore, à la surtaxation du diesel des GJ quand le kérosène échappe à toute fiscalité punitive…

Mais en vrai écolo, il est certain que le lecteur de Résistance Républicaine serait prêt à se passer du pétrole saoudien et du gaz algérien. Reste à savoir par quoi les remplacer : une mer d’éoliennes ou un océan de panneaux voltaïques chinois ?

.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




8 thoughts on “Canicule en 2019, fin du monde en 2020 ? Je m’en fous ! (2/2)

  1. AvatarChristian Jour

    Heureusement que la connerie ne tue pas. il y aurait moins de cons qui polluent. Personnellement je ne vois que l’islam avec ses mosquées, ses barbus et ses burqa, ses burkinis, ses kebab etc comme pollution.

  2. AvatarFomalo

    Article cynique et très drôle! Sans revenir sur le fond d’une récente vidéo de Vincent Courtillot diffusée par lien sur ce site, je rappelle que Nostradamus, soit Michel de Nostre -Dame lui-même, faisait usage des cycles climatiques et astrologiques dans ses almanachs pour produire ses Centuries et ses Epitres, le tout sous la houlette de la prophétie grecque..:
    « Estant assis de nuit secret estude,
    Seul repousé sur la selle d’ærain,
    Flambe exigue sortant de solitude
    Fait proferer qui n’est à croire vain.

    La verge en main mise au milieu de Branches,
    De l’onde il moulle & le limbe & le pied.
    Vn peur (conjecture : Vapeur) & voix fremissent par les manches,
    Splendeur diuine. Le diuin prés s’assied. « ..
    Voilà le début de l’inspiration du juif kabbaliste du xvème siècle, de famille convertie /
    Mais, ayant lu il y a quelque trente ans, l’ouvrage d’un Roumain (Vlascu Illescu? Ionescu?) j’ai trouvé remarquable la méthode « scientifique » (-philologique et analogique-) de cet auteur, au moins autant que les traductions du Giec- pas du grec, attention- Les machines qui font « Hui hui » pourraient très bien être des éoliennes, et pas forcément des drônes. D’autre part,en reprenant les cycles, Nostradamus étant astrologue, et mort avant la bataille de Lépante, il se pourrait qu’il ait extrapolé (comme nos algo-rythmes actuels) vers un âge plus tardif. Ah l’intuition des vrais auteurs visionnaires créateurs : Jean Raspail, Maurice G. Dantec! Aldous Huxley, George Orwell !!! Mais gaffe! Pas du tout « initiés » dans les loges commerciales de la F.M ou de l’ AMORC….

  3. Olivia BlancheOlivia Blanche

    Oui, tout ce que vous dîtes est signé au coin du bon sens, si on s’en tient au GIEC.

    Vous ne citez que le GIEC… Tous les climatosceptiques ne parlent que du GIEC. Alors qu’un tas de personnalités indépendantes du GIEC donnent des exemples, fournissent des preuves sur le changement climatique.

    Et, en ce qui concerne votre affirmation de : « Fin du monde » je suis surprise car, aucun de ceux qui parlent le mieux des dangers de la croissance, n’en fait mention.

    Mais on peut considérer que si l’eau potable doit être rationnée alors que la population sur terre sera exponentielle, les conditions de vie ne seront guère enviables. Pareil, si la biodiversité est absente, l’océan vidé de ses poissons mais riche d’hydrocarbure et de plastiques… C’est pourquoi je peux comprendre l’inquiétude des nouvelles générations…

    Un dernier point – et qui ne laisse pas de m’étonner : quand on parle de la voiture électrique, notamment sur RL, c’est un tollé de la part de certains contributeurs… Alors, qu’en toute logique, chaque patriote devrait se féliciter de toutes les solutions qui peuvent nous libérer de notre « partenariat » avec les pays arabes, de notre dépendance au pétrole, à l’essence… Et bien, non, que ce soit l’électrique ou le photovoltaïque, rien ne trouve grâce à leurs yeux… Pour l’éolien, je suis d’accord. Mais pour l’électricité et le photovoltaïque je suis pour.

  4. AvatarAlexcendre 62

    En clair nous les occidentaux et le français en particuliers nous sommes responsables de tout mais curieusement notre merveilleux système démocratique décide de tout depuis des lustres sans nous demander notre avis, allez comprendre . Lorsque les gens relèvent un peu la tête pour créer ou expérimenter d’autres approches de vie comme a ND des landes ,ou qu’ils font des manifestations pour montrer leur raz le bol , le pouvoir envoie les CRS pour leurs taper dessus même a terre . Mais la finalité est que nous sommes les responsables du réchauffement et que nous devons casquer au bassinet par la création des taxes des incompétents qui nous dirigent .Un bel avenir est devant nous serrons les dents !

  5. AvatarAlexandre

    Il me semble que le graphique que vous produisez peut amener à des conclusion inexactes.
    – pour la Chine, l’Inde, l’Allemagne il faudrait considérer le CO2 du aux exportations
    – Il faudrait aussi tenir compte du climat.
    Tout ça ne justifie en rien le catastrophisme climatique.

  6. AvatarAkimat@orange.fr

    Une voiture électrique avant d’avoir fait son premier mètre a pollué autant qu’un diesel a 200000km la voiture électrique n’a aucun avenir,le manque de terre rare(batteries) et l’exploitation des peuples qui ont la malchance d’avoir cela sous leurs pieds n’en fait pas un produit d’avenir, la vraie alternative: hydrogène et la H2o en sortie de combustion(ou de réaction) »mais une fois encore les 1% que nous autres Français, représentons, n’est vraiment que ridicule, que fait-on contre les avions les portes containers, et les gros navires de croisière ? à eux seuls ils polluent plus que les 1% que nous sommes !

  7. RichardRichard

    Album l’Étoile mystérieuse ! Greta ? Une étoile miss t’es pas sérieuse !!!

    Les priorités de la France sont la désislamisation et la post-réindustrialisation parce que l’Allemagne se frotte les mains de s’être débarrassée d’un concurrent manufacturier. La France n’a aucune leçon à recevoir en matière écolo-climato-environnementale, c’est elle qui les donne.

    Une belle plume d’oie ce François, aucune allusion au pas du même registre.

  8. AvatarDorylée

    Les technocrates bruxellois ont interdit aux agriculteurs de faire profiter leurs troupeaux du foin des jachères, ce qui conduis aujourd’hui à faire transporter par camions (diesel, il n’y en a pas à essence ou électriques) le fourrage qui manque aux éleveurs. Il faut 450 litres d’eau pour produire 1 kg de maïs mais on continue de le cultiver à grands renfort de subventions dans des zones arides grâce aux arrosages rendus possibles par d’innombrables forages qui assèchent ruisseaux, sources, rivières et nappes phréatiques ; tout cela pour nourrir les vaches qui ne sont pas faites pour manger du maïs mais de l’herbe et rien que de l’herbe ! Il faut arrêter les climatiseurs qui réchauffent l’atmosphère : il faut donc aussi stopper les réfrigérateurs et les congélateurs, beaucoup plus nombreux et qui produisent le même effet. Les crétins sont aujourd’hui aux commandes du monde et  » l’usine à fabriquer les crétins  » en produit de nouveaux tous les ans. Nous ne sommes pas sortis de l’auberge…

Comments are closed.