C’est qui qui te nourrit? L’Algérie ou la France ? : quand le Huffington post pleure sur les « Algériennes »


C’est qui qui te nourrit? L’Algérie ou la France ? : quand le Huffington post pleure sur les « Algériennes »

.

Ci-dessous un article à l’intention de ceux qui croiraient encore que le Huffington post dirigé par Anne Sinclair serait un journal digne de ce nom…

.

C’est juste un article anti Français . La vedette de l’article  est une déracinée ! Tantôt Algérienne ici,  tantôt Française là bas…  mais surtout pas Algérienne en Algérie bien entendu…
.
Algérie, pays libre qui n’est ni sous occupation militaire étrangère,  ni en guerre civile, ni sous embargo économique…  mais bien entendu cet aspect n’est pas relevé. Il faut entretenir la  pleurnicheuse, car  le Magrehbin est un acteur majeur de la mondialisation et donc de la destruction des identités, des cultures, des nations.
.
Et voilà le torchon de Sinclair qui trouve normal qu’une collégienne française veuille à tout prix rappeler sans cesse son origine et ne se sente pas française. Si l’on comprend bien, être française signifie pour la gourdasse « je vis en France j’ai les avantages de la France qui me nourrit (ça la blesse qu’on le rappelle) mais mon coeur est algérien, mais ma vraie patrie c’est l’Algérie, à tel point que je me sens obligée, sans cesse, de dire de quel pays mes parents viennent :
Un jour, une fille de mon lycée m’a fait une remarque: “Mais c’est qui qui te nourrit? L’Algérie ou la France?”. C’était la pire réflexion que j’ai eue et celle qui m’a le plus marquée. Je ne me suis jamais sentie à ma place en France, et toujours étrangère. Si on me reproche de dire que je suis de telle origine, comment suis-je censée me sentir chez moi? Et comment suis-je censée dire “Je suis française”?
.
Plus de 10 Millions de Maghrébins à travers l’Europe….
One , two , three, Viva L’Algérie ?
Euh non . One Million, two millions , three Millions … Ten Millions of Maghrebins !! Viva el grande remplacement !
Et, surtout, il s’agit de faire croire au racisme des Français d’origine, comme si ces mêmes Français d’origine, justement, ne reprochaient pas aux nouveaux Français de refuser intégration et assimilation…
.
Aussi dégoûtant que les frites à la graisse de boeuf halal :

Il n’y a qu’à l’étranger que je me sens française

Si on me reproche de dire que je suis de telle origine, comment suis-je censée me sentir chez moi? Et comment suis-je censée dire “Je suis française”?

Ici, en France, je n’ai jamais senti que mes origines étaient acceptées… Ça a commencé dès l’école. Les profs nous faisaient toujours des reproches si on voulait parler de notre origine ou si on disait un mot non français. Je sentais que c’était négatif de dire que nous étions de telle ou telle origine. “Je suis française” était une phrase qui m’était totalement étrangère à cette époque-là. Par contre, “I am French.”, là… Ça me parle plus! Voilà pourquoi.

Au lycée, j’ai réalisé que dire “Je suis algérienne.” était vu comme une erreur, que ce n’était pas correct et que c’était même négatif. À chaque fois, mes profs me faisaient cette réflexion: “Non, tu es française d’origine algérienne.”. C’était comme un reproche, qui revenait souvent. J’avais le sentiment que si je disais juste “Je suis algérienne”, cela signifiait que j’étais contre la France. Un jour, une fille de mon lycée m’a fait une remarque: “Mais c’est qui qui te nourrit? L’Algérie ou la France?”. C’était la pire réflexion que j’ai eue et celle qui m’a le plus marquée. Je ne me suis jamais sentie à ma place en France, et toujours étrangère. Si on me reproche de dire que je suis de telle origine, comment suis-je censée me sentir chez moi? Et comment suis-je censée dire “Je suis française”?

Ils m’appelaient même “french girl”

Il m’arrive de me sentir étrangère, malgré le fait que j’ai la nationalité française, que je parle très bien français, et que mon arrière-grand-mère était française. Il faudrait qu’on s’éloigne de nos origines, qu’on les oublie, pour mieux s’intégrer? C’est exactement ce que veut Eric Zemmour, que nous changions de prénom et que nous nous “habillions” à la française. Je ne comprendrai jamais… Si je m’éloigne de mon origine, de mon histoire, qu’est-ce que je vais devenir? C’est ce que je suis. C’est comme si on m’arrachait une partie de moi. À force, je ne le supporte plus. J’ai du mal à dire “Mon pays, la France.”. La seule fois où j’ai été fière de dire “On a gagné!” ou “On est les meilleurs!” en parlant de la France, c’était lors de la Coupe du monde!

