Pourquoi tant de convoitise pour notre petit continent ? Abécédaire de l’hôtel Europa qui est complet…


Pourquoi tant de convoitise pour notre petit continent ? Abécédaire de l’hôtel Europa qui est complet…

.

Abécédaire européen: l’hôtel Europa est complet

.

La superficie de ce dé à coudre de 10.180.000 km² (en ce compris le bras long jusqu’à l’Oural de Poutine) est inversement proportionnelle à la convoitise que suscite le Continent-providence. On a le sentiment de vivre un Europexit à savoir une Europe quittant sa propre substance. Sans rendez-vous, l’islam s’invite comme 13ème hôte mais désolé, l’hôtel Europa est complet. Bonne nouvelle quand même, les hôtels américains sont plus luxueux et il reste des chambres inoccupées malgré la saison estivale.

.

Allemagne. Chômage bas, balance commerciale excédentaire, trio État-Patron-Syndicat bien huilé, ingénierie politique fédérale et régionale de grande maturité : un kit expérimenté que Berlin devrait exporter vers les régimes islamo-bananiers. L’idée ? « Rent a German government » ou location d’un gouvernement allemand, soit un package Chancelière + 36-108 députés allemands + Bundestag gonflable grandeur nature en option. Et voilà, votre nation islamo-attardée sera remise sur les rails. Bail 3-6-9 renouvelable jusqu’à décollage économique (sans déconnage écologique) confirmé par Forbes. Site en construction, version arabe uniquement rentagermangovernment.de

Brüssel, ach so ! Très connue pour ses couloirs administrant l’U27,5. Langue allemande indispensable si vous souhaitez percer le marché empirique de l’Empire ADMIN. La ville a été épargnée par les Nazis et les ananas alliés, un peu moins par les Adminazis. Mais qui aurait pu penser que la simple nourriture halal lui porterait le coup de couteau fatal ? Même les moutons n’ont pas été épargnés, je comprends maintenant toute la portée métaphorique du Silence des Agneaux.

Croatie. Le pays recense peu de musulmans, quelque 2% pour une popu de 4.200.000 habitants. Notez sa forme en gueule de loup qui semble prête à avaler la Bosnie-Herzégovine tout comme l’Allemagne de 1937 la Tchécoslovaquie. Et quand on sait que la Bosnie compte plus de 50% de musulmans, on aimerait voir se réitérer le scénario de 1938 pour sauver un pays jouissant pourtant de la civilisation serbe dans le dos. Quand on a la gueule croate qui croasse en plein pif et le vent dans le dos, le coup devrait être jouable. Mais comment déraciner des siècles de nuisances ottomanes ?

Ducati. La marque mythique italienne, le deux-roues chic & trendy. Signe des temps, avalée en 2012 par Audi Groupe Volkswagen. Y’a pas que les Français qui prennent le contrôle de fleurons italiens comme Bulgari et Gucci. Un cancre dirait que Paris a acquis la Bulgarie et Berlin la Roue-manie. Telle est l’Europe : elle permet aux Frenchs de faire leurs emplettes chez Gucci en emportant l’usine avec eux mais elle casse les pattes arrières de la fusion Siemens-Alstom. Un Duc français n’y retrouverait sa Ducati allemande.

Empire allemand. Les nombreux accords conclus entre la Grèce et ses créanciers ont mis à jour toute l’influence allemande sur le continent européen. Mais bien médisant qui qualifierait cette suprématie de 4ème Reich, ne taquinons pas un ours « endormilitairement ». Disons plutôt que les Boches ont gagné la Troisième Guerre mondiale, celle des marchés industriels globalisés. La géographie est têtue car positionné au centre de l’Europe, vous partez avec 100 m d’avance sur les autres. Il y a d’ailleurs quelque ironie à voir d’un côté Poutine présenter la nouvelle Lada low-cost et de l’autre Merkel la nouvelle Audi A8 aussi intelligente qu’elle puisque la A8 se gouverne toute seule sur la route, y’a pas que les Tractions qui vont de l’Avant.

France. Ne pas la nommer en F eût été Félonie avec pour seule sentence la mort par Fusillade ! Le problème de la France, c’est qu’elle est trop belle et trop séduisante socialement, attisant ainsi la convoitise d’un monde arabo-musulman en quête de tronche dans le camembert halal. La solution serait de la couvrir, que dis-je de l’embaumer d’un gigantesque burka de 551.695 km², la meilleure parade visuelle à toute convoitise étrangère. Et pan dans le bec Mme Avia, j’utilise tout le génie textile musulman à des fins salvatrices même si taille de pubis hexagonal n’est pas taille d’Hexagone.