Vous avez envie de raconter votre histoire? Un événement de votre vie vous a fait voir les choses différemment? Vous voulez briser un tabou? Vous pouvez envoyer votre témoignage à temoignage@huffingtonpost.fr  et consulter tous lestémoignages que nous avons publiés.

Je me sens donc algérienne et pas française, mais uniquement en France. J’ai participé au programme des Jeunes Ambassadeurs qui m’a envoyée aux États-Unis pendant deux semaines. Et surprise! Là-bas, je me suis sentie naturellement française. La première fois qu’on m’a dit “Hey! Where are you from?”, j’ai automatiquement répondu “I’m French, from France.”. Et la réaction des gens n’a pas été négative, ils ne m’ont pas demandé: “Non, mais ta vraie origine?”, “Non mais t’es quoi exactement?”. Non, eux, ils m’ont demandé de parler français.

J’ai eu exactement le même ressenti en Angleterre. Tous mes amis me voyaient comme une Française plutôt qu’une “Française d’origine.”. Ils m’appelaient même “french girl”. Je me sentais enfin capable de parler de mon pays, de le défendre, de le décrire! Aux États-Unis et en Angleterre, je n’avais pas besoin de prouver qui j’étais ni d’expliquer d’où je venais et pourquoi.

Je peux faire le choix de mon identité

Lorsque je suis ailleurs, je suis mieux acceptée et surtout je m’accepte mieux en tant que Française. Personne ne m’a rien imposé, c’est pour cela que je me sens libre de choisir mon origine et mon appartenance. Alors qu’en France, je me sens davantage algérienne et j’ai ce besoin de montrer que je suis d’une autre origine, malgré le jugement que je subis lorsque j’en parle. C’est ma facette rebelle qui a besoin de montrer que si je veux être communautaire je peux le devenir, si je veux assumer mon origine, je le fais.

Je n’ai pas le sentiment d’être à ma place ni même d’avoir trouvé ma réelle identité. Est-ce que cela vient de moi ou de la société? Qu’est-ce que je peux faire pour devenir plus française que je ne le suis déjà? Je sens que ça ne va pas s’améliorer à l’avenir: depuis peu, j’ai décidé de porter le voile. Je fais déjà l’expérience d’un plus grand rejet au quotidien, dans la rue ou dans les magasins…

Moi, j’adore les cultures et la mixité. À l’étranger, j’ai été avant tout perçue comme un humain, une personne qui a une histoire et qui fait le choix de son identité. Je ne veux pas me soumettre à la façon dont une société voudrait que je me représente! Je voudrais juste me sentir acceptée comme je suis. Mais ce n’est pas gagné.

Ce billet provient des ateliers d’écriture menés par la ZEP (la Zone d’Expression Prioritaire), un dispositif média d’accompagnement à l’expression des jeunes de 14 à 28 ans qui témoignent de leur quotidien comme de toute l’actualité qui les concernent.

https://www.huffingtonpost.fr/entry/il-ny-a-qua-letranger-que-je-me-sens-francaise_fr_5d30472be4b020cd993f2c6b?ncid=other_email_o63gt2jcad4&utm_campaign=share_email

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




19 thoughts on “C’est qui qui te nourrit? L’Algérie ou la France ? : quand le Huffington post pleure sur les « Algériennes »

  1. François des GrouxFrançois des Groux

    « Si je m’éloigne de mon origine, de mon histoire, qu’est-ce que je vais devenir? »

    Ben, normalement, une Française…

    Et quand on n’est pas heureux ici, et bien on va chercher le rêve ailleurs… au bled, voilée, à s’occuper de la cuisine et des enfants, sous le regard d’un mari tyrannique (par exemple)

  2. AvatarCeltilos

    espèce de connasse si tu ne te sent pas francaise tu n’a qu’a dégager dans ton algerie de merde et ne plus vivre aux crochets de la France, soit tu vis en France et tu est Francaise, soit tu va vivre en algerie et tu sera algerienne mais sans les avantages de la France!!!

  3. AntiislamAntiislam

    Bonjour,

    Faire l’apologie de l’Algérie et l’apologie de la « mixité » (sic), « en même temps », c’est se moquer du monde.

    Et du sort des Algériens convertis au Christianisme en premier lieu !

    1. AvatarSamia

      Qui dès qu’ils s’affirment chrétiens se retrouvent en taule, laquelle ? Bien sûr l’islamique, mais ça bien évidemment c’est permis, puisque c’est pour des traitres apostats.
      Ma claque des Algériens qui regardent, en ce moment, sans lever le petit doigt, la Kabylie se consumer. Une vraie catastrophe écologique orchestrée par le pouvoir pourri, moisi de l’âne gérie. Se revendiquer algérien, c’est cautionner cette poubelle qui est bâtie sur un mensonge où Massinissa, Jugurtha sont censés ne jamais avoir existé.

      1. AntiislamAntiislam

        Bonjour,

        Oui, l’histoire est falsifiée en Afrique du Nord.

        J’ai eu la grande surprise de voir, sur un forum tunisien, des jeunes, face à un visiteur qui évoquait le passé catholique de la Tunisie, se récrier :

        « N’importe quoi ! La Tunisie n’a jamais été chrétienne » etc, etc.

        Avant leur destruction par la conquête musulmane, il y avait plusieurs centaines d’évêchés dans cette région …

        Des historiens avaient même parlé de l’évangélisation de la Corse par des évêques d’Afrique du Nord mais je crois que cette hypothèse est abandonnée …

  4. AvatarJ

    Puisqu’elle est algérienne, qu’elle se casse là-bas, mais surtout qu’elle rende tout : passeport, CI, carte vitale et pas de droits aux allocs et tout ça, bien entendu. Connasse. On n’a jamais demandé de renier les origines de qui que ce soit. Ces pourritures feraient bien de s’inspirer des Asiatiques par exemple. Eux ont une mentalité exemplaire.

    1. AvatarRODRIGUE

      Attention, les asiatiques bossent eux, s’intègrent et sont souvent premiers de classe!
      On ne les entend jamais, sympas et courtois !
      Il y a peut-être des exceptions mais à la marge!
      Le problème du bicot c’est qu’il est con et en plus se trimballe l’idéologie de momo !

  5. AvatarVent d'Est, Vent d'Ouest

    Les gens qui disent que Untel est d’origine de tel pays n’ont pas d’arrière-pensée dès lors que Untel a des caractéristiques physiques pas vraiment caucasiens, ceci étant vérifiable scientifiquement ainsi que par ailleurs des caractéristiques et capacités intellectuels, mais ce dernier point fait l’objet d’un autre débat . Je ne comprends franchement pas comment on peut avoir de tels problèmes d’identité et un complexe d’infériorité tel que l’on renie – par sophisme ou raisonnement altéré – son origine ethnique. En tout cas si cette jeune fille veut faire pleurer dans les chaumières, en ce qui me concerne c’est raté !

  6. AvatarSpock

    C’est tout de même en effet assez incompréhensible que cette fille se sente stigmatisée si elle porte un voile en France… mais personne ne parvient jamais à dire à ces gens que la France n’est pas un pays musulman ? A la limite – vraiment limite – porte ton voile mais ne te plains pas d’être montrée du doigt…

  7. AvatarGromago

    Ces populations indignes qui viennent de pays inconnus n’hésitent pas à nous prendre pour des cons .
    Manque de bol pour eux,nous on sait ce que la Démocratie,la République ,la Laîcité ,la Liberté etc …veulent dire .C’est dans nos gènes depuis bien longtemps déjà.
    L’irrationalité de leurs opinions ne nous intéressent pas et ne font que renforcer le sentiment de plus en plus précis qu’ils ne méritent pas de vivre chez nous .
    En clair : Dégage !

  8. AvatarAnonyme

    Elle se déguise en soldate de l’islam et exige d’être entourée de dimmhis. En attendant la soumission totale dans l’humiliation de la France, elle boude. Elle vole aux français l’estime de soi pour l’arborer à l’étranger. En France elle est une musulmane, coraniquement minable comme le prescrit l’islam, malaise qu’elle projette sur autrui en bonne lavée du cerveau de l’islam.

    La question de la qualité de son quotient intellectuel se pose.

  9. AvatarMachinchose

    les chinois savent aussi etre de grands niqueurs
    mais ils le font avec un QI de 110, alors que les « autres » avec leur QI de 75…….

  10. AvatarMachinchose

    « Je ne me suis jamais sentie à ma place en France, …………………….

    je continue sa pensée : — mais la soupe est tellement meilleure que le brouet infect servi par l’ Algérie, que je me fais violence pour demeurer en France, celà étant normal pour des gens comme moi qui n’ ont ni dignité ni honneur ……….. »

    sale pute Barbaresque !