Grèce. Notre berceau à tous ce biberon athénien. Si comparaison n’est pas raison, mettons face à face La République de Platon et le Coran de Plat Muhammad : des interrogations tout en finesse au sujet du vivre-ensemble (excusez de l’anachronisme) citadin face au concurrent désertique. Notez que le vivre-ensemble par 0 hab/km² me paraît illusoire. Un petit Martien à l’esprit logique et évolutif vous dirait que le Coran date de 315 avant JC et que face à un tel navet, le tir fut corrigé durant une dizaine de siècles pour atteindre la perfection de Platon, 7ème après JC. Pour notre petit homme vert, zéro en histoire mais 10/10 en philo !!! Le petit homme vert martien pourrait-il également emporter dans ses bagages de retour la petite femme verte suédoise ? Poids 40 kg en soute, normalement sans surtaxe.

Hypocrisie. Vous pensez que Macron et La Reddition en Marche sont les champions européens de l’hypo ? Vous avez tout faux ! Le spectacle offert par le haut clergé polonais est plus que navrant, le sommet étant atteint lors des crises migratoires : zéro compassion biblique pour les drames humains, aucun sens du partage du flux 2015, une avarice écœurante, charité bien ordonnée commence par soi-même. Pour un pays censé catho à 90%, on aurait espéré mieux. Les faux-semblants de l’épiscopat polonais placent d’ailleurs régulièrement le Vatican dans l’embarras. En France, un tel clergé aurait déjà généré depuis belle lurette un 1789 anticlérical ! Ce n’est que partie remise : on attend toujours la France des Barricades de la Somme pour une nouvelle confrontation somme toute religieuse.

Italie. Probablement la nation la plus difficilement gouvernable : une Lombardie prospère à productivité comparable à celle de la Bavière et des Pouilles dépouillées de tout avenir. Plutôt que d’envisager des aides au développement africain à vous soulager la conscience au micro LCI, il faudrait orienter le flux de générosité pécuniaire nordique en direction de la Calabre et la Sicile, tenant compte du fait que la Cosa Nostra mettra le grappin sur 50% de la loterie, pactole affecté ultérieurement aux nouvelles Carrera. Faute avouée est à moitié pardonnée, en circonstanciant elle reste à moitié condamnable.

Jeux Olympiques. Il fut un temps où l’on se battait pour les accueillir. Aujourd’hui, on établit des rapports kilométriques en termes de coûts sociaux, écologiques et tutti quanti… On dispose d’un Total performant, mais surtout ne pas promouvoir les réussites françaises à l’étranger ! Total fait totalement dans l’effet de serre, allo-maman-bobo ! Pas mal non plus dans le genre : suivez le Tour de France et atterrissez au show-room Skoda (VW Group) en septembre. Mais où est donc le temps où Lion 404 finissait en tête à l’Alpe d’Huez devant Poule d’Or ?

Kurt Westergaard. Caricaturiste danois né en 1935. Sans doute la plus belle figure (non caricaturée) de cet abécédaire. Mondialement connu pour son prophète vêtu d’un turban en forme de bombe. La bombe n’a pas explosé, par contre son talent l’a fait de manière éclatante. Comme La Grenade de Clara Luciani.

Linguistique. Bruxelles est à ce point cosmopolite que notre accent bruxellois fait un petit retour en force en mode secrétariat téléphonique. En effet, parler brusselaire signifie que vous êtes bien face à une compagnie belge et non marocaine. De nos jours, il n’est pas rare de voir un employé belge houspillé pour son incapacité à orthographier correctement un prénom arabe. À ces prétentieux Marocoquins, je demande de prononcer correctement « les chemises de l’archiduchesse sont-elles sèches archi-sèches ? » en moins de 3 secondes sinon c’est l’expulsion. Bah, apprenons l’arabe ou le russe aux petiots brusselaires. Pour ma part, je préfère voir Poutine secouer tous ces australopithèques au moyen d’une bonne petite Der des derskaia et m’entraine déjà ardemment : « Да, товарищ, мой дом принадлежит вам и моей свекрови » : « Oui oui camarade, ma maison est la vôtre et ma belle-mère aussi »

Misère. Les centristes français se créent parfois une sorte de paravent contre les Gilets jaunes en prétendant que le taux de pauvreté en Allemagne est supérieur au taux français. Minute les gars ! Le pourcentage de la population vivant sous le seuil de pauvreté est défini à 60% du revenu médian national. Or, ce revenu est plus élevé en Allemagne où le panier de la ménagère serait même de 5% plus avantageux que celui de Marianne, sans même évoquer l’immobilier. On voit ici comment bercer d’illusions un peuple par une rhétorique simpliste : nous sommes meilleurs parce que les autres sont moins bons. Parfois je rêve d’une pauvreté telle qu’elle ferait fuir les musulmans européens, c’est la preuve que l’islam m’a rendu complètement fou.