  11. Avatarkatastrov

    Que ces parasites se sentent Français ou pas n’a aucune importance. L’important c’est que moi, nous, les vrais Français les considérions, ou pas, comme tels. Et en ce moment, jusque là et probablement à jamais c’est non ! je ne connais décidément aucun maghrébin, même de la xième génération, digne d’une autre nationalité qu’africaine.

  12. frejusienfrejusien

    N’empêche qu’elle est bien orgueilleuse de se parer , à l’étranger, d’une nationalité qui lui apporte de la considération,

    alors là !! elle ne va surement pas dire qu’elle est algérienne, peuh !!!

    tant que ça rapporte, c’est tout bénéf, avec sa mentalité de petite fripouille profiteuse maghrébine,
    je profite au max et ensuite je crache sur les bienfaiteurs

  13. Avatarbm77

    Une seule solution ou plutôt deux pour cette pauvre jeune fille qui se sentirait brimée en France avec des gens qui ne la comprendraient pas , c’est d’une part de voter Marine Lepen qui si l’on en croit la volonté , veut supprimer la double nationalité. Comme cela plus d’ambiguïté elle choisira, soit être Française avec tout ce que cela entrainera pour elle de responsabilité et les gens la jugeront comme telle , soit de rester Algérienne, et les gens la percevront comme telle. Autre solution,dès qu’elle le pourra, se réinstaller dans son pays chéri et réaliser son rêve d’être une Algérienne comme les autres, où on ne lui fera pas le reproche qu’elle fait au français; de ne pas la considérer comme une Française à part entière ,alors qu’elle veut absolument qu’on la prenne pour une Algérienne tout en reconnaissant qu’elle est Française ..ouf ! Il y en a que l’on diagnostique comme fou pour moins que çà.
    Je ne pense pas qu’à Alger un français chercherait à ce faire prendre pour ce qu’il n’es pas, surtout si il exprime à tout bout de champs son amour de la France . Certains s’y sont essayés et le peuple arabe majoritaire de ce pays ne leur ont laissé comme alternative que la valise ou le cercueil!!
    J’ai franchement du mal à la suivre , la fille veut une chose et son contraire c’est à dire exprimer très fort son algérianité et en même temps qu’on la perçoive comme une bonne française du terroir !!! Elle dit que pour les américains et pour les anglais elle est considéré comme une vraie Française alors qu’en France elle n’est pas perçue comme telle. Le contraire serait anormal l puisqu’elle se présente comme Française à l’étranger, je ne vois pas pourquoi ils diraient le contraire! Alors qu’elle veut très fort être une Algérienne en France!! De plus, est-ce qu’un Américain ou un anglais seraient plus habilités à juger de la francité d’une personne qu’un français lui-même? . Je la trouve bien méprisante pour le peuple qui l’a accueilli en mettant tout ce qu’il pouvait pour donner suffisamment envi à ces parents ou ses aïeuls de venir dans notre pays. Je trouve qu’elle a l’arrogance et le mépris d’une envahisseuse à l’égard du Français ! C’est exactement ce que demande les frêres muzz :Que l’on s’assimilent à eux et que le Français devienne un bon musulman .
    Le Français est bien plus tolérant et moins raciste que ces donneurs de leçon en culotte courte venus du magrheb, un maghreb qui n’est pas un modèle de démocratie. Lui, le Français , ne fait pas de différence quand la personne en face ne lui assène pas constamment …sa différence .
    Cette personne représente l’archétype de ce que je ne veux plus pour mon pays elle est en même la personnification . Surtout,quand ses seules références nationales se limitent au football, tout en sachant que ceux des pays qui attachent une importance inconsidérée au ballon rond sont souvent au choix des républiques bananières ou des tyrannie antidémocrates !!
    Que ce « témoignage  » de la défiance pour ne pas dire le mépris envers la France d’une personne issue de l’immigration ,soit publié dans le torchon de l’ex femme d’un cosmopolite,ex directeur général du fond monétaire international , ayant défrayé la chronique pour s’être tapant une femme de chambre
    d’origine Malienne contre son grès dans un hôtel Américain ne m’étonne guère ! Ce qui confirme la parti pris de gens qui ont squatté pendant des années la TV pour y répendre leur idéologie et façonner les esprits . On devrait la reconvertir au CSA pour la remercier du service rendu !!!! Ce ne sont pas les mâles de plus de cinqante ans qu’il aurait fallu éjecter du service publique car la qualité ne se mesure pas à l’aune des années dans un sens comme dans l’autre, mais les idéologues (de gauche mais faut il le préciser ?)qui ont régné sans partage et n’ont donc pas permis la necessaire pluralité d’opinion pour laquelle l’Etat s’est pourtant porté garant en subventionnant la presse .

Comments are closed.