Norvège. Incroyable parité politique à Oslo où le beau sexe mène la danse : Erna Solberg en tant que Premier, Ine Marie Eriksen Soreide aux Affaires étrangères, Siv Jensen aux Finances. Les sociologues y expliquent le rôle social prépondérant de la femme par le départ spontané des hommes vers la mer. Au fil du temps, les femmes finirent presque mécaniquement par porter la culotte, depuis la mairie la plus modeste jusqu’aux plus hautes fonctions. En quelque sorte, la femme norvégienne a gagné au moyen de la Mer du Nord. D’autres y arriveraient via la Marine, mon raisonnement flotte bien.

Océan Atlantique. Lisbonne, c’est le charme inouï quoiqu’un peu décrépi des villes non urbanisées par les bombes anglo-américaines. Vous changez de siècle à chaque coin de rue et ce peuple portugais est d’une grande générosité de cœur. La véritable Europe se trouve parfois où on l’attend le moins. J’ai une mauvaise nouvelle pour Greta : elle n’y sera pas accueillie chaudement vu le climat tempéré de la côte atlantique. Par contre si elle se pointe à Riyad, inch’Aleur. Je déconseille fortement à Greta de tenter d’écologiser la Bulgarie car là-bas les fessées sont encore admises légalement. Je glisse tout de même à la petite une petite suggestion d’avenir : les institutions européennes manquent cruellement de traducteurs suédois-portugais et inversement.

 

Pologne. Nie dla islamizacji Europy signifie « Non à l’islamisation de l’Europe ». Même si vous ne captez cette langue, ça vaut la peine de jeter un cil à cette initiativehttps://ndie.pl/. Poprawnosc polityczna = politiquement correct, le concept y est également connu et combattu alors que la Pologne ne dénombre que 0,1% de musulmans. En réalité, Varsovie voit d’un très mauvais œil cette islamisation de l’Europe, consciente des effets économiques désastreux de toute empreinte musulmane. Sans une Allemagne, un Benelux et une France prospères, la Pologne coule et se retrouve entraînée dans l’orbite post-soviétique. Le jeu de poupées russes n’en vaut pas la chandelle, je parle d’expérience.

Qatar. Si le PSG a son Qatar Sports Investments, la RFA a son émir Tamim ben Hamad al Thani. En 2018, il a promis d’investir 10 milliards d’euros en Allemagne : automobile, technologie et banques alors que 17 milliards qataris y ont déjà été injectés durant les deux dernières décennies. Le Qatar cherche ainsi à diversifier ses sources de revenus et la sélection allemande (rien à voir avec la Mannschaft) n’est pas le fruit du hasard, le succès attirant le succès. On dit que l’argent n’a pas d’odeur et j’espère que l’auteur de cette belle citation y a également intégré l’odeur religieuse.

Roumanie. Épris du mode de vie du porte-monnaie occidental, les jeunes ont quitté le pays en masse et en deux décennies le pays est passé de 23 à un peu plus de 18 millions d’habitants. L’UE, c’est aussi l’accélération parfois vertigineuse des flux humains intracom. Bucarest est actuellement en manque de main-d’œuvre et pour y remédier, le pays attire maintenant des travailleurs venus d’Asie : Philippines, Népal, Vietnam etc. L’Allemagne ouvre son marché de l’emploi aux Ukrainiens. Et donc à la pression sud-nord des migrants s’ajoute l’autoroute est-ouest de main-d’œuvre eurasienne. La question est maintenant de savoir si l’Île d’Ouessant pourra accueillir les dizaines de millions de Français de souche souhaitant vivre en France, mais quel étrange caprice ! À l’heure de la miniaturisation, tout devient possible.

Suisse. Devise nationale « Un pour tous, tous pour un », devise économique « Un pour tous, tous pour une Allemagne », tant le pays est dépendant de ses exportations/importations. (France 5ème seulement à l’export et à l’import 2015). Connue pour son fameux NIET paysager aux minarets crachant en arabe et qui furent, avant l’apparition du haut-parleur, des points d’appel au rassemblement des combattants d’Allah. Visiblement les Suisses aiment recevoir une déclaration de guerre à leur encontre en français, allemand ou italien.

Toscane. Elle seule pourrait éventuellement porter ombrage à l’éclat paysager de la France. Cette région est un viol du système oculaire, tant sa splendeur est manifeste. Encore aujourd’hui, y posséder son petit vignoble est un signe extérieur de bourgeoisie macronienne. Mais si nos camarades islamo-bordéliques mettent leur nez dans tout ça, y’aura un solide pépin et tout ça finira en jus de chaussette au label « Jus de raisin halal », mais quelle infecte huile de moteur ! Je vois déjà ça d’ici : la grande pyramide du produit unique de l’islamoshop du coin. Faudra quand même se tirebouchonner pour tenter de trouver le bon pinard de nos grand-mères. Prenons de l’avance sur les marketeurs : Grand-mère sait faire un bon kebab… 

Union des droites européennes islamophobes pas particulièrement convaincues de l’efficience civilisationnelle islamique. Il existe des unions informelles parfois handicapées par la barrière linguistique dans le cas des combattants de l’est. De manière formelle, on a vu comme un Orban a difficile à se forger des alliés à l’échelle européenne parce qu’au-delà du prisme anti-islam, d’autres paramètres interviennent comme la dépendance au jeu des alliances économiques et là, « ce sont toujours les Allemands qui gagnent ». Trois fois hélas, la bien-pensance berlinoise représente aujourd’hui la plus grosse force centrifuge de la rotation anti-islamique. On demande aux Allemands de reconfigurer leurs rotors. C’est leur spécialité, non ?

Vienne. Comme sa maman qui dort à l’étage supérieur, l’Autriche a aussi sa chancelière, l’élégante Brigitte Bierlein en fonction depuis le 3 juin 2019. Un pays un peu secoué après la démission de son prédécesseur Sebastian Kurz, le golden boy qui n’a jamais mâché ses propos face à l’islamisation du pays. No stress, il reviendra tôt ou tard pour flanquer la patate haram. Le pays est à ce point dépendant de l’économie allemande que le mainstream national, c’est la politique de l’Autruche face à l’Anschluss économique. Quand Berlin tousse, Vienne se mouche mais les mouchoirs usés ne retournent pas en Allemagne.

Wilders. Geert Wilders, le Hollandais visionnaire, un poids lourd anti-islam malgré sa frêle constitution. Ayant vécu quelques années en Israël, il y prend conscience que la paranoïa anti-arabe, ce n’est pas le produit des illusionnistes européens pro-palestiniens. C’est un lève-tôt et il comprend avant la lettre que le socialisme a la gueule dans les choux de Bruxelles et qu’il ne représente plus le produit politique d’avenir de ce fameux « mythe errant », sobriquet qui caractérise en fait à merveille l’Europe du 21ème siècle.

Xénophobie. Lu récemment : Le pays le plus raciste au monde selon vous… ? Et toutes les blondasses parisiennes répondent « La France et les États-Unis ». Ho-ho les bombasses, faut cesser de fumer la moquette ! Toutes les études indiquent des nations comme l’Algérie, la Jordanie et l’Égypte comme maillots jaunes de la xénophobie. Les esclaves pakistanais ayant survécu à l’enfer des stades Qatar2022 signeraient des deux mains pour bâtir Paris2024. La thématique du racisme en France, c’est un débat à mener confortablement sur un Divan orchestré par Henri Chapier, le joker de luxe de l’ameublement du silence étant le très courtisé Maurice Szafran.

Yzeron. C’est le seul bled en Y qui me vient à l’esprit visiblement sain, région Auvergne-Rhône-Alpes. Exemple caractéristique du hameau ayant conservé l’identité française pour laquelle nous nous battons tous. Cochon haram qui s’en dédit.

Zuzana Caputova, « Kaput » pour ses détracteurs. Détentrice du Prix Goldman pour l’environnement 2016 (des faits à la Zuzana, pas des paroles à la Greta), présidente libérale de la République slovaque depuis le 15 juin 2019. Son combat, c’est la lutte contre la corruption qui vivote assez paisiblement au sein de Višegrad. Il est vrai que l’on peut se permettre d’être libéral dans un pays où l’islam a perdu son statut de religion d’État. C’est un rêve que de diriger un tel pays sans une seule mosquée car outre sa dangerosité intrinsèque, l’islam dispose de cette faculté de cliver les sociétés avancées partout où il s’installe.

Le Vieux continent en trois vidéos…

 

Eight points go to Italy

 

Ten points go to Germany

 

And twelve points go to France

 

Yzeron: Madame Paradis est encore parmi nous!

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Richard Mil

Belge passionné de sciences humaines, amoureux de la culture française, gaulliste, athée, partage totalement les convictions de l’initiative citoyenne Résistance Républicaine


5 thoughts on “Pourquoi tant de convoitise pour notre petit continent ? Abécédaire de l’hôtel Europa qui est complet…

  1. Avatarclairement

    Je suis parfaitement d’accord avec cette vision que nous montre la carte du nouvel empire allemand car ce projet a toujours été un fantasme allemand à travers l’histoire et E Macron, servile et arrivé, s’en moque. Il est aveuglé par le reflet de l’image dans laquelle il se projete….

    1. AvatarHellen

      @clairement, c’est tout à fait cela…
      Il restera celui qui aura cocufié la France à l’extrême…
      Le pire de tous les temps…

    2. AvatarKarl der Hammer

      « ce projet a toujours été un fantasme allemand à travers l’histoire »
      Et Napoléon Ier, quel était son projet (qui a amené sa « Grande Armée » devant Moscou)?

Comments are closed